Ootravaux

Sommaire

Dans la famille des techniques d’installation des fenêtres, demandez la pose en applique. Cette méthode, surtout employée en neuf, permet de bénéficier d’une finition impeccable à l’intérieur et d’un confort thermique optimal. Et vous pouvez y avoir recours avec des fenêtres en PVC, en bois comme en alu. Mais comment procéder exactement ? Est-il possible d’intervenir seul, ou plutôt avec l’intervention d’un professionnel ? Ootravaux vous livre ses conseils : vous saurez tout sur la pose d’une fenêtre en applique.

L'essentiel
  • Contrairement aux techniques en tunnel ou en feuillure, une fenêtre en applique est fixée en appui contre le mur. Cela permet de profiter d’un maximum de surface vitrée.
  • Cette méthode est davantage utilisée dans le cadre d’une construction neuve : elle nécessite d’intervenir avant les travaux d’isolation.
  • Rien ne doit être laissé au hasard avec ce type de pose. Soignez la prise de mesures, la stabilité et l’étanchéité de la fenêtre.
  • Privilégiez l’intervention d’un professionnel qui pourra réaliser un aménagement dans les règles de l’art. Pour choisir le meilleur artisan, comparez plusieurs devis.

Quelles sont les spécificités d'une pose de fenêtre en applique ?

Une fenêtre posée en appui contre un mur

La pose d’une fenêtre en applique consiste à la fixer appuyée contre un mur, la plupart du temps par l’intérieur. Cette méthode est aussi appelée “pose en neuf”, car la fenêtre est fixée sur une paroi nue, avant la mise en place d’un isolant et d’un doublage en placo.

À noter que la pose en applique convient à tous types de menuiseries (y compris les portes-fenêtres) et à tous types de matériaux : PVC, bois ou alu.

Pour mieux comprendre, ce type de pose se distingue des méthodes :

  • En tunnel : la fenêtre est posée dans l’épaisseur du mur ;
  • En feuillure : la fenêtre est encastrée dans le mur.

Les différents types de pose de fenêtres : comment choisir ?

Un maximum de surface de vitrage

Avec une pose en applique, l’ouverture de la fenêtre permet de profiter de l’intégralité de la baie et d’un maximum de surface vitrée. Et donc de plus de lumière ! Ce n’est pas le cas avec les autres techniques de pose, en feuillure ou en tunnel, où le châssis réduit la surface vitrée.

Une technique privilégiée en construction neuve

La pose de fenêtres en applique s’adapte à de nombreux projets, en particulier la construction d’une maison neuve. En effet, elle nécessite de travailler sur une paroi nue et d’intervenir avant de réaliser l’isolation. C’est ce qui permet d’obtenir une finition impeccable.

Il est également possible de poser des fenêtres en applique lors d’une rénovation, mais l’opération se révèle plus contraignante. Il faut procéder à une dépose de la fenêtre existante, trouver des menuiseries aux bonnes dimensions (parfois en sur-mesure) et revoir l’isolation du mur.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez la pose de vos fenêtres

Avec les artisans Ootravaux

Les secrets de la réussite d'une pose en applique

La réussite d’une pose en applique repose sur plusieurs éléments qui permettront d’assurer la stabilité, l’étanchéité et la durabilité de la fenêtre.

Le rejingot

Requis par le DTU menuiserie (Document Technique Unifié), le rejingot permet le ruissèlement de l’eau de pluie vers l’extérieur de votre logement, évitant ainsi les infiltrations d’eau.

Concrètement, il s’agit d’un élément de maçonnerie situé au-dessus de l’appui de la fenêtre, où viendra reposer le châssis. Lors de la pose, tenir compte du rejingot, de ses dimensions et de son emplacement est crucial.

  • Avec un rejingot affleurant (placé à fleur du mur), la partie basse du dormant doit être un peu plus épaisse que les 3 autres côtés de la fenêtre.
  • Avec un rejingot rentrant vers l’intérieur, les 4 côtés de la menuiserie sont de la même taille.

La mesure de la fenêtre et de l’ouverture

En bricolage, il faut toujours mesurer au moins deux fois. Cela vaut aussi pour une pose de menuiserie : prenez soigneusement les cotes de la baie et veillez à ce que celles de la fenêtre correspondent, une fois celle-ci livrée.

Dans le cas d’une pose en applique, la mesure de la largeur et de la hauteur de la maçonnerie est à prendre une fois les enduits posés. En effet, cela ajoute toujours quelques millimètres : gare aux mauvaises surprises.

L’épaisseur du dormant

Lorsque vous achetez une fenêtre, assurez-vous que le dormant est aussi épais que la couche d’isolant et de la plaque de plâtre qui seront posées ensuite. Ce point impacte directement la qualité de l’isolation thermique du bâtiment et celle de la finition.

Comment prendre les mesures des fenêtres (hauteur, largeur) ?

La pose d'une fenêtre en applique, étape par étape

Vérification du support

La première chose à faire avant de se lancer est de vérifier le support sur lequel la fenêtre sera posée :

  • La maçonnerie doit être plane, d’aplomb et de niveau, c'est-à-dire stable et bien droite ;
  • Les cotes (hauteur et largeur) doivent correspondre à la fenêtre que vous allez installer.

Profitez-en également pour nettoyer le tableau (l’ouverture) et retirer la poussière.

Dépose des vantaux

Cette étape de l’installation est indispensable. Déposer les parties mobiles de la fenêtre (les vantaux) permet d’alléger cette dernière et de la manipuler plus facilement. Et ce même si la menuiserie est en PVC, un matériau réputé plus léger.

Pose des équerres de fixation

Une fois chaque vantail déposé, vissez les équerres sur le dormant. Ces pattes doivent être posées en face des points de verrouillage et des paumelles (charnières) de la fenêtre. Elles serviront ensuite à fixer la fenêtre contre le mur.

Astuce

Vissez les pattes de fixation à 25 cm au maximum de l’angle de la fenêtre et n’excédez pas 80 cm entre chaque équerre.

Pose de joints mousse et silicone

Pour assurer une étanchéité optimale à votre fenêtre, vous devez installer des joints sur le support. Posez un joint mousse autocollant sur le pourtour du tableau ainsi qu’un cordon de silicone (ou mastic) sur la partie basse.

Fixation du dormant

Présentez le dormant face au mur et repérez les emplacements des équerres de fixation en vous assurant que la fenêtre est bien calée et d’aplomb. Placez un point bien au centre du trou pour marquer l’emplacement de la cheville et de la vis. Puis laissez le dormant de côté, percez le mur à l’aide des repères préalablement tracés et installez les chevilles.

Il ne vous reste plus qu’à replacer le châssis de la fenêtre contre le mur et à visser.

Attention

Ne serrez pas immédiatement toutes les vis ! Prenez le temps de contrôler que la fenêtre est bien horizontale à l’aide d’un niveau à bulles. Ajustez la position du châssis si nécessaire et terminez le serrage.

Finition

C’est presque fini. Posez un cordon de joint silicone autour de la menuiserie, côté extérieur, puis replacez les vantaux sur le châssis de la fenêtre. Installez la poignée et contrôlez le bon fonctionnement de chaque vantail.

Bravo : votre fenêtre est posée !

Exemple-fenêtre-applique-ootravaux

Pourquoi faire appel à un pro pour une pose de fenêtre ?

Mettre en place des fenêtres en applique ou selon une autre méthode ne s’improvise pas ! Il est conseillé de réserver ce type d’opération aux bricoleurs les plus aguerris ou encore mieux : à des professionnels des portes et fenêtres.

Des travaux pérennes et de qualité

Un professionnel de la menuiserie dispose de toute l’expertise nécessaire pour poser vos fenêtres : la garantie de travaux bien exécutés, sans erreurs ni défauts d’isolation. Il réalise également la prise de cotes pour s’assurer que la menuiserie correspond parfaitement à la baie, en largeur et en hauteur.

Même si le tarif de la pose représente une dépense supplémentaire, il s’agit du prix de votre tranquillité à long terme… et de votre confort.

Astuce

Ootravaux vous conseille de demander au moins trois devis à des professionnels des fenêtres pour comparer les prix.

Les garanties réglementaires

En faisant appel à un professionnel du bâtiment, vous pourrez bénéficier d’assurances et de garanties en cas de dommage ou de défaut sur vos ouvertures. Les fenêtres sont notamment couvertes par la garantie décennale. Celle-ci peut s’appliquer en cas de problème d’étanchéité, d’infiltration d’eau ou de défaut de fabrication.

Pensez à vous renseigner auprès des artisans avant de commencer le chantier.

Les fournitures et accessoires

Si vous n’êtes pas équipé des outils et des accessoires indispensables pour poser des fenêtres, un professionnel des menuiseries, lui, l’est ! Il dispose aussi de son propre réseau et travaille déjà avec des fabricants de fenêtres. Vous n’aurez pas besoin de chercher les fournitures adéquates pour réussir votre projet.

Le gain de temps

Installer toutes les fenêtres de votre nouvelle maison est une opération longue et fastidieuse. Si vous ne souhaitez pas y passer tout votre temps libre ni vos week-ends, privilégiez l’intervention d’un professionnel.

Les aides financières à la rénovation

En sollicitant un professionnel labellisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), vous pouvez prétendre à des aides financières à la rénovation énergétique.

Vous pouvez par exemple bénéficier :

  • De MaPrimeRénov’ (si le changement des fenêtres s’inscrit dans le cadre d’une rénovation globale) ;
  • D’un éco-prêt à taux zéro :
  • De la TVA réduite à 5,5 %.

Ces aides sont valables uniquement pour des travaux de rénovation et sont proposées sous conditions. Assurez-vous que votre projet est bien éligible avant d’engager des démarches.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez la pose de vos fenêtres

Avec les artisans Ootravaux