Construire une maison, mais avec quelle brique ?

Sommaire

Cette fois c’est sûr : votre future maison sera faite de briques ! Mais encore faut-il décider quel type de brique… Il existe en effet plusieurs options pour bâtir ou habiller les murs d’une maison : de la brique creuse à la brique de parement, en passant par les briques traditionnelles, monomur ou réfractaires. Certaines offrent une meilleure isolation thermique, quand d’autres sont là juste pour la déco du logement. Et le trophée de la meilleure brique pour une construction de maison est attribué à… La réponse avec les conseils de Ootravaux !

L'essentiel
  • Il existe plusieurs catégories de briques : pleine, creuse, monomur, réfractaire ou de parement. La brique idéale est celle qui matche avec la nature de votre projet.
  • Les briques creuses et monomur conviennent pour bâtir les murs d’une maison, avec de bonnes performances thermiques.
  • En décoration, optez plutôt pour de la brique rouge pleine ou pour des briques de parement.
  • La brique réfractaire est réservée aux cheminées, aux barbecues et aux fours à pizzas.

La brique pleine : la brique rouge traditionnelle et authentique

La brique pleine, également appelée brique rouge, désigne la brique traditionnelle constituée de terre cuite. Elle est toujours employée de nos jours, mais ses maigres propriétés d’isolation thermique la relèguent à un usage décoratif.

Bon A Savoir

Les briques sont fabriquées à partir de matières naturelles : de l’argile broyée mélangée à de l’eau pour obtenir une pâte. Cette texture est ensuite moulée, séchée, et enfin cuite à haute température.

Avantage

  • L’esthétique et l’authenticité sont les grands atouts de la brique rouge ! Elle rappelle le charme de l’ancien, mais aussi l’aspect particulier des maisons de certains quartiers du Nord de la France, de l’Angleterre ou de New York.

Inconvénients

  • Elle affiche de médiocres propriétés isolantes sur le plan thermique.
  • Son poids est aussi un inconvénient : la brique pleine en terre cuite est plus lourde que les matériaux creux. Cela la rend plus complexe à manipuler et à poser.
  • Son coût au mètre carré est généralement plus élevé que celui de la brique creuse.

Pour quel usage ?

Ootravaux ne vous conseille pas d’utiliser des briques pleines en terre cuite pour bâtir l’ossature de votre maison neuve. Elles sont chères, datées et inefficaces au regard des normes d’isolation actuelles. En revanche, la brique rouge convient :

  • en parement extérieur ;
  • en décoration intérieure (le style new-yorkais ou anglais est toujours très apprécié) ;
  • ou en « récup » pour concevoir de petits aménagements ou des accessoires.

À noter aussi que la brique pleine traditionnelle peut être employée sur des chantiers très spécifiques de rénovation de bâtiments ou d’ouvrages anciens et protégés.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de construction

Avec les artisans Ootravaux

La brique creuse : la plus populaire en maçonnerie

Les briques creuses sont des briques perforées à l’horizontale : les trous ou les creux rendent le matériau plus léger et plus isolant, mais pas moins solide. Elles sont aujourd’hui fréquemment utilisées en maçonnerie et en construction de maisons, au même titre que le parpaing.

Avantages

  • La brique creuse est un matériau polyvalent adapté à tout type de mur, y compris porteur.
  • Elle présente naturellement de bonnes qualités d’isolation thermique et de régulation de l’humidité à l’intérieur du logement.
  • La brique creuse est légère et sa mise en œuvre est aussi simple que celle du parpaing : il suffit d’une pose traditionnelle au mortier.

Inconvénients

  • Malgré de bonnes performances thermiques, il est conseillé de prévoir la pose de matériaux isolants en complément pour doubler les murs qui donnent sur l’extérieur.
  • Son prix au mètre carré est supérieur à d’autres matériaux de maçonnerie. Mais il est compensé par de potentielles économies d’énergie à long terme.

Exemple

La brique creuse revient à un prix compris entre 40 et 55 euros du m² tandis que le parpaing coûte lui, entre 10 et 15 euros du m², sans la main-d’œuvre (1).

Pour quels projets ?

La brique creuse est un matériau de maçonnerie très répandu. Vous pouvez l’utiliser pour construire l’ensemble de la structure de votre maison :

  • Murs porteurs ;
  • Murs extérieurs ;
  • Murs intérieurs.

Quel prix pour un mur en briques ?

La brique monomur : reine de l'isolation et du confort

Comme la brique creuse, la brique monomur est fréquemment employée en construction de maison. Elle dispose d’une innovation supplémentaire : une structure alvéolée qui la rend auto-isolante. Un bon point pour le confort de votre logement, pour votre qualité de vie et pour les économies d’énergie !

Avantages

  • De hautes performances d’isolation thermique, à tel point qu’il est possible de se passer de poser un matériau isolant complémentaire (sauf dans les régions les plus froides et selon l’épaisseur de la brique).
  • La brique monomur affiche une bonne résistance à l’humidité et une capacité à la réguler, pour un air intérieur de meilleure qualité.
  • Une mise en œuvre rapide : les briques s’emboîtent entre elles et nécessitent seulement des joints minces réalisés avec du mortier. Cela représente un gain de temps d’environ 30 % par rapport à des travaux impliquant du parpaing.

Inconvénients

  • Un prix à l’achat qui reste élevé, bien que ces briques permettent de faire des économies sur d’autres postes (matériau isolant, consommation d’énergie du logement…)
  • Sa technique de pose avec des joints minces demande un savoir-faire spécifique : elle doit impérativement être maîtrisée par des professionnels.

Pour quel projet ?

  • Avec ses grandes propriétés isolantes et de ventilation, la brique monomur est une alliée de choix pour construire une maison écologique.
  • Comme la brique creuse, elle est polyvalente. Elle convient pour construire tous types de murs, porteurs ou non, mais plutôt en extérieur.
undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de maçonnerie

Avec les artisans Ootravaux

La brique réfractaire : la plus résistante aux températures

La brique réfractaire est une brique pleine bien spécifique, qui possède la particularité de pouvoir garder et restituer la chaleur. Elle est aussi fabriquée en terre cuite, mais avec une argile spécifique aux propriétés réfractaires. Forcément, vous ne construirez pas toute votre maison avec ! Mais elle peut se révéler bien utile pour des projets bien précis.

Avantages

  • La brique réfractaire résiste aux plus hautes températures, jusqu’à 1 700 °C.
  • Son inertie thermique et ses propriétés d’isolation lui permettent de garder la chaleur et de refroidir lentement.

Inconvénients

  • Une pose technique qui nécessite impérativement l’intervention d’un professionnel du bâtiment.
  • Un prix souvent élevé qui ne permet pas forcément de réaliser des projets de grande envergure.

Pour quels types de projets ?

Les briques réfractaires sont à réserver à des ouvrages bien spécifiques de cuisson ou de chauffage :

  • Foyer de cheminée ;
  • Four à pizza ;
  • Four à pain ;
  • Barbecue extérieur.

La brique de parement, le meilleur atout pour vos façades et votre déco

Vous construisez une maison en parpaing, mais vous préférez l’aspect esthétique de la brique rouge ? Bonne nouvelle : les briques ou plaquettes de parement offrent un excellent compromis. Elles peuvent être constituées de terre cuite, comme les briques traditionnelles, ou bien de pierres et de pigments.

Astuce

Les briques n’ont pas le monopole du parement ! Vous trouverez aussi des plaquettes en pierre naturelle ou reconstituée, mais aussi en bois. Tout dépend de l’effet souhaité !

Avantages

  • Les briques de parement revêtent une grande variété d’aspects, de dimensions et de coloris, pour une décoration sur-mesure.
  • Vous pouvez les appliquer où vous voulez : en finition de façade ou intérieure, sur un mur entier ou par petites touches.
  • La brique de parement peut aussi constituer un renfort d’isolation thermique sur un mur extérieur.

Inconvénients

  • Les matériaux de parement comme la brique, la pierre ou le bois restent coûteux par rapport à d’autres finitions.
  • Avec sa faible solidité, la brique de parement est – logiquement – inadaptée aux travaux de construction de grande ampleur.

Pour quel projet ?

La brique de parement peut être utilisée :

  • en décoration intérieure ;
  • en décoration de façade ;
  • et/ou pour renforcer l’isolation d’un mur.

Tableau récapitulatif

Vous voilà quasiment incollable sur les différents types de briques, à employer en construction ou en décoration dans votre logement. Ootravaux vous propose ce récapitulatif pour y voir plus clair.

Cela ne doit pas vous empêcher de demander des conseils et des devis à des professionnels du bâtiment. Ils pourront vous guider dans votre choix de matériaux de maçonnerie !

Type de brique

Points forts

Points faibles

Usages

Brique pleine

Esthétique

Faible isolation

Lourde

Décoration

Restauration

Brique creuse

Isolation

Polyvalence

Facile à poser

Doit être complétée par un matériau isolant

Prix plus élevé que le parpaing

Mur extérieur ou intérieur

Mur porteur

Brique monomur

Isolation

Régulation de l’humidité

Rapidité de pose

Prix élevé

Intervention d’un professionnel nécessaire

Mur extérieur

Mur porteur

Maison écologique

Brique réfractaire

Inertie thermique

Résistance jusqu’à 1 700 °C

Intervention d’un professionnel nécessaire

Cheminée

Four à pizza

Barbecue

Brique de parement

Esthétique

Variété de finitions

Prix élevé

Peu solide

Décoration

Renfort d’isolation

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de construction

Avec les artisans Ootravaux

(1) Prix moyens issus de sites de professionnels