Devis d'un dépannage d'un poêle

Devis de dépannage d'un poêle : comprendre et comparer

13 octobre 2020
Poêles et cheminées
Sommaire

S’il y a bien une question à se poser lorsque l’on décide l’installation d’un poêle chez soi, c’est celle de son dépannage en cas de panne. Car un poêle défectueux peut très vite diminuer le confort thermique d’une habitation. Pour bénéficier d’une réparation au meilleur prix, pensez à faire réaliser et à comparer plusieurs devis pour le dépannage de votre poêle. Ootravaux vous donne quelques conseils pour bien décrypter les devis reçus.

Dépannage d'un poêle : faut-il miser sur le contrat d'entretien ?

Vous avez le projet d’équiper votre maison d’un poêle à bois, à gaz ou à granulés ? Sachez que de nombreux fabricants proposent à leurs clients la souscription d’un contrat d’entretien. Réalisée par l’installateur lui-même ou par un chauffagiste professionnel indépendant, la maintenance de l’installation est ainsi programmée régulièrement sans que vous ayez à vous soucier de planifier ces interventions. Relativement abordable, ce type de prestations assure ainsi un entretien régulier du poêle, comme vous auriez à faire un ramonage annuel si vous disposiez d’une cheminée, ou à réaliser le nettoyage de votre cuve à fioul si votre chauffage fonctionnait avec cette énergie.

Quel dépannage dans le cadre d’un contrat d’entretien ?

S’il vise principalement à « entretenir » votre futur poêle à bois ou à granulés, le contrat d’entretien prévoit également l’intervention rapide du professionnel responsable de votre installation de chauffage en cas de panne. L’avantage de recourir à ce type de prestations réside dans le fait que l’artisan chauffagiste connaîtra déjà votre équipement. Il sera en mesure d’établir un diagnostic précis du problème et de réaliser la réparation attendue pour que vous retrouviez de la chaleur au sein de votre foyer ! Il faut également insister sur le fait qu’un entretien fréquent de votre système de chauffage permet de renforcer la sécurité de votre appareil ainsi que de prévenir les pannes plus importantes et donc plus onéreuses. Comme pour une cheminée classique, l’encrassement des conduits à cause de la combustion peut, par exemple, entraîner des dommages conséquents et accroître le risque d’incendie.


Le ramonage d’un poêle, c’est à quelle fréquence ?

C’est votre mairie ou encore le préfet de département qui fixe la fréquence du ramonage des cheminées et des poêles. Quelle que soit la décision prise, la fréquence ne peut pas être inférieure à un ramonage obligatoire par an. Mais elle peut s’élever à 2 par an dans certaines régions : en période de chauffe et hors période de chauffe. Pensez à vous renseigner !

A Retenir

Dans un délai de 15 jours après être intervenu sur votre chaudière et votre poêle, le chauffagiste se doit de vous remettre une attestation d’entretien et de ramonage. Vous devez conserver ce document pendant 2 ans minimum, car il pourra vous être demandé par votre assurance habitation en cas d’incendie ou de dommages survenus sur votre installation de chauffage.

Et si vous n’avez pas souscrit de contrat d’entretien pour l’entretien de votre poêle ?

Si vous ne souhaitez pas signer un contrat d’entretien pour votre poêle à granulés ou à bois, vous allez devoir contacter les professionnels situés dans votre région. C’est là justement que le fait de réaliser plusieurs devis pour le dépannage de votre poêle revêt toute son importance, car chaque artisan ou entreprise est en droit de pratiquer les prix souhaités.

Bon A Savoir

Si vous êtes locataire d’une maison ou d’un appartement équipé d’un poêle à granulés ou à bois, il vous incombe d’assurer l’entretien courant de l’installation. En revanche, il revient au propriétaire de prendre en charge le remplacement d’une pièce usée ou une réparation induite par une installation mal réalisée.

Réparation d'un poêle : ce qui va impacter le montant du devis

Voici les principaux éléments susceptibles de faire fluctuer le montant du dépannage pour votre poêle :

  • Le type de poêle : le prix peut varier en fonction du modèle du poêle et de la technologie embarquée. Certains poêles haut de gamme nécessitent une intervention experte.
  • La nature de la panne : certaines réparations sont plus complexes à effectuer. La nécessité de retoucher la plomberie du système de chauffage ou de revoir l’étanchéité des conduits peut faire grimper la facture.
  • Le remplacement d’une ou de plusieurs pièces : le remplacement de la couronne de cheminée sera logiquement plus onéreux que le changement d’un joint d’étanchéité abîmé.
  • Le coût de la main-d’œuvre : chaque chauffagiste est libre de fixer comme il l’entend le tarif horaire ou forfaitaire de son intervention.
  • Les frais de déplacement : ils dépendent de la longueur du trajet que devra faire le professionnel pour se rendre à votre domicile… d’où l’intérêt de recourir à un artisan proche de votre maison.
  • La rapidité de l’intervention : un dépannage en urgence sera plus cher qu’une intervention programmée en amont. À noter que les jours fériés, les soirs et les week-ends font également l’objet d’une surfacturation.

Tout savoir sur le devis de dépannage du poêle à granulés et bois

Quel prix raisonnable pour un devis de dépannage de poêle ?

Pour l’entretien annuel d’un poêle à pellets, à bûches, à gaz ou encore au fioul, il faut escompter un tarif compris entre 150 et 200 €, ramonage compris (1). Mais ce prix est susceptible de varier fortement à la hausse en cas de problème : changement de bougie d’allumage, remplacement de l’extracteur de fumée, problème au niveau du circuit électrique (carte mère), insuffisance du tirage…

En plus des pièces détachées que le réparateur agréé devra peut-être remplacer, le devis dépannage de votre poêle comprendra également :

  • les frais de déplacement de l’artisan : entre 20 et 50 € (1) en fonction de la distance parcourue pour venir chez vous ;
  • le coût de la main-d’œuvre horaire : entre 60 et 100 € (1) /heure.

En l’absence d’un contrat d’entretien couvrant l’intervention en cas de panne, la facture peut très vite grimper. C’est la raison pour laquelle il peut être intéressant comparer les devis de dépannage de poêle avant de faire intervenir un réparateur.

Comment procéder pour demander un devis dépannage pour un poêle ?

Rien de plus simple : il vous suffit de contacter les artisans chauffagistes implantés dans votre région. Vous n’aurez certainement aucune difficulté à trouver leurs coordonnées sur internet. Certaines entreprises disposant d’un site vous proposent même de remplir un formulaire pour réaliser un devis en ligne. Vous pouvez également obtenir un ou plusieurs contacts auprès de l’installateur de votre poêle. La plupart d’entre eux travaillent en étroite collaboration avec des réparateurs auxquels ils délèguent les contrats d’entretien qu’ils signent avec leurs clients. Pensez à utiliser également les plateformes en ligne comme Ootravaux. Dans tous les cas, n’hésitez pas à multiplier les demandes de devis dépannage pour poêle afin de bénéficier du meilleur rapport qualité/prix possible.

Les éléments indispensables du devis dépannage pour un poêle

L’établissement d’un devis de dépannage pour un poêle – comme pour tout autre système de chauffage – est soumis à une réglementation stricte qui prévoit la mention d’un certain nombre d’éléments sur ce document précontractuel :

  • la date programmée du dépannage du poêle à bois ou à granulés ;
  • la durée de validité du devis ;
  • les informations relatives à l’entreprise ou à l’artisan (nom et coordonnées de l’artisan ou de l’entreprise, raison sociale, statut, numéro au Répertoire des métiers…) ;
  • le numéro individuel d'identification à la TVA ;
  • la date de début des travaux de dépannage de l’appareil ;
  • la durée estimée du chantier ;
  • les conditions de livraison et d’exécution du contrat ;
  • la description détaillée et chiffrée des prestations qui seront réalisées (quantité et tarif unitaire) ;
  • le coût global HT et TTC avec détail des taux de TVA appliqués ;
  • le prix de la main-d’œuvre ;
  • le coût des frais de déplacement ;
  • les informations relatives à l’assurance professionnelle souscrite par le professionnel ;
  • les modalités d’acquittement du paiement…

N’acceptez jamais l’intervention d’une entreprise ou d’un réparateur indépendant sans avoir au préalable consulté et accepté un devis de dépannage, pour votre poêle, écrit et précisément détaillé. La non-présentation d’un devis par le professionnel est passible d’une amende administrative pouvant aller jusqu’à 15 000 €.

(1) Prix constatés sur les sites de professionnels spécialisés.

Haut de page