Ootravaux

Quel prix pour installer une climatisation dans un appartement ?

15 mars 2022
Climatisation
Sommaire

Lorsqu’il s’agit de rester au frais pendant les fortes chaleurs et les canicules, les ventilateurs ont leurs limites ! La solution ? Une climatisation. Pour les petits logements ou les grands appartements, vous avez le choix entre climatiseur monobloc (fixe ou mobile), ou monosplit et multisplit lorsque le règlement de copropriété et le plan local d’urbanisme le permettent. Quel coût prévoir pour leur installation ? Ootravaux vous rafraîchit les idées et fait le tour des prix à connaître en fonction de chaque appareil.

L'essentiel
  • Il existe plusieurs options pour climatiser votre appartement selon les espaces à rafraîchir. Mais n’oubliez pas non plus de tenir compte du voisinage en limitant les nuisances sonores !
  • Une climatisation monobloc ou monosplit, à partir de 150 € (1), suffit pour un studio ou une petite surface. Pour de grands espaces, la solution se trouve plutôt du côté du multisplit, à partir de 1 300 € (1).
  • Pour établir votre budget, tenez compte du prix de l’appareil, mais aussi du coût de l’installation. Il varie de 200 à plus de 1 800 € (2) selon le modèle choisi.

En appartement, quelles règlementations et obligations par rapport aux voisins ?

La pose d’un climatiseur mobile, sans unité extérieure, n’est pas soumise à une réglementation particulière. Mais si vous optez pour une clim fixe, voici quelques rappels utiles avant de faire votre choix.

  • La modification de la façade extérieure de votre immeuble pour y ajouter une unité extérieure visible nécessite une déclaration préalable auprès du service de l’urbanisme de la mairie.
  • Retenez aussi que certaines villes limitent, dans leur plan local d’urbanisme (PLU), l’installation de blocs visibles depuis le domaine public. 
  • Vérifiez le règlement de copropriété : la modification de la façade de l’immeuble pour la pose de l’unité extérieure peut nécessiter une validation en assemblée générale des copropriétaires.
  • Tenez compte des nuisances sonores : le bruit émis par l’unité extérieure ne doit pas dépasser 50 décibels pour rester sous le seuil légal (source Legifrance).
  • Enfin, si vous êtes locataire, le propriétaire doit donner son accord avant les travaux

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de climatisation

Avec les artisans Ootravaux

De quoi dépend le prix d’une climatisation ?

Le type d’appareil 

Votre budget dépend en premier lieu du modèle que vous allez installer.

  • Les climatiseurs monoblocs, constitués d’un seul bloc en intérieur, sont les moins coûteux.
  • Vous pouvez aussi opter pour un climatiseur à split : cette unité intérieure est raccordée au bloc extérieur et diffuse l’air frais. Il vous faut donc plusieurs splits pour climatiser plusieurs pièces, mais retenez aussi que plus les splits sont nombreux, plus le tarif est élevé.
  • Enfin, si votre choix se porte sur une climatisation réversible, qui produit de l’air froid comme de l’air chaud, prévoyez un budget plus élevé.

La puissance

  • La puissance d’un climatiseur varie de 2,5 kW à 5,5 kW et au-delà pour les modèles les plus performants.
  • Pour calculer la puissance nécessaire pour votre logement, il vous faut 100 W au m² en moyenne, soit 1 kW pour 10 m² et 2 kW pour 20 m². Les modèles les plus performants sont les plus coûteux, alors évitez de voir trop grand !

Astuce

La surface compte, mais aussi le nombre d’occupants du logement, les performances d’isolation et le nombre d’ouvertures. Pour ne pas vous tromper, pensez à demander un audit thermique à un professionnel.

Le niveau sonore

C’est un aspect à ne pas négliger pour éviter tout malentendu avec le voisinage. L’unité extérieure, qui comprend notamment le ventilateur et le compresseur, présente un niveau sonore entre 45 et 55 dB. Celui de l’unité intérieure est compris entre 30 et 55 dB selon les modèles de climatisation. Vous pouvez aussi choisir une climatisation dotée d’une option « silence » mais il faut surtout retenir qu’un modèle peu bruyant est plus coûteux.

Les options 

Comme le chauffage, votre climatiseur peut être connecté. C’est idéal si vous souhaitez le régler depuis votre smartphone, mais cela augmente aussi le prix. Tout comme d’autres options : des filtres de purification de l’air, la détection de mouvement…

L’installation et l’entretien par un professionnel

L’intervention d’un spécialiste est recommandée : il possède toutes les compétences nécessaires pour le câblage électrique et le passage des liaisons entre les unités. Si son intervention vous convient, pensez également à lui demander ses tarifs pour un contrat d’entretien annuel.

8 questions à se poser avant de choisir un climatiseur

Les différents types de climatisation pour un appartement

Monobloc

  • Ce modèle est composé d’un seul bloc. Il convient bien aux petites et moyennes surfaces.
  • Il existe en version fixe, ou en version mobile sur roulettes.

Avantages

Inconvénients

  • Ce système ne nécessite pas d’unité extérieure : idéal lorsque vous ne disposez pas d’un balcon ou lorsque le règlement de copropriété interdit les blocs extérieurs.
  • Dans sa version mobile, il est facile à déplacer d’une pièce à l’autre.

  • Il est bruyant.
  • Il occupe un espace conséquent : le bloc contient tous les éléments de la climatisation (ventilateur, compresseur, évaporateur et détendeur).

Monosplit

  • Il est formé de deux unités. L’une en extérieur, l’autre en intérieur : le split, installé dans la pièce à climatiser.
  • Le climatiseur est fixé au mur (mural) ou posé au sol (console).

Avantages

Inconvénients

  • Convient pour la climatisation d’un petit espace : une pièce unique, ou un espace jusqu’à 35 ou 40 m².
  • Dans des conditions optimales d’isolation, les appareils les plus puissants peuvent climatiser un espace supérieur à 40 m².
  • Le système ne convient pas pour climatiser plusieurs pièces.
  • L’installation du bloc extérieur est soumise au règlement de copropriété et au PLU de la ville.

Multisplit

  • Ce système comprend une unité extérieure, et deux splits (bi-split) ou plus.
  • Une climatisation bi-split convient pour une habitation de taille moyenne (T2 ou T3).
  • Pour une surface plus importante (à partir de 60 m²), le nombre de splits dépend de celui des pièces à climatiser. Pour un salon et deux chambres par exemple, prévoyez trois splits.

Avantages

Inconvénients

  • S’adapte à la configuration de l’appartement, avec un split dans chaque pièce à climatiser.
  • Convient bien aux logements de grande taille.
  • Chaque split doit être relié individuellement au bloc extérieur.
  • L’installation du bloc extérieur est soumise au règlement de copropriété et au PLU de la ville.

Astuce

Ce système se décline aussi dans une version gainable, à installer sous les combles et dans le sous-plafond. Cette solution est plutôt adaptée à une maison.

Réversible ou inverter

  • Une clim réversible permet de rafraîchir l’habitation pendant la belle saison, ou de produire de la chaleur pendant le reste de l’année.
  • Les modèles inverter produisent également du froid et de la chaleur. Ces appareils adaptent leur puissance pour maintenir une température régulière et éviter les pics de consommation.

Avantages

Inconvénients

  • Les climatiseurs réversibles se déclinent dans des modèles monoblocs ou à split.
  • Convient aux petits comme aux grands logements.
  • Tenez compte du règlement de copropriété et du PLU pour les systèmes à split.

Le prix des climatiseurs selon le type d’appareil

Voici un tableau récapitulatif des prix en fonction de la solution de climatisation. Ils sont indiqués hors pose (1).

Type de climatiseur

Prix en euros, sans la pose

Climatiseur monobloc

Entre 150 et 3 500 €

Climatiseur monosplit

Entre 350 et 3 400 €

Climatiseur multisplit

Entre 1300 et 7000 €

Climatiseur réversible monobloc

Entre 450 et 2000 €

Climatiseur réversible à split

Entre 500 et 12 000 €

Climatiseur inverter

Entre 800 et 6 000 €

Climatisation : quel coût pour la pose ?

Le prix varie selon le modèle de climatiseur

L’installation d’une climatisation demande du temps et des compétences. En fonction de la solution que vous choisissez, il faut prévoir le raccordement des unités, le perçage des gaines, le raccordement de la climatisation au réseau électrique… L’installateur peut aussi vous présenter un devis plus élevé selon l’accessibilité de votre logement, notamment pour l’installation du bloc extérieur en façade.

  • Comptez un budget à partir de 200 € pour les monoblocs (2) .
  • Le coût est plus élevé pour un mono-split : à partir de 850 € (2).
  • Pour un climatiseur multisplit, le budget démarre à 1100 € pour un bi-split. Il atteint 1 800 € (2) à partir de 3 splits, voire plus selon le nombre.

Quel coût pour la mise en service de la clim ?

Pour la mise en service d’une climatisation à splits, il vous faut aussi faire appel à un professionnel habilité à la manipulation des fluides frigorigènes. C’est une obligation légale, et c’est indispensable pour la mise en conformité et la vérification du bon fonctionnement du système.

Comptez en moyenne (2) :

  • 180 euros pour un climatiseur avec un bloc unique ou un seul split ;
  • 275 euros pour un climatiseur bi-split ;
  • 325 euros et au-delà pour un appareil avec 3 splits et plus.

À qui faire appel pour la pose d’une climatisation en appartement ?

  • Vous pouvez confier vos travaux d’installation à un plombier, un chauffagiste ou un électricien. Dans tous les cas, il doit être spécialiste de la climatisation : vous pouvez demander des devis sur une plateforme spécialisée comme Ootravaux, ou demander des recommandations à vos proches.
  • Pour la mise en service, l’intervention d’un professionnel titulaire de l’attestation de capacité pour la manipulation des fluides frigorigènes est indispensable. Il peut s’agir du même professionnel si celui-ci est habilité.
undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation de votre climatiseur

Avec les artisans Ootravaux

(1) Prix moyens issus de différents sites de fournisseurs de climatisation
(2) Prix issus du site https://www.travaux.com/climatisation/articles/le-vrai-cout-de-vos-travaux-d-installation-d-un-climatiseur