Ootravaux

Comment éviter la formation de condensation sur une fenêtre de toit ?

17 Mai 2022
Fenêtre de toit
Sommaire

Après les nuits d’hiver, il est courant d’apercevoir des petites gouttelettes d’eau sur la vitre des velux. Pas de panique : la formation de condensation est un phénomène tout à fait normal, qui est souvent le signe d’une bonne isolation de votre logement. Cependant, lorsqu’elle est trop importante, elle peut entraîner le développement de moisissures...

Dans cet article, Ootravaux vous dit tout ce qu’il faut savoir sur votre fenêtre de toit et sur la condensation pour vous éviter tout problème.

L'essentiel
  • Les vitrages font partie des premières surfaces où se dépose l’eau de condensation, notamment dans les pièces humides et lors des périodes de froid.
  • La condensation à l’intérieur de la maison entraîne le développement de moisissures. Elles entraînent des effets néfastes sur votre logement et sur la santé de ses occupants.
  • Pour éviter les problèmes de condensation, vous devez maintenir un bon taux d’humidité et une bonne température dans les pièces de votre maison. Pour cela, il est nécessaire de ventiler votre intérieur 3 à 4 fois par jour avec les fenêtres grandes ouvertes.

Pourquoi de la condensation apparaît-elle sur une fenêtre de toit ?

Voici quelques explications pour comprendre comment se forme la condensation à la surface de vos velux.

Zoom sur le phénomène de condensation

La condensation se produit lorsque l’air chaud, chargé en vapeur d’eau, entre en contact avec une surface froide. La différence de température entraîne alors la liquéfaction de la vapeur d’eau. Autrement dit, l’humidité contenue dans l’air passe de l’état gazeux à l’état liquide. Des petites gouttelettes d’eau se forment sur la surface : il s’agit du condensat, également appelé eau de condensation.

La formation de condensation sur les velux

Comme les vitrages et les murs sont généralement les surfaces les plus froides de la maison, la condensation a tendance à s’y déposer. En cause, un taux d’humidité trop haut qui peut être causé par :

  • la respiration des personnes qui occupent votre logement ;
  • la présence de plantes vertes ;
  • le bain et la douche (la salle de bains est l’une des pièces les plus touchées !) ;
  • les activités ménagères : cuisine, lessive, repassage, etc.

Si l’isolation est un atout pour le bilan thermique et énergétique, elle ne l’est pas pour le renouvellement de l’air. En hiver, la différence entre la température à l’intérieur et la température à l’extérieur augmente. Dans la maison, la vapeur d’eau excédentaire se transforme en condensat. Et comme l’air chaud monte, les fenêtres de toit sont les premières surfaces à être touchées par la condensation.

Astuce

Si vos fenêtres de toits sont mal isolées, vous pouvez faire appel à une entreprise pour l’étanchéité de vos velux.

Les conséquences de la condensation

La principale conséquence de la condensation est le développement de moisissures dans les pièces de votre logement. L’air humide est un terreau fertile pour les bactéries et les champignons, qui vont proliférer sur les cadres en bois et les surfaces en silicone de vos velux… Avant de s’étendre sur les murs ! Et là, les problèmes commencent. Les conséquences peuvent être néfastes pour votre logement et la santé de ses occupants :

  • décollement de la tapisserie ;
  • gonflement du bois ;
  • détérioration de la structure du bâtiment ;
  • irritation des yeux, de la peau et des voies respiratoires ;
  • allergies.

Vous l’aurez compris, si vous observez de la condensation sur votre vitrage, voire des moisissures qui commencent à s’y développer, vous devez agir ! Mais pas de panique : Ootravaux vous donne les meilleurs conseils à propos de votre fenêtre de toit et de la condensation. 

Comment prévenir la formation de condensation ?

Découvrez les actions à mettre en place pour éviter la condensation et vous protéger contre la prolifération de moisissures.

Une bonne ventilation

Le 1er conseil est aussi le plus important : les problèmes de condensation proviennent avant tout d’un manque de ventilation. Vous devez aérer votre logement 3 à 4 fois par jour, même lorsqu’il fait froid.

Attention

Seule la ventilation par à-coups est efficace ! Voilà comment elle fonctionne : si vous ouvrez seulement vos fenêtres en position basculante, l’air va refroidir et le taux d’humidité dans la maison va stagner. C’est pourquoi vous devez ouvrir au maximum les vitres des fenêtres et velux. Ouvrez en particulier celles qui se font face pour créer un courant d’air. Cinq minutes suffisent pour remplacer l’air vicié sans trop refroidir votre intérieur.

Par ailleurs, votre système de ventilation doit être adapté aux besoins de votre logement. Dans les pièces humides comme la cuisine ou la salle de bains, vous pouvez avoir recours à l’installation d’une ventilation mécanique contrôlée (VMC).

undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation d'une VMC 

Avec les artisans Ootravaux

Une bonne température

La température au sein de votre logement est également un paramètre important pour éviter la formation de condensation sur vos vitres. Pour être précis : elle doit être comprise entre 18 et 21 °C, et le taux d’humidité relative (ou degré hygrométrique) entre 40 et 50 %.

La bonne isolation de vos velux contribue d’ailleurs à atteindre les bonnes températures à l’intérieur. En particulier lorsqu’ils comprennent des volets roulants ou des stores énergie, qui aident à isoler la vitre de l’air froid provenant de l’extérieur.

Pour finir, le chauffage est également une solution contre les problèmes de condensation. Placé sous le velux, un système de chauffage réduit le phénomène de condensation sur la vitre.

Faire poser un velux : obtenir un devis au bon prix

Fenêtre de toit et condensation : des solutions modernes

Pour éviter les problèmes liés à votre fenêtre de toit et à la condensation, vous pouvez vous tourner vers un modèle de velux équipé d’une ventilation permanente. Les systèmes de récupération de chaleur permettent de réguler automatiquement les différences de températures, évitant ainsi la formation de condensat : ils stockent la chaleur de l’air extérieur pour la restituer à l’intérieur.

Dans le commerce, vous trouverez également des modèles de velux connectés pour aérer votre maison de façon intelligente. Intégrés à votre système domotique, ils peuvent être contrôlés à distance via une télécommande ou un smartphone. Vous pouvez les programmer pour gérer la ventilation par à-coups, et ainsi être sûr de pallier tout problème de condensation et de moisissure. Certains modèles disposent même d’un capteur d’humidité, qui provoque l’ouverture de la vitre lorsque le degré hygrométrique est trop élevé !

undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'étanchéité de vos velux

Avec les artisans Ootravaux