Isolation : la rénovation de façade pour des économies d’énergie

01 juin 2021
Façade
Sommaire

La maison dont vous êtes propriétaire mérite un ravalement de façade ? Sachez qu’en plus d’embellir votre logement, vous pourrez améliorer son isolation. Découvrez toutes les raisons qui expliquent pourquoi il est important d’engager ce type de travaux, et comment réaliser des économies d’énergie grâce aux techniques d’isolation thermique par l’extérieur. Si la rénovation de façade génère un coût important, vous verrez que, sous certaines conditions, vous pourriez bien bénéficier d’aides d’État pour réduire son prix.

4 bonnes raisons de rénover sa façade

Pour rendre sa maison plus belle

Les maisons anciennes, hormis celles construites en pierre, voient leur façade se dégrader esthétiquement avec le temps. Aussi, le ravalement de façade fait partie des travaux à prévoir régulièrement en fonction du revêtement et du climat. Dans certaines villes comme à Paris par exemple, il peut être imposé tous les 10 ans. Renseignez-vous auprès de votre mairie pour connaître les délais prévus dans votre commune ainsi que les éventuelles spécificités à respecter. Des arrêtés particuliers et le PLU peuvent en effet prévoir d’imposer une couleur, un effet, une technique de mise en œuvre ou encore un type d’enduit particuliers. Pour que votre maison reste belle ou pour la moderniser, la rénovation de façade est tout indiquée. En outre, pas d’inquiétude à avoir : le logement reste habitable durant les travaux.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de façade

Avec les artisans Ootravaux

Pour économiser de l’énergie

Ces travaux sont en outre l’occasion d’offrir à votre logement de meilleures performances énergétiques. En isolant la façade, le propriétaire occupant réalise de significatives économies d’énergie en supprimant la quasi-totalité des ponts thermiques, ces ruptures dans la continuité de l’isolation qui laissent s’échapper la chaleur. Le propriétaire bailleur permet d’en faire profiter son locataire. Cela se révèle d’autant plus vrai pour des maisons anciennes qui souffraient d’un déficit à ce niveau et dont les menuiseries ont déjà été remplacées dans le cadre d’un chantier de rénovation. Concrètement, avec une habitation mieux protégée des températures extérieures, vous allez voir votre facture de chauffage baisser considérablement. Une opération gagnant-gagnant en somme.

Pour gagner en confort

Si le montant de vos dépenses énergétiques va baisser, cela va aussi s’accompagner d’un meilleur confort au sein de votre logement. Étant moins sensible aux températures glaciales de l’hiver, votre maison se révélera plus agréable à vivre au quotidien : vous ne ressentirez plus la désagréable sensation de froid près des parois ! Idem pendant la saison estivale. En outre, le ravalement de façade améliore l’isolation phonique d’une maison : les bruits extérieurs vous parviendront avec moins d’intensité, ce qui impacte directement la sensation de confort que vous avez chez vous. Enfin, sachez que ce type d’intervention préserve la surface habitable de votre maison, contrairement au renforcement de l’isolation des murs intérieurs.

Pour valoriser sa maison

Dernier effet positif de tels travaux : une propriété qui prend de la valeur ! Non seulement l’aspect esthétique facilitera la vente, mais l’amélioration de l’isolation sera également un plus. Vous allez bénéficier d’un meilleur diagnostic énergétique et vous pourrez attester, factures de chauffage à l’appui, que votre maison est économe en énergie. Voilà 2 arguments qui vous permettront sans doute de réaliser une plus-value.

L’isolation thermique par l’extérieur (ITE)

Les différentes techniques d’ITE

Vous avez le choix entre de 2 solutions pour l’isolation de vos murs extérieurs :

  • Le bardage extérieur posé avec un isolant, type laine de verre. Il se constitue généralement de bois, de PVC, de pierre ou de matériau composite reproduisant l’aspect du bois sans en porter les inconvénients.
  • L’installation de panneaux enduits collés ou posés selon la technique calée-chevillée.

Ces travaux restent assez onéreux. Voilà pourquoi certains propriétaires optent pour une solution plus facile à mettre en œuvre et moins coûteuse : la pose d’un enduit isolant. Utiliser cette méthode en lieu et place des panneaux enduits se révèle en revanche moins efficace pour limiter la consommation d’énergie de votre logement.

Bon A Savoir

Avant de vous engager dans ce type de travaux de rénovation, renseignez-vous auprès de votre mairie et / ou de votre copropriété, car certaines communes peuvent avoir des règles strictes en matière de ravalement des façades, d’équipement de gouttières, de menuiseries ou de toiture.

Les économies d’énergie à escompter

Ces travaux de rénovation de façade sont certes intéressants. Mais les économies d’énergie sont-elles suffisantes pour espérer un retour sur investissement ? Si le niveau de la réduction de la facture de chauffage dépend de nombreux paramètres, ces économies énergétiques peuvent généralement représenter un quart du budget, que vous vous chauffiez à l’électricité, au gaz ou au fioul (1).

Vous payez 2 382 euros par an de chauffage / climatisation ? Dans ce cas, vous pouvez espérer un gain de près de 600 euros par an. Quant à la rentabilité de l’opération, là encore, vous devez prendre en considération plusieurs facteurs, mais une petite quinzaine d’années peut suffire à rembourser l’investissement de départ, déduction faite des aides auxquelles vous devriez pouvoir prétendre, surtout si vous chauffez à l’électricité (1).

Bon A Savoir

Si votre projet de rénovation concerne la moitié de la paroi de votre habitation, l’isolation thermique se révèle obligatoire depuis un décret entré en vigueur en 2017. En clair, à l’occasion d’un ravalement de façade, vous êtes tenu d’en profiter pour améliorer l’isolation de votre bien(2).

Quel budget prévoir pour des travaux d’isolation thermique par l’extérieur

Le prix des différents travaux d’isolation des murs extérieurs

Le coût d’un bardage extérieur dépend du matériau utilisé. Pierre et métal sont peu utilisés. Concentrez-vous ainsi sur le bois, le PVC et le composite :

  • Le bardage PVC : il s’agit du moins onéreux, pour lequel il faut compter un budget hors pose de 10 à 45 euros / m².
  • Le bardage en bois : si les prix débutent aussi à 10 euros / m² hors pose, ils peuvent grimper jusqu’à 90 euros / m² hors pose selon le bois choisi. Les bois nobles et exotiques coûtent bien sûr plus cher.
  • Le composite : pour retrouver le charme du bois, mais sans l’entretien qu’il nécessite, vous pourrez opter pour du composite si vous avez un budget suffisant, car il faudra ici compter entre 35 et 90 euros / m² (3) hors pose.

Pour la solution incluant l’installation de panneaux enduits, un tarif de 120 euros / m² (4) hors pose représentera un minimum.

Face à ces prix élevés, l’enduit isolant constitue une alternative, avec un prix, pose comprise, de 100 euros / m² en moyenne (3).

Le coût de la main-d’œuvre

Ces travaux nécessitent un savoir-faire particulier, et pour que les finitions soient réussies et que votre nouvelle performance énergétique soit au rendez-vous, le recours aux services de professionnels s’impose. Matériaux et pose inclus, comptez environ :

  • 30 à 70 € / m² pour la pose de bardage (3) ;
  • 110 à 190 € / m² pour la pose de panneaux isolants (3) ;
  • 80 à 180 € / m² pour l’application d’enduit (3).

Ces tarifs de pose d’un isolant extérieur s’entendent hors taxe.

Quelles aides solliciter pour des travaux de rénovation énergétique ?

Crédit d’impôt vs MaPrimeRénov’

Alors que le Crédit d’impôt à la transition énergétique (CITE) s’est éteint fin 2020, le dispositif MaPrimeRénov’ s’est étendu à tous les ménages. Objectif : inciter les Français à pratiquer des travaux d’amélioration des performances énergétiques de leur habitat. Entre autres conditions, vous devrez confier l’installation à un artisan certifié Reconnu garant de l’environnement (RGE).

Les primes Certificats d’économie d’énergie (CEE)

Dans le cadre de travaux de rénovation énergétique, vous pourrez aussi bénéficier d’aides dites CEE. Ce type de subvention cumulable avec MaPrimeRénov’ peut être activé si vous effectuez votre demande avant de signer votre devis ravalement de façade avec un artisan RGE. À noter que le montant de la prime dépendra des ressources des ménages candidats.

Les subventions de l’Agence nationale de l’habitat (Anah)

L’Anah accorde également des aides. Si vous êtes propriétaire occupant de votre résidence principale et que celle-ci a plus de 15 ans, vous pourrez solliciter ces subventions. Pour l’aide Habiter Mieux sérénité, vos travaux doivent atteindre une amélioration énergétique de 35 % minimum.

L’éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ)

Pour vous accompagner dans le financement de votre projet de rénovation de façade, l’État propose ce prêt à taux zéro. Comme l’indique le nom du dispositif, vous n’aurez aucun taux d’intérêt à rembourser. Vous vous acquitterez uniquement des mensualités. Outre le recours au professionnel RGE, vous devrez faire réaliser ces travaux dans les 5 ans.

(1) Informations issues du site officiel de l'Anah https://www.anah.fr/fileadmin/anah/Mediatheque/Publications/Les_guides_pratiques/guide_renovation_thermique.pdf (page 29)
(2) Informations issues du site officiel du Service Public https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F33682
(3) Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux.
(4) Prix issus du site https://www.habitatpresto.com/mag/isolation/prix-isolation-exterieure#prix-differentes-techniques

Haut de page