Ootravaux

Climatisation : quel budget prévoir pour une maison ?

15 mars 2022
Climatisation
Sommaire

Climatiser votre maison vous permet de profiter d’une température idéale chez vous, même en période de fortes chaleurs ou de canicule. Mais quel système est le plus adapté à votre habitation, et quel budget prévoir pour son installation ? Monosplit, multisplit, gainable ou réversible : Ootravaux fait le tour des prix à connaître pour vous mettre au frais.

L'essentiel
  • Plusieurs critères doivent être pris en compte pour choisir le climatiseur le plus adapté à votre maison : sa surface tout d’abord, mais aussi la configuration du bâtiment et ses performances d’isolation.
  • Pour climatiser une seule pièce, le monosplit est une bonne solution. Mais pour rafraîchir plusieurs pièces ou toute l’habitation, tournez-vous plutôt vers une clim à plusieurs splits ou gainable.
  • Selon le système de climatisation choisi, il faut aussi prévoir des coûts d’installation. Ils commencent à 850 € pour la pose d’un monosplit, et 1 100 € pour celle d’un multisplit (1).

Quels critères de prix pour la climatisation d’une maison ?

La surface et le nombre de pièces à climatiser

Plus la superficie à climatiser est importante, plus le système doit être puissant. Il vous faut aussi tenir compte de la configuration de votre logement :

  • le nombre de pièces et d’étages ;
  • la hauteur sous plafond ;
  • la qualité d’isolation,
  • les autres sources de chaleur (chauffage, appareils électriques)...

Pour de grands volumes, prévoyez un prix en conséquence.

Astuce

Pensez à demander un diagnostic thermique auprès d’un professionnel. Les résultats vous guideront dans votre choix de climatisation !

undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation de votre climatisation

Avec les artisans Ootravaux

Le système de climatisation choisi

Plusieurs modèles de climatisation existent.

  • Les systèmes à split comprennent une unité intérieure, le split, qui diffuse l’air frais dans l’espace où elle est posée. Elle est reliée à un bloc extérieur, qui contient le ventilateur et le compresseur.
  • Une seule unité (monosplit) convient pour climatiser uniquement le séjour ou la chambre.
  • Mais ce n’est pas le cas pour un logement de grande taille ou une villa. Cela influe sur les prix : comptez un budget plus élevé pour un climatiseur multisplit (plusieurs unités intérieures au mur) ou gainable (elles sont placées dans le faux plafond).

Bon A Savoir

Le climatiseur monobloc fixe ou mobile diffuse l’air frais en un seul point et sa puissance est limitée. Il est plutôt conseillé pour un appartement ou pour un usage ponctuel dans un petit espace.

La clim réversible : une source de chaleur aussi

Vous rêvez d’une climatisation réversible pour chauffer la maison l’hiver ? C’est possible, mais c’est un coût supplémentaire. Au lieu d’évacuer l’air chaud, le climatiseur prélève les calories de l’air extérieur pour réchauffer votre intérieur.

Les options : climatisation connectée, technologie inverter, mode silence…

Vous avez aussi le choix des options lorsque vous installez une climatisation ! Certaines sont incontournables : un mode silence pour rester au frais la nuit sans être dérangé par le bruit par exemple. D’autres vous permettent un meilleur confort, comme la technologie « inverter ». Celle-ci régule, en temps réel, la puissance nécessaire en fonction de la température extérieure.

La pose de la climatisation par un professionnel

L’intervention d’un spécialiste est indispensable pour une installation dans les règles de l’art, et c’est aussi une donnée importante du coût total.

  • L’emplacement des unités intérieures doit être choisi avec soin.
  • Le perçage des gaines et le raccordement des unités demandent aussi des compétences techniques.
  • Prévoyez le passage d’un technicien habilité à la manipulation des fluides frigorigènes pour la mise en conformité : c’est obligatoire.

Quel climatiseur choisir selon la surface de votre maison ?

Pour sélectionner la solution de climatisation qui convient le mieux à votre maison, gardez en tête une règle simple : ni trop, ni pas assez ! Une climatisation peu puissante consomme trop d’énergie pour atteindre la température désirée, et une climatisation trop puissante représente aussi un surcoût inutile.

Comment calculer la puissance nécessaire selon la superficie de la maison ?

Comptez en moyenne une puissance de 100 W par mètre carré, pour une pièce dont la hauteur sous plafond est de 2,5 m. Pour une pièce de 20 m² par exemple, misez sur une puissance de 2 000 W (soit 2 kW). Cette estimation varie selon la configuration de l’habitation (la hauteur sous plafond notamment), mais pas seulement. Il vous faut aussi tenir compte :

  • des performances en matière d’isolation ;
  • du nombre d’occupants et d’ouvertures ;
  • des sources de chaleur : éclairage, appareils électriques, chauffage...

Quels critères pour vous aider à bien choisir la climatisation ?

D’autres caractéristiques sont importantes.

  • La consommation d’énergie : vous pouvez vous référer aux coefficients SCOP (performance chaleur) et SEER (efficacité frigorifique énergétique). Un coefficient SCOP élevé indique que le climatiseur est performant et peu énergivore lorsqu’il doit produire de la chaleur. Un indice SCOP élevé montre que le climatiseur consomme peu d’énergie lorsqu’il produit du froid. Quant au SEER, plus il sera élevé, moins il consomme d’énergie. Un appareil dont le SEER est supérieur à 8,5 correspond à la classe énergétique A+++.
  • Le niveau sonore : une unité extérieure présente un volume sonore moyen entre 45 et 55 dB. Celui de l’unité intérieure oscille entre 30 et 55 dB. Plus un appareil est silencieux, plus il est coûteux. Mais pour une chambre par exemple, il est indispensable de miser sur la discrétion.
  • Le taux de déshumidification : le climatiseur régule l’hygrométrie dans la pièce. Plus ce taux est élevé, plus l’appareil absorbe l’excédent d’humidité. Le taux d’humidité dans une maison doit être compris entre 40 % et 60 % pour un confort optimal.

Les prix des climatiseurs selon le type d’appareil

Climatisation monosplit

  • Ce climatiseur comprend une unité extérieure (avec compresseur et condenseur) et une seule unité intérieure : le split, placé dans la pièce à climatiser.
  • Cette solution convient pour la climatisation d’une seule pièce, mais pas plus.
  • Comptez entre 350 et 3 400 € (2) pour le matériel seul. La fourchette des prix s’explique par la variation de la puissance (de 2,5 kW jusqu’à 5,5 kW).

Climatisation multisplit

  • Ce modèle comprend une unité extérieure commune à plusieurs unités intérieures. Chaque unité intérieure est reliée au bloc extérieur.
  • Pour des maisons en longueur ou avec difficulté d’accès, la pose de deux unités extérieures est conseillée.
  • Les tarifs du matériel seul commencent à 1 300 € (2) pour un modèle bi-split. Comptez un budget à partir de 7 000 € (2) pour 4 splits et plus.

Climatisation gainable

  • Les gaines de soufflage sont situées dans le faux plafond, et l’unité intérieure est installée dans les combles.
  • La climatisation gainable convient bien lorsqu’il n’est pas possible de poser un bloc extérieur (nuisances sonores, modification de façade interdite…).
  • Le budget oscille entre 1 000 et 8 000 € (2) (matériel uniquement).

Climatisation réversible

  • La climatisation réversible produit aussi de l’air chaud : une autre façon de chauffer l’habitation !
  • Le prix est plus élevé que celui d’une climatisation simple. Pour un mono-split réversible, comptez entre 500 et 3 400 € (2). Pour un modèle réversible à plusieurs splits, prévoyez entre 2 000 et 12 000 € (2). Les prix s’entendent hors pose.

Combien coûte l'installation d'une climatisation ?

Climatisation : quel coût pour la pose ?

Outre l’achat de l’appareil, prévoyez le coût de l’installation : les branchements comme la vérification par un technicien habilité. Faire appel à un professionnel impacte indéniablement votre budget clim, mais c’est indispensable à plusieurs titres :

  • Il s’agit de travaux complexes : cela nécessite des compétences techniques pour percer les gaines, raccorder les unités au bloc extérieur et raccorder le système au réseau électrique ;
  • Pour la mise en service : un technicien habilité à la manipulation des fluides frigorigènes doit obligatoirement s’assurer de la conformité et du bon fonctionnement de la clim.

Voici les tarifs à prévoir :

  • Climatiseur mono-split : à partir de 850 euros (2) pour la pose et à partir de 180 euros (2) pour l’intervention du technicien habilité ;
  • Climatiseur multi-split : à partir de 1 100 euros (2) pour la pose, et à partir de 275 euros (2) pour le mettre en service.

A quel professionnel faire appel pour la pose d’une climatisation ?

Le thermicien ou frigoriste dispose de toutes les connaissances nécessaires pour ce projet. Il doit aussi être capable de réaliser des travaux de maçonnerie (perçage des gaines) et d’électricité (raccordement du climatiseur). Lorsqu'il est habilité à manipuler les fluides frigorigènes (titulaire du certificat d’aptitude), il met en service le système.

Pour trouver un spécialiste qualifié près de chez vous, vous pouvez :

  • Faire appel à votre réseau, en suivant les conseils de vos proches ou en demandant l’avis d’un voisin s’il a réalisé des travaux similaires ;
  • Demander des devis en ligne sur une plateforme comme Ootravaux : n’hésitez pas à demander au moins trois devis pour comparer.

Astuce

La climatisation doit faire l’objet d’un entretien régulier. N’hésitez pas à demander un devis auprès du professionnel qui a réalisé l’installation, ou à faire appel à d’autres spécialistes sur une plateforme spécialisée.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation de votre climatisation

Avec les artisans Ootravaux

(1) Prix issus du site https://www.travaux.com/climatisation/articles/le-vrai-cout-de-vos-travaux-d-installation-d-un-climatiseur
(2) Prix moyens issus de différents sites de fournisseurs de climatisation