Ootravaux

Sommaire

Le fioul et le gaz ne sont plus les seules sources d’énergie. Désormais, les appareils de chauffage aussi se mettent au vert - ou plutôt à la biomasse. Une chaudière biomasse produit de l’énergie grâce à la combustion de bois (bûches, plaquettes ou granulés). Connectée à un réseau de chauffage central, elle peut diffuser la chaleur dans l’ensemble de la maison. La chaudière biomasse existe en deux modèles : automatique avec un silo pour le stockage pour le combustible ou en mode manuel. Cela vous semble moins étrange ? Ootravaux vous dit tout sur ce type de chauffage et le prix de son installation. 

L'essentiel
  • Une chaudière biomasse fonctionne avec du bois et ses dérivés : plaquettes forestières, écorce ou encore granulés.
  • Le prix d’une chaudière biomasse varie de 7 000 à 25 000 euros, (1) selon les caractéristiques du modèle.
  • Pour obtenir des aides financières, il est nécessaire de faire appel à un professionnel labellisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Caractéristiques et fonctionnement d'une chaudière biomasse

Qu’est-ce qu’une chaudière biomasse ?

Une chaudière biomasse est un système de chauffage central qui fonctionne avec un combustible naturel et durable. Plus de gaz ou de fioul ! Vous utilisez des résidus organiques comme :

  • des morceaux de bois : bûches, rondins ou encore granulés ;
  • de la sciure ;
  • de l’écorce ;
  • de la paille ;
  • et même des coques de fruits ;
  • etc.

Vous l’avez compris, la biomasse désigne des matières organiques qui en se transformant produisent de l’énergie. L’énergie est extraite par combustion ou par méthanisation (processus biologique qui permet de produire du biogaz (méthane) généré par les biodéchets et de l'utiliser comme source d'énergie), par exemple.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation d'une chaudière 

Avec les artisans Ootravaux

Comment fonctionne une chaudière biomasse ?

Le fonctionnement est relativement simple :

  • le bois ou les résidus organiques sont placés dans le brûleur ;
  • la combustion du bois produit des calories (de la chaleur) qui sont transportées par un liquide caloporteur ;
  • le liquide alimente un circuit de chauffage avec des radiateurs, et même un plancher chauffant, ou vers un ballon d’eau chaude pour vos sanitaires.

Prix d'une chaudière à bois : du choix de l’équipement à l’installation

Les modèles automatiques avec silo ou les chaudières biomasses manuelles

C’est un choix personnel (et budgétaire) qui vous fera adopter un type de chaudière plutôt qu’un autre.

En effet, si vous avez un grand garage, vous pouvez choisir une chaudière automatique : il faut prévoir la place du réservoir pour le combustible qui sert à l’alimentation de votre circuit de chauffage. Des travaux sont parfois nécessaires pour l’installation de ce type de dispositif : c’est à prendre en compte lors de l’établissement des devis.

Vous pouvez aussi opter pour une chaudière manuelle : dans ce cas, vous gagnez de la place, mais vous perdez en autonomie. Il est, en effet, nécessaire de remplir votre chaudière de bois une à deux fois par jour, car le temps de chauffe est compris entre 4 et 8 heures.

Flamme Verte : le label du chauffage au bois

Les avantages d’une chaudière biomasse

Une chaudière respectueuse de l’environnement

Ces systèmes de chauffage utilisent une énergie renouvelable, respectueuse de l’environnement.  En effet, le bois et tous ses dérivés proviennent de forêts gérées durablement. Le combustible ne fait pas partie des énergies fossiles.

À cela s’ajoutent d’excellents résultats pour le taux d’émissions de particules fines et de poussières.

Les performances de la chaudière

Ces nouvelles générations de chaudières à bois sont particulièrement performantes en matière de rendement, soit le rapport entre l’énergie produite et l’énergie consommée. Elles peuvent atteindre 50 à 100 % : de quoi optimiser la quantité de bois pour chauffer votre maison.

Le prix du combustible, le bois sous toutes ses formes

Le bois est l’un des combustibles les moins chers du marché. Ce n’est pas négligeable, alors que les prix des énergies fossiles comme le fioul ou le gaz connaissent des fluctuations importantes, plutôt à la hausse.

7 astuces pour faire des économies de bois de chauffage

Des aides possibles pour la rénovation énergétique

Votre action pour améliorer votre bilan énergétique est valorisée par le gouvernement qui propose tout un arsenal de primes et de dispositifs financiers.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation d'une chaudière

Avec les artisans Ootravaux

Les inconvénients de la chaudière biomasse

Le coût de la chaudière

Ces chaudières à bois nouvelle génération ont un prix plus élevé que les modèles antérieurs. Même si les rendements sont largement améliorés, le budget à l’achat est plus important.

La place du réservoir pour les plaquettes, granulés de bois

Si vous choisissez la sécurité avec la version automatique, vous allez devoir consacrer entre 6 et 8 m² à la chaudière et son chargement de bois.

Le prix de l’installation de la chaudière

Vous devez faire appel à un installateur agréé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour bénéficier des primes, mais cela a aussi un coût. Il n’est pas conseillé d’installer vous-même votre chaudière : les réglages pour la combustion optimale du bois ou des granulés demandent une connaissance technique particulière.

L’entretien régulier

À côté de l’entretien annuel obligatoire, vous allez devoir participer vous aussi à un nettoyage régulier :

  • des cendres générées par le bois ou les granulés ;
  • des clapets d’aération ;
  • du brûleur.

Ne manquez pas de demander des conseils au chauffagiste qui installe votre chaudière pour que l’entretien vous garantisse la longévité de votre modèle.

L’entretien annuel est obligatoire

Contrairement à une chaudière électrique, ce type de chaudière nécessite un entretien annuel obligatoire auquel s’ajoutent un ou deux ramonages selon votre lieu de résidence. Cela représente un coût supplémentaire. Vous pouvez solliciter plusieurs devis pour un contrat d’entretien annuel : votre chaudière sera entretenue de manière régulière, ce qui améliore sa durée de vie et ses performances.

Les éléments impactant le prix d'une chaudière biomasse

Automatique ou pas, telle est la question

Si vous préférez tranquillité et sérénité, il est possible de choisir une chaudière avec un réservoir. Le bois, les granulés ou encore les pellets sont distribués automatiquement selon les besoins de la chaudière.

Le prix avec réservoir est plus cher qu’un appareil simple.

La puissance de la chaudière

Vous allez devoir adapter la puissance de votre chaudière à la taille de votre habitation, mais aussi au climat de votre région ! Si les hivers sont rudes, vous devez opter pour un dispositif plus puissant.

Le rendement de la chaudière

Les chaudières ne présentent pas toutes les mêmes performances pour leurs rendements énergétiques. Les appareils qui présentent des taux approchant les 80 % sont les plus chers. Mais, ce sont aussi les modèles éligibles aux aides financières. Il est important de faire une simulation pour acquérir la chaudière qui correspond à vos attentes.

L’installation de la chaudière

Le chauffagiste est le professionnel à solliciter pour l’installation et aussi l’achat de votre chaudière. Ce spécialiste va estimer le budget à prévoir pour que votre chaudière fonctionne de manière optimale. Des aménagements sont parfois nécessaires dans certains cas pour la mise en place du réservoir ou le raccordement aux radiateurs.

La certification de la chaudière

Connaissez-vous le label Flamme verte ? Cette certification est attribuée aux chaudières qui présentent les meilleures qualités environnementales et performances énergétiques. Les produits 7 étoiles sont souvent les plus chers.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation d'une chaudière

Avec les artisans Ootravaux

Quel est le prix de la chaudière biomasse ?

Type d’appareil

Prix hors pose (1)

Chaudière bois-bûches

10 000 à 20 000 €

Chaudière à granulés de bois chargement manuel

7 000 à 20 000 €

Chaudière à granulés de bois chargement automatique

15 000 à 25 000 €

Quel prix pour l'installation par un professionnel ?

La pose d’une chaudière biomasse coûte entre 500 et 4 000 euros (1), selon l’accessibilité du chantier et les travaux à entreprendre.

Ootravaux vous encourage à privilégier un artisan ou une entreprise RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). C’est aussi indispensable si vous voulez obtenir des aides financières qui encouragent les travaux énergétiques.

Quelles aides pour l'installation d'une chaudière biomasse ?

Si vous hésitez encore à opter pour ce type de chaudière, une dernière information va sûrement finir de vous convaincre : les coups de pouce financiers pour boucler votre budget qui peut être élevé.

MaPrimeRénov’ Parcours accompagné

Désormais accessible à tous les ménages sans condition de revenus, ce programme offre des subventions de 30 à 90 % sur le montant total des travaux, avec un plafond de 28 000 € pour les propriétaires les plus aisés (10e décile) et de 63 000 € pour les foyers modestes, dans le cadre d'une rénovation globale.

Bien que vous puissiez remplacer votre système de chauffage au gaz ou au fioul par une chaudière plus performante et écologique grâce à MaPrimeRénov’ Parcours accompagné, vous devez néanmoins respecter plusieurs objectifs complexes :

  • Améliorer de 2 à 4 classes énergétiques (passant de G à E, voire D, par exemple) ;
  • Réaliser au moins 35 % d'économies d'énergie ;
  • Entreprendre de 2 travaux d'isolation thermique ;
  • Effectuer un audit énergétique et être accompagné par Mon accompagnateur Rénov’ de l’Anah.

Par ailleurs, votre éligibilité est soumise à d’autres conditions :

  • Ne pas avoir bénéficié d'un prêt à taux zéro (PTZ) au cours des 5 années précédant la demande de prime.
  • Le logement doit avoir été construit depuis au moins 15 ans au moment de l'acceptation de la demande d'aide.
  • À la date d'acceptation de la demande d'aide, vous devez vivre dans le logement pendant encore au moins 3 ans.
  • Le logement doit également être votre résidence principale, que vous occupez au moins 8 mois par an.

Embedded script : Ebook MaPrimeRénov' CTA
Guide MaPrimeRénov'

MaPrimeRénov’

Vous avez la possibilité de recevoir une aide financière allant de 3 000 à 10 000 euros pour l'installation de votre chaudière biomasse, selon divers critères. Les primes varient en fonction du type d'appareil, qu'il soit automatique ou manuel, par exemple. Cependant, il est nécessaire de fournir un Diagnostic de performance énergétique (DPE) ou un audit énergétique afin de constituer votre dossier. Il est également important de noter que les ménages aux revenus élevés ne sont pas éligibles à cette aide.

Attention

À partir du 1er juillet 2024, les maisons individuelles classées en F ou G du DPE ne seront plus éligibles.

undraw_calculator_1.svg
Estimez le montant de vos aides MaPrimeRénov' gratuitement

Les Certificats d’économies d’énergie ou CEE

Ce dispositif est aussi mis en place pour favoriser la transition écologique. Ces chaudières sont concernées avec des aides allant de 145 à 227 € selon votre zone climatique et le modèle de chaudière. Les CEE ne sont pas cumulables avec MaPrimeRénov’ Parcours accompagné.

L’éco-PTZ

L’éco-prêt est un crédit dont le taux d’intérêt est égal à zéro ! Le montant des intérêts est pris en charge par l’État et cela incite les propriétaires à engager des travaux d’amélioration de performance thermique comme l’installation d’un système de chauffage qui conditionne avec une source d’énergie renouvelable. Le montant que vous pouvez solliciter dépend des types de travaux que vous prévoyez et des gains de performances énergétiques. Les montants sont compris entre 10 000 et 50 000 euros.

TVA à taux réduit

Tous vos travaux d’amélioration énergétique, comme l’installation d’une chaudière biomasse vous permet de bénéficier d’une TVA à taux réduit, mais uniquement si vous faites appel à une entreprise spécialisée.

Bon A Savoir

Certains dispositifs sont cumulables ! N’hésitez pas à faire appel à un conseiller spécialisé en travaux de rénovation de l'habitat de la nouvelle structure France Rénov'.

(1) Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux