Porte d'entrée

Comment estimer le prix d’une porte d’entrée ?

27 août 2020
Porte d'entrée
Sommaire

Vous envisagez de remplacer votre porte d’entrée et souhaitez anticiper le coût de ces travaux ? Ootravaux détaille pour vous les éléments qui impactent le prix d’une porte d’entrée, comme les matériaux, le vitrage, ou encore les options de sécurité. Découvrez des conseils pour le choix d’une porte adaptée à vos besoins et votre budget. Retrouvez enfin les fourchettes de prix des portes en PVC, des portes en bois, en aluminium ou en acier et le coût de la main-d’oeuvre.

Quels sont les éléments impactant le prix d'une porte d'entrée ?

 

Le prix d’une porte d’entrée dépend surtout de son matériau

Les trois principaux matériaux des portes d’entrée sont le PVC, le bois, l’aluminium et l’acier.

Le prix des portes en PVC

Une porte en PVC cumule de nombreux avantages, à commencer par son prix très attractif. Le PVC a par ailleurs fait ses preuves en termes d’isolation thermique. Autrement dit, les portes en PVC vous permettent d’améliorer les performances thermiques de votre logement pour un budget limité. A noter également : le niveau de sécurité satisfaisant du produit en PVC, avec des renforts en acier dans l’armature. Aussi résistante que le bois et imputrescible, la porte en PVC ne vous demandera que peu d’entretien et durera jusqu’à 20 ans. D’autre part, vous aurez le choix parmi une large palette de modèles de porte PVC, avec des designs, des couleurs et des finitions très variés. Bémols : Le PVC a une faible résistance au feu.

Le prix des portes en bois

Le prix d’une porte en bois est plus élevé que le prix d’une porte PVC, alu ou acier. C’est un matériau coûteux, mais cela dépend de l’essence, du niveau de gamme et du modèle (taille, remplissage plein ou vitré, options de sécurité, etc.). Une porte en bois exotique est plus chère qu’une porte en sapin, par exemple. La porte en bois est souvent plébiscitée pour son esthétisme authentique, la sécurité et l’excellente isolation qu’elle offre. C’est le matériau idéal pour une porte sur-mesure ! Bémol : l’entretien indispensable lorsque la porte montre des signes de dégradation (finition qui s’effrite, traces blanches, décoloration, etc.). Celui-ci consiste à appliquer un fongicide et un insecticide, à poncer légèrement le bois puis à appliquer une lasure, une laque ou un vernis.

Le prix des portes en aluminium

Le prix d’une porte aluminium est moins élevé que celui d’une porte en bois. Notez qu’il est parfois à peine plus important que celui d’une porte PVC (en milieu de gamme). Pour votre projet de rénovation ou de construction, vous n'aurez aucun problème d’isolation thermique avec les portes aluminium, qui sont aujourd'hui dotées de systèmes de rupture de pont thermique. La chaleur est alors maintenue à l'intérieur et les pertes d'énergie s’en trouvent réduites. Ce matériau au style contemporain, est idéal pour les grandes dimensions ! Bémol : La résistance à l’effraction est bonne, mais peut dépendre d’options de sécurité, selon le modèle (renfort anti-dégondage, barillet de sécurité, serrure à crochets ou encore judas).

Le prix des portes en acier

Si la différence entre le prix d’une porte en acier et celui d’une porte PVC est parfois faible, l’acier offre, lui, l’avantage de pouvoir être blindé. A noter, cependant, que le prix d’une porte blindée fait souvent grimper le devis. Le blindage n’est toutefois pas toujours nécessaire puisqu’une porte en acier est déjà robuste.

Côté esthétique, il existe désormais beaucoup d’options pour avoir une jolie porte en acier. On trouve, en effet, des modèles vitrés, modernes ou classiques, et des coloris variés. Bémol : les performances d’isolation peuvent être satisfaisantes, surtout avec une porte blindée, mais l’acier reste dans tous les cas moins efficace que le bois, l’aluminium et même le PVC (sauf produits haut de gamme).

Comment choisir le matériau de votre porte d’entrée ?

 

Les autres éléments qui influencent le prix d’une porte d’entrée

Le matériau choisi (PVC, alu, bois, acier) n'est cependant pas le seul critère qui fait varier le prix d'une porte d'entrée.

  • Les options de sécurité impactent le prix d’une porte d’entrée, qu’il s’agisse des serrures et barillets ou du vitrage, comme le vitrage retardateur d’effraction. Il existe de nombreuses options de sécurité pour augmenter la résistance à la tentative d’effraction, des équipements mécaniques ou électroniques, de la serrure 6 points aux pions anti-dégondage...

  • Le vitrage choisi influe également sur le tarif de la porte à l'achat.

  • La personnalisation et les accessoires peuvent coûter cher. Par exemple, la couleur et le choix des menuiseries font parfois augmenter sensiblement le prix d’une porte.

  • Les dimensions de la porte d’entrée influent aussi sur son prix, les modèles à deux vantaux étant bien sûr plus chers que les modèles à un vantail.

Fourchettes de prix des portes d’entrée selon leur type et les matériaux

Les prix présentés ci-dessous proviennent de sites et devis professionnels. Ils sont TTC et n’incluent pas la main-d’œuvre pour le remplacement d’une porte d’entrée.

Quel est le prix d’une porte d’entrée en PVC ?

Les premiers prix pour un modèle de porte PVC entrée de gamme et blanche sont de 200 € (1) environ. Une porte PVC de qualité satisfaisante coûte autour de 1 000 € à 1 500 € (1). Le prix des portes PVC de qualité supérieure est aux alentours de 2 000 € (1). Le choix d’une autre couleur que le blanc peut occasionner un surcoût de 25 % chez certains fabricants.

Quel est le prix d’une porte d’entrée en bois ?

Les premiers prix pour une porte en bois (pin), de qualité correcte, vont de 800 à 1 000 € (1). Pour une porte en bois de bonne qualité, en pin ou en méranti, comptez généralement 2 000 à 2 500 € (1). Les prix des portes en bois peuvent atteindre 5 000 € (1) (notamment avec le sur-mesure).

Quel est le prix d’une porte d’entrée en alu ?

Les premiers prix pour une porte en alu sont entre 600 et 800 € (1). Beaucoup de portes alu de bonne qualité coûtent environ 1 500 € (1). Les portes en aluminium sur-mesure sont les plus chères et coûtent autour de 4 000 € (1).

Quel est le prix d’une porte d’entrée en acier ?

Les portes en acier les moins chères coûtent environ 500 €, parfois moins. En général, le prix d’une bonne porte en acier est d’environ 1 500 € (1). Les prix des portes en acier les plus chères s’élèvent à 3 000 € (1) et les portes blindées coûtent de 1 000 à 3 000 € (1).

Main-d’œuvre : quel prix et quel budget pour un remplacement de porte ou une installation par un professionnel ?

Dans un devis pour une installation de porte d’entrée, sont pris en compte le prix de la porte et le tarif de la pose, mais également celui de la dépose de l’ancienne porte, le cas échéant. Le remplacement d'une porte n'est pas très élevé si l'opération de dépose est simple.

Un devis tient aussi compte du changement de dormant, qui coûte 300 à 350 €. Il ne faut pas non plus oublier que certaines portes, surtout les portes blindées, nécessitent l’intervention d’un serrurier. À titre indicatif, puisqu’il y a des disparités entre les entreprises, les régions, le type de prestataires, comptez entre 300 à 500 € (1) en moyenne, pour la pose simple d’une nouvelle porte de maison, à additionner au prix de la porte. Si besoin, vous pouvez aussi demander conseil à votre artisan.

Devis pour une porte d'entrée, comment obtenir le meilleur prix ?

 

Avez-vous droit à des aides pour changer de porte d’entrée ?

Le coût du changement de porte peut être réduit par l’obtention de différentes aides et crédit d’impôt :

  • La TVA réduite à 5,5 % ou à 10 %.

  • L’éco-PTZ (éco-prêt à taux zéro). Cette aide est extrêmement intéressante puisqu’elle est sans condition de ressources et peut atteindre un montant maximum de 30 000 €, remboursable sans intérêt.

  • Le CITE (crédit d’impôt transition énergétique), peut vous aider à faire des économies. Vous pouvez en bénéficier si votre revenu fiscal dépasse un certain seuil (par exemple, 27 896 € pour un ménage de 2 personnes vivant en province). En janvier 2021, le CITE devient MaPrimeRénov’, une aide financière destinée aux foyers modestes ;

  • L’Anah (Agence nationale de l'habitat) propose aussi des aides aux ménages aux ressources modestes et très modestes, qui peuvent faire baisser le prix d’une porte d’entrée. En Île-de-France, le plafond de ressources est de 30 225 € pour un ménage très modeste de 2 personnes et 36 792 € pour un ménage modeste de 2 personnes. En province, ces plafonds s’abaissent respectivement à 21 760 € et 27 896 €.

Bien sûr, ces aides financières demandent certaines conditions : le logement doit être la résidence principale et le remplacement de la porte doit améliorer la performance énergétique. Vous devez aussi faire appel à un artisan RGE (Reconnu garant de l'environnement).

(1) Prix observés sur les sites des professionnels spécialisés.

Haut de page