Installation poêle à granulés

Sommaire

Vous envisagez l’installation d’un nouveau système de chauffage avec un poêle à granulés dans votre maison ? Si les poêles à granulés permettent de réaliser une économie d’énergie importante, leur installation peut parfois engendrer un coût élevé. Ootravaux vous aide à estimer le prix associé à la pose d’un poêle à granulés et vous indique toutes les aides vous permettant de faire baisser le coût du devis

Qu’est-ce qu’un poêle à granulés ou à pellets ?

Écologique et économique, le poêle à granulés, ou poêle à pellets, devient de plus en plus populaire chaque année. Et pour cause : il s’agit d’un appareil efficace qui permet de réduire le montant de sa facture de chauffage, grâce à son très bon rendement.

Ces poêles, dont vous trouverez de nombreux modèles, s’adaptent à tous les styles de décoration de maison. Ils produisent de la chaleur grâce à la combustion des granulés de bois, aussi appelés pellets. Ces derniers sont des petits cylindres de bois longs de quelques millimètres, constitués à partir des déchets de bois des scieries et de l’élagage.

undraw_engineers_1.svg
Installez un poêle à granulés

Avec les artisans Ootravaux

Le fonctionnement d’un poêle à granulés

Le poêle se recharge en granulés depuis une trémie de stockage située en partie haute de l’appareil. Grâce à un système de vis sans fin ou d’écluse, les granulés sont acheminés vers la chambre de combustion (le brasier) pour être brûlés. À l’allumage du poêle, une résistance électrique se met en route et enflamme le combustible. Un extracteur de fumées (ventilateur) est alors chargé d’extraire les gaz de combustion hors de votre maison par l’intermédiaire d’un conduit étanche (appelé également « tubage »). Les cendres se déposent dans un bac situé en partie basse du poêle à granulés, qu’il faudra régulièrement vider.

À la différence des chaudières à gaz ou à bois, les poêles à granulés (hors modèles hydrauliques) ne sont pas raccordés à vos radiateurs ou à votre plancher chauffant. Ils sont donc plutôt conseillés en tant que chauffage d’appoint dans une pièce à vivre ouverte. 

Toutefois, dans des logements très bien isolés, les poêles à granulés peuvent tout à fait remplacer une chaudière. C’est notamment le cas du poêle à granulés ventouse qui, par son étanchéité et la qualité de sa ventilation (conduits d’arrivée d’air et d’évacuation par le mur ou le plancher), n’engendre presque aucune perte d’énergie. Notez en revanche que le rendu de confort est différent de celui d’une chaudière. Moins homogène, ce mode de chauffage ne convient pas à tout le monde !

Attention

Le ramonage du conduit de cheminée par un professionnel est obligatoire 1 à 2 fois par an, dont 1 fois pendant la saison de chauffe. Un ramonage suffit s’il s’agit d’un chauffage d’appoint, mais il en faudra 2 si le poêle à granulés est utilisé comme chauffage principal.

Les avantages des pellets face aux bûches

Malgré un tarif souvent plus élevé qui fait gonfler le budget énergie, les pellets rivalisent avec les bûches, et ce pour plusieurs raisons :

  • les pellets sont plus petits et nécessitent une surface de stockage beaucoup moins importante ;
  • les pellets se commercialisent par sac de 15 kg ou en vrac, un conditionnement beaucoup plus facile à transporter que des stères de bûches en 33, 40 ou 50 centimètres ;
  • le granulé étant un combustible manufacturé compact et sec, il offre un meilleur rendement (entre 85 et 90 %) contre 70 à 75 % pour les bûches ;
  • avec un modèle automatique, le chargement se fait tout seul et peut même être programmé à distance, là où un modèle à bûches nécessite beaucoup plus de manutention. 

Comprendre un devis de poêle à granulés

Quels critères font varier le prix d’un poêle à granulés ?

Choisir un poêle à granulés compatible avec vos besoins en chauffage et votre budget de travaux est essentiel. Mais en dehors de l’aspect prix, il faut également avoir conscience que ce système de chauffage requiert un peu d’entretien pour demeurer performant, et allonger sa durée de vie.

Le prix d’un poêle à granulés de bois, avec ou sans l’installation, varie selon le modèle, sa technologie et sa performance :

  • la puissance : elle se calcule en kilowatt (kW). Elle varie selon la surface à chauffer de votre logement, sa localisation et son niveau d’isolation ;
  • le mode de diffusion de la chaleur : les calories peuvent être diffusées dans la maison avec un fonctionnement à l’aide de ventilateurs (poêle ventilé ou poêle à air pulsé) ou par une convection naturelle. Autre possibilité, le poêle à granulés hydraulique qui se raccorde directement à vos radiateurs ou à votre plancher chauffant ;
  • la capacité du réservoir. La taille du réservoir peut faire varier le prix de l’appareil. Toutefois, c’est un critère de choix important, car plus le stockage est important, plus l’autonomie de chauffage est grande ;
  • le programmateur. Il vous permet de planifier l’allumage et l’extinction du poêle en fonction de votre présence à la maison. Grâce à cette régulation optimisée, vous réalisez des économies ;
  • le conduit de cheminée : le poêle à granulés doit être raccordé à un conduit de cheminée (le « tubage »), pour l’évacuation des fumées. Selon la configuration de votre logement, soit il est déjà existant, soit il faudra le prendre en compte dans le prix de votre devis de poêle ;
  • le design. Il existe des poêles de tous styles, à choisir selon vos goûts et vos envies, comme le poêle rond, le poêle suspendu ou encore le poêle plat (un modèle « gain de place »). Attention, car un beau design ne garantit pas un poêle performant ! Ces 2 critères très importants sont aussi totalement indépendants.
Bon A Savoir

Votre poêle à pellets a besoin d’un apport constant en air neuf pour enflammer le granulé ! Si votre habitation est bien isolée, il est recommandé d’opter pour un poêle étanche, c’est-à-dire avec une entrée d’air extérieur directement raccordée sur l’appareil. Le cas échéant, vous serez obligé d’ajouter une grille d’aération dans le bas d’un mur extérieur ou de puiser l’air de votre vide sanitaire.  

L'avis du pro : Comment choisir le bon poêle à granulés ?

Quel prix pour l'installation d'un poêle à granulés à air pulsé ?

Le poêle à granulés à air pulsé, ou poêle ventilé, est un poêle possédant un système de convection forcée pour diffuser la chaleur dans toute la maison. Il est donc équipé de ventilateurs pour un chauffage plus homogène, rapide et efficace.

Un poêle ventilé offre de nombreux avantages par rapport à un poêle classique :

  • une consommation réduite en combustible ;
  • une chaleur plus diffuse ;
  • une montée en température plus rapide.

Comme tous les poêles à granulés, le poêle à air pulsé nécessite d’être relié à l’électricité. Selon les tarifs observés sur les sites professionnels, son prix varie entre 800 euros et 4 000 euros pour l’achat du matériel. Prévoyez au moins 1 500 euros supplémentaires pour la pose (1).

Comment trouver le meilleur installateur de poêle ?

Quel prix pour l'installation d'un poêle à granulés à convection naturelle ?

Le poêle à pellets avec une convection naturelle procède à un chauffage traditionnel. La chaleur est en effet diffusée dans la maison par rayonnement. Ce type d’appareil est très silencieux. Si son mode de chauffage peut paraître simpliste, en réalité ce poêle à granulés bénéficie de nombreuses options qui renforcent son efficacité :

  • réglage de la puissance ;
  • ailettes orientables pour diriger la sortie d’air ;
  • implantation au centre de la pièce afin d’optimiser la diffusion de la chaleur.

Son prix d’achat est compris entre 1 200 et 5 000 euros. Comptez de 1 000 à 1 500 euros supplémentaires pour une pose par un professionnel (1).

undraw_engineers_1.svg
Installez votre poêle à granulés

Avec les artisans Ootravaux

Quel prix pour l'installation d'un poêle à granulés hydraulique ?

Le fonctionnement d’un poêle à granulés hydraulique, aussi appelé poêle bouilleur, se rapproche de celui d’une chaudière à granulés de bois. Il est en effet raccordé au circuit de chauffage de votre maison et alimente ainsi en chauffage vos radiateurs (ou votre plancher chauffant). Certains modèles de poêles hydrauliques peuvent même produire de l’eau chaude sanitaire.

Le prix d’un poêle à granulés hydraulique oscille entre 2 500 euros et 6 500 euros, installation comprise (1).

Les aides pour l'installation d'un poêle à granulés

L’État a mis en place de nombreuses aides financières pour inciter les ménages français à s’équiper d’un appareil de chauffage économe et performant. Le poêle à granulés utilise une énergie renouvelable et dispose d’un très bon rendement. Il est donc doublement éligible à ces dispositifs.

Pour toutes les aides présentées ci-après, votre logement (maison ou appartement) doit être construit depuis plus de 2 ans. D’autre part, votre projet de poêle à granulés doit être confié à un professionnel RGE (reconnu garant de l’environnement).

La prime MaPrimeRénov’, une aide incontournable !

MaPrimeRénov’ est une aide encadrée par l’Anah (Agence nationale de l’habitat) qui s’adresse à tous, ou presque ! En effet, les propriétaires aux revenus les plus élevés (10e décile) sont exclus du dispositif. Autre spécificité depuis 2024 : pour des travaux d’isolation, de remplacement de fenêtres ou d'installation de VMC dans une maison (non applicable aux appartements), vous devez d'abord opter pour un chauffage écologique (PAC, chaudière bois ou solaire).

Pour un poêle à granulés, vous pouvez recevoir entre 1 500 et 2 500 €, en fonction de vos revenus et des critères de l’Anah. D’autre part, votre logement doit être construit depuis plus de 15 ans ou plus de 2 ans si votre projet consiste à remplacer une ancienne chaudière fioul.

Attention

Dès avril 2024, les aides évoluent : la prime Rénov’ diminue, son montant sera alors de 1 000 à 1 800 € pour un poêle à granulés. De plus, à partir de juillet 2024, les maisons classées F ou G au DPE devront nécessairement s'inscrire dans une démarche de rénovation plus complète, avec MaPrimeRénov’ Parcours accompagné.

MaPrimeRénov’ Parcours accompagné

MaPrimeRénov’ Sérénité alias « Parcours accompagné » est une autre aide de l’Anah qui offre désormais des subventions à tous les ménages, sans condition de revenus. Dans le cadre d’une rénovation complète, vous pouvez bénéficier de 30 à 90 % d’aides, avec des plafonds de travaux variant de 40 000 à 70 000 € selon l’ampleur de votre projet !

Exemple

Si votre poêle à granulés coûte 5 000 €, et que vous engagez en parallèle 35 000 € pour des travaux d’isolation de murs extérieurs et de toiture, vous pourrez alors obtenir jusqu’à :

  • Jusqu'à 12 000 € + un bonus « passoire thermique »* de 4 000 € pour les propriétaires aux ressources élevées, laissant 24 000 € à votre charge.
  • Jusqu'à 18 000 € + un bonus de 4 000 € pour les propriétaires aux revenus intermédiaires, soit 18 000 € restants.
  • Jusqu'à 24 000 € + un bonus de 4 000 € pour les propriétaires modestes, avec 12 000 € à payer.
  • Jusqu'à 32 000 € + un bonus de 4 000 € pour les propriétaires très modestes, laissant seulement 4 000 € à votre charge.

*Le bonus « passoire thermique » est applicable si votre logement est en classe F ou G du DPE et passe à D après les travaux.

Si l’aide est intéressante, l’Anah fixe également de nombreuses conditions d’éligibilité :

  • Votre résidence principale (maison ou appartement) doit avoir plus de 15 ans.
  • Votre rénovation doit réduire la consommation énergétique d’au moins 35 % et améliorer d’au moins 2 classes votre étiquette DPE (de G à E, par exemple).
  • Votre projet doit inclure au moins 2 travaux d’isolation et potentiellement l'installation d'une VMC, avec l’accompagnement de Mon accompagnateur Rénov’ de l’Anah.
  • Vous ne devez pas avoir souscrit à un prêt à taux zéro dans les 5 ans précédant votre demande.

L’éco-PTZ ou éco-prêt à taux zéro

L’éco-PTZ vous permet de contracter un prêt à taux zéro pour rénover votre maison ou votre appartement. Ce prêt est accessible à tous, sans condition de revenus. Son montant dépend de la nature de vos travaux.

Pour votre projet de poêle à pellets, vous pouvez emprunter 15 000 €. Si vous ajoutez une action de rénovation (isolation des murs, du plafond, etc.), le prêt peut atteindre 25 000 €. Enfin, pour 2 autres actions de rénovation supplémentaires (chauffe-eau thermodynamique, panneaux solaires, isolation, etc.) en plus du poêle, vous pouvez obtenir 30 000 €. Dans tous les cas, vous devez rembourser votre banque dans un délai de 15 ans maximum.

Dans le cadre d’une rénovation globale de votre maison, ou financer le reste à charge des travaux, le montant du prêt à taux zéro peut atteindre jusqu’à 50 000 €.

Les aides CEE et la prime "Coup de pouce chauffage"

Vous pouvez bénéficier de primes en les demandant directement à des fournisseurs d’énergie. Ce dispositif s’appelle les Certificats d’économies d’énergie (CEE). L’aide, ouverte à tous, est majorée pour les ménages les plus modestes, mais non cumulable avec MaPrimeRénov’ Parcours accompagné. Il ne s’agit pas obligatoirement d’une prime, les CEE peuvent aussi être un bon d’achat, un prêt à taux faible, des conseils, etc.

Par ailleurs, si vous remplacez un ancien chauffage à charbon par un équipement performant, de type poêle à granulés, vous pouvez demander la prime « Coup de pouce chauffage » d’un montant de 500 à 800 €.

Les autres aides financières

Pour votre projet de poêle à granulés, il existe également d’autres possibilités :

  • la TVA à 5,5 % sur l’achat des fournitures et la main-d’œuvre ;
  • l’aide des caisses de retraite ;
  • l’aide de votre mutuelle ;
  • l’aide de votre collectivité, renseignez-vous en mairie ;
  • l’aide de la Caisse d’allocations familiales (CAF) ou d’autres associations (« Les anciens combattants » par exemple).
undraw_engineers_1.svg
Réalisez la pose de votre poêle

Avec les artisans Ootravaux

Comment trouver l’installateur de votre poêle à granulés ?

Votre projet de poêle à granulés prend forme ! Prochaine étape : trouver un professionnel à qui confier l’installation de votre équipement. Avant de débuter vos recherches, gardez en tête que vous devez uniquement vous focaliser sur les professionnels qui disposent de la Certification RGE Qualibois (reconnu garant de l’environnement). Celle-ci est en effet indispensable pour être éligible aux aides financières et garantir une installation qui répond aux normes de sécurité.

Pour ce qui est des méthodes de recherche, 3 solutions s’offrent à vous : le bouche-à-oreille, les moteurs de recherche et les plateformes de mise en relation.

Le bouche-à-oreille

Cette méthode reste parmi les plus puissantes pour trouver un professionnel. Un client satisfait sera ravi de mettre en avant le travail de l’artisan qu’il a sollicité. À l’inverse, vous aurez rapidement écho des installateurs qui ont mauvaise réputation. 

Les moteurs de recherche

Autre technique gratuite, qui vous demandera un peu plus de recherches, mais reste plus rapide à mettre en place que le bouche-à-oreille. Dédiez quelques heures de votre week-end à la recherche de l’artisan parfait sur Internet. Comment vous faire votre avis ? Consultez leur site Internet, notez le tarif moyen d’une prestation d’installation, analysez les photos des chantiers qu’ils publient, et surtout, lisez les avis de leurs clients ! Tous ces critères vous donneront une belle vue d’ensemble sur la qualité des prestataires à côté de chez vous. 

Les plateformes de mise en relation 

Et si l’installateur venait directement à vous ? Les plateformes comme Ootravaux disposent d’un vaste réseau d’installateurs dans toute la France. Tout ce que vous avez à faire, c’est de formuler votre demande et d’attendre les devis personnalisés qui arriveront dans votre boîte mail.

undraw_engineers_1.svg
Installez votre poêle à granulés

Avec les artisans Ootravaux

(1) Prix constatés sur les sites de fournisseurs professionnels.