Les questions à se poser avant la construction d'une mezzanine

10 mars 2021
Mezzanine
Sommaire

La construction d’une mezzanine permet d’augmenter la surface de sa maison en optimisant l’espace intérieur. Les travaux sont plus légers qu’un véritable agrandissement de maison. Cependant, se poser les bonnes questions avant la construction d’une mezzanine est important pour réaliser un projet adapté à votre maison, vos envies et votre budget. Ootravaux vous accompagne dans votre réflexion. Suivez le guide !

La construction d’une mezzanine est-elle la solution d'agrandissement la plus pertinente ?

Pas de doute, vous avez besoin d’une nouvelle pièce de vie. Mais avez-vous bien fait le tour de toutes les solutions d’agrandissement ? Si elles sont relativement limitées en appartement, elles sont plus nombreuses dans le cas d’une maison :

  • Faire construire une pièce supplémentaire en dur : les travaux sont plus importants mais vous gagnerez davantage d’espace.
  • Transformer sa terrasse en véranda : ce type d’agrandissement est idéal pour une cuisine ou un salon, mais pas pour une chambre.
  • Installer une tiny house dans votre jardin : là, c’est carrément une micro-maison dont vous lancez la construction, mais elle peut tout à fait constituer une annexe dans votre jardin.

Par rapport à ces solutions, la mezzanine a ses propres avantages :

  • Les travaux sont légers et leur prix moins élevé.
  • L’espace gagné n’augmente pas le prix de vos impôts fonciers.
  • L’espace existant est optimisé.
  • Avec une structure en bois ou en métal, la mezzanine apporte du style à votre intérieur.
  • C’est la seule construction possible pour gagner de la place en appartement !

Ma hauteur sous plafond est-elle suffisante pour la construction d’une mezzanine ?

La mezzanine est une construction en hauteur, qui optimise le volume d’une pièce. Par conséquent, il est indispensable de vérifier que votre maison ou appartement dispose d’une hauteur sous plafond suffisante avant de lancer les travaux. Quelques règles de base sont à respecter afin que la mezzanine soit un espace agréable à vivre et qui ne s’impose pas par rapport au reste de la maison :

  • Conservez au moins 2,20 m de hauteur entre le sol de la mezzanine et celui de la pièce existante pour éviter l’impression d’écrasement d’un plafond trop bas.
  • Gardez une hauteur, entre le plafond et le sol de la mezzanine, adaptée à l’usage de cette nouvelle pièce : 1,90 m pour un bureau ou un petit coin lecture, voire 1 m pour une chambre d’enfant annexe.

Quelle charge devra supporter la mezzanine ?

Avant de se lancer dans la construction d’une mezzanine, la question autour du poids est importante afin de bien la penser d’un point de vue technique. Il faut donc que vous sachiez, avant la construction, quel type de pièce elle est destinée à abriter, et les meubles associés :

  • chambre : lit (1 ou 2 places), table de chevet, commode... ;
  • salle de jeux : étagères, jeux ;
  • coin lecture : bibliothèque, livres, fauteuils... ;
  • bureau : meuble de travail, fauteuil, étagères.

Enfin, posez-vous les questions de savoir si vous comptez recevoir du monde dans votre mezzanine et employer des matériaux de construction lourds, comme le bois.

Où positionner une mezzanine ?

Votre hauteur de plafond vous permet de lancer la construction de votre mezzanine dans plusieurs endroits de la maison ou de l’appartement ? Voici quelques conseils pour choisir le meilleur emplacement pour votre projet de mezzanine :

  • Au-dessus de la cuisine : la mezzanine étant une pièce ouverte, vous risquez d’être incommodé par les odeurs de la cuisine.
  • Au-dessus du salon : idéal pour créer un coin cocooning sans s’éloigner trop de la vie de la maison.
  • Dans une chambre d’enfant : la pièce parfaite pour lui créer une salle de jeux rien qu’à lui !

Il est également possible d’effectuer l’aménagement d’une mezzanine dans le garage. Elle perd alors son rôle de pièce habitable pour devenir un espace de rangement.

Quel type d'escalier pour y accéder ?

Selon l’espace dont vous disposez, vous pouvez opter pour :

  • un escalier classique : il prend de la place dans la pièce mais offre une montée particulièrement confortable ;
  • une échelle de meunier : après usage, elle se replie dans le plafond. Bien que plus raide que l’escalier, elle reste facilement praticable ;
  • une échelle : à réserver à une mezzanine pensée pour l’aménagement d’une chambre d’enfant, à laquelle il monte seulement pour gagner son lit.

 

Comment choisir parmi différentes formes d’escaliers intérieurs ?

Quelles démarches pour ce type de travaux ?

Les démarches à effectuer dépendent de la surface au sol de votre mezzanine après travaux :

  • Sous les 5 m², vous n’avez rien à faire de particulier.
  • Entre 5 et 20 m², il faut faire une déclaration préalable de travaux en mairie avant la construction de la mezzanine.
  • Au-dessus de 20 m², il faut déposer un permis de construire.

Il est donc important de bien cibler son projet de mezzanine avant d’engager les travaux. Si vous faites appel à des artisans pour les travaux, il faudra de toute façon leur donner des plans et donc bien penser la construction en amont du chantier.

À lire aussi

Haut de page