Ravalement d'une façade

Étapes d’un ravalement de façade : comment bien appréhender les travaux de rénovation ?

25 juin 2020
Façade
Sommaire

Quel que soit l’environnement, les façades de maisons ou de logements collectifs se dégradent progressivement. Leur état s’altère notamment à cause des intempéries, de la pollution de l’air et du climat. Afin de veiller à leur bon entretien, vous devez donc entreprendre des travaux de ravalement. Quelles sont les étapes d’un ravalement de façade ? Ce type de traitement a-t-il une influence sur d’autres critères, comme l’isolation thermique ? Avec Ootravaux, retour sur les principaux points à aborder afin de bien appréhender votre projet de rénovation.

Définition et utilité du ravalement de façade

Dans le cadre d’un projet de rénovation, le ravalement de façade présente plusieurs intérêts pour l’entretien de votre maison ou du bâtiment dans lequel vous vivez. Pour la façade, les étapes des travaux entrepris peuvent alors servir à réaliser un simple nettoyage, mais aussi à réparer certaines dégradations et malfaçons. Celles-ci peuvent notamment survenir si la structure « bouge ». Vous constaterez, dans ce contexte, une façade lézardée ou des fissures sur les murs extérieurs. Le ravalement permet donc de préserver l’intégrité du bâti. Toute intervention se doit de respecter le PLU (plan local d’urbanisme) afin que les étapes de rénovation d’une façade permettent à l’édifice de retrouver son aspect d’origine.

Demande d’autorisation pour un ravalement de façade

Avant de comparer les devis et les prix ou de découvrir les différentes étapes d’un ravalement, vous devez effectuer une demande préalable de travaux auprès de votre municipalité. Comptez environ un mois pour obtenir un retour. L’absence de réponse vaut pour acceptation. Vous pouvez donc, dans ce cas, réaliser le ravalement des façades.

Diagnostic de la façade

L’une des premières étapes d’un ravalement de façade consiste à réaliser un diagnostic. Celui-ci permet d’effectuer une estimation précise et exploitable de l’état d’un mur ou de la façade d’une maison. L’expert mandaté sera à même de proposer un devis de ravalement fiable. D’autres informations servent à déterminer la teneur et l’importance du chantier : 

  • le choix des matériaux et des produits d’entretien selon le revêtement de la façade ;
  • le temps de mise en œuvre nécessaire ;
  • la qualité de l’isolation ;
  • le type de traitement : enduit, peinture, crépi classique pour revêtements…

Préparation du chantier

La préparation du chantier pour la rénovation d’une façade est une étape intermédiaire qui permet de bien appréhender votre projet. Selon les devis pour ravaler une façade, elle intervient après le choix de l’expert, sans oublier les formalités administratives afférentes. Pour l’entreprise, elle consiste à réaliser un diagnostic tout en considérant vos besoins : revêtements, peinture pour façade, complexité des travaux, accessibilité des lieux… Le montage d’un échafaudage est l’une des étapes incontournables pour sécuriser toutes les opérations, comme le nettoyage de la façade.

Décapage de la façade

Pour la façade, le nettoyage constitue la 2e étape à ne pas négliger. En effet, les défauts du revêtement sont plus apparents sur des murs propres. Selon l’entreprise sollicitée, plusieurs techniques sont disponibles pour le mener à bien, comme le nettoyage pression ou encore le procédé de pression par nettoyage chimique. Cette dernière solution est surtout employée pour les façades fortement encrassées. On peut aussi évoquer le ponçage, le sablage, voire le peeling.

Traitement du mur et réparation de la façade

Les travaux de ravalement d’une façade débutent véritablement avec un traitement approprié. Si des moisissures, des champignons voire de la mousse végétale apparaissent, le maître d’œuvre utilisera un produit hydrofuge pour assécher le mur concerné. Pour la façade, ce traitement se fait surtout dans les régions où l’hygrométrie est particulièrement importante. La rénovation de la façade d’une maison passe ensuite par les réparations liées à l’éventuelle présence de fissures ou de lézardes. On emploie alors du mastic ou de l’enduit compatible avec les matériaux du bâti.

Protection et pose de l’enduit

L’enduit de façade permet de la protéger durablement contre les intempéries et autres agressions extérieures. On peut considérer cet aspect comme l’ultime étape pour le ravalement de façade d’une maison ou d’un immeuble. Le professionnel procède généralement de la manière suivante : 

  • le gobetis : l’application d’une première couche d’enduit pour améliorer l’adhérence ;
  • la pose d’un sous-enduit pour aplanir la surface de la façade en vue du ravalement ; 
  • l’enduit de finition : il détermine la partie esthétique de vos murs (aspect et couleur).

Afin de bénéficier d’un ravalement de façade de qualité, l’ensemble de ces étapes doit concilier les contraintes d’intervention, ainsi que les exigences esthétiques et de protection.

À qui faire appel pour faire ravaler une façade ?

La réalisation d’un ravalement de façade ne s’improvise pas. Il est indispensable de solliciter une entreprise spécialisée, un artisan ou un façadier expérimenté. Selon les particularités de vos façades, le devis d’un ravalement diffère sur plusieurs critères : 

  • le bâti : façade en pierre, brique, bardage en bois… ;
  • les techniques et le savoir-faire du prestataire ;
  • la main-d’œuvre nécessaire ;
  • l’état des murs à rénover.

Le prix d’un ravalement de façade doit être clair et transparent afin de respecter vos contraintes budgétaires. Il s’agit d’une estimation dont le diagnostic pourra confirmer ou non la valeur initiale, notamment si le ravalement de façade avant travaux exige d’importantes réparations.

Haut de page