Ootravaux

Quel prix pour une isolation écologique ?

21 février 2022
Isolation
Sommaire

Renforcer la performance thermique de votre maison est toujours une bonne idée, surtout avec des matériaux naturels ou recyclés, respectueux de l’environnement. Les isolants écologiques comme le liège, la laine de bois ou la ouate de cellulose affichent de nombreux avantages en plus de réduire la facture d’énergie. Oui, mais à quel prix ? L’isolation thermique et phonique avec des produits écologiques est-elle chère ? Mobilisez votre fibre écolo ! Ootravaux vous dit tout pour estimer votre budget isolation.

L'essentiel
  • Les isolants comme la laine de bois, la laine de mouton, le liège et les fibres de chanvre peuvent être posés dans les combles, au niveau des murs, des sols et de la toiture. Ils gardent la chaleur ou le frais, régulent l’humidité et permettent de faire des économies d’énergie.
  • Votre budget dépend du produit, de son conditionnement (vrac, panneaux, rouleaux) et de l’épaisseur choisie. Les gammes de prix sont très larges : de 4 à 60 euros du m² hors pose (1).
  • Il vous faudra ajouter le prix de la main-d’œuvre à celui de l’isolant si vous sollicitez un professionnel : à partir de 10 euros du m² pour une isolation soufflée et jusqu’à 180 euros du m² pour isoler une toiture par l’extérieur (1).
  • Pour réduire le prix des travaux, pensez à comparer plusieurs devis. En faisant appel à un professionnel RGE, vous pouvez aussi bénéficier d’aides financières.

Qu’est-ce qu’un isolant écologique ?

Connaissez-vous les isolants naturels et recyclés ? Définition et avantages des produits existants pour des travaux d’isolation thermique.

Définition d’un isolant écologique

Un produit isolant est dit écologique lorsqu’il réunit des critères liés à sa fabrication, son utilisation et sa durée de vie :

  • il est d’origine naturelle et/ou issu du recyclage ;
  • l’impact environnemental de sa fabrication est faible voire nul ;
  • il n’est pas nocif pour la santé, ni pour les artisans qui le manipulent ni pour les habitants de la maison ;
  • ses performances thermiques génèrent des économies d’énergie, notamment de chauffage ;
  • il est résistant dans le temps, quelle que soit sa forme (rouleau, panneau, vrac).

Exemple

La laine de bois, le liège, les fibres de chanvre, la laine de mouton et la ouate de cellulose font partie des produits écologiques à utiliser comme isolants.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux d'isolation

Avec les artisans Ootravaux

Pourquoi utiliser des isolants écologiques ?

Opter pour des matériaux isolants naturels et écologiques, c’est faire le choix d’une isolation respectueuse de l’environnement et de la santé : un bon point pour le confort intérieur dans votre maison.

Même si les prix dépassent parfois ceux des produits traditionnels comme la laine de verre, ces isolants ont d’autres avantages :

  • leur fabrication est vertueuse, intégrée à des circuits courts ;
  • ils aident à réduire la consommation d’énergie et donc à faire des économies sur le long terme.

Bon A Savoir

Pour choisir le bon produit, Ootravaux vous conseille d’analyser les performances d’isolation thermique des différents isolants, mais aussi l’épaisseur des panneaux ou des rouleaux. Un indicateur à connaître : la conductivité thermique, en Watt par mètre-kelvin (W/mK). Plus ce chiffre est bas, plus le matériau est isolant.

Quels sont les labels pour choisir un isolant naturel ?

Les labels et certifications sont des points de repère pour vous aider à choisir un isolant naturel et écologique. Observez bien la présence des logos sur les produits :

  • NF Environnement ;
  • Écolabel européen ;
  • FSC (Forest Stewardship Council) et PEFC (Programme de reconnaissance des certifications forestières) ;
  • Acermi (Association pour la Certification des Matériaux Isolants).

Les différents isolants écologiques

Liège, chanvre, fibres de bois… Il existe aujourd’hui de nombreux isolants écologiques et naturels. Voici une liste non exhaustive des produits disponibles pour des travaux d’isolation thermique.

Laine de bois

  • Obtenue à partir de copeaux, la laine ou fibre de bois est un excellent isolant thermique et phonique.
  • Sa conductivité thermique est comprise entre 0,041 et 0,050 W/mK selon l’épaisseur du produit.
  • La laine de bois est adaptée à différents usages. En vrac, elle convient à l’isolation des combles perdus par soufflage. En panneaux semi-rigides, elle est utilisée pour isoler les murs par l’intérieur. Elle peut aussi être employée pour réaliser une isolation de toiture par l’extérieur, avec des panneaux rigides.
  • La laine de bois coûte entre 5 et 65 euros du m² (1), selon le conditionnement, hors pose.

Laine de chanvre

  • La laine de chanvre est « le » produit isolant écologique par excellence : la plante pousse facilement, sans engrais et avec peu d’eau. Ses fibres présentent des performances équivalentes à d’autres matériaux comme la laine de verre.
  • La conductivité thermique de la laine de chanvre varie de 0,039 à 0,050 W/mK.
  • Présentées en rouleaux, les fibres de chanvre peuvent être utilisées pour tous types de travaux d’isolation : murs, toiture, planchers.
  • Prévoyez un budget compris entre 10 et 30 euros du m² pour de la laine de chanvre (1), sans la pose.

Liège expansé

  • Imputrescible, hydrofuge, résistant aux champignons et aux insectes, le liège affiche bien des avantages, là où d’autres isolants naturels nécessitent des traitements protecteurs (la laine de bois, la fibre de chanvre, etc).
  • Sa conductivité thermique est très intéressante : de 0,038 à 0,043 W/mK.
  • Le liège est généralement proposé en panneaux. Il convient à divers types de travaux d’isolation, en particulier dans les pièces d’eau et dans les espaces où l’humidité peut s’infiltrer. Il ne peut en revanche pas être appliqué en isolation soufflée dans des combles perdus.
  • Le coût du liège varie de 10 à 30 euros du m² (1), hors pose.

Ouate de cellulose

  • La ouate de cellulose est un matériau isolant issu du recyclage de papiers. Elle garde bien la chaleur et possède aussi un bon pouvoir d’isolation phonique.
  • Elle affiche une conductivité thermique variable de 0,035 à 0,041 W/mK, parfois plus en cas de tassement ou d’humidité.
  • Avec sa texture cotonneuse, la ouate de cellulose est conditionnée en vrac et convient idéalement à l’isolation par soufflage des combles perdus. En panneaux, elle peut être posée sur des surfaces verticales comme les murs, mais mieux vaut l’éviter dans les pièces d’eau et/ou humides.
  • Sans la pose, la ouate de cellulose coûte en moyenne entre 5 et 20 euros du m² (1).

Fibre de lin

  • La laine de lin est obtenue à partir des fibres de la plante du même nom. Sa production est très intéressante sur le plan écologique, mais elle requiert des traitements pour pouvoir résister au feu, aux moisissures et aux insectes.
  • Sa conductivité thermique se situe entre 0,37 et 0,042 W/mK.
  • Conditionnée en rouleaux ou en panneaux, la laine de lin peut être utilisée pour isoler les murs, les cloisons, la toiture et le sol. En revanche, la fibre de lin ne convient pas à une isolation soufflée dans des combles perdus.
  • Prévoyez un budget compris entre 15 et 25 euros du m² (1) hors pose pour de la laine de lin.

Laine de mouton

  • Après la tonte, la laine de mouton est transformée en vrac, en panneaux ou en rouleaux pour être utilisée comme isolant. Sa particularité ? Elle absorbe l’eau sans moisir et régule l’humidité.
  • Elle affiche une conductivité thermique comprise entre 0,039 et 0,042 W/mK.
  • La laine de mouton convient pour isoler la toiture, le plancher, les combles et les cloisons. Vous pouvez l’utiliser sans crainte pour isoler une maison à ossature bois.
  • La gamme de prix est large pour la laine de mouton : entre 4 et 60 euros du m² (1) sans la pose.

Laine de coton

  • De vieux vêtements comme isolants ? C’est possible : la laine de coton désigne un matériau issu du recyclage de fibres textiles.
  • Sa conductivité thermique est équivalente à celle de la laine de mouton : de 0,039 à 0,042 W/mK.
  • En rouleaux, en panneaux ou en vrac, la laine de coton présente un excellent rapport qualité/prix. Elle est adaptée à l’isolation thermique et phonique de votre maison, du sol au plafond en passant par les murs.
  • Prévoyez un budget moyen de 4 à 30 euros du m² (1) hors pose pour de la laine de coton.

Prix de l’isolation écologique : tableau récapitulatif

Isolant

Conductivité thermique en W/mK

Prix au m² (1)

Laine de coton

Entre 0,039 et 0,042

De 4 à 30 € du m²

Laine de mouton

Entre 0,039 et 0,042

De 4 à 60 € du m²

Laine de bois

Entre 0,041 et 0,050

De 5 à 65 € du m²

Laine de chanvre

Entre 0,039 et 0,050

De 10 à 30 € du m²

Liège expansé

Entre 0,038 et 0,043

De 10 à 30 € du m²

Fibre de lin

Entre 0,37 et 0,042

De 10 à 30 € du m²

Ouate de cellulose

Entre 0,035 et 0,041

De 5 à 20 € du m²

Ces prix ne tiennent pas compte des frais de livraison en cas de commande sur Internet, ni des autres produits qui pourraient s’avérer nécessaires pour compléter votre isolation (un pare-vapeur, par exemple).

A Retenir

L’isolation avec un matériau écologique est-elle plus chère ? Pas toujours. À titre de comparaison, la laine de verre coûte de 2 à 40 euros du m² (1).

Quel prix pour la main-d'œuvre ?

Le prix de la main-d’œuvre pour la pose d’isolants écologiques dépend de la technique d’isolation, plus que du matériau. Les travaux d’isolation par l’extérieur sont plus complexes et donc plus coûteux que le soufflage d’un produit isolant en vrac.

Voici les prix moyens constatés pour la pose seule (1) :

Quel professionnel contacter ?

Pour réussir vos travaux d’isolation thermique et phonique, il est conseillé de vous adresser à un couvreur, un plaquiste ou une entreprise spécialiste de l’isolation. Même si les matériaux écologiques et naturels sont faciles à poser, l’intervention d’un professionnel est préférable pour une installation pérenne et de qualité. En plus, il pourra vous orienter vers le meilleur produit isolant à la bonne épaisseur, en fonction de votre maison.

Embedded script : Ebook MaPrimeRénov' CTA
Guide MaPrimeRénov'

Bon A Savoir

Assurez-vous de solliciter un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Ce label est obligatoire pour avoir droit à des aides financières

Comment réduire la facture ?

Choisir un isolant écologique comme le liège ou la laine de bois permet de faire des économies d’énergie sur le long terme. Mais il existe aussi des solutions pour réduire le coût des travaux d’isolation.

Comparer les devis et les prix

Ootravaux vous conseille de demander au moins trois devis. Il s’agit du minimum pour comparer les prix des travaux d’isolation thermique, et choisir l’offre qui correspond le mieux à vos besoins.

Astuce

Vous pouvez déposer votre demande de devis sur une plateforme de mise en relation comme Ootravaux. Ainsi, vous recevez directement les propositions des professionnels disponibles.

Demander des aides financières

Plusieurs aides de l’État sont octroyées dans le cadre de travaux de rénovation énergétique : l’isolation en fait partie, au même titre que le chauffage par exemple. MaPrimeRénov’, l’éco-prêt à taux zéro et les primes CEE (Certificats d’Économies d’Énergie) en font partie.

Attention

Vérifiez les dates limite de signature des devis et de validité des travaux pour bénéficier des aides gouvernementales. De plus, certains dispositifs ne sont pas renouvelés d’une année sur l’autre.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux d'isolation

Avec les artisans Ootravaux

(1) Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux