Installation poêle à granulés

Quel prix pour l'installation d'un poêle à granulés

01 octobre 2020
Poêles et cheminées
Sommaire

Vous envisagez l’installation d’un nouveau système de chauffage avec un poêle à granulés dans votre maison ? Les poêles à granulés permettent de réaliser des économies d’énergie importantes, mais les travaux pour s’équiper de ce type d’appareil peuvent parfois engendrer un coût élevé. Ootravaux vous aide à estimer le prix associé à l’installation d’un poêle à granulés et vous indique toutes les aides vous permettant de faire baisser le coût du devis.

Qu’est-ce qu’un poêle à granulés ou à pellets ?

Écologique et économique, le poêle à granulés, ou poêle à pellets, devient de plus en plus populaire chaque année. Il s’agit d’un appareil de chauffage efficace qui permet de faire des économies d’énergie grâce à son très bon rendement. Ces poêles, dont vous trouverez de nombreux modèles adaptés à tous les styles de décoration de maison, produisent de la chaleur grâce à la combustion des granulés de bois, aussi appelés pellets. Ces derniers sont des petits cylindres de bois longs de quelques millimètres, constitués à partir des déchets de bois des scieries et de l’élagage.

Le poêle est à recharger en granulés par le dessus depuis la trémie de stockage. Grâce à une vis sans fin ou un système d’écluse, il puise ensuite les granulés depuis la réserve de l’appareil qui se situe à l’arrière ou sur le côté du poêle. Pendant la combustion des granulés, qui dégage les calories nécessaires pour chauffer votre pièce, la fumée est évacuée par un conduit de cheminée (appelé également « tubage »). Les cendres sont récupérées en bas du poêle à granulés, ce qui demande un nettoyage régulier du poêle à pellets.

À la différence des chaudières à gaz ou à bois, les poêles à granulés (hors modèles hydrauliques) ne sont pas connectés à vos radiateurs ou à votre plancher chauffant. Ils sont donc plutôt conseillés en tant que système d’appoint dans une pièce à vivre ouverte sur d’autres pièces, de type salon avec cuisine ouverte ou mezzanine. Toutefois dans des logements très bien isolés, les poêles à granulés peuvent tout à fait remplacer une chaudière. Notez en revanche que le rendu de chaleur est différent, moins homogène, ce qui ne convient pas toujours à tout le monde !

Attention

Le ramonage du conduit de cheminée par un professionnel est obligatoire de 1 à 2 fois par an. 1 fois par an, et pendant la saison de chauffe, s’il s’agit d’un chauffage d’appoint. 2 fois, si le poêle à granulés constitue votre chauffage principal.

Les questions à se poser avant d'installer un poêle

Quels critères font varier le prix d’un poêle à granulés ?

Il est essentiel de bien choisir votre poêle pour qu’il soit adapté à vos besoins comme à votre budget de travaux. Il faut aussi vous assurer de l’entretien régulier et de la sécurité de votre poêle à granulés.

Le prix d’installation d’un poêle à granulés de bois et son coût d’achat varient selon le type d’appareil, sa technologie et sa performance :

  • La puissance : elle se calcule en kilowatt (kW) et sera plus ou moins élevée selon la surface à chauffer.
  • Le design : il existe différentes formes de poêles, à choisir selon vos goûts et vos envies, comme le poêle rond, le poêle suspendu ou encore le poêle plat.
  • Le mode de diffusion de la chaleur : les calories peuvent être diffusées dans la maison avec un fonctionnement par convection forcée, c’est-à-dire à l’aide de ventilateurs (poêle ventilé ou poêle à air pulsé), ou via une convection naturelle. Autre type de poêles à granulés : le modèle hydraulique dont la chaleur générée sert à chauffer l’eau de vos radiateurs ou une réserve d’eau chaude sanitaire.
  • La capacité du réservoir : le prix du poêle à granulés varie selon la taille de l’appareil, car plus le réservoir est important, plus son autonomie sera grande.
  • Équipement d’un programmateur : en optant pour un poêle équipé d’un programmateur, vous pouvez déclencher sa mise en marche à distance ou la programmer pour mettre le chauffage lorsque vous êtes dans votre maison.
  • Le conduit de cheminée : le poêle à granulés doit être raccordé à un conduit de cheminée (le « tubage »), pour l’évacuation des fumées de combustion. Selon la configuration de votre logement, soit il est déjà existant, soit il faudra le prendre en compte dans le prix de votre devis de poêle.
Bon A Savoir

Votre poêle à pellets a besoin d’un apport en air neuf pour procéder à l’allumage du granulé ! Si votre habitation est bien isolée, il est recommandé d’opter pour un poêle étanche, c’est-à-dire avec une entrée d’air extérieur directement raccordée sur l’appareil. Le cas échéant, vous serez obligé d’ajouter une grille d’aération dans le bas d’un mur extérieur ou de puiser l’air de votre vide sanitaire.

Quel prix pour l'installation d'un poêle à granulés à air pulsé ?

Le poêle à granulés à air pulsé, ou poêle ventilé, est un poêle possédant un système de convection forcée pour diffuser la chaleur dans la pièce. Il est donc équipé de ventilateurs pour un chauffage plus homogène, rapide et efficace. Un poêle ventilé offre de nombreux avantages par rapport à un poêle classique :

  • une moins grande consommation de combustible ;
  • une chaleur plus diffuse ;
  • une montée en température plus rapide.

Comme tous poêles à granulés, le poêle à air pulsé nécessite d’être relié à l’électricité. Selon les tarifs observés sur les sites professionnels, son prix varie entre 800 euros et 4 000 euros pour l’achat de matériel (1). Prévoyez au moins 1 500 euros supplémentaires pour la pose (1).

Comment trouver le meilleur installateur de poêle ?

Quel prix pour l'installation d'un poêle à granulés à convection naturelle ?

Le poêle à pellets avec une convection naturelle procède à un chauffage traditionnel. La chaleur est en effet diffusée dans la maison par rayonnement. Ce type d’appareil est très silencieux. Si son mode de chauffage peut paraître simpliste, en réalité ce poêle à granulés peut bénéficier de nombreuses options qui renforcent son efficacité :

  • réglage de la puissance ;
  • ailettes orientables pour diriger la sortie d’air ;
  • implantation au centre de la pièce afin d’optimiser la diffusion de la chaleur.

Son prix d’achat est compris entre 1 200 et 5 000 euros. Comptez 1 000 - 1 500 euros supplémentaires pour une pose professionnelle (1).

Quel prix pour l'installation d'un poêle à granulés hydraulique ?

Le fonctionnement d’un poêle à granulés hydraulique, aussi appelé poêle bouilleur, se rapproche de celui d’une chaudière à granulés de bois. Il est en effet raccordé au système de chauffage de votre maison et vous permet d’alimenter en chaleur vos radiateurs. Certains modèles de poêles hydrauliques peuvent même produire votre eau chaude sanitaire. Le prix d’un poêle à granulés hydraulique oscille entre 2 500 euros et 6 500 euros, installation comprise (1).

Les aides pour l'installation d'un poêle à granulés

L’État a mis en place de nombreuses aides financières pour aider les ménages français à installer des équipements à économies d’énergie, comme des chaudières ou des poêles à bois. Un poêle à granulés est un appareil performant qui utilise de l’énergie renouvelable, c’est pourquoi il est éligible à plusieurs dispositifs.

Pour toutes les aides présentées ci-après, votre logement (maison ou appartement) doit être construit depuis plus de 2 ans. D’autre part, votre projet de poêle à granulés doit être confié à un professionnel RGE (Reconnu garant de l’environnement).

Fin du CITE : champ libre à MaPrimeRénov’ !

Jusqu’à la fin de l’année 2020, vous pouviez bénéficier du CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique). Cette aide fiscale vous permettait de déduire un pourcentage du prix de votre poêle à granulés sur le montant de vos impôts sur le revenu. Mais ceci est de l’histoire ancienne, car depuis le 1er janvier 2021 MaPrimeRénov’ remplace le CITE définitivement.

Ainsi, pour l’achat et la pose d’un poêle à granulés, vous pouvez obtenir une prime de 1 500 à 3 000 €. L’aide de MaPrimeRénov’ est ouverte à tous pour un projet d’isolation thermique. En revanche, les ménages aux revenus les plus élevés (10e décile) ne sont pas éligibles pour la pose d’un poêle à granulés ou d’une chaudière.

L’éco-PTZ ou prêt à taux zéro

L’éco-PTZ vous permet de contracter un prêt à taux zéro pour rénover votre maison ou votre appartement. Ce prêt est accessible à tous, sans condition de revenus. Son montant dépend de la nature de vos travaux.

Pour votre projet de poêle à pellets, vous pouvez emprunter 15 000 €. Si vous ajoutez une action de rénovation (isolation des murs, du plafond, etc.), le prêt peut atteindre 25 000 €. Enfin, pour 2 autres actions de rénovation supplémentaires (chauffe-eau thermodynamique, panneaux solaires, isolation, etc.) en plus du poêle, vous pouvez obtenir 30 000 €. Dans tous les cas, vous devez rembourser votre banque dans un délai de 15 ans au maximum.

Le programme "Habiter Mieux" de l’Anah

L’Anah, l’Agence nationale de l’habitat, propose plusieurs subventions aux ménages ayant des revenus modestes pour financer des travaux de rénovation globale. Dans le cadre de l’aide « Habiter mieux », vous pouvez bénéficier de 35 à 50 % d’aides et d’une prime supplémentaire de 10 % du montant total de vos devis.

Par exemple, si votre poêle à granulés coûte 5 000 €, vous pouvez obtenir :

  • 2 250 €, si vous êtes propriétaires modestes ;
  • 3 000 €, si vous êtes propriétaires très modestes.

Toutefois, l’Anah fixe également de nombreuses conditions d’éligibilité :

  • Votre maison ou votre appartement (résidence principale) doit avoir plus de 15 ans d’ancienneté ;
  • Vos revenus ne doivent pas dépasser les plafonds de ressources de l’Anah ;
  • Vos travaux doivent permettre de réduire votre consommation énergétique (en kWh) d’au moins 35 %. C’est pourquoi votre projet de poêle à granulés sera certainement à compléter avec d’autres travaux (isolation, par exemple) ;
  • Vous ne devez pas avoir contracté un prêt à taux zéro dans les 5 ans précédant votre demande de subventions.
Bon A Savoir

Les subventions sont plafonnées à 30 000 € de travaux. Les ménages modestes peuvent donc espérer une aide jusqu’à 12 500 €, et jusqu’à 18 000 € pour les ménages très modestes. De plus, 2 autres bonus de 1 500 € chacun sont également disponibles pour récompenser les projets les plus ambitieux !

Certificats d'économies d'énergie et prime "Coup de pouce chauffage"

Vous pouvez bénéficier de primes en les demandant directement à des fournisseurs d’énergie. Ce dispositif s’appelle les Certificats d’économies d’énergie (CEE). L’aide est ouverte à tous, mais elle est majorée pour les ménages les plus modestes. Il ne s’agit pas obligatoirement d’une prime, les CEE peuvent aussi être un bon d’achat, un prêt à taux faible, des conseils…

Par ailleurs, si vous remplacez un ancien système de chauffage à charbon par un système performant, de type poêle à granulés, vous pouvez demander la prime « Coup de pouce chauffage » d’un montant de 500 à 800 €.

Les autres aides financières

Pour votre projet de poêle à granulés, il existe également d’autres possibilités :

  • La TVA à 5,5 % sur l’achat des fournitures et la main-d’œuvre ;
  • L’aide des caisses de retraite ;
  • L’aide de votre mutuelle ;
  • L’aide de votre collectivité, renseignez-vous en mairie ;
  • L’aide de la Caisse d’allocations familiales (CAF) ou d’autres associations (« Les anciens combattants » par exemple).

(1) Prix constatés sur les sites de fournisseurs professionnels.
(2) http://impotsurlerevenu.org/nouveautes-impot-2020/1233-cite-2020-sous-condition-de-ressources.php