Prix pour la construction d'un chalet

Quel prix pour un chalet ?

26 octobre 2020
Types de construction
Sommaire

Posséder votre propre chalet vous fait rêver ? Souvent considéré comme une maison de vacances, le chalet peut tout à fait être envisagé comme résidence principale. Avec une surface et des dimensions plus restreintes, le chalet peut également avoir d’autres fonctions : un abri de jardin ou un studio pour accueillir des invités. Conçu en rondins ou madriers de bois massif, il arbore un style extérieur traditionnel tout en apportant tout le confort d’une maison. Mais quel est le prix d’un chalet ? Ootravaux scrute tous les critères pour vous aider à estimer le bon prix pour votre projet de chalet d’habitation ou d’abri de jardin.

Les éléments faisant varier le prix

Les chalets, surtout lorsqu’ils sont prévus pour abriter une surface habitable, sont des constructions de grande envergure. Certains facteurs influent particulièrement sur le prix des chalets, ajoutant plusieurs centaines d’euros au mètre carré. C’est pourquoi il est important de connaître toutes les variantes et les fourchettes de prix afférentes.

L’usage du chalet comme facteur impactant le prix

Le prix à prévoir pour la construction d’un chalet dépend avant tout de l’usage envisagé. S’il s’agit d’une véritable maison en bois, qu’elle soit principale ou pour les vacances, le prix du projet sera logiquement plus élevé que s'il s'agit d'un chalet de type abri de jardin. Si le nombre de chambres et de pièces en général joue bien sûr un rôle, ce n’est pas seulement une question de surface et de dimensions. En effet, construire un chalet en tant que maison habitable nécessite l’installation de nombreuses commodités comme une salle de bains, une cuisine, etc., ce qui n’est pas le cas si vous comptez seulement stocker vos affaires de jardin dans un abri ou créer une chambre en annexe de la maison. De même, il faut prévoir une isolation optimale : fenêtres à double vitrage, isolation du toit et des parois… Même si les madriers ou rondins semblent créer des parois dont l’importante épaisseur va naturellement isoler le chalet, recourir à des menuiseries et matériaux d’isolation de qualité sur toute la surface reste nécessaire dans ce contexte. Prévoyez en outre une importante épaisseur d’isolant acoustique, le bois conduisant bien les sons. Cela est moins nécessaire pour un abri de jardin ou une cuisine d’été. En revanche, il ne faut pas négliger ce point si le chalet est destiné à offrir des chambres supplémentaires pour des invités. Le prix du chalet dépend donc largement du type de pièces qu’il contiendra.

6 raisons d'opter pour une maison en bois

L’essence du bois qui compose le chalet

Un chalet se définit essentiellement par sa conception en bois massif, des parois à la charpente, voire à la couverture de toit. Les sections sont appelées madriers ou rondins. Lorsque le bois est composé de troncs non calibrés et dont l’épaisseur est d’origine, le chalet prend le nom de “fuste”. Cette conception à l’imposante épaisseur de bois peu travaillé assure aux chalets leur style traditionnel répondant à un modèle classique à l’extérieur. À l’intérieur de ces maisons, rien n’empêche de profiter d’un style et d’un confort modernes dans toutes les pièces en créant une cuisine équipée, une salle de bain avec douche à l’italienne, une chambre design…

Bon A Savoir

La création d’un toit plat ou toit-terrasse n’est possible qu’avec une conception en madriers.

Le choix de l’essence dépend avant tout du lieu géographique où sera implanté le chalet ou la fuste, et de son climat. Le chalet ou la fuste fait souvent penser à la montagne mais ce type de maison en bois peut être construit n’importe où. Vous pouvez vous référer à la liste de la norme NF EN 338 qui classe les essences de bois selon leur résistance à différentes contraintes : cisaillement, traction, compression, ce qui détermine la résistance aux intempéries du toit et des parois. Certains bois sont particulièrement utilisés. C’est le cas :

  • du mélèze : classé D30, le mélèze est par exemple recommandé en zone de montagne ou autre climat rude. Le mélèze plaît en outre pour son style rustique classique ;
  • du cèdre : classé C18, le cèdre est essentiellement utilisé pour les charpentes de toit traditionnelles. La couleur du cèdre apporte un style original au chalet.

Le prix de ces deux essences de bois pour chalets est sensiblement le même, autour de 650 euros / m2 (1).

Il faut également choisir le type de bois qui habillera l’espace intérieur de votre chalet. Dans ce cas, la question dépend essentiellement de vos préférences esthétiques et du style que vous souhaitez donner à chaque pièce. Cernes de croissance, nœuds et couleur naturelle contribuent à l’esthétique d’une essence de bois, au style de votre intérieur… et font varier les prix. Dans la salle de bain, le bois exotique est souvent le bienvenu pour sa résistance à l’humidité. Voici les prix au mètre carré des bois les plus communs en intérieur, pour une épaisseur standard de 13 mm :

  • Mélèze : 20 à 25 euros (1) ;
  • Cèdre : environ 45 euros (1) ;
  • Chêne : 50 à 80 euros (1) ;
  • Teck : 70 à 100 euros (1).
Bon A Savoir

Il ne faut pas oublier que le PLU (Plan local d’urbanisme) de votre commune peut imposer certains choix de bois, de dimensions et de style aux chalets construits sur son secteur : parois et toit en cèdre ou en mélèze, pente de toit, dimensions des fenêtres, emploi de madriers ou de rondins, style traditionnel classique, interdiction du toit plat… Le PLU est disponible en mairie : renseignez-vous avant de demander des devis de prix de chalet afin de vous assurer que votre modèle de maison sera bien accepté. Des images 3D de votre maison incrustées sur des photos du terrain vous seront de toute façon demandées pour le permis de construire.

L’importance des fondations d’un chalet

Dans le prix d’un chalet entre également en compte le prix des fondations. Ce coût peut être très variable en fonction de la nature du terrain, de sa pente, des dimensions du chalet et de l’importance des travaux à réaliser. Le prix sera d’autant plus élevé que la surface destinée à recevoir le chalet est :

  • en pente, car il faut d’abord créer une terrasse ;
  • humide, car il faut empêcher les remontées d’eau du sol ;
  • soumis à des risques sismiques, car le sol est instable.

Logiquement, plus les fondations seront d’une épaisseur importante, plus le devis affichera un prix élevé.

Le prix des fondations peut être encore augmenté s’il est nécessaire de casser préalablement la pente du terrain en le mettant à plat par la création d’une terrasse.

Le choix de la solution de montage

Après avoir défini l’usage et choisi les matériaux de votre futur chalet, il s’agit désormais de se poser la question du montage. Car le prix à consacrer à la construction d’un chalet dépend également du type de montage ! Chaque solution disponible a ses avantages et inconvénients :

  • Les chalets en kit : après la livraison et le montage des sections de bois du chalet ainsi que la mise en place des fenêtres et du toit, c’est à vous d’effectuer l’aménagement intérieur selon le niveau de finition choisi ;
  • Les chalets clef en main : les travaux sont gérés du début à la fin par le constructeur de chalets. Lorsque les clefs du chalet sont remises au client, c’est que la construction est pleinement habitable.

Il existe de nombreuses variations de prix pour ces 2 solutions de montage mais la première est celle qui affiche les prix les plus bas. Pour les abris de jardin, le chalet en kit reste la solution privilégiée car le montage reste simple. Pour les maisons en bois, le montage requiert de plus solides connaissances en bâtiment.

Le choix du type de toit

Si les parois extérieures d’un chalet sont réalisées en bois massif, vous disposez d’une grande liberté pour le toit. La charpente de toit doit en effet être en bois mais peut être :

  • en fermettes : vous ne pourrez pas aménager d’espace habitable sous le toit avec ce modèle de charpente mais c’est une solution économique ;
  • traditionnelle : en bois massif, ce type de charpente est plus onéreux mais permet d’aménager une chambre ou autre pièce de vie sous la pente de toit.

Une charpente de toit en bois peut supporter tout type de couverture de toit. Pour un style 100 % bois, vous pouvez même opter pour des tuiles en bois ou bardeaux. Là encore, le mélèze et le cèdre sont très répandus, mais le chêne, le pin ou le châtaignier peuvent aussi être utilisés.

Bon A Savoir

Attention, les bardeaux en bois ne peuvent être posés que sur un toit dont la pente atteint au moins 35°. Un toit en bois peut durer une centaine d’années si le bois est bien entretenu. Selon la noblesse de l’essence choisie, le prix des tuiles en bois se situe entre 10 et 30 euros par mètre carré, hors pose (1). Comptez en moyenne 55 à 65 euros par mètre carré pour la pose (1). Leur épaisseur doit être soigneusement choisie pour résister au vent sans surcharger la charpente de toit. Le prix total peut se révéler élevé, c’est pourquoi le toit en bois est souvent employé sur un abri de petites dimensions accueillant par exemple seulement des chambres.

Le recours à un architecte

Lorsque la surface de plancher (à bien distinguer de la surface habitable) d’une habitation affiche des dimensions supérieures à 150 m², vous devez faire appel à un architecte. C’est également vrai en cas d’agrandissement de la superficie de l’habitation : si la surface de plancher excède les 150 m² après travaux, l’architecte est obligatoire, que vous créiez un garage, un abri ou une surface habitable comme des chambres, une salle de bain supplémentaire ou encore une salle de jeux.

Quels sont les tarifs d'un architecte ?

Le prix de la préparation avant montage du chalet

Avant de penser à la partie en bois massif, la construction d’un chalet doit passer par une étape importante : les fondations, et ce que vous ayez fait le choix d’un chalet en kit ou d’une maison clef en main. À moindre échelle, vous devrez aussi faire ces travaux pour votre abri de jardin. Si un engin doit intervenir, mieux vaut disposer d’un jardin d’assez grande superficie permettant les manœuvres car un accès difficile pourrait faire augmenter le prix.

Quel est le prix d’une étude de sol ?

L’étude de sol avant la vente d’un terrain constructible est devenue obligatoire en août 2020. Elle concerne les terrains dont l’exposition aux risques est qualifiée de forte ou de moyenne, soit 48 % du territoire français (2). C’est à l’initiateur de la vente de prendre en charge le prix de l’étude. Il doit ensuite l’annexer au dossier de vente comprenant les autres diagnostics, plans et photos. Si vous achetez un terrain en vue de construire un chalet en bois, pensez à vérifier que ce document vous est bien remis. Même lorsqu’elle n’est pas obligatoire, l’étude de sol reste fortement recommandée avant de construire un chalet ou un abri afin de vous assurer une construction solide et durable. Le prix d’une étude de sol est d’environ 1 500 euros (1).

La création d’une terrasse

Avant de passer aux fondations proprement dites, le terrain doit être bien plat et stabilisé. Lorsque c’est naturellement le cas, il est possible de creuser tout de suite les fondations puis de les couler. Si le terrain est en pente ou s’il présente des bosses ou des creux, il faut au préalable créer une terrasse pour produire cet espace plat nécessaire à la construction du chalet. Il est possible de ne mettre à plat que la surface précisément dédiée au chalet. Cependant, si vous souhaitez profiter de votre jardin et éventuellement y ajouter un abri de voiture ou un abri de jardin plus tard, mieux vaut mettre à plat toute la superficie du terrain en une seule fois.

La création d’une terrasse est également le moment de retirer les racines des végétaux éventuellement présents sur le terrain afin qu’ils ne risquent pas d’abîmer les fondations de votre abri ou de votre chalet des années plus tard. Un devis de terrassement comprend :

  • la location d’engins, pour un prix d’environ 500 euros par jour (1) ;
  • l’évacuation des gravats : souvent un forfait d’environ 250 euros (1) ;
  • la fourniture de matériaux (terre, rochers, graviers…) : autour de 10 euros / m² (1) ;
  • la main-d’œuvre, facturée au forfait ou à l’heure (entre 60 et 85 euros de l'heure (1)).

Selon la superficie à mettre en terrasse et le degré de la pente, il faut compter un prix moyen de 5 000 à 10 000 euros (1).

Comment connaître le prix pour les fondations d’un chalet d’habitation ?

Grâce à l’étude de sol, vous connaissez la profondeur recommandée pour les fondations de votre chalet. En sol stable, une fondation solide se situe généralement entre 60 cm et 1 m de profondeur selon les dimensions du chalet, de la fuste ou de l’abri qu’elles auront à supporter. Elles peuvent aller jusqu’à 5 m en cas de sol très instable afin d’éviter la fissuration des parois des chalets. Or, le prix d’un mètre cube de fondation revient à environ 100 à 200 euros main-d'œuvre comprise(1) selon cette profondeur et la complexité du plan au sol des chalets. Un plan de chalet rectangulaire sera en effet plus économique qu’un plan original. En outre, si l’abri n’est destiné à recevoir que des chambres, ses dimensions et son poids réduits nécessiteront des fondations moins importantes. En revanche, si votre construction dispose d’un sous-sol en plus de la surface habitable, la quantité de matériaux à utiliser pour les travaux de fondation sera plus importante, ce qui placera le prix de votre devis dans la fourchette haute.

Les travaux de fondation d’un abri de jardin

Bien que moins importants, des travaux préparatoires similaires sont également nécessaires pour un abri de jardin : il s'agit alors de dalle béton, de construction sur plots ou de la création d’un support entouré de parpaings. En effet, en tant que pièce de rangement, un abri de jardin est destiné à recevoir un poids important : tondeuse, barbecue, outils, vélos… Comme pour un chalet habitable, il faut donc en outre rendre le sol plat en gérant éventuellement la pente par une terrasse. Ces travaux prennent environ une demi-journée à un professionnel, pour un prix moyen de 200 euros main-d'œuvre comprise (1) (en fonction du prix à l’heure pratiqué par votre artisan) hors création de terrasse. Si une terrasse est nécessaire, vous pouvez ajouter environ 500 euros main-d'œuvre comprise (1) au prix total selon la quantité de terre à apporter ou extraire.

Le prix au m² selon la solution de montage d’un abri ou maison en bois

La vente des chalets en bois vous permet de choisir entre un modèle en kit ou un modèle clef en main, que ce soit pour une résidence de vacances ou une résidence principale classique. Le choix dépend du prix que vous souhaitez mettre mais aussi du temps dont vous disposez et des dimensions de votre abri ou chalet.

Le prix d’un chalet en kit

La construction d’un chalet en kit laisse un grand rôle à l’acquéreur. En effet, une fois la livraison des sections de bois prétaillées pour le toit et les parois effectuée, c’est à lui de réaliser le montage de sa maison. Un plan de montage dessiné sur Solid Works ou autre logiciel est fourni avec les éléments du chalet. L’épaisseur des sections de bois est également déterminée par Solid Works, qui permet la création d’un modèle en 3D présentant le chalet vu de l’extérieur, avec fenêtres, toit, menuiseries, terrasse, surface à l’échelle, position dans le jardin… Le modèle prend en compte la pente du terrain et du toit pour donner un aperçu précis du style de la fuste ou du chalet en madriers à la livraison. En outre, ce type de logiciel permet d’obtenir des photos du chalet à chaque étape.

En optant pour un chalet en kit, il est possible de choisir le degré de finition de votre maison. Si le toit, les fenêtres et les parois sont nécessairement fabriqués, l’aménagement de l’intérieur laisse davantage de liberté. Vous pouvez en effet choisir un chalet avec un espace intérieur dégrossi mais non terminé, afin de l’aménager vous-même par exemple. Les chambres sont souvent laissées brutes car elles font partie des pièces les plus faciles à aménager soi-même, tandis qu’une salle de bain ou une cuisine sont des pièces réclamant davantage de compétences. Vous pouvez même opter seulement pour la livraison des sections taillées et effectuer le montage de manière autonome. Attention, le montage nécessite souvent le recours à une grue, surtout pour la charpente de toit, dont le prix de location est d’environ 400 euros par jour (1). Il faut en outre pouvoir se montrer très disponible afin de réaliser les aménagements dans son chalet.

Le chalet en kit est la solution la plus utilisée pour les chalets de type abris de jardin, mais elle existe également pour les maisons de vacances et les maisons principales. Le prix d’un chalet en kit est réduit grâce à la faible main-d’œuvre facturée et aux finitions non totalement réalisées sur toute la superficie et dans toutes les pièces. Le prix de cette solution de montage de chalets se situe ainsi entre 600 et 1 000 euros par mètre carré main-d'œuvre incluse (1) selon l’essence du bois choisi pour les madriers ou rondins et le niveau de finition intérieur. Il faut naturellement ajouter à ce prix le tarif du raccordement aux différents réseaux (200 à 300 euros par mètre carré (1)) et les travaux de préparation du terrain et de fondations.

Quel prix pour un abri de jardin en kit ?

Pour les abris de jardin, il est possible de trouver un modèle en kit autour de 900 euros pour environ 8 mètres carrés, main-d'œuvre incluse (1). Avec un toit monopente et sans menuiseries, le prix peut atteindre environ 500 euros main-d'œuvre incluse (1) pour 3 mètres carrés. Il ne s’agit alors pas de bois massif mais de panneaux de bois. La fuste ou les madriers ne s’utilisent pas pour ce type de chalet de très petite superficie. Même d’une surface réduite et en kit, les abris de jardin impliquent de nombreuses pièces et restent donc volumineux : assurez-vous que la livraison des pièces de bois est incluse dans le prix ou prévoyez un véhicule de grandes dimensions.

Le prix d’un chalet clef en main

Le chalet clef en main est la solution la plus chère car chaque étape de la construction est assurée par l’entreprise de votre choix, du plan à la réalisation du chalet habitable. Vous ne participez pas du tout aux travaux. Lors de la livraison de la maison, les pièces sont prêtes à être aménagées, de la cuisine à la salle de bain et y compris les chambres. Il ne vous reste plus qu’à meubler la surface et à la décorer dans le style qui vous plaît. Le jardin doit également être aménagé par vos soins.

Pour ce modèle de prestation de chalet complet, prévoyez un prix compris entre 1 500 et 2 000 euros par mètre carré main-d'œuvre comprise (1), hors prix d’achat du terrain. Le prix au mètre carré peut être détaillé en fonction des pièces :

  • cuisine : environ 1 800 euros (1) ;
  • salle de bain : environ 1 400 euros (1) ;
  • chambre : environ 1 200 euros (1) ;
  • pièce annexe (atelier, buanderie, garage…) : environ 800 euros (1).

Les travaux de raccordement et la mise à plat sont cependant inclus. Le prix de la livraison des éléments n’est pas toujours prévu, vérifiez votre devis.

Les aides pour la construction d’un chalet en bois

Lorsque le chalet en bois n’est pas un abri de jardin mais bien une maison, il est possible de recourir à plusieurs aides pour financer le prix du chalet et augmenter le budget disponible pour la construction de sa maison en bois.

Le prêt à taux zéro ou PTZ

Il s’agit d’un prêt à intérêt nul. Il se demande auprès de la banque mais il est en réalité soutenu par l’État. Il est accordé aux personnes acquérant ou construisant un bien immobilier pour la première fois ou n’ayant pas été propriétaires depuis au moins 2 ans. Le montant accordé par le PTZ dépend des conditions de ressources du foyer et de la zone de construction du chalet. La somme disponible peut s’élever jusqu’à 101 200 euros pour un chalet situé en zone B2 (voir à quelle zone appartient la commune sur laquelle est implantée votre chalet sur le site du service-public.fr) dans lequel vit une famille d’au moins 5 personnes. Il ne permet pas de financer la totalité du projet et doit être couplé avec un prêt immobilier plus classique.

Le Plan d’Épargne Logement (PEL) et le Compte Épargne Logement (CEL)

Si vous avez ouvert un PEL depuis au moins 4 ans, vous pouvez utiliser la somme disponible pour financer votre maison en bois. Le montant alloué ne peut dépasser 92 000 euros.

Quant au CEL, il doit être ouvert depuis au moins 18 mois et ne peut pas financer des chalets servant d’habitation de vacances.

Les prêts complémentaires pour construire un chalet

D’autres prêts sont également disponibles selon votre situation :

  • le prêt d’accession sociale, sous conditions de ressources : il permet aux personnes aux revenus modestes de devenir propriétaires d’un chalet d’habitation. Il est disponible pour les chalets à construire ou à acheter déjà bâtis. Le taux d’intérêt ainsi que les frais d’instruction et de notaire sont réduits ;
  • le prêt Action Logement, pour les maisons en bois respectant la RT2012. Cette aide à l’achat d’une maison est destinée aux primo-accédants, en situation de mobilité professionnelle ou en situation de handicap. Son taux d’intérêt est particulièrement bas. Il s’agit d’un prêt aidé ;
  • le prêt des collectivités territoriales : il s’agit d’une aide complémentaire, c’est-à-dire qu’elle ne peut financer la totalité de l’achat du chalet. Les renseignements sont à prendre auprès de votre mairie ;
  • le prêt des mutuelles et caisses de retraite complémentaire : les conditions pour l’achat ou la construction de chalets dépendent de chaque organisme. Pour connaître les détails de cette aide, il faut donc vous tourner vers votre propre mutuelle ou caisse de retraite complémentaire.

(1) Prix observés sur les sites de professionnels spécialisés

(2) https://www.georisques.gouv.fr/articles-risques/exposition-du-territoire-au-phenomene

À lire aussi

Haut de page