Quel est le prix d'une viabilisation de terrain ?

02 juillet 2021
Fondations & préparations
Sommaire

Vous souhaitez ajouter une plus-value à votre terrain en vente en le viabilisant ? Vous venez d'acquérir un terrain non-viabilisé ? Le prix d'une viabilisation de terrain peut varier du simple au triple en fonction de la taille de ce dernier, de la distance entre l'entrée de la propriété et la future maison, et du certificat d'urbanisme. Les raccordements aux réseaux d'eau, d'électricité, de gaz et de tout-à-l'égout, font partie des travaux de construction à prévoir, pour la viabilisation d’un terrain. Découvrez, avec Ootravaux, le prix de ces travaux.

L'essentiel
  • Un terrain viabilisé est raccordé aux réseaux d'eau, d'électricité, d'assainissement, de gaz et de télécoms.
  • La viabilisation d'une parcelle coûte de 5 000 à 10 000 € en moyenne, en fonction de la configuration du terrain.
  • Pour viabiliser un terrain, il convient de se mettre en relation avec la mairie, le service des eaux, et les fournisseurs de gaz, d'électricité et de télécoms.

Qu'est-ce qu'un terrain viabilisé ?

Définition d'un terrain viabilisé

La loi française définit un terrain viabilisé par un terrain disposant des réseaux nécessaires pour y habiter. Le terrain est dans ce cas relié au réseau routier et raccordé aux diverses ressources dont les habitants ont besoin au quotidien à savoir l'eau, l'électricité, le téléphone, et parfois le gaz. Un terrain viabilisé représente donc un terrain offrant un accès direct aux services existants se trouvant à proximité.

Attention

Un terrain viabilisé ne se révèle pas nécessairement constructible.

Viabiliser un terrain

Pour viabiliser un terrain constructible, la première étape consiste à s'adresser au service d'urbanisme de la ville dans laquelle se trouve le terrain. Ce dernier est en mesure de fournir un certificat d'urbanisme pré-opérationnel, document administratif officiel dans lequel figurent les conditions de raccordement du terrain aux services disponibles, et les taxes inhérentes à ces services.

Il permet ainsi de connaître l'emplacement des réseaux existants et les possibilités de raccordement du terrain à l'eau, aux égouts, au gaz, aux télécoms et à l'électricité. Il est délivré gratuitement et s'accompagne d'un document décrivant l'état des travaux de construction projetés sur le terrain. Grâce à ce certificat d'urbanisme, il se révèle ensuite possible d'effectuer des demandes de devis auprès des sociétés spécialisées dans le raccordement.

Accès et viabilisation du terrain, comment ça se passe ?

Les acteurs de la viabilisation

Ainsi, lors de la viabilisation d'un terrain, 3 acteurs majeurs entrent en jeu :

  • le propriétaire du terrain, qui entreprend les travaux ;
  • la mairie, qui délivre le certificat d'urbanisme, le permis de construire une fois les raccordements effectués, et demeure l'interlocuteur privilégié lors du raccordement au réseau d'assainissement collectif ;
  • les sociétés de raccordement géré par les distributeurs.
Bon A Savoir

Lors de l'achat d'un terrain déjà viabilisé, les propriétaires évitent de réaliser ces travaux coûteux. Notez en revanche que, sauf dans quelques cas, comme celui du raccordement à un réseau d'assainissement, cette démarche demeure facultative pour le propriétaire souhaitant vendre. Ce choix s'avère purement commercial, puisqu'un terrain viabilisé se vend en moyenne plus rapidement et plus cher qu'un terrain non viabilisé. Un propriétaire peut toutefois décider de laisser ces travaux à la charge de l'acquéreur.

Comment calculer le coût de la viabilisation ?

Vous êtes propriétaire et vous souhaitez vendre, ou vous êtes un futur acquéreur ? Lorsque le terrain n'a pas encore été viabilisé, il est indispensable de prévoir dans son prix de vente, ou dans son budget achat, les démarches auprès du service urbanisme de la commune. Leur prix dépend en grande partie de la configuration du terrain et de son éloignement avec la voirie.

De quoi dépend le prix d'une viabilisation ?

Le prix de la viabilisation dépend de nombreux critères :

  • L'éloignement du terrain et de la future habitation par rapport aux réseaux disponibles depuis la route la plus proche. Plus le terrain se trouve près des réseaux de raccordement et moins la viabilisation coûte cher.
  • L'usage prévu du raccordement.
  • L'existence ou non des canalisations dans le terrain.
  • La distance entre l'entrée de la propriété et la construction.
  • La nature géologique du terrain : si le terrain est argileux, instable ou en pente, la viabilisation se révèle plus complexe et donc plus coûteuse.

Ce prix intègre les travaux en eux-mêmes, mais également diverses taxes comme :

  • la PFAC (Participation pour le financement de l’assainissement collectif) ;
  • la TLE (Taxe Locale d'Équipement).

Chaque commune applique ses propres tarifs, d'où l'intérêt de se renseigner en amont.

Le prix de la viabilisation

À noter qu'il s'avère possible de découper les prix de la viabilisation du terrain en fonction du type de réseau. Ainsi, en moyenne :

  • Le raccordement au réseau de gaz coûte de 500 € à 1 200 € (1).
  • Le raccordement au réseau d'électricité coûte de 1 000 € à 1 500 € (1).
  • Le raccordement au réseau d'assainissement coûte autour de 4 000 € (1).

Si le terrain à viabiliser ne peut être raccordé au tout-à-l'égout, vous devrez installer un système d'assainissement individuel. Comptez de 6 000 € à 12 000 € (1) pour une fosse septique ou une microstation d'épuration, pose comprise.

Prix d'un raccordement aux différents réseaux

Viabiliser un terrain : quel intervenant selon le type de travaux ?

Une fois le terrain acquis, il convient de faire une déclaration préalable de travaux ou une demande de permis de construire. Vous pourrez commencer les travaux de raccordement, seulement, et seulement si vous avez le permis de construire en poche. Les intervenants diffèrent en fonction des raccordements :

  • Pour un raccordement au réseau d'eau, vous devez obtenir une autorisation de la part de la mairie. Les travaux sont ensuite réalisés par la société des eaux de la commune.
  • Pour un raccordement au réseau d'assainissement, c'est la même chose : une autorisation de la mairie doit être obtenue. La société des eaux de la commune réalisera ensuite les travaux.
  • Pour un raccordement au réseau électrique, il convient de contacter Enedis, qui se chargera des travaux.
  • Pour un raccordement au réseau de gaz, il convient de se rapprocher de GRDF.
  • Pour un raccordement au réseau téléphonique, les travaux sont effectués par Orange ou un autre gestionnaire téléphonique compétent.

La viabilisation d'une parcelle peut s'avérer complexe du fait des nombreux intervenants, mais elle permet d'augmenter sa valeur et d'assurer tout le confort nécessaire à la future habitation. Il s'agit donc d'une étape essentielle dans la construction d'une maison.

(1) Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux. 

 

Haut de page