Isolation toiture

Comprendre le prix d’une isolation de combles aménageables

08 décembre 2020
Isolation de toiture
Sommaire

L’isolation thermique de votre toit est insuffisante ? Vous souhaitez aménager vos combles ? Pour faire de votre espace sous toiture un véritable nid douillet, la priorité c’est de l’isoler ! En effet, c’est ainsi que vous conserverez la chaleur de votre chauffage et que vous réaliserez le plus d’économies d’énergie. Ootravaux vous aide à comprendre le prix d’une isolation des combles aménageables, selon la méthode employée.

Isolation des combles aménageables : tous les coûts à intégrer

Tout projet d’isolation des combles aménageables doit être réfléchi à l’avance ! Grâce à une meilleure définition de vos besoins, vous parviendrez à estimer au mieux votre budget de travaux.

Le coût associé à un aménagement de vos combles

Ootravaux vous dresse la check-list des éléments à prévoir pour l’aménagement de vos combles :

  • Créez-vous des ouvertures (fenêtres ou fenêtres de toit) ? Si la charpente est modifiée, vous devez effectuer une déclaration préalable auprès de votre mairie.
  • Votre toiture a-t-elle été vérifiée par un professionnel ? Les poutres doivent être exemptes d’humidité et d’attaques d’insectes xylophages.
  • Votre toit est-il équipé d’un écran sous-toiture (pare-pluie) ? L’eau ne doit pas pouvoir s’infiltrer.
  • Avez-vous pensé à équiper votre maison d’une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) ? Plus tard, l’implantation sera plus délicate à réaliser.
  • Pensez à anticiper le passage des tuyaux de chauffage et des gaines électriques avant d’aménager l’espace. Faites estimer le coût par des professionnels et demandez-leur des devis.
Attention

A la fin des travaux d’isolation thermique, vous devez avertir votre mairie. Ainsi, la surface habitable créée (espace avec hauteur sous plafond supérieure à 1m80) deviendra imposable.

La rénovation de vos combles aménagés

Si l’aménagement actuel de vos combles n’offre pas un niveau d’isolation satisfaisant, 3 possibilités s’offrent à vous :

  1. La dépose totale des matériaux. Vos combles ne pourront alors pas être occupés pendant les travaux.
  2. L’isolation de la toiture par l’extérieur (sarking). Le coût des travaux et de la mise en œuvre est plus élevé, mais l’installation ne génère pas de nuisances à l’intérieur.
  3. Le rajout d’un complément d’isolation. Cette méthode est à effectuer uniquement si vous connaissez l’état de l’isolant en place. En effet, il est compliqué d’estimer l’épaisseur d’isolation à compenser pour obtenir une résistance thermique suffisante. Faites-vous accompagner par un professionnel équipé d’une caméra thermique ou d’une caméra filaire (pour inspecter depuis l’arrière d’une prise électrique, par exemple). Ainsi, votre artisan pourra vérifier la présence et la qualité de l’isolant caché. Si vous occupez les pièces pendant les travaux, pensez à les aérer souvent pour évacuer les polluants (poussières, COV, formaldéhydes, etc.).

Le prix de l’isolation des combles aménageables selon la méthode

Par l’intérieur, les travaux de rénovation sont simplifiés et le coût de l’isolation des combles est plus faible. Par l’extérieur, le prix est plus élevé, car le chantier nécessite notamment un échafaudage avec une protection de chantier, du fait du travail en hauteur.

L’isolation thermique des combles aménageables par l’intérieur                

Le choix de la finition pour l’isolation de vos rampants de toiture par l’intérieur doit être validé avant le commencement des travaux. En effet, les plaques de placoplâtre s’installent avec des suspentes métalliques, alors que pour un lambris il vous faut des équerres.

Les 6 étapes de la réalisation des travaux d’isolation par le professionnel sont les suivantes :

  1. La fixation des équerres ou des suspentes sur vos rampants de toiture.
  2. La pose de la première couche d’isolation (laine ou panneaux semi-rigides sans pare-vapeur) de l’épaisseur des chevrons contre le pare-pluie.
  3. Le montage de l’ossature en bois ou des rails à placo.
  4. L’installation de la deuxième couche d’isolant, dans le sens inverse pour croiser les matériaux. Ainsi, les ponts thermiques sont limités.
  5. La réalisation d’une parfaite étanchéité à l’air, avec un pare-vapeur scotché et continu.
  6. La finition en placoplâtre ou en lambris, selon vos envies.

L’isolation thermique des combles aménageables par l’extérieur

L’isolation des combles par l’extérieur rehausse votre toit pour accueillir un isolant thermique rigide. Si vos tuiles sont à changer, si vous n’avez pas de pare-pluie ou si vous avez une contrainte d’espace, ce projet prend tout son sens pour vous.

L’isolation par l’extérieur se réalise en 6 étapes :

  1. Les tuiles sont déposées ou conservées, selon leur état.
  2. Des panneaux de bois (appelé « platelage ») sont fixés sur la charpente. Si vous choisissez un isolant compressé (de type polyuréthane), cette étape n’est pas nécessaire.
  3. Les isolants rigides (fibre de bois, plaques de polystyrène, etc.) sont ensuite posés. L’isolation peut intégrer directement le pare-vapeur et le pare-pluie ou ceux-ci peuvent être prévus indépendamment.
  4. Un contre-lattage est effectué au droit des chevrons, en respectant une lame d’air ventilé d’au moins 2 cm en sous-toiture.
  5. Des liteaux (tasseaux de bois) destinés à recevoir la couverture sont cloués.
  6. Le toit est recouvert de tuiles.

Quel prix selon le matériau isolant ?

Ootravaux vous propose de découvrir les avantages, les inconvénients et le prix de chaque matériau pour faire votre choix d’isolant plus sereinement. 

Catégorie Type d'isolation Avantages Inconvénients Prix (en euros au m²)
Isolant minéral Laine de verre
  • Bon isolant d’hiver
  • Prix
Mauvais confort d’été De 7 à 15 €
Laine de roche
  • Bonne protection en hiver
  • Prix
Confort d’été moyen De 10 à 20 €
Isolant synthétique Polystyrène Bonne isolation contre le froid
  • Bilan carbone élevé
  • Produit polluant (en cas de combustion)
De 20 à 40 €
Polyuréthane
  • Très bonne performance thermique en hiver
  • Moins d’épaisseur nécessaire
  • Produit dérivé du pétrole et nocif
  • Mauvais isolant acoustique
  • Prix
De 30 à 60 €
Isolant biosourcé Fibre de bois
  • Isolants efficaces contre le froid
  • Protège contre la chaleur estivale
  • Bon isolant phonique
Prix De 25 à 40 €
Laine de chanvre De 25 à 35 €

Pour votre projet d’isolation des combles aménageables, le prix de matériaux isolants varie ainsi de 7 à 60 euros par m².

Attention

La densité de l’isolation doit être adaptée à la méthode de pose. Par exemple, le professionnel devra utiliser un isolant de type fibre de bois compressé ou en panneaux de polyuréthane pour isoler votre toit par l’extérieur.

Quel est le coût de l’installation de l’isolation par un professionnel ?

Ootravaux vous conseille de faire réaliser de 2 à 3 devis par des professionnels avant d’accepter une offre. Ainsi les comparaisons seront facilitées.

 

undraw_engineers_1.svg
Réaliser vos travaux d'isolation

Avec les artisans Ootravaux

Le prix de la pose d’une isolation en rampants de toiture par un professionnel

Le prix de l’isolation des combles aménageables varie selon :

  • La surface du toit ;
  • La technique employée (isolation par l’intérieur ou par l’extérieur) ;
  • Le choix de l’isolant (laine ou panneaux rigides) ;
  • La difficulté des travaux à effectuer (accessibilité, contraintes techniques, etc.)
  • La localisation de votre maison ;
  • Le choix de l’artisan.

Ainsi, il faut compter de 50 à 95 euros par m² pour une isolation de rampants de toiture par l’intérieur et de 120 à 240 € par m² pour une isolation du toit par l’extérieur, poses et livraisons comprises.

Les aides financières

Isoler votre maison, vous permet de réaliser des économies d’énergie. De plus, si vous confiez l’installation de vos travaux d’isolation à un professionnel qualifié RGE (Reconnu garant de l’environnement), vous pouvez bénéficier d’aides financières. Toutefois, ces aides sont soumises à des conditions spécifiques :

  • De revenus ;
  • D’ancienneté du bâtiment ;
  • De performance énergétique, avec une résistance thermique minimale exigée de 6 m² K/W (soit de 15 à 25 cm d’épaisseur d’isolant).

Pour connaître toutes les modalités, vous pouvez contacter gratuitement un « conseiller FAIRE ».

Le tableau ci-après vous donne un aperçu des aides existantes.      

Types d'aides Conditions de revenus Montant des aides
CITE (jusqu’au 31/12/20) Revenus « intermédiaires » et « supérieurs » (déciles 9 et 10) De 10 à 15 euros par m² de surface d’isolant
MaPrimeRénov’ Ouverte à tous avec un montant dégressif selon les revenus De 7 à 25 euros par m² d’isolation

Programme « Habiter Mieux » de l’Anah (Agence nationale de l’amélioration de l’habitat)

Revenus modestes De 35 à 60 % de subventions sur le coût de votre devis
Prime « Coup de pouce Isolation » Revenus modestes De 10 à 20 euros par m² de surface d’isolant
Certificats d’économies d’énergie (CEE) Ouverts à tous, mais variable selon vos ressources et selon le fournisseur d’énergie Prime, bons d’achat, conseils (etc.), d’une valeur de 1 000 à plus de 2 500 euros
Action Logement Salariés du secteur privé aux revenus modestes Jusqu’à 20 000 € d’aides, avec la possibilité de contracter un prêt complémentaire de 30 000 € à un taux de 1 %
Éco PTZ Ouvert à tous Prêt de 15 000 euros et jusqu’à 30 000 euros pour 3 travaux de rénovation
TVA réduite Ouvert à tous Taux de 5,5 % sur les matériaux et sur l’installation

Plus spécifiquement, vous pouvez également obtenir des aides de :

  • Votre collectivité locale ;
  • Caisse de retraite ;
  • Mutuelle ;
  • Associations (anciens combattants, etc.).