Évaluer le prix du raccordement au gaz

27 Mai 2021
Fondations & préparations
Sommaire

Grâce à un encadrement des prix par l’État, le prix du gaz se révèle compétitif, et plus économique que l’électricité. Le gaz a aussi l’avantage d’être propre et aisément associable à des énergies renouvelables, en couplant la chaudière gaz à des panneaux solaires photovoltaïques ou thermiques par exemple. Vous pouvez également le combiner à une pompe à chaleur, ce qui en fait une source d’énergie particulièrement intéressante pour votre habitation. Mais quelles procédures entamer ? Quels délais et travaux prévoir avant sa mise en service ? Quel est le prix du raccordement au gaz ? Ootravaux vous donne les réponses.

Quelles sont les démarches administratives pour un raccordement au gaz ?

Vérifier l’éligibilité de son logement à la distribution de gaz

Avant toute chose, il est nécessaire de s’assurer que son logement est raccordable au gaz naturel. Votre commune doit en effet être desservie par le réseau de gaz, sinon vous ne pourrez bien sûr pas prétendre à ce type d’énergie pour le chauffage de votre maison. Afin de savoir si votre propriété est éligible, rendez-vous sur le site du gestionnaire d’énergie gaz GRDF. Il vous suffira d’indiquer votre adresse postale et vous serez alors fixé. Si vous êtes éligible, vous pourrez directement procéder à une demande de raccordement au gaz.

Bon A Savoir

Sur les 36 000 communes que compte la France, seules 9 500 sont desservies par le réseau de distribution de gaz (1). Si votre ville n’en fait pas partie, vous pourrez faire installer une citerne de gaz ou choisir une autre énergie : bois, électricité ou fioul. À noter bien sûr que vous pouvez combiner plusieurs de ces modes de chauffage.

En ligne ou par téléphone, les démarches pour demander son raccordement au gaz

Si vous venez d’effectuer la vérification de votre éligibilité sur le site GRDF et que votre logement est bien raccordable, vous pourrez effectuer une demande de raccordement directement à l’issue de cette vérification. Si vous avez déjà cette confirmation, vous pourrez au choix utiliser le formulaire de demande de raccordement au gaz disponible sur le même site du gestionnaire, ou bien joindre un conseiller GRDF par téléphone.

Bon A Savoir

Le raccordement, en fonction des communes et de votre implantation, peut nécessiter un délai de plusieurs semaines. Il est donc conseillé d’anticiper et d’engager ces démarches avant même le déménagement, surtout s’il a lieu en hiver, afin de pouvoir chauffer votre intérieur dès votre arrivée.

Quels sont les travaux de raccordement au gaz à prévoir ?

Sur le domaine public, le branchement du compteur de gaz par GRDF

C’est en effet le gestionnaire de distribution du gaz qui va se charger de la première partie des travaux. Il s’agit donc de brancher au réseau de distribution le compteur de gaz qui se trouve dans le coffret de comptage. Il arrive que la propriété soit éloignée du réseau de gaz de ville. Dans ce cas, le gestionnaire fait réaliser une extension des tuyaux afin de desservir votre maison via ce compteur de gaz. Ces travaux ont généralement lieu sur le domaine public et aucune intervention de votre part n’est exigée. Autrement dit, votre présence n’est pas nécessaire.

Dans votre propriété, le raccordement entre le coffret de comptage et votre installation par un professionnel

Une fois votre coffret branché au réseau, vous devrez prendre le relais en procédant au raccordement du coffret de comptage à vos installations de chauffage. Cette partie est de votre ressort et vous devrez contacter un plombier chauffagiste capable de vous attester la conformité de son installation via le certificat Qualigaz. Rappelons que le gaz est une énergie qui peut s’avérer dangereuse en cas de défaillance. C’est pourquoi ces travaux sont normés et doivent être certifiés conformes. Concrètement, en fonction de la configuration de votre maison et de votre terrain, une tranchée doit être creusée afin d’y placer les conduites jusqu’à la chaudière. Dans le logement, l’eau chaude produite par votre chaudière à gaz circulera dans des tuyaux jusqu’à vos radiateurs ou votre plancher chauffant.

Quelle est la procédure pour la mise en service du gaz ?

Souscrire un contrat auprès d’un fournisseur de gaz

Votre installation est à présent raccordée au gaz de ville. Reste à choisir un fournisseur de gaz afin que vous puissiez être alimenté. Vous penserez sûrement à Engie (ex GDF Suez) qui était le seul fournisseur de gaz avant l’ouverture du marché. Il faut aussi savoir qu’Engie propose l’offre Gaz Ajust (prix du kWh révisable à la baisse) et l’offre Gaz Energie Garantie (prix du kWh fixe pendant 2 ans). Vous pourrez également opter pour l’offre de gaz EDF ou un des nombreux autres fournisseurs de gaz. Pour vous aider à faire le bon choix, vous trouverez une liste des fournisseurs d’énergie à partir de votre code postal sur le site du médiateur national de l’énergie. Vous pourrez ensuite souscrire un contrat gaz.

La mise en service du compteur de gaz

Votre fournisseur sera alors habilité à contacter le gestionnaire du réseau GRDF afin de mettre en service votre compteur. Il faut encore prévoir un délai pouvant courir jusqu’à 5 jours ouvrés. En cas d’urgence, il est toutefois possible de solliciter une action plus rapide. Le tarif d’environ 19 € TTC (2) pour la mise en service sera dans ce cas majoré.

Quel est le prix d’un raccordement au gaz ?

Le coût du raccordement à une habitation proche du réseau

Si le réseau de gaz se trouve à proximité immédiate de votre logement, les prix fixés par GRDF varient en fonction de l’utilisation et de la TVA applicable :

  • Cuisson et eau chaude uniquement, pour un logement au débit compris entre 6 et 10 m3 / heure : 854,63 € hors taxes, soit 940,09 € TTC avec une TVA à 10 % ou 1 025,56 € avec une TVA à 20 % (3).
  • Installation de chauffage pour un logement au débit compris entre 6 et 10 m3 / heure : 379,83 hors taxes (2). Dans ce cas, la TVA à 5,5 % est possible à condition de respecter les conditions d’éligibilité.
  • Logement au débit supérieur à 10 m3 / heure : 1 260,76 € hors taxes (2).
Bon A Savoir

Vous faites construire une maison au sein d’un lotissement desservi par le gaz naturel ? Le raccordement est alors gratuit.

Le coût du raccordement pour une habitation éloignée du réseau

Si le réseau de gaz ne se trouve pas en bordure de propriété, un devis devra être établi sur la base du catalogue des prestations annexes de GRDF. Le coût final du raccordement dépendra donc en grande partie de la distance entre le réseau et le compteur. Plus l’extension nécessaire sera longue, plus votre devis sera important.

Le coût de l’encastrement du coffret de comptage

Le prix du raccordement au gaz inclut la pose du coffret de comptage sur socle en limite de propriété. Selon le type d’installation, le prix varie :

  • 120 € hors taxes pour une insertion en clôture (3) ;
  • 170 € hors taxes pour un encastrement dans votre muret (3).
Bon A Savoir

Votre raccordement au gaz peut être gratuit, voire peu onéreux, si vous faites construire une maison neuve dans un lotissement desservi par le gaz, ou n’importe où dans la mesure où le réseau de distribution passe près de votre propriété. Si c’est le cas, équiper son logement d’une chaudière à gaz reste l’option la plus économique, la plus confortable, et la plus facile au quotidien.

(1) https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/communes-de-france-desservies-en-gaz/
(2) Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux. 
(3) Prix fixés par GRDF pour la période du 1er juillet 2020 au 1er juillet 2021.

 

Haut de page