Ootravaux

Ventilation : comment fonctionne la VMC simple flux ?

23 Mai 2022
Ventilation (VMC)
Sommaire

La ventilation mécanique contrôlée (VMC) simple flux est le système de ventilation le plus classique, mais il n’en est pas moins efficace ! Il repose sur l’évacuation de l’air pollué, repoussé à l’extérieur par un extracteur placé le plus souvent sous les combles. Le débit d’air peut être constant (modèles autoréglables) ou intermittent, en fonction de l’humidité (modèles hygroréglables). Quelles sont les différences entre ces appareils, et comment choisir le système le plus adapté à votre projet ? Ootravaux vous souffle toutes les informations à connaître.

L'essentiel
  • La VMC simple flux renouvelle l’air du logement en repoussant l’air pollué vers l’extérieur. Il est remplacé par un air neuf, et l’aspiration est assurée de façon mécanique par un extracteur placé sous les combles.
  • Il existe plusieurs modèles de VMC simple flux : la version autoréglable fonctionne en permanence, tandis qu’un système hygroréglable adapte l’extraction d’air en fonction des besoins de ventilation dans les pièces humides.
  • Le prix d’une VMC simple flux dépend des modèles choisis (autoréglables ou hygroréglables), et du coût de la pose. Les tarifs varient de 600 à 2 000 €, matériel et pose compris (1).

Principe de fonctionnement de la VMC simple flux

La VMC simple flux assure le renouvellement de l’air à l’intérieur de votre logement. Son principe de fonctionnement repose sur l’aspiration depuis l’extérieur de l’air neuf, qui remplace l’air pollué.

  • L’air frais pénètre à l’intérieur de la maison depuis les entrées d’air installées dans les pièces principales : ces grilles sont le plus souvent placées au-dessus des fenêtres ou en façade.
  • L’air pollué est évacué par les bouches d’extraction. Celles-ci sont situées dans les pièces de service (cuisine, salle de bains…).
  • Le tirage d’air mécanique est assuré par un extracteur, installé sous la toiture dans les combles. Le ventilateur assure un flux régulier dans les pièces et dans les gaines.
undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation de votre VMC simple flux 

Avec les artisans Ootravaux

Avec une VMC simple flux, l’air vicié est directement rejeté sans en récupérer la chaleur. C’est la différence principale avec la VMC double flux, qui permet une récupération des calories.

Quelles sont les différentes technologies de VMC simple flux ?

La VMC simple flux autoréglable

Ce système assure un débit d’air constant, quel que soit le taux d’humidité dans la maison et les conditions météorologiques en extérieur. Il est possible de régler le flux d’air dans les pièces de service (cuisine, buanderie ou salles d’eau) pour assurer un débit d’extraction plus élevé lorsque l’activité le nécessite.

Elle convient pour la rénovation d’une maison ancienne, avec une isolation peu performante. Elle est surtout conseillée pour un petit budget, ou lorsque la configuration du bâtiment ne permet pas l’installation d’un autre système de VMC.

La VMC simple flux hygroréglable

Le débit de l’air est ajusté en fonction de l’hygrométrie dans les pièces de service : c'est-à-dire que plus le taux d’humidité est haut, plus le volume d’air extrait est important. Le renouvellement de l’air est optimisé en fonction des besoins dans chaque pièce. Cela évite d’extraire un air déjà chauffé lorsque ce n’est pas nécessaire, tout en limitant la dépense d’énergie.

Il faut néanmoins distinguer les types A et B.

  • Dans le cas d’une VMC simple flux hygroréglable de type A, seules les bouches d’extraction sont hygroréglables. Les entrées d’air sont autoréglables. Ce système est plus souvent utilisé et recommandé pour des locaux professionnels.
  • Pour une VMC de type B en revanche, les bouches d’extraction comme les entrées d’air sont hygroréglables. Cela permet de limiter les déperditions thermiques, tout en évacuant efficacement l’humidité.

La VMC hygroréglable B est conseillée pour des logements qui disposent déjà d’une bonne isolation. Elle est généralement posée en construction neuve (maison ou appartement), mais elle s’adapte aussi à un projet de rénovation.

Quels sont les avantages et inconvénients de la VMC simple flux ?

La VMC simple flux est l’une des solutions de ventilation les plus courantes en construction neuve, et elle est également adaptée à une rénovation lorsque la configuration du logement permet la pose de gaines. Ce système a ses points forts et ses limites.

Les avantages

  • Son coût est moins élevé que celui d’autres systèmes de ventilation : la VMC simple flux est moins chère qu’un système à double flux, par exemple.
  • Elle renouvelle l’air de façon suffisante pour lutter contre l’humidité dans la maison et limiter la pollution de l’air intérieur.
  • Elle présente une faible consommation d’énergie.

Les inconvénients

  • Elle occasionne une déperdition thermique importante, notamment dans le cas des modèles autoréglables, en raison de l’extraction constante de l’air chauffé. Cela impacte d’autant les dépenses de chauffage.
  • Les entrées d’air, notamment près des fenêtres, peuvent occasionner une sensation de courant d’air pour les occupants de la maison.

Entretien et durée de vie d’une VMC simple flux

Comment entretenir une VMC simple flux ?

Pour une VMC autoréglable comme pour une VMC hygroréglable, un entretien régulier est essentiel : celui-ci doit être réalisé une fois par an, ou une fois tous les deux ans.

  • Cet entretien permet de conserver un flux d’air optimal, pour limiter l’humidité et les moisissures dans l'habitat.
  • Il évite la surchauffe et les dépenses inutiles d’énergie. La VMC est moins efficace, et plus énergivore, lorsque la poussière s’accumule dans les bouches d’extraction.
  • Une VMC bien entretenue est plus silencieuse et émet moins de vibrations.

Les éléments à entretenir sont les suivants :

  • Le moteur, pour ôter les poussières et vérifier l’usure des roulements ;
  • Les gaines, notamment en cas d’encrassement ;
  • Les bouches d’extraction et les entrées d’air, en ôtant la poussière qui empêche la bonne circulation de l’air dans le logement.

Si vous décidez de faire appel à un professionnel pour entretenir votre VMC simple flux, comptez entre 130 et 300 € par an (1). Ce tarif ne comprend pas le coût des éventuelles pièces à changer.

Quelle est la durée de vie d’une VMC simple flux ?

Elle est comprise, en moyenne, entre 10 et 20 ans, mais l’entretien régulier est essentiel pour une  bonne durée de vie. Plusieurs signes peuvent vous alerter sur la nécessité d’un nettoyage poussé, ou d’un changement de VMC :

  • L’apparition de moisissures dans la maison ou l’appartement ;
  • Un bruit ou des vibrations importantes ;
  • Des mauvaises odeurs dans les pièces de service.

Astuce

Vous pouvez faire appel à l’artisan qui s’est occupé de l’installation de votre VMC pour son entretien, surtout si son travail vous a donné toute satisfaction ! Ou vous pouvez demander des devis en ligne à des professionnels de la ventilation.

Combien coûte l’installation d’une VMC par un professionnel ?

Même si l’installation d’une VMC simple flux est moins complexe que d’autres systèmes de ventilation (double flux, VMR ou VMI…), il est recommandé de faire appel à un professionnel. Il peut s’agir d’un spécialiste de la ventilation, d’un électricien ou d’un chauffagiste. Il est en mesure d’adapter l’installation à la configuration de votre logement, pour une ventilation optimale et pérenne.

Selon le type de VMC, le prix varie de 600 à 2 000 € (1), pose comprise. Voici un tableau récapitulatif des prix (1) pour mieux choisir.

Modèle de VMC

Matériel seul

Coût de l’installation

Matériel + pose

Simple flux autoréglable

De 100 à 400 €

De 500 à 800 €

De 600 à 1 200 €

Simple flux hygroréglable type A

De 250 à 500 €

De 850 à 1 000 €

De 1 000 à 1 500 €

Simple flux hygroréglable type B

De 250 à 650 €

De 850 à 1 350 €

De 1 100 à 2 000 €

Astuce

Si vous réalisez d’autres travaux de rénovation dans un logement ancien (isolation des murs ou remplacement du chauffage par exemple), vous pouvez bénéficier d’aides financières pour la pose de votre VMC simple flux : l’Eco PTZ et la TVA réduite à 5,5 %. Mais pensez à faire appel à un professionnel qualifié RGE (Reconnu garant de l’environnement) !

undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation de votre VMC simple flux 

Avec les artisans Ootravaux

(1) Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux