Choisir sa climatisation

8 questions à vous poser pour bien choisir votre climatiseur

12 janvier 2021
Climatisation
Sommaire

La climatisation s’est popularisée ces dernières années. Les modèles de climatiseurs sont de plus en plus nombreux, et il existe des appareils pour tous les budgets. Mais avec des modèles de climatiseurs toujours plus diversifiés, des systèmes plus ou moins puissants, et des caractéristiques variées, le choix est devenu quelque peu compliqué ! Ootravaux vous propose un guide d’achat à travers 8 conseils pratiques pour choisir votre clim en toute connaissance de cause.

1. Climatiseur ou pompe à chaleur ?

Il est courant de confondre le climatiseur et la pompe à chaleur (PAC). Un climatiseur représente un appareil initialement destiné à refroidir l’air. Une PAC s’utilise à la base en système de chauffage. Cependant, il existe aujourd’hui des modèles de climatiseur réversible qui peuvent chauffer l’air, et une PAC réversible peut le refroidir. La confusion vient aussi du fait que des modèles de climatiseurs fonctionnent exactement comme une typologie particulière de PAC : le système air-air. Un climatiseur est parfois appelé pompe à chaleur, mais il reste un appareil différent.

Comment choisir entre une pompe à chaleur et un climatiseur réversible ?

Une PAC s’avère techniquement plus complexe qu’un climatiseur, ce qui n’empêche pas certains climatiseurs d’utiliser des technologies extrêmement avancées. Une PAC réversible air-air consomme moins d’électricité pour chauffer l’air (mais notez qu’elle en consomme plus en mode refroidissement qu’en mode chauffage). Cependant, elle n’est pas aussi efficace qu’un climatiseur pour refroidir l’air (elle permet de baisser la température d’une pièce de 5°C seulement). À l’inverse, un climatiseur réversible est moins efficace comme appareil de chauffage que la pompe à chaleur.

PAC ou clim réversible : lequel est éligible aux aides financières ?

Il faut un certain COP pour bénéficier des aides. Les COP sont les coefficients de performance : le rapport entre puissance frigorifique (et/ou calorifique) et consommation électrique d’un appareil. Ainsi, la pompe à chaleur réversible est éligible à certaines aides comme celles de l’Anah (Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat) et les primes Énergie. En revanche, un climatiseur réversible ne fait l’objet d’aucune aide.

 

Pompe à chaleur réversible, un prix dans l’air du temps !

2. Un climatiseur oui… mais avec ou sans unité extérieure ?

Pour choisir votre climatiseur, demandez-vous si vous souhaitez ou non une unité extérieure. C’est en effet ce qui différencie les 2 grands types de climatiseurs sur le marché.

Climatiseur avec unité extérieure

Avec un système split, votre climatiseur est doté d’une unité extérieure et d’une unité intérieure dans une pièce pour un climatiseur monosplit, ou de plusieurs unités intérieures réparties dans plusieurs pièces pour un climatiseur multisplit. Généralement on compte jusqu’à 4 unités intérieures dans le cas d’une climatisation à système multisplit, parfois plus. Un climatiseur split consomme moins qu’un monobloc. Il offre plus de choix en matière de puissance et davantage d’options (vitesses, programmateur...) et est considéré comme plus « sain », grâce au renouvellement de l’air qu’il permet.

Climatiseur sans unité extérieure

Sans unité extérieure, un climatiseur est dit “monobloc”. Bien que cela dépende des modèles, les prix s’avèrent généralement plus abordables. Un climatiseur monobloc sert à refroidir une pièce ou un logement d’environ 30 m2 tout au plus, tandis que les modèles de split, plus coûteux, couvrent de larges surfaces. Tout dépend de leurs caractéristiques et des travaux nécessaires. Demandez plusieurs devis pour bien étudier et comparer les prix proposés.

 

 

Installation d'un climatiseur multisplit : anticiper son devis

3. Climatiseur à installation fixe ou climatiseur mobile ?

Climatiseur à installation fixe

Si vous vivez dans une région au climat chaud pendant une bonne partie de l’année, choisir un climatiseur mural peut être intéressant, car il est plus puissant et plus silencieux que les modèles mobiles. Habituellement, un climatiseur split ou un monobloc fixe se positionne en hauteur sur un mur. Pour une rénovation vers une clim réversible, le choix des consoles posées au sol est courant (à la place des radiateurs). Fréquente dans les locaux commerciaux ou publics, plus rare dans une maison, l’installation d’une climatisation split peut se fixer au plafond avec des « cassettes ».

L’un des points faibles du climatiseur fixe est son prix, supérieur à celui des modèles mobiles. D’autre part, le fait qu’il soit fixe empêche de le ranger lorsqu’on n’en a plus besoin.

Le climatiseur gainable représente un autre type de climatisation. Il s’installe dans les combles ou dans le faux plafond. C’est une climatisation réversible pour toute la maison, quasiment invisible et réellement silencieuse. Si vous n’êtes pas sûr(e) d’avoir le budget nécessaire, demandez des devis sur Ootravaux pour comparer les prix.

Climatiseur mobile

Dans le cas d’un climatiseur split, l’unité intérieure peut être mobile. L’installation nécessite des travaux puisqu’il faut la raccorder à son unité extérieure, mais moins que pour une fixation murale. Choisir un climatiseur mobile, monobloc ou split, sert non pas à déplacer l’appareil dans une pièce, mais à le retirer lorsque la saison estivale s’achève.

Vous vous demandez si un climatiseur monobloc mobile a toujours besoin d’un tuyau d’évacuation qui sort par la fenêtre ? Vous pouvez choisir un climatiseur mobile monobloc sans évacuation extérieure, dit « hydrocooling » ; l’air est alors refroidi à l’intérieur de l’unité. Cependant, il aura une moindre puissance frigorifique, et fera probablement plus de bruit qu’un modèle avec gaine d’évacuation.

En somme, la clim monobloc mobile s’avère plus efficace avec un tuyau qui sort par la fenêtre (ou un trou à percer).

 

Prix d’un climatiseur monobloc : modèles et efficacité énergétique

4. Climatisation simple ou réversible ?

Qu’il soit monobloc ou split, un climatiseur peut être réversible et donc servir de chauffage d’appoint. Niveau prix, les climatiseurs simples sont souvent 15 % moins chers (1) que les modèles réversibles.

Un climatiseur reste plus performant pour rafraîchir que pour chauffer la maison. Il permet d’avoir un chauffage d’appoint, et requiert alors un autre système pour les hivers rudes, ne serait-ce que pour une pièce. Cela dit, l’achat d’un système de climatisation qui fournit aussi de la chaleur vous permet de chauffer très rapidement une pièce ou la maison.

La climatisation réversible a aussi l’avantage d’offrir des prix bien plus bas que plusieurs autres systèmes de chauffage. En outre, les travaux d’installation nécessaires sont moindres et durent moins longtemps.

5.Un climatiseur est-il bruyant ?

Prenez le temps de bien étudier les décibels de chaque modèle au moment de choisir votre climatisation. Le niveau de bruit émis par un climatiseur peut parfois gêner les occupants, en particulier la nuit.

Un climatiseur monobloc mobile est généralement bruyant. La grande majorité des modèles produisent 60 dB (décibels) ou un peu plus. Dormir dans la même pièce s’avère le plus souvent impossible. Il n’existe pas de climatiseur mobile silencieux. En revanche, avec un budget plus élevé, vous pouvez trouver facilement un appareil qui produit moins de 50 dB, ce qui reste beaucoup plus tolérable.

Un climatiseur split offre un niveau sonore plus bas dans la maison. Autour de 30 dB, un climatiseur est à proprement parler silencieux, vous l’entendez à peine.

Attention

Un split fait bien moins de bruit qu’un monobloc à l’intérieur, mais il peut en faire dehors. Vous devez donc vous assurer que d’éventuels voisins ne seront pas gênés. Pour pallier cette possible nuisance, certains climatiseurs produisent 20 dB la nuit pour l’unité extérieure.

6.Quelle puissance pour un climatiseur ?

Point essentiel de ce guide d’achat : choisir la bonne puissance pour votre climatisation. La puissance requise est déterminée par la surface et la hauteur sous plafond, permettant de calculer le volume, ainsi que le nombre de pièces. Elle dépend également de l’isolation de votre maison et de son exposition. Vous devez faire réaliser un bilan thermique qui tient compte de tous les paramètres afin de connaître le débit d’air idéal de votre climatiseur.

Selon les types de climatiseurs, vous trouvez des puissances inférieures à 2 kW, proche des 4 kW ou plus pour la climatisation split. Sans tenir compte des caractéristiques nécessaires à un bon bilan thermique, partez du principe que 2 kW permettent de rafraîchir environ 20 m2.

En ce qui concerne la puissance frigorifique BTU (British Thermal Unit), parfois utilisée par les fabricants pour la climatisation réversible, divisez le BTU par 3415 pour obtenir la puissance en kW/h. Par exemple, 9 000 BTU font 2,6 kW/h, sachant que 9 000 BTU est une puissance qui couvre une surface d’environ 20 à 25 m2. Évidemment, c’est une référence approximative, car il faut tenir compte d’autres critères. Par exemple, une maison ancienne n’a pas les mêmes besoins en climatisation qu’une maison répondant aux normes de la réglementation thermique RT2012.

Bon A Savoir

Ne réglez pas la clim au-delà de 5 °C en dessous de la température extérieure.

7.Quel budget pour choisir son climatiseur ?

Grâce à ce tableau récapitulatif, vous aurez une idée des prix des différents modèles de climatiseurs, ainsi que des tarifs pour la mise en service.

Type de climatiseur

Prix hors pose (2)

Coût de l’installation et de la mise en service (3)

Climatiseur monobloc

Entre 150 et 1 000 €

Vous pouvez le poser vous-même. Sinon, comptez entre 300 et 700 €

Climatiseur monobloc réversible

Entre 500 et 3 500 €

Climatiseur monosplit

Entre 250 et 3 500 €

Entre 800 et 1 500 €

Climatiseur monosplit réversible

Entre 1 000 et 4 500 €

Climatiseur multisplit

Entre 1 200 et 7 000 €

Entre 1 000 et 2 500 €

Climatiseur multisplit réversible

À partir de 2 000 €

Climatiseur gainable

90 à 130 €/m2

Tous ces prix varient principalement en fonction du type d’installation du climatiseur (mobile, mural ou encastrable) et de la puissance (moins de 2,5 kW à plus de 5,5 kW).

 

A quel prix s’attendre pour l’installation d'un climatiseur ?

8.Comment cacher un climatiseur ?

Dernier aspect de ce guide d’achat pour choisir sa clim, mais non des moindres : la discrétion... Elle fait défaut à de nombreux climatiseurs ! Vous pouvez toutefois choisir un appareil compact, et certains modèles sont très design.

Sinon, dans la maison, un split console peut se dissimuler dans un meuble. Le meuble reste simplement ouvert quand vous mettez la clim en marche. Pour l’extérieur, utilisez un cache-climatisation. Il en existe de très beaux en bois, ajourés pour laisser tourner l’unité.

(1) Donnée issue du site https://www.travaux.com/climatisation/articles/prix-climatisation-reversible
(2) Prix moyens issus de différents sites de fournisseurs de professionnels
(3) Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux