Ootravaux

Cloisonner vos combles : les différentes solutions selon l’usage de votre pièce

13 Mai 2022
Aménagement de combles
Sommaire

Vous souhaitez aménager un espace de vie sous le toit de votre maison ? En construction comme en rénovation, l’aménagement des combles nécessite la pose de cloisons. Pour une chambre comme pour un bureau, l’isolation ainsi que l’habillement des murs et du plafond de la pièce sont indispensables. Et si vous voulez créer différents espaces sous votre toiture, la cloison sera également votre meilleure alliée !

Mais comment créer des pièces sous les combles ? Ootravaux vous présente les possibilités qui s’offrent à vous.

L'essentiel
  • Le choix de vos cloisons dépend de la nature de votre projet de rénovation (création d’une chambre, d’un bureau, etc.) et de votre budget.
  • Contrairement aux séparations amovibles, les plaques en plâtre et en bois affichent de bonnes performances en matière d’isolation.
  • La pose d’une verrière est la meilleure solution pour apporter de la luminosité au nouvel espace.

Cloisonner ses combles : astuces et conseils

Le choix d’une cloison et son installation dépendent du niveau d’isolation et du type d’aménagement souhaités pour vos combles. Ootravaux vous livre ses conseils et astuces pour réussir un projet en adéquation avec vos envies.

Quel modèle choisir ?

En matière de cloison, vous aurez le choix entre différents modèles :

  • la cloison alvéolaire : constituée de 2 plaques de plâtre entrecollées sur une structure alvéolée, elle est particulièrement légère et donc plus facile à poser ;
  • la cloison pleine : plaque de plâtre enduite d'un matériau isolant, ce type de cloison est plus lourde qu’un panneau alvéolé mais plus efficace en matière d’isolation phonique. Elle devra être percée pour y faire passer des câbles électriques par exemple ;
  • la cloison en bois : fabriquée à partir de particules de bois agglomérées, cette cloison présente d’excellentes performances thermiques et phoniques et s’installe facilement ;
  • la verrière : elle complète une demi-cloison afin d’apporter de la luminosité à l’espace créé et s’avère efficace en matière de performances acoustiques.

Ces solutions assurent globalement un bon niveau d’isolation. Si une verrière apporte un véritable atout charme, les cloisons sont tout aussi esthétiques puisqu’elles peuvent être peintes et décorées selon vos envies.

Découvrez les différents types de cloisons

Pour la délimitation de l’espace, vous pouvez également opter pour :

  • un claustra : paroi légère et ajourée qui se décline en plusieurs matériaux (bois, acier, etc.) ;
  • un rideau : déclinable en plusieurs couleurs, un rideau lourd permet de délimiter une pièce et de filtrer la lumière. C’est l’option idéale dans une chambre ;
  • un meuble : bibliothèque, étagère « escalier », armoire… un meuble imposant - mais pratique avec de nombreux rangements ! - permet de dissocier les espaces et de déterminer leur fonction ;
  • une cloison amovible : panneaux japonais ou paravent apportent esthétisme et intimité à un espace.

En revanche, les performances d’isolation de ces systèmes sont quasiment nulles. Elles permettent seulement de compartimenter votre pièce en différents lieux de vie et activités. Elles peuvent convenir à l’aménagement d’une chambre à partager ou d’une salle de jeux, par exemple.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez la pose de vos cloisons 

Avec un plaquiste Ootravaux

Pose d’une cloison pour combles

Vous devrez tenir compte de la configuration de vos combles pour y installer des cloisons. En effet, l’inclinaison du toit nécessite de poser des plaques de différentes tailles pour en épouser parfaitement la forme.

La pose d’une cloison pour comble est plutôt simple et rapide :

  • déterminez l’emplacement et tracez le marquage au sol ;
  • reportez le marquage sur les murs et/ou sur le plafond ;
  • posez l’ossature ;
  • emboitez les panneaux du haut vers le bas (du sol au plafond).

Pour la délimitation de votre pièce, faites en sorte de laisser passer la lumière. Vous pouvez créer une ouverture au niveau supérieur de la séparation ou opter pour une demi-cloison complétée par une surface vitrée.

Vous pouvez aussi faire appel à un professionnel pour la pose de vos cloisons. Demandez un devis pour l’aménagement de vos combles directement sur Ootravaux : vous trouverez à coup sûr un artisan pour réaliser votre projet !

Astuce

Si votre pièce est plutôt petite, privilégiez des séparations amovibles comme des panneaux japonais ou un paravent pour ne pas perdre trop de place.

Aménager une chambre sous combles

Véritable havre de paix, la chambre doit constituer un lieu de repos et de détente. Elle requiert donc un certain confort phonique, mais aussi de l’obscurité. Ainsi, vous pouvez installer un matériau isolant comme une cloison pleine ou alvéolaire. Un rideau occultant ou une grande bibliothèque en guise de séparation peuvent aussi convenir. C’est une bonne astuce pour dissocier le coin nuit d’un bureau, par exemple.

Aménager un bureau sous combles

Pour aménager un espace de travail sous la toiture de votre maison, le calme et la luminosité doivent être de mise. Privilégiez donc un claustra ou une cloison mobile pour donner une certaine intimité à votre pièce sans l’obscurcir.

Aménager une salle de jeux sous combles

Aménager un espace de jeux dans les combles de votre maison requiert une bonne isolation phonique pour laisser tout le loisir aux enfants de s’amuser et garantir la tranquillité des adultes... La solution idéale reste donc la pose d’une cloison pleine ou alvéolaire. Vous pourrez lui donner l’aspect d’une cabane en y intégrant une porte originale, l’agrémenter d’éléments décoratifs ou encore la recouvrir d’une peinture « tableau noir » pour accentuer la fonction ludique de l’espace aménagé. Toutefois, si vous disposez d’un budget réduit, vous pouvez opter pour une cloison amovible de type panneaux japonais : ils offrent l’avantage de couvrir une large surface.

Aménager une salle de bain sous combles

Deux maîtres mots pour aménager une salle de bain sous les combles de maison : étanchéité et luminosité ! Le mieux reste donc de poser une demi-cloison pleine au sol et de la compléter jusqu’au plafond par la pose d’une verrière. Si vous ne disposez pas du budget nécessaire pour cela, vous pouvez aussi installer une cloison complète et créer des ouvertures pour faire passer la lumière et accéder à votre pièce. Toutefois, vous devrez dans les 2 cas penser aux travaux qu’engendre la création d’une salle de bain : arrivée d’eau, canalisations, VMC, etc.

Combles : quel revêtement de sol privilégier ?

Cloisonner ses combles : tableau comparatif des différentes solutions

À présent, vous connaissez les différentes astuces pour dissocier vos lieux de vie sous toiture. Pour aller plus loin et vous aider au mieux à réaliser votre projet, voici un comparatif des caractéristiques de celles-ci.

Matériau

Performances acoustiques

Résistance au feu

Hydrofuge

Poids

Plâtre alvéolé

29 dB

Faible

Oui

17 kg/m2

Plâtre plein

39 à 50 dB

Moyenne

Oui

10 à 30 kg/m2

Bois aggloméré

40 à 60 dB

Bonne

Oui

25 kg/m2

Verrière

30 à 40 dB

Bonne

Oui

20 à 40 kg/m2

Claustra

Inexistante

Inexistante

Non

Selon modèle

Cloison amovible (meuble, rideaux, etc.)

Inexistante

Inexistante

Non

Selon modèle

Bon A Savoir

Les performances d’isolation phonique d’un matériau sont exprimées en décibels (dB) : unité de puissance sonore. Plus l’unité indiquée est élevée, plus le matériau est performant.

Si vous souhaitez bénéficier du savoir-faire d’un professionnel pour vos travaux de rénovation, rendez-vous sur Ootravaux et demandez directement vos devis en ligne !

undraw_engineers_1.svg
Réalisez la pose de vos cloisons 

Avec un plaquiste Ootravaux