Ootravaux

Quel prix pour un mur en parpaing ?

22 juin 2021
Maçonnerie
Sommaire

Pour la construction d’une maison, d’un garage ou d’une clôture, le parpaing s’impose comme le matériau de base pour répondre à de nombreuses situations. Selon la nature de votre projet de maçonnerie, le coût du mur en parpaing pourra fortement varier. Les différentes caractéristiques de chacun, la manière de les utiliser ainsi que leur tarif auront un impact sur le prix final de votre mur. Ootravaux vous accompagne dans l’estimation de votre projet et vous met en relation avec des professionnels qui sauront mener à bien votre projet de construction.

L'essentiel
  • Le parpaing à utiliser dépend de la nature de vos travaux de maçonnerie : parpaing d’angle, d’isolation ou encore de contour d’une fenêtre.
  • Le coût moyen d’un parpaing varie de 0,9 et 8 euros l’unité (1). Comptez une dizaine de parpaings pour bâtir 1 m².
  • Pour la construction et la finition par un artisan, comptez un tarif de 100 à 240 € le m².
undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de maçonnerie

Avec les artisans Ootravaux

Prix des différents types de parpaings

Pour la réalisation de votre projet, vous allez être confronté à plusieurs catégories de parpaings qui répondent à des caractéristiques différentes. Chacun des blocs affiche un prix différent selon son utilisation lors de vos travaux de maçonnerie. Ootravaux vous aide à y voir plus clair sur les tarifs (1) :

Type de parpaings

Prix moyen à l’unité (en euros)

Prix moyen au m² (en euros)

Parpaings creux

1 à 3 €

8 à 30 €

Parpaings linteaux

1,5 à 3 €

16 à 30 €

Parpaings perforés

2 à 3 €

23 à 30 €

Parpaings d’angle

0,9 à 3 €

9 à 25 €

Parpaings à bancher

2 à 3 €

23 à 25 €

Parpaings pleins

2 à 3 €

20 à 30 €

Parpaings de jambage

1,5 à 3 €

16 à 30 €

Parpaings isolants

8 €

60 à 80 €

Bon A Savoir

Tous les parpaings n’ont pas la même hauteur ni la même épaisseur, ce qui fera varier le coût de votre matériau.

Quelles caractéristiques et quelles utilisations selon les types de parpaings ?

Selon la construction envisagée, vous n’allez pas vous tourner vers le même type de parpaing. Découvrez quels parpaings utiliser pour vos murs.

  • Parpaings creux : ils sont les plus courants dans tous les types de construction. Ils se caractérisent par : 
  • une structure alvéolaire ;
  • des extrémités saillantes.

Il est possible de le couper, mais jamais en 2 parts égales : vous pourrez le partager uniquement en tiers.

  • Parpaings linteaux : ils sont privilégiés pour le contour des fenêtres. Pour construire une ouverture de fenêtre, vous aurez besoin d’un bloc de linteau qui permettra de conserver l’intégrité de la structure. Conçus en forme de U, les blocs de linteaux peuvent recevoir une armature métallique ou un linteau en béton. Contrairement au parpaing creux, celui-ci se découpe à la dimension que vous souhaitez. 
  • Parpaings perforés : ce parpaing offre une meilleure résistance. Il est plus dense et c’est aussi l’agglo le plus lourd, avec un système alvéolaire bien moins creux que les autres. Pour consolider l’assise d’une maison ou d’un mur de soubassement, il est nécessaire d’utiliser des armatures métalliques. C’est pourquoi ces matériaux possèdent une douzaine d’ouvertures rondes. Idéal pour la construction de votre maison.
  • Parpaings d’angle : ils sont indispensables et figurent très souvent dans le devis pour la construction d’une maison. Afin de réduire la difficulté des travaux, ils sont utilisés pour apporter un renfort à l’angle du mur. Attention, les blocs d’angle ne peuvent se couper qu’au tiers.
  • Parpaings à bancher : ils sont conçus pour recevoir des armatures métalliques ou un mortier coulé. Ils facilitent le coffrage et forment un H ce qui simplifie leur positionnement et l’installation des armatures. Avec une bonne résistance, privilégiez-les pour des murs qui seront soumis à une grande pression et une grande charge. Par exemple, pour des murs de soutènement.
  • Parpaings pleins : ils sont moins répandus, plus lourds, mais également plus solides que le parpaing creux notamment. Utilisez-les pour un mur de soubassement ou si vous souhaitez monter une cloison insonorisante. A noter également une épaisseur plus importante pour ce parpaing.
  • Parpaings de jambage : vous pouvez les utiliser pour les angles de vos murs, mais aussi pour les tableaux de fenêtre et de baies, c’est-à-dire l’ouverture dans le mur pour recevoir la menuiserie. Comme le parpaing creux, ils possèdent une structure alvéolaire, mais cette dernière est disposée différemment. Ils sont composés d’un côté interne creux (pour créer le tableau d’ouverture) et d’un côté externe lisse afin de recevoir l’enduit. Ces matériaux se coupent à leur moitié. 
  • Parpaings isolants : peu connus, ils sont fabriqués spécialement pour l’isolation d’un mur. Si vous souhaitez isoler directement votre mur, sans utiliser d’autres matériaux, privilégiez ce parpaing. Le bloc est plein, contrairement aux autres qui laissent passer l’air. Ce parpaing affiche cependant un prix élevé.
Bon A Savoir

Le parpaing est l’un des matériaux les plus utilisés dans la construction d’un mur. Ce matériau offre l’un des meilleurs tarifs du marché. Par ailleurs, le parpaing est plutôt écologique et respectueux de l’environnement. Il vous assurera également une bonne isolation acoustique.

Travaux de maçonnerie : obtenir le meilleur prix

Comment chiffrer le prix d’un mur en parpaing ?

Pour la réalisation ou la rénovation d’un mur en parpaing, dans le calcul de votre budget, ne vous arrêtez pas au simple coût des différents parpaings. De nombreux autres paramètres entrent en ligne de compte : les fondations, le mortier, l’enduit, le ciment, le terrain, etc. Si vous souhaitez construire un mur de clôture extérieur, un muret, une cloison, un mur porteur, etc. n’hésitez pas à faire appel à un artisan.

  • La main-d’œuvre : le tarif variera en fonction de la taille au mètre carré du ou des murs à construire. Pour des murs d’intérieur, la facture sera plus élevée car ils nécessitent des fondations plus solides. La situation géographique, l’accès à votre terrain et l’expérience de votre artisan sont également des critères non négligeables. Comptez entre 25 et 100 € par m² pour la main-d’œuvre (1), uniquement pour la construction du mur.
  • Les fondations : pour assurer la solidité de votre mur, il lui faut une fondation solide. Ootravaux vous conseille de faire appel à un maçon pour ce type de chantier. Comptez un budget de 50 à 75 € du mètre linéaire pour les fondations (2).
  • La finition : vous avez le choix entre le crépi ou l’enduit pour finir d’habiller votre façade. Pour le crépi, comptez entre 38 et 105 € par m² selon le type de crépi choisi. Pour l’enduit, un peu moins cher, prévoyez une enveloppe de 27 à 65 € par m².

Comment trouver le meilleur maçon pour vos travaux ?

Comment trouver le bon maçon ?

Trouver le bon artisan n’est pas toujours facile. Ootravaux vous guide avec quelques critères pour que vous fassiez le bon choix :

  • Utilisez le bouche-à-oreille : demandez à vos proches s’ils connaissent un maçon qu’ils pourraient vous recommander. Vous pouvez aussi vérifier sa réputation sur internet en regardant les avis.
  • Renseignez-vous sur ses compétences : CAP maçonnerie, CAP constructeur en ouvrage, Bac professionnel en maçonnerie, etc. Vous pouvez aussi demander quelques références et coordonnées d’anciens clients satisfaits.
  • Vérifiez ses assurances : soyez certains que le professionnel possède une garantie décennale afin d’assurer la réparation d’éventuels dommages ou malfaçons qui pourraient intervenir à l’issue des travaux.
  • Contrôlez ses certifications : la certification RGE Qualibat justifie que l’entreprise est compétente dans les travaux d’économies d’énergie. Si vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation énergétique, ce label est indispensable. Sur le site renovation-info-service.gouv.fr, avec un simple numéro de Siret, vous pourrez vérifier l’ensemble de ses certifications.

Si vous ne souhaitez pas vous occuper de toutes ces démarches, Ootravaux vous aide à trouver le maçon selon votre budget. Vous serez mis directement en relation avec un artisan. Il vous suffit de remplir le formulaire pour être recontacté par un maçon professionnel en moins de 24 h.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de maçonnerie

Avec les artisans Ootravaux

(1) Prix moyens issus de différents sites de travaux et chantiers professionnels.
(2) Prix issus du site Constructeurtravaux.fr : https://constructeurtravaux.fr/mur-parpaing-comment-faire-prix/