Ootravaux

Conseils pratiques pour une véranda plus écologique

13 décembre 2021
Véranda
Sommaire

Si la véranda s'apparente comme une pièce de vie à part entière, elle peut également servir l'optimisation thermique et améliorer votre bien-être dans la maison. Dans cet objectif, bon pour la planète comme pour votre porte-monnaie, la véranda bioclimatique pourrait bien s’imposer comme la réponse à vos besoins.

Avec ses conseils pratiques, Ootravaux vous guide pour faire construire une véranda partenaire de votre confort et de vos économies.

L'essentiel
  • Les vérandas bioclimatiques permettent de réduire votre facture énergétique tout en offrant un maximum de confort de vie.
  • Les extensions écologiques privilégient l’aluminium et le bois, deux matériaux recyclables.
  • Votre construction doit être dotée a minima d’un double vitrage pour isoler parfaitement votre véranda.
  • La ventilation constitue un facteur essentiel pour apporter le meilleur confort thermique.

Le principe d'une véranda bioclimatique et les raisons de se lancer

Pourquoi construire une véranda bioclimatique plutôt qu'une véranda classique ? Pour faire des économies d’énergie servant à toute la maison. Combinée à des fenêtres et des coulissants à rupture de pont thermique, une véranda écologique peut couvrir une bonne partie de vos besoins en chauffage. Son principe ? L'optimisation des apports lumineux, les échauffements d’air et la ventilation. 

Elle se distingue de la pergola bioclimatique, lieu ouvert sur le jardin (voire sur votre piscine) qui permet de réguler la luminosité et la chaleur sur une terrasse. 

Voici les caractéristiques d’une véranda bioclimatique :

  • utilisation de matériaux respectueux de l’environnement ;
  • pose de vitrages performants ;
  • un bon système de stockage de la chaleur et/ou de la fraîcheur  ;
  • une circulation naturelle de l’air.
undraw_engineers_1.svg
Construisez votre véranda

Avec les artisans Ootravaux

Une véranda bioclimatique repose sur une combinaison de différents facteurs qui rendent ce lieu plus écologique tout en conservant un quotidien confortable. Elle vous offre un lieu parfaitement chauffé en hiver et protège votre maison : elle lui apporte une isolation supplémentaire et chauffe naturellement votre extension. C’est une structure parfaitement isolée qui utilise massivement la lumière du soleil pour être chauffée.

Autre prérequis pour une véranda bioclimatique : une circulation naturelle de l’air. L’objectif est d’éviter d’installer une climatisation qui ne serait pas l’option la plus écologique. Pour cela, il est conseillé de construire une véranda avec des aérations naturelles en haut et en bas des parois vitrées pour bien ventiler ce lieu.

Quelle orientation pour une extension écologique ?

C’est une question importante à envisager en amont de votre projet dans la mesure où cela va impacter la température de votre maison.

Pour des vérandas bioclimatiques, il est préconisé de les installer côté sudL’ensoleillement sera ainsi régulier pendant toute la journée et en toute saison. La lumière naturelle vous apportera également toutes sortes de bienfaits (elle réduit la fatigue, améliore la qualité du sommeil...) et chauffera naturellement votre agrandissement.

Toutefois, si vous habitez dans une région chaude, une véranda orientée à l’est sera plus agréable en plein été.

Naturellement, cette réflexion est possible essentiellement dans le cas d'une construction de maison. Si votre logement est déjà existant, vous n’aurez peut-être pas le choix pour vos travaux de construction. Vous devrez vous adapter en fonction du positionnement de votre maison et de votre jardin.

Quels matériaux pour une véranda écologique ?

L’écologie en matière de construction de véranda prend à la fois en compte les performances énergétiques, et l’aspect durable des matériaux utilisés.

La véranda en PVC

Si la véranda en PVC est souvent choisie pour son coût plus faible, ce matériau n’est pas le plus conseillé dans ce type de projet « vert ». Pour des extensions écologiques, il est préférable de s’orienter vers de l’alu ou du bois.

La véranda en alu

L’aluminium est non toxique et recyclable à 100 %. Il représente aujourd’hui 80 % du marché de la véranda pour ses qualités et son aspect esthétique. De plus, il apporte une très bonne isolation phonique et thermique. Résistant et adaptable à tous les environnements, il est étanche et nécessite peu d’entretien. 

Véranda en aluminium : avantages, inconvénients et prix

La véranda en bois

De nature écologique, il présente une contrainte importante : son entretien plus complexe. Cela va nécessairement impacter le coût de votre installation à moyen et long terme. Toutefois, il est très esthétique et se révèle être un parfait isolant phonique et surtout thermique. Pour un résultat optimal, privilégiez des essences dures, imputrescibles et de forte densité à l’image du cèdre rouge et du pin Douglas.

Lors de la construction de votre extension de maison, tournez-vous vers des concepteurs écoresponsables. Ces professionnels vous proposeront des matériaux écologiques et durables.

Quel est le prix d’une véranda en bois ?

Véranda écologique : l'importance du vitrage

Le vitrage d’une véranda bioclimatique doit être performant pour limiter les déperditions thermiques. Il est fortement recommandé de choisir des vitrages à isolation renforcée comme les doubles vitrages ou encore le vitrage chauffant.

Un double vitrage pour les vérandas écologiques

Pour isoler efficacement votre véranda, misez a minima sur un double vitrage (un triple est idéal dans une région plus froide). Cela permet de réduire l’effet « parois froides » et de limiter les déperditions de chaleur. Avec une surface vitrée importante, la véranda redistribue les rayons du soleil pour la chauffer, elle, ainsi que l’intérieur de votre maison.

Si les parois latérales peuvent être vitrées, il est déconseillé, dans le sud de la France, d’utiliser un toit en verre pour éviter l’effet de serre.

Vous pouvez placer sur vos vitres des protections pour réguler le rayonnement solaire et éviter des températures trop élevées en été, notamment dans le sud. Dans le même esprit, les verres à couche de contrôle solaire permettent de maintenir une bonne température dans les pièces, pour un quotidien plus confortable.

Le vitrage chauffant

Il est composé de microparticules reliées à une alimentation électrique. De cette manière, ce sont vos vitres qui deviennent la source de chaleur de votre agrandissement ce qui vous permet de limiter la déperdition thermique. Le vitrage chauffant élimine la condensation et offre une sensation de chaleur plus douce et moins énergivore qu'un chauffage classique. Ainsi, vous pouvez profiter de votre véranda tout au long de l'année.

Des stores de protection

Malgré les performances thermiques naturelles de votre véranda, il n’est pas toujours aisé de réguler le thermostat de votre pièce à sa guise. De ce fait, l’installation de stores peut permettre de vous adapter aux températures extérieures et de contrôler une luminosité excessive.  Pour vous protéger du soleil, créer une ambiance tamisée ou sécuriser la véranda pendant la nuit et les absences, vous pouvez aussi faire le choix d’installer : des volets roulants, des brise-soleil orientables design qui régulent l’apport de lumière.

Astuce

Véranda, pergola, agrandissement : pour des travaux de qualité et une solution adaptée à votre habitation, confiez vos travaux à un professionnel via Ootravaux. Les devis sont gratuits et sans engagement.

Les meilleurs chauffages pour une véranda écolo

Et si le meilleur chauffage était celui qui n’existe pas ? Si votre choix se porte sur une véranda bioclimatique, il est possible de vous passer de chauffage une bonne partie de l’année ! Toutefois, lors des journées les plus froides, un système d’appoint s’impose.

Un poêle à bûches ou à granulés 

Pour être cohérent et miser sur l’écologie, un poêle à bûches ou à granulés peut être la solution. Vous utilisez des énergies renouvelables. De plus, ce type d'équipement est parfait pour une utilisation ponctuelle et apportera de la convivialité dans votre extension.

La pompe à chaleur géothermique

À l’aide de conduits enterrés, la pompe à chaleur (PAC) utilise utilise les énergies présentes sous la terre pour chauffer votre lieu de vie tout en respectant l’environnement.

Ce système est certes coûteux mais apporte une réelle plus-value à votre habitation. De surcroît, ces travaux de rénovation sont éligibles à certaines aides financières, qui peuvent drastiquement faire baisser le budget total de votre projet. 

Bon A Savoir

Besoin de plus d'informations sur les aides financières auxquelles vous pouvez prétendre ? Avec un numéro de téléphone unique, une plateforme en ligne gratuite et 1 000 conseillers répartis sur tout le territoire, le service public France Rénov’ sera votre allié !

Une véranda solaire 

Enfin, si l’écologie est véritablement une préoccupation majeure pour vous, pourquoi ne pas installer sur le toit un panneau photovoltaïque (voire plusieurs selon la surface de la toiture de votre agrandissement) ?

En effet, créer une nouvelle pièce de vie agrandit votre maison mais vous donne aussi plus d’espace extérieur pour installer des panneaux solaires. Plus vous en installez, plus votre production d’électricité sera élevée et plus vous réaliserez des économies. Vous pourrez même gagner de l’argent en revendant votre surplus d’électricité à un fournisseur d’énergie !

Astuce : pour bénéficier de tout le potentiel de vos panneaux photovoltaïques, il est conseillé de les placer sur une toiture présentant une pente de 15 à 45°C. Il est tout à fait envisageable d’en installer dans votre jardin si le toit de votre logement ne suffit pas. 

undraw_engineers_1.svg
Construisez votre véranda 

Avec les artisans Ootravaux