Lucarne de maison

Les types de lucarnes : comment choisir ?

22 juillet 2020
Fenêtre de toit
Sommaire

Rien de tel qu’une lucarne pour illuminer une pièce aménagée sous les toits ! Les types de lucarnes sont nombreux et permettent de peaufiner le style de votre toiture tout en améliorant votre confort intérieur grâce à la création d'une nouvelle fenêtre. Découvrez les caractéristiques de chaque type de lucarne afin de faire le choix de construction le plus adapté pour votre propre maison.

Principe de la lucarne

Par définition, l’objectif de la lucarne est d’apporter de la lumière dans les combles aménagés sous la toiture et la charpente. Mieux éclairé, l'espace comble est ainsi plus agréable à vivre. Ce type de fenêtre permet souvent d’offrir une belle vue grâce à la hauteur à laquelle se situe souvent la pièce.

Les lucarnes diffèrent des fenêtres de toit par leur architecture, car contrairement à ces dernières, elles ne sont pas posées dans l’alignement du toit, mais sont constituées d’une façade de mur vertical dotée d’un petit toit. Par conséquent, elles laissent un peu moins passer de lumière que les velux, par exemple, qui regardent directement vers le ciel. En revanche, elles offrent d'autres avantages, comme celui de profiter du paysage. Vue de l’extérieur, la lucarne est en outre une ouverture particulièrement décorative qui maintient l'isolation thermique des combles.

Les lucarnes peuvent être prévues dès la construction, mais leur création peut être envisagée par la suite dans le cadre de travaux de rénovation d'une maison. Selon leur type, elles se composent d’un ou deux pans de toit, de côtés appelés joues et éventuellement d’un fronton, partie de toiture située entre les pans de toit et le vitrage.

undraw_calculator_1.svg
Estimez vos travaux de pose de fenêtres

Gratuitement

Les types de lucarnes : 12 grandes tendances

Pour orner votre toit tout en illuminant votre espace intérieur avec une nouvelle fenêtre, vous avez le choix parmi 12 types de lucarnes disponibles dans divers matériaux (pierre, bois, PVC, aluminium…) qui se distinguent essentiellement par la forme de leur toit.

Les lucarnes rampantes et chien assis

Ces 2 types de lucarnes se ressemblent et sont souvent confondus. Tous 2 se caractérisent en effet par une ouverture avec un toit plat et monobloc. Dans le cas de la lucarne rampante, la pente de son toit suit cependant le sens de la pente du toit de la maison, tandis que dans le cas du chien assis, la pente est inversée.

La lucarne jacobine, lucarne à croupe et lucarne normande

La lucarne jacobine incarne peut-être la lucarne de toit par excellence. De tous les types de lucarnes, c’est le modèle le plus classique, celui qu’on imagine immédiatement lorsqu’on aborde le sujet. Elle possède en effet 2 pans de toit à l’image d’une maison miniature. Il peut arriver que la lucarne jacobine soit dotée d’un auvent, en plus des pentes, qui s’avance un peu au-delà de la fenêtre. Le style s’allie alors à l’histoire, car ce type de lucarne était auparavant utilisé pour pouvoir fixer une poulie permettant de mettre en place un monte-charge devant la façade.

Lorsque son fronton, triangulaire, est lui aussi recouvert d’une couverture de toit, elle est appelée lucarne à croupe. On peut encore entrer dans les détails en citant la lucarne capucine, lorsque le fronton constitue une avancée sur la fenêtre, car elle évoque alors le capuchon que portaient les moines capucins.

La forme de la lucarne normande est proche de la lucarne à croupe. Le fronton n’est simplement pas entièrement couvert. La lucarne pendante, placée à l’aplomb de la façade d’une maison, est également une cousine de la lucarne jacobine.

La lucarne œil-de-bœuf

Avec sa forme ovale ou ronde et son toit bombé, l’œil-de-bœuf est une fenêtre lucarne de petite taille qui offre un grand cachet à la façade d'une maison. Cette ouverture peut être discrète, mais son entourage peut aussi faire l’objet d’une réalisation architecturale raffinée avec des éléments décoratifs travaillés.

La lucarne à guitare ou guitarde

Son toit à encorbellement n’a pas son pareil pour apporter de l’élégance à une maison. Complexe, elle dispose d’un toit arrondi soutenu par une structure en bois. Si l’encorbellement évoque les constructions du Moyen Âge, ces lucarnes de toit sont cependant plutôt caractéristiques des maisons du XIX siècle.

La lucarne en chapeau de gendarme

Tout en rondeurs, elle compte parmi les types de lucarnes les plus esthétiques. Ses joues galbées s’inscrivent dans la continuité de la toiture, pour une insertion naturelle tout en douceur.

La lucarne à fronton cintré

La lucarne à fronton cintré laisse une grande liberté d'architecture. L’arc de cercle peut en effet être plus ou moins prononcé et les jambages qui servent à le soutenir peuvent également être décorés.

La lucarne rentrante

Positionné en retrait par rapport à la toiture, ce type de lucarne permet de dégager la place pour un balconnet. Une excellente manière de pouvoir prendre le soleil depuis les toits…

La lucarne hollandaise

Trapézoïdale, la lucarne hollandaise est dotée d’un toit semblable à la lucarne rampante. Ses côtés, appelés jouées, sont inclinés.

Quels critères pour faire un choix parmi les types de lucarnes ?

Si l’esthétique joue un rôle important dans le choix d’un type de lucarne, d’autres critères plus techniques doivent également être pris en compte :

  • la pente du toit : elle doit être d’au moins 30° pour envisager la création d'une lucarne ;

  • les éventuelles contraintes d'architecture imposées par le plan local d’urbanisme (PLU), qui peut limiter la taille maximale de la lucarne, imposer les matériaux ou le type de lucarne ;

  • le caractère traditionnel de la façade de la maison : pour respecter son authenticité, on favorisera les types de lucarne qui correspondent à son époque de création, comme la capucine dans une demeure du XIXe siècle ;

  • la fonction principale de la lucarne : ventilation (œil-de-bœuf) ou éclairage (rampante).

La création d’une lucarne nécessite davantage de travaux qu’une fenêtre de toit. Il conviendra donc de demander différents devis auprès de professionnels afin de sélectionner celui qui pourra vous proposer le meilleur prix pour votre projet de travaux. Pose comprise, une lucarne peut en effet coûter entre 2 000 € pour un chien assis, type de lucarne le plus facile à mettre en œuvre, et 5 000 € pour une capucine ou un œil de bœuf.

(1) Prix observés sur les sites des professionnels spécialisés.

À lire aussi
22 juillet 2020
Fenêtre de toit

Haut de page