Bien isoler un velux (fenêtre de toit)

Quelle isolation de velux choisir ?

10 juin 2020
Fenêtre de toit
Sommaire

Pour que les velux soient sources de lumière sans déperdition de chaleur, leur isolation est indispensable. S’il est possible de réaliser les travaux par soi-même, recourir à un professionnel permet de s’assurer de la bonne mise en œuvre des différentes techniques et donc de l’efficacité des travaux entrepris. C’est l’isolation thermique de tout votre logement qui s’en trouvera améliorée, et vos combles n’en seront que plus agréables à vivre ! Petit tour d’horizon par Ootravaux des possibilités qui s’offrent à vous et des avantages majeurs que présente l’isolation de velux.

L'importance d'une isolation de velux à l’étanchéité parfaite

Lors de l'installation d’un velux en bois, en aluminium ou en PVC, dans une pièce, il est nécessaire que votre attention se porte sur 2 points majeurs dont la réalisation doit être impeccable :

  • l’isolation, pour éviter que la chaleur de votre intérieur ne s’échappe et que le froid extérieur ne pénètre chez vous ;
  • l’étanchéité, pour éviter toute infiltration d’eau, toute condensation et ainsi éviter les dégâts qui y sont liés.

Pour commencer, privilégiez une fenêtre à double voire triple vitrage. Emprisonnées entre 2 ou 3 vitres, les lames d’air renforcent naturellement l’isolation des fenêtres. La protection est encore plus élevée si vous optez pour des lames d’air remplies d’argon ou de krypton, des gaz inertes aux très faibles capacités de conduction thermique. Vous obtenez ainsi une isolation 2 à 3 fois supérieure par rapport à un double vitrage classique(1), et vous optimisez ainsi votre consommation de chauffage et votre facture d'énergie.

Un velux constitue un pont thermique majeur, surtout lorsqu’il est posé en rénovation, c’est-à-dire en remplacement d’une ancienne fenêtre ou en ajout dans une toiture déjà isolée. Il peut alors poser problème car il introduit une rupture dans l’isolation du toit. L’isoler correctement permet de remédier à cette situation et :

  • d’assurer le confort de vie dans vos combles ;
  • de minimiser les pertes de chaleur et donc de réaliser des économies d’énergie ;
  • d’assurer le bon vieillissement de la maison à long terme.

L’isolation d’un velux doit donc être réalisée avec soin. Cette isolation impacte également le confort acoustique des occupants. Lorsqu’il est installé dans une chambre, le bruit de la pluie sur le velux peut par exemple se révéler particulièrement dérangeant. Il existe des velux spécialement conçus pour réduire au maximum le bruit de la pluie qui tombe contre la vitre.

Les différentes techniques d’isolation de velux et les coûts associés

La caractéristique principale d’une isolation de velux est le faible espace disponible pour la mise en place de l’isolant. C’est pourquoi il est rare d’utiliser la laine de verre, si courante par ailleurs dans l’isolation des autres pièces d’un logement. Selon que vous procédiez à la pose d’une isolation intérieure ou extérieure, les techniques et matériaux à employer ne seront pas les mêmes.

L’isolation extérieure des fenêtres de toit : quels matériaux ?

Pour une isolation de la fenêtre de toit par l’extérieur, privilégiez les films plastiques aluminisés multiréflecteurs. Ce sont des isolants de quelques millimètres d’épaisseur, qui reposent sur la technologie de la multicouche. À l’intérieur de cette fine matière se trouvent en effet plusieurs couches de divers isolants, dont le feuilletage réfléchit l’énergie qui vient rebondir contre l’isolant comme contre un miroir. Grâce à sa finesse, ce type d’isolant permet un appréciable gain de volume et d’espace habitable. Ces isolants réflecteurs ont en outre l’avantage d’être imperméables à la vapeur d’eau (pare-vapeur), ce qui convient aux exigences d’étanchéité de l’isolation du toit et du velux. Son coût est cependant plus élevé que celui d’un isolant classique, de l’ordre de 13 €/m² au lieu de 10 €/m² environ(2).

L'isolation thermique intérieure d’un velux : quels matériaux ?

Pour l’isolation thermique intérieure du velux, les matériaux les plus courants sont :

  • la mousse de polystyrène extrudé ;
  • la mousse de polyuréthane.

Ils sont posés sous forme de panneaux dont le prix se donne au mètre carré. Leur grand avantage est leur légèreté. Ils s’avèrent donc faciles à manipuler et à mettre en place. Leur découpe est également aisée, ce qui permet de réaliser rapidement des formes sur mesure adaptées à la configuration de vos fenêtres de toit.

Astuce

Certains produits prêts à l'emploi peuvent vous simplifier les choses. Il existe des panneaux en mousse et plâtre qui vous permettent de réaliser en une seule fois l’isolation du velux et la finition. Vous pouvez également utiliser des kits d'isolation BDX prêts à être montés sur les velux. Ces cadres en polyéthylène vous permettent d'éviter les ponts thermiques entre le velux et le toit.

L’étanchéité à l’air

Il n’y a pas que l’aspect thermique qui importe dans l’isolation de velux. Pour éviter toute entrée d’air intempestive, munissez-vous de scotch et de mastic. Leur caractère souple et précis permet en effet de colmater les ouvertures minimes et parfois difficiles d’accès comme dans les angles et aux jonctions de différents éléments.

Les étapes à suivre pour l’isolation de velux

L’isolation de velux complète comporte plusieurs étapes, qui doivent être réalisées avec précision et minutie pour qu’elles soient efficaces. Équipez-vous en amont du bon outillage ou, plus simplement, faites appel à un professionnel pour gérer vos travaux en toute sérénité.

Comment procéder à l’isolation d’un velux ?

Le pare-vapeur doit être posé sur les chevrons de la toiture. Maintenez-les en place à l’aide d’agrafes. Plus le pare-vapeur est bien tendu et uniforme, plus il s’avère efficace. Il est donc important de bien souder les raccords entre eux grâce à du ruban adhésif étanche et à du mastic d’étanchéité. Les trous des agrafes doivent être colmatés de la même manière.

La mise en place des joints

Les joints jouent un rôle majeur pour éviter les courants d’air dans votre pièce et pour le confort acoustique. Ils peuvent être en silicone ou en métal et doivent surtout être aux dimensions exactes de la fenêtre. L’idéal est d’opter pour un joint monobloc, c’est-à-dire qui se compose d’une seule bande faisant le tour du velux sans s’arrêter à chaque angle. Lors de la pose, il suffit de faire attention à bien plaquer le joint dans les rainures de la partie ouvrante de la fenêtre.

Pour poser le joint plus facilement, il est conseillé de démonter l’ouvrant du velux pour pouvoir le poser au sol. Il sera ainsi plus aisé d’insérer correctement le joint et de tourner la fenêtre pour bien avoir accès à tous ses côtés. À la fin de la pose, le joint doit être bien tendu, sans pli. Si nécessaire, après la pose de l'isolant et la remise en place du velux, vous devrez peut-être réaliser quelques raccords de peinture pour l'aspect esthétique.

Ajouter un volet à son velux

Pour renforcer l’isolation du velux, il est recommandé de lui installer un store. Ce dernier est installé côté intérieur. En été, il permet de diminuer l’impact du rayonnement solaire sur la température de la pièce. C’est un élément important puisque le velux donne sur le toit et capte donc longtemps la lumière du soleil. Le store occultant est également utile en hiver, car il limite l’entrée du froid dans la pièce.

Astuce

Pour plus de confort, il est possible de mettre en place des volets roulants pour velux. Actionnés manuellement ou par un interrupteur, ils prennent place à l’extérieur de la fenêtre. Si vous optez pour la version électrique, n’oubliez pas de prévoir de la place dans votre isolation pour le passage des câb

Naturellement, le store permet aussi et surtout de plonger la pièce dans l’obscurité : incontournable si le velux est placé dans une chambre !

Isolation de velux : à qui faire appel ?

Dans certaines configurations, il reste délicat de procéder soi-même à l’isolation de velux. L'avis et l'aide d'un professionnel seront nécessaires dans certains cas :

  • toit très pentu ;
  • rénovation délicate ;
  • travaux d’isolation financés par des aides de l’Etat.

Il est alors nécessaire de recourir aux services d’une entreprise spécialisée après avoir fait réaliser plusieurs devis. Elle saura apporter les réponses à vos besoins.

L’isolation de velux peut être effectuée par différents professionnels du bâtiment :

  • un charpentier ;
  • un couvreur ;
  • un menuisier.

À noter qu’un installateur de velux gère la pose de la fenêtre de toit mais ne s’occupe pas de son isolation.

  1. Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie)
  2. Prix observés sur les sites des professionnels spécialisés