Installation gouttières

Les étapes d'installation de gouttières

28 août 2020
Gouttières
Sommaire

L’installation de gouttières pour éliminer les eaux pluviales de la toiture se déroule par étapes, que ce soit pour une rénovation ou pour des travaux de construction. Ootravaux dévoile les éléments importants de la pose, les matériaux et leurs spécificités. Découvrez aussi à qui faire appel pour la pose de gouttières de votre maison. Faites confiance aux professionnels de votre région pour une installation dans les règles de l’art.

Les éléments importants lors de la pose d'une gouttière

Il y a 3 critères importants à étudier pour poser des gouttières autour de la toiture d’une maison.

Couvrir toute la surface du toit

Le premier élément de vigilance pour réussir l’installation de gouttières est de couvrir l’ensemble de la surface du toit. En effet, l’eau de pluie rigole sur toute la couverture et il est important de la capter où qu’elle soit. Pour cela, étudiez le nombre de pentes du toit de votre maison, le degré de pente

Le tracé de la gouttière

Le tracé des gouttières doit être étudié en amont des travaux de mise en place. Il doit prendre en compte les gouttières horizontales et verticales pour la collecte et la descente des eaux de pluie. Le tracé d’une gouttière ne doit pas passer devant les ouvertures de la maison. Surface, diamètre de la gouttière, accès pour l’entretien et le nettoyage, rien ne doit être laissé au hasard.

Choisir l’évacuation de l’eau de pluie depuis la toiture

Enfin, le dernier critère important lors de la pose de gouttières est le choix du système d’évacuation de l’eau depuis la charpente. Il est possible d’opter pour une élimination via les canalisations d’eaux usées ou de choisir la collecte des eaux pluviales. L’eau d’un récupérateur d’eau de pluie peut être utilisée dans le jardin par exemple.

Poser une gouttière en PVC

Une gouttière en PVC est facile à installer soi-même. Le PVC est un matériau plus léger que le zinc et résiste à la corrosion. De plus, les éléments qui composent la gouttière en PVC permettent de suivre tous les tracés à la manière d’un puzzle. La pose d’une gouttière en PVC se fait ainsi en 3 étapes.

  • L'installation des crochets. Les crochets vont soutenir les tuyaux des gouttières. Ils doivent être posés à intervalle régulier, environ 40 cm, et il faut laisser un espace de 2 cm environ entre la gouttière et la façade. Pour la gouttière horizontale, il est essentiel que le crochet soit fixé en léger décalage pour créer une pente douce. L’idéal est une pente de 5 mm par mètre pour assurer un bon écoulement des eaux pluviales sans stagnation.

  • La pose de la gouttière horizontale ou gouttière rampante. En emboîtant un à un les différents éléments qui composent la gouttière en PVC, vous installez la gouttière horizontale, celle qui fait le tour du toit, en vérifiant que la pente mène vers les futures gouttières de descente.

  • La pose de la descente ou gouttière verticale. La dernière étape de la pose d’une gouttière PVC consiste à installer la descente du toit vers l’évacuation ou le récupérateur d’eau en respectant un espace de 20 mm minimum entre le tuyau de descente et le mur.

Bon A Savoir

La gouttière en PVC n’est pas seulement facile à poser. Elle est aussi économique, avec un prix compris entre 2 et 6 euros le mètre linéaire.

En savoir plus sur les gouttières en PVC : leurs avantages, leurs inconvénients et leurs prix 

Poser une gouttière en zinc

Poser une gouttière en zinc nécessite des outils spécifiques, comme du matériel de soudure ou une scie à métaux. Comme pour une gouttière en PVC, la pose d’une gouttière en zinc doit débuter par l’installation des crochets sur la façade de la maison et le long de la toiture. La distance minimale entre le tuyau de descente en zinc et le mur est aussi de 20 mm. La deuxième étape consiste à mesurer et découper les différents tronçons pour que la gouttière en zinc suive le tracé prévu. Les différents éléments doivent ensuite être assemblés et soudés solidement en commençant par la première section de gouttière afin de garantir une bonne étanchéité. Chaque joint doit être couvert par du mastic en silicone.

La dernière étape est la pose de la gouttière en zinc sur les crochets puis le raccordement à l’évacuation ou au récupérateur d’eau de pluie. Poser une gouttière en zinc peut être complexe et demander un savoir-faire. Pour cela, vous pouvez faire appel à un couvreur ou une entreprise de couverture.

En savoir plus sur les gouttières en zinc : leurs avantages, leurs inconvénients et leurs prix

Étapes d'installation des gouttières : pour les autres matériaux

En plus des gouttières en zinc et des gouttières en PVC, il est possible d’installer des gouttières en acier, en aluminium ou en cuivre. La pose des systèmes d’évacuation des eaux de pluie en acier et alu est similaire à celle de la gouttière en PVC puisqu’elle se fait par emboîtement. Les gouttières en cuivre, en revanche, peuvent être soudées et rivetées, ou emboîtées (modèles récents).

Pour vous aider à choisir le type de gouttière qui convient à votre maison, il est conseillé de regarder :

  • le prix d’une gouttière ;

  • le prix total du devis pour l’installation de gouttières ;

  • le type de nettoyage de gouttières selon le matériau choisi.

En savoir plus sur les gouttières en aluminium : leurs avantages, leurs inconvénients et leurs prix

Faire appel à un artisan pour la pose des gouttières

Il est conseillé de faire appel à un couvreur professionnel pour la pose de gouttières. Ce type de travaux nécessite un travail en hauteur qui peut être dangereux. Pour trouver une entreprise de couverture, vous pouvez contacter les professionnels réputés de votre région ou utiliser une plateforme en ligne comme Ootravaux pour obtenir plusieurs devis. Le prix d’un devis d’installation de gouttières par un artisan dépendra de la surface, de la main-d’œuvre, mais aussi du prix de la gouttière elle-même.

Haut de page