Réalisation et prix d’un raccordement à l’eau

26 Mai 2021
Fondations & préparations
Sommaire

Avec le raccordement à l’électricité, le raccordement au réseau public d’eau fait partie des travaux indispensables à la viabilisation d’un terrain. Il permet d’augmenter la valeur du terrain à la vente ou de construire une maison. Saviez-vous que le prix d’un raccordement à l’eau dépend de plusieurs facteurs, qui peuvent faire largement varier le devis des travaux ? Ootravaux vous aide à faire le point sur le budget à prévoir et les démarches à ne pas négliger pour créer une arrivée d’eau potable sur votre terrain !

Quel est le prix d'un raccordement au réseau d’eau public ?

Qui contacter pour raccorder sa maison au réseau d’eau public ?

Les entreprises de distribution d’eau gèrent les travaux de raccordement à l’eau potable. Ce sont donc elles qu’il faut contacter pour obtenir un devis et connaître le prix d’un raccordement à l’eau. En France, elles sont nombreuses et varient d’une commune à l’autre. Préalablement à vos travaux, il peut donc être utile de contacter votre mairie afin de savoir quelle société gère habituellement le réseau d’eau dans votre commune.

Les principaux prix d’un raccordement à l’eau

Il n’y a pas de prix de raccordement légalement fixé. Le montant du devis pour vos travaux de raccordement à l’eau dépendra donc de la société choisie pour leur réalisation. Cependant, leur coût se maintient généralement dans la fourchette de prix suivante :

  • 780 à 1 400 euros pour un raccordement de moins de 10 mètres  ;

  • 50 euros par mètre linéaire supplémentaire au-delà de 10 mètres .

Ce prix prend en compte la mise en place des tuyaux par des professionnels. En termes de prix, à titre de comparaison, le tarif du raccordement au réseau d’eau potable public se situe donc entre le coût du raccordement au gaz et le coût du raccordement à l’électricité.

Les coûts annexes d’un raccordement au réseau d’eau

Il faut ajouter à ce coût celui du creusement des tranchées reliant le réseau public à votre arrivée d’eau sur votre terrain. Le raccordement en eau potable se fait via un réseau enterré. Le prix de ces tranchées peut varier en fonction de la nature et de la configuration de votre terrain. Le sol peut en effet être plus ou moins difficile à creuser (présence de roches, terre argileuse...) ou plus ou moins en pente, rendant plus délicate l’intervention d’engins. Le prix de creusement des tranchées se situe entre 10 et 50 euros par mètre linéaire . Enfin, il est nécessaire de prévoir au budget le prix de l’évacuation des gravats, qui s’exprime en mètres cubes et atteint environ 10 à 15 euros par mètre cube .

Le prix d’un raccordement à l’eau dépend donc largement de la distance que le réseau doit parcourir entre la partie publique et votre arrivée d’eau. Cependant, si une partie du réseau doit traverser un espace public, le prix des travaux n’est pas à votre charge, mais à celle de la mairie. Vous ne devez régler le coût que des travaux se déroulant sur le terrain dont vous êtes propriétaire.

Qui peut installer un compteur d'eau ?

Le compteur d’eau est installé par la même société qui se charge de la mise en place des tuyaux dans les tranchées de votre terrain. Le compteur est également fourni par cette société. Son prix se situe généralement entre :

  • 25 et 100 euros hors pose pour un compteur d’eau à vitesse  ;

  • 70 à 250 euros hors pose pour un compteur d’eau volumétrique .

Le premier type de compteur calcule la vitesse du débit d’eau tandis que le second prend en compte le volume d’eau qui traverse les canalisations. Le compteur d’eau volumétrique a l’avantage de pouvoir être installé à la verticale ou à l’horizontale sans perdre en précision. Il est cependant généralement plus gros et plus bruyant qu’un compteur à vitesse ou à turbine.

Le tarif de pose du compteur est habituellement compris entre 50 et 200 euros selon le type de compteur et la configuration de votre arrivée d’eau.

Selon l’avancée de vos travaux de construction de maison, le compteur peut également être installé plus tardivement par un plombier professionnel. C’est notamment le cas lorsqu’il s’agit d’un remplacement de compteur d’eau.

En cas de logement en copropriété, il est vivement recommandé d’installer des compteurs individuels. Chaque personne vivant dans un logement peut ainsi connaître précisément sa consommation d’eau et payer le juste prix.

Comment faire venir l'eau ?

Les démarches à effectuer avant le raccordement

Pour faire arriver l’eau potable depuis le réseau public jusqu’à votre terrain, vous devez préalablement entreprendre quelques démarches afin d’obtenir les autorisations nécessaires aux travaux. Prévenez votre mairie que vous allez faire réaliser le raccordement à l’eau. Il est recommandé d’effectuer en même temps tous les raccordements (réseau d’eau, mais aussi réseau de gaz, électricité, ligne télécom, éventuellement l’assainissement...) afin d’optimiser le prix des tranchées ainsi que la durée des travaux.

La demande de raccordement au réseau d’eau se fait en déposant en mairie un dossier constitué de :

  • votre permis de construire ou l’acte de propriété de votre terrain ;

  • un plan cadastral (à obtenir en mairie ou en ligne) ;

  • un plan de situation sur lequel vous devez indiquer où vous souhaitez installer le compteur d’eau et réaliser le branchement.

Le coût pour les démarches

Administrativement parlant, faire venir l’eau à son terrain est donc gratuit. Vous pouvez cependant avoir recours à un architecte qui réalisera chaque plan demandé pour vous. Dans ce cas, le prix peut atteindre plusieurs milliers d’euros selon l’architecte que vous aurez choisi et l’ampleur des missions que vous lui confierez. Si vous réalisez une viabilisation complète de votre terrain, ne manquez pas de prévenir les prestataires des autres réseaux afin de vous assurer que les travaux des uns ne gêneront pas ceux des autres.

Le déroulement et les délais de traitement des démarches et des travaux

La commune met en moyenne une quinzaine de jours pour traiter une demande de raccordement à son réseau d’eau. Après son feu vert, il faut compter un délai de quelques semaines avant que le service de distribution de l’eau ne vienne réaliser les travaux, en fonction du temps que vous mettez à choisir et signer un devis et des disponibilités de l’entreprise. L’intervention commence en effet par une étude technique préalable avant d’évaluer la faisabilité des travaux, après laquelle le devis peut vous être adressé. Vous pouvez vous renseigner auprès du service d’urbanisme pour en connaître les étapes en détail. Ensuite, il faut prévoir environ une journée pour le creusement du terrain pour un raccordement classique d’une dizaine de mètres linéaires, et autant pour la pose des tuyaux et le branchement. L’installation d’un compteur ne prend environ qu’une heure. Il est donc recommandé de bien anticiper non seulement le prix d’un raccordement à l’eau, mais aussi le délai inhérent aux démarches.

Bon A Savoir

Il existe 3 types de raccordement à l’eau :

  • branchement domestique ;

  • branchement d’une piscine ;

  • branchement professionnel.

La nature du raccordement impacte peu le prix, mais il est important d’en avertir le professionnel afin qu’il sélectionne un compteur et une tuyauterie adaptés. La taille et la profondeur des tranchées peuvent également varier selon la finalité de votre raccordement.

Qui paye le raccordement à l’eau potable ?

Le tarif du raccordement en eau d’un terrain, tout comme celui d’une viabilisation complète, revient au propriétaire. Par conséquent, le vendeur peut choisir de mettre son terrain en vente avant sa viabilisation, dans ce cas les travaux seront à votre charge si vous êtes le nouvel acquéreur. Sinon, il peut faire réaliser la viabilisation avant la vente, afin d’augmenter le prix du terrain.

Le prix du raccordement à l’eau se répartit également entre la commune et le propriétaire du terrain si une partie des tuyaux passe sous la voie publique afin de rendre le branchement de la future maison possible. Dans ce cas, le service de distribution de l’eau qui intervient réalise 2 devis, puisque de son point de vue, elle a 2 clients différents. Consultez les plans en mairie avant d’engager les travaux de raccordement : il faut identifier précisément votre parcelle privée et la surface qui relève du domaine public.

À ce titre, il peut être nécessaire de faire intervenir un géomètre afin de borner le terrain si cela n’a pas été fait avant la vente. Selon la surface du terrain, le prix moyen du bornage avant raccordement peut être compris entre 500 et 2 000 euros environ. Si le bornage a été fait, les informations se retrouvent dans l’acte de vente. Cette opération permet de délimiter précisément le périmètre du terrain devant faire l’objet d’une viabilisation et donc de bien répartir le coût entre le propriétaire et le domaine public. Le bornage vous évitera également de nombreux litiges avec les voisins en cas de travaux par la suite.

Bon A Savoir

Vous n’êtes pas obligé de raccorder un logement au réseau communal, du moment qu’il a accès à l’eau potable par un autre moyen, comme un puits par exemple.

(1) Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux.
(2) Prix moyens issus de différents sites de fournisseurs de compteurs et éléments de plomberie professionnels.
(3) Prix issus du site https://www.travauxapart.fr/guides/prix-du-raccordement-a-leau-potable

Haut de page