Ootravaux

Quelle puissance pour mon climatiseur ?

10 juin 2022
Climatisation
Sommaire

Vous envisagez l’installation d’un climatiseur pour votre maison ? Mais comment choisir l’équipement idéal pour chez vous ? Qu’il soit mobile, split ou encore réversible, un climatiseur doit avant tout avoir une puissance adaptée à son logement. Inutile d’aller chercher dans les plus hauts prix, optez pour la parcimonie. Cet article vous donnera les clés pour estimer la puissance idéale de votre système de climatisation. 

L'essentiel
  • Une clim mal calibrée peut entraîner de grosses pertes d’énergie et endommager votre appareil.
  • Le volume à climatiser, la qualité de l’isolation de votre maison et la présence d’appareils électriques représentent les 3 critères qui définissent la puissance nécessaire pour votre installation.
  • Le BTU (British Thermal Unit) est l’unité de puissance de référence pour calculer la puissance électrique nécessaire de votre clim.

L’importance de choisir une puissance de climatisation adaptée à son logement

Maîtrise de la facture d’électricité, réduction des nuisances sonores, dysfonctionnements éventuels… La puissance de votre climatiseur n’est pas qu’une question de température, il en va aussi de votre budget et de votre confort !

Calibrer pour mieux consommer

Une climatisation mal calibrée ne vous fera pas réaliser d’économies d’énergie, bien au contraire, car :

  • une puissance énergétique trop faible entraîne une surconsommation d’énergie ;
  • une puissance énergétique trop forte induit un fonctionnement en sous-régime qui provoquera une consommation d’énergie peu optimale car supérieure à vos besoins.

Que la climatisation vous coûte moins chère ou plus chère à l’achat, le résultat sera le même : votre appareil sera dispendieux à l’usage… autant qu’à l’entretien. 

undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation de votre climatiseur

Avec les artisans Ootravaux

Une défectuosité plus rapide

Autre effet négatif d’une climatisation mal calibrée : votre appareil s’use plus vite :

  • un moteur en surrégime a tendance à surchauffer ;
  • un moteur en sous-régime s'encrasse.

Deux situations qui provoquent des dysfonctionnements à moyen et court terme, réduisant ainsi la durée de vie de votre appareil.

Les différents types de clim

Notez que la puissance de votre climatisation dépend aussi du type de système que vous achetez. Pour faire simple, 2 types de climatiseurs existent :

  • le climatiseur monobloc : constitué d’une unité, il est surtout utilisé pour rafraîchir une seule pièce (une clim mobile dans une chambre, par exemple) et affiche donc une puissance relativement faible ;
  • le climatiseur split : composé d’une unité extérieure et d’une ou plusieurs à l’intérieur, ce modèle de climatiseur convient plutôt pour rafraîchir plusieurs pièces d’une maison. Sa puissance sera donc plus forte.

Astuce

Si vous cherchez un modèle qui diffuse de la chaleur l’hiver et du froid l’été, tournez-vous vers un modèle réversible.

Les critères qui définissent la puissance adaptée d’une climatisation

Avant de vous pencher sur les modèles de clim, définissez la puissance adaptée à vos besoins, déterminée par les 3 critères ci-dessous. 

Le volume à climatiser

Pour être le plus efficace possible, le climatiseur se situe dans la plus grande pièce de vie afin d’envoyer de l’air frais dans tout le logement. Voici la méthode de calcul pour évaluer le volume d’une pièce : surface x hauteur sous plafond.

Exemple

Pour un salon de 30 m² et d’une hauteur de 2,50 m, vous obtenez 30 x 2,50 = 75 m3.

La qualité de l’isolation

Vous aurez beau rafraîchir votre logement à l’aide d’une climatisation, si l’isolation de votre logement ne permet pas de conserver cette fraîcheur, vous risquez d’être déçu... La clé du confort thermique réside dans l’isolation de vos sols, de vos murs, de votre toit et de vos ouvertures (portes, fenêtres, portes-fenêtres, baies vitrées, etc.).

Sachez aussi que l’exposition au soleil de vos ouvertures constitue un critère important, car les rayons du soleil réchauffent l’intérieur de votre pièce.

Vous disposez d’une isolation suffisante ? Alors vous pourrez vous tourner vers une climatisation moins puissante. En revanche, si votre logement est mal isolé, voire considéré comme une passoire thermique, un climatiseur plus puissant pourrait être la solution (mais vos factures d’électricité risquent d’être plus salées).

Les appareils électriques

Télévision, console de jeu, barre de son, luminaires, multiprises : tous ces appareils fonctionnant à l’électricité réchauffent vos pièces… ce qui nuit à l’efficacité de votre clim ! N’oubliez pas ce critère pour estimer la puissance nécessaire de votre climatisation.

Une astuce : faites réaliser un bilan thermique par un professionnel. Cet expert vous aidera à estimer la puissance idéale et vous conseillera en matière de climatisation, mais aussi de chauffage.

Comprendre le BTU, l'unité de puissance des climatiseurs

Vous êtes au clair avec les critères qui déterminent la puissance ? C’est le moment de se pencher sur une unité indispensable : le BTU.

Qu’est-ce que le BTU ?

L’unité universelle pour connaître la puissance électrique d’un appareil est le kilowattheure (kW). Mais pour le climatiseur, c’est le British Thermal Unit (BTU) qui prime. Cette unité permet de connaître la chaleur nécessaire pour moduler la température d’un volume d’air prédéfini.

1 BTU équivaut à 1 055 joules, soit 252 calories. Son calcul est simple :

  • multipliez le volume de votre pièce (en m3) par 100 ;
  • ajoutez 1 000 unités pour chaque paroi vitrée (fenêtre, baie vitrée, etc.) que compte votre pièce ;
  • divisez par 3 145 pour connaître la puissance électrique nécessaire.

Exemple de BTU

Quel modèle de climatiseur choisir pour un salon de 50 m², d’une hauteur sous plafond de 2,5 m et composée d’une fenêtre et d’une baie vitrée ? Pour le savoir, il suffit de calculer son BTU :

  • volume de la pièce : 50 x 2,5 = 125 m;
  • multiplication par 100 : 125 x 100 = 12 500 ;
  • ajout des parois vitrées : 12 500 + 1 000 + 1 000 = 14 500 ;
  • division par 3 145 : 14 500 / 3 145 = 4 610 watts (4,61 kW).

Ainsi, pour cette situation, une clim réversible, mobile ou split d’une puissance de 4 610 watts fera parfaitement l’affaire.

Quelle puissance de climatisation par m² ?

Voici les puissances électriques de base en fonction de la surface et la qualité d’isolation.

La puissance de base selon la surface

Ces exemples de puissances sont calculés sur la base d’une pièce avec :

  • une hauteur sous plafond de 2,5 m ;
  • 1 paroi vitrée.

Surface

BTU

Puissance électrique en watts (en kW)

10 à 25 m²

3 500 à 7 250

1 113 W (1,1) à 2 305 W (2,3)

25 à 50 m²

7 250 à 13 500

2 305 W (2,3) à 4 239 W (4,3)

50 à 75 m²

13 500 à 19 750

4 239 W (4,3) à 6 280 W (6,3)

75 à 100 m²

19 750 à 26 000

6 280 W (6,3) à 8 267 W (8,3)

Plus de 100 m²

Supérieur à 26 000

Supérieure à 8 267

Astuce

Des devis professionnels vous aideront à vous faire une idée des prix des climatiseurs en fonction de votre maison. Demandez au minimum 3 devis pour avoir assez d’éléments de comparaison.

La puissance de base selon la qualité d’isolation

Ces exemples s’entendent aussi avec une hauteur classique de 2,5 m.

Norme d’isolation ou ancienneté du logement

Puissances de base (1)

BBC (bâtiment basse consommation)

65 watts/m²

RT 2012

75 watts/m²

Plus de 10 ans, non rénovée

125 watts/m²

Moins de 10 ans

100 watts/m²

undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation de votre climatiseur

Avec les artisans Ootravaux

(1) Données issues du site https://particuliers.engie.fr/depannages-services/conseils-equipements-chauffage/conseils-installation-climatisation/calcul-puissance-clim.html