Ootravaux

Qu’est-ce que l’éco-rénovation ?

14 février 2022
Définition du projet
Sommaire

Entreprendre des travaux dans votre logement tout en limitant votre empreinte carbone, est une excellente décision. Si cette rénovation est respectueuse de l’environnement, c’est ce que l’on appelle l’éco-rénovation. Ootravaux vous aide à comprendre comment construire votre projet de transition énergétique et bénéficier de différentes aides. Des primes sont en effet octroyées aux écocitoyens, pour encourager leurs comportements responsables.

L'essentiel
  • L’éco-rénovation ne se limite pas à l’isolation du bâtiment : elle intègre la manière dont les travaux sont accomplis, les matériaux utilisés, mais aussi vos habitudes de vie.
  • Vous devez faire appel à une entreprise labellisée RGE pour bénéficier d’une prime de l’Etat ou d’aides financières.
  • Veillez à ce que les professionnels du bâtiment soient eux-mêmes dans une démarche respectueuse de l’environnement.

Définition du principe d'éco-rénovation

Ce type de travaux de rénovation consiste bien sûr à améliorer la performance énergétique de votre maison. Mais le projet est plus ambitieux : le choix de matériaux spécifiques répond à des normes environnementales. Les techniques utilisées correspondent aussi à des critères précis.

La qualité d’une l’éco-rénovation ne se limite donc pas aux qualités intrinsèques des matériaux. Elle englobe aussi leur mise en œuvre par des entreprises spécialisées.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de rénovation

Avec les artisans Ootravaux

Eco-rénovation et rénovation énergétique : quelles différences ?

Ce n’est pas seulement une rénovation énergétique

La rénovation énergétique consiste à rénover une habitation pour faire des économies d’énergie en limitant son empreinte environnementale. Les factures de gaz et d’électricité s’allègent et le confort thermique est amélioré au sein du foyer, grâce à une bonne isolation du logement.

L’éco-rénovation est plus ambitieuse pour la protection de l’environnement

Dans le cas d’une éco-rénovation, vous prenez en compte l’impact environnemental des matériaux utilisés. Mais aussi les techniques employées pour la rénovation ainsi que la conduite du chantier. Vous pensez à toutes les implications de vos choix sur l’environnement : c’est une démarche globale qui dépasse le simple choix de panneaux isolants en laine de coton ! La préservation des ressources naturelles comme l’eau, mais aussi la réduction des déchets et de la pollution et la qualité de l’air sont prises en compte.

Pourquoi faire de l'éco-rénovation ?

L’éco-rénovation est intéressante à plus d’un titre : vous faites du bien à la planète mais aussi à votre portefeuille, en améliorant votre qualité de vie et votre confort au quotidien. Cela fait beaucoup d’avantages et vous ne devriez plus hésiter avant de vous lancer dans les éco-travaux !

Vous devenez un éco-citoyen

Le dérèglement climatique vous inquiète et vous ne savez pas comment agir ? Rénover de manière responsable est un excellent moyen pour participer, à votre échelle, à la lutte contre le réchauffement de notre planète. Vous limitez les émissions de gaz en contrôlant votre consommation d’énergie, mais plus encore vous privilégiez des matériaux qui ont aussi une faible empreinte carbone.

Et une fois que vous avez rénové votre logement, prolongez ce comportement éco-responsable dans la gestion des déchets ou de l’eau.

Vos factures d’énergie baissent

Actuellement, les dépenses d’énergie sont de plus en plus importantes avec la hausse du prix du gaz mais aussi de l’électricité. Quant au fuel, son usage est de plus en plus limité, voire interdit dans quelques années.

Pour parvenir à des économies d’énergie, il est par exemple possible de changer de système de chauffage, après avoir modifié l’isolation. Au revoir les radiateurs « grille-pain » des années 80 ! Misez sur l’installation par un professionnel de nouveaux équipements : une chaudière nouvelle génération avec des radiateurs adaptés ou une pompe à chaleur.

Votre confort thermique s’améliore

L’isolation de votre maison avec des matériaux performants et écologiques vous permet de bénéficier d’une température constante et saine. Ces travaux associés à une bonne ventilation et des équipements adaptés vont vous changer la vie ! Et n’hésitez pas à privilégier un ventilateur de plafond qui est un système plus économique et écologique qu’une climatisation.

Votre maison prend de la valeur

Un logement avec une haute performance énergétique est un argument de vente important : le bien est évalué, en moyenne, 20 % plus cher au mètre carré. Un investissement que vous pouvez rentabiliser sur le long terme, tout en bénéficiant concrètement tous les jours des améliorations de votre habitat.

Bon A Savoir

Depuis 2011, en France, il est obligatoire de transmettre la performance énergétique de votre bien immobilier lors de sa mise en vente.

Quels matériaux pour une éco-rénovation ?

Le choix des matériaux est précis à chaque étape du projet d’éco-rénovation de votre logement. C’est une des clefs du succès. Privilégiez les matériaux qui n’ont pas traversé la moitié de la planète. Il existe, par exemple, des parquets en bois issus de forêts gérées de manière raisonnée et transformés en France ou en Europe. Toutes ces solutions comptent pour réduire au maximum votre empreinte carbone lors de la rénovation de votre maison.

Bon A Savoir

Les matériaux bio-sourcés signifient qu’ils sont issus de la matière organique renouvelable d’origine animale ou végétale. Cela ne veut pas dire pour autant qu’ils viennent de l’agriculture biologique.

Comment reconnaître des matériaux écologiques ?

Ootravaux vous donne quelques astuces pour choisir chaque matériau écologique.

Il doit être :

  • recyclable ou compostable ;
  • issu d’une ressource naturelle, renouvelable et inépuisable ;
  • durable et peu énergivore,
  • produit localement pour limiter les gaz à effet de serre dus au transport.

Des labels existent aussi pour vous aider :

  • le PEFC (programme de reconnaissance des certifications forestières) pour les éléments en bois, comme le parquet écologique.
  • le label Nature plus qui se focalise sur trois enjeux : la protection du climat, de la santé humaine et l’utilisation de ressources durables. Il concerne les peintures murales à base végétale et minérale.

Bon A Savoir

Les éco-matériaux figurent dans le texte du « Grenelle 2 » mais n’ont pas de définition officielle.

Depuis quelques années, les experts en environnement s’interrogent sur les impacts de la vie d’un matériau sur tout un cycle de vie. En effet, certains matériaux sont produits et fabriqués en circuit court mais leur recyclage n’est pas prévu. Ils sont vertueux pendant tout le temps de leur utilisation mais deviennent des déchets difficiles ou impossibles à recycler. Est-ce qu’un matériau qui possède les qualités inverses (fabriqués plus loin mais facilement recyclable) est plus ou moins écologique ?

L’énergie grise ou l’énergie intrinsèque

Cette notion semble apporter une partie de la réponse avec la prise en compte de chaque étape du produit :

  • la conception ;
  • l’extraction et le transport des matières premières ;
  • la transformations des matières et la fabrication du produit ;
  • la commercialisation ;
  • l’usage et la mise en œuvre par l’entreprise ;
  • le recyclage.

Voici quelques exemples de matériaux classés du plus faible au plus fort consommateur en énergie grise :

  • Bottes de paille : 0,001 MWh/m³ ;
  • Matériau bois : 0,1 à 0,6 MWh/m³ ;
  • Bloc de béton : 0,7 MWh/m³ ;
  • Polystyrène expansé : 0,3 à 0,85 MWh/m³ ;
  • Aluminium : 190 MWh/m³.

Il n’y a pas pour autant de définition normative ou réglementaire de l’énergie grise pour les matériaux du bâtiment.

Des données environnementales

En revanche, apparaissent des données environnementales PEP (écopassport pour les produits électriques, électroniques) et FDES (Fiche des Données Environnementales et Sanitaires). Ces informations sont listées et contrôlées en France par des organismes indépendants.

Astuce

Des bureaux d’études spécialisés dans la transition énergétique et l’éco-rénovation peuvent vous épauler pour chaque étape de votre projet d’éco-rénovation.

Les différentes aides financières pour l’éco-rénovation

L’Etat encourage les Français à devenir des éco-citoyens, grâce à différentes aides. Attention à toujours se renseigner sur la validité de certaines primes à la rénovation : les conditions changent d’une année sur l’autre.

France Rénov vous accompagne pour vos projets

Principale innovation en 2022 : ce portail permet de faire des simulations pour savoir à quelles aides vous pouvez prétendre à chaque étape de la rénovation. Cela prend en compte tous les critères de votre logement.

Bonne nouvelle pour MaPrimeRénov, qui reste le dispositif principal d’aide à la rénovation pour la transition énergétique :

  • l’ancienneté du logement pour prétendre à certaines primes passe de deux ans à quinze ans ;
  • autre nouveauté : le délai de réalisation des travaux est augmenté à 2 ans. Cela vous laisse le temps de bien mener votre projet et vos aménagements, dans le respect des critères environnementaux.
  • seuls les ménages peuvent demander et percevoir une avance sur les travaux de rénovation énergétique.

MaPrimeRénov’ : votre prime en seulement 6 étapes !

Les travaux ou actions d’éco-rénovation concernés par les aides financières

L’isolation et l’installation d’un système de chauffage écologique sont particulièrement bien soutenues par l’Etat. Voici les travaux et équipements pris en compte :

  • les chaudières à très haute performance énergétique ;
  • le chauffage : le bois, biomasses, solaire thermique, pompes à chaleur ;
  • l’isolation thermique avec le remplacement du simple vitrage, les murs de façade, le plafond des combles et des toitures terrasses ;
  • le diagnostic et l’audit énergétiques.

Pour obtenir les aides, il est indispensable de faire appel à des professionnels (entreprise ou artisan) qualifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

MaPrimRénov’, la prime de transition énergétique est cumulable avec d’autres aides :

  • l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) ;
  • les aides des collectivités locales avec par exemple l’exonération de la taxe foncière ;
  • la TVA à un taux réduit à 5,5 % sur les travaux d’économie d’énergie opérés par les entreprises et professionnels RGE ;
  • le chèque énergie, une prime envoyée si vous remplissez les critères, sans demande de votre part.

Le CITE, le crédit d’impôt pour la transition énergétique disparaît le 01/01/2022 mais vous pouvez encore en bénéficier si vous avez entrepris des travaux éligibles avant le 01/01/2021.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de rénovation

Avec les artisans Ootravaux