Pose de gouttières

Gouttières pendantes : avantages, inconvénients et prix

22 juillet 2020
Gouttières
Sommaire

Pour préserver l’éclat de la façade de votre maison, une gouttière s’impose. Reste maintenant à définir quel type d’équipements d’évacuation des eaux choisir. Celle qui recueille la préférence des Français, c’est la gouttière pendante. Principe, matériaux, avantages, inconvénients et prix, suivez le guide pour bien choisir vos gouttières pendantes.

La gouttière pendante : principe de la gouttière la plus répandue

Les gouttières pendantes sont les types de gouttières les plus sollicités en France quelle que soit la région de résidence. Elles se déclinent en une multitude de modèles :

  • la gouttière carrée : si elle est traditionnellement ronde, celle-ci s’adapte mieux aux grandes bâtisses et se trouve être la moins onéreuse du marché (entre 2 € et 6 €/m);
  • la gouttière moulurée : dotée de moulures sur sa face exposée, elle ne convient qu’à des demeures anciennes et son coût est de fait plus élevé ;
  • la gouttière lyonnaise : conçue avec un pli intérieur, elle est plus rigide que le modèle de base et revient ainsi plus cher (entre 3 € et 10 €/m);
  • la gouttière à l’anglaise : reposant sur des supports à pieds posés, elle n’est utilisée que dans des cas bien précis. Son coût est généralement plus élevé qu’une gouttière semi-ronde ou carrée mais reste abordable (entre 3 € et 10 €/m).
Bon A Savoir

Il existe 3 grands types de gouttières :

  • la gouttière rampante, à l’image de la gouttière nantaise et de la gouttière havraise : semblable à une canalisation courant le long de la corniche, ses crochets sont fixés soit à la face supérieure des chevrons, soit à une bande de doublis de toiture ;
  • les chéneaux : classé parmi les gouttières, le chéneau désigne en fait un conduit intégré permettant de déverser les eaux de pluie dans une gouttière ou un tuyau de descente ;
  • la gouttière pendante : fixée par des crochets à l’extrémité des chevrons de la charpente, elle est également appelée gouttière demi-ronde, à cause de sa forme ronde à moitié ouverte.

Tout savoir sur les différents types de gouttières

Caractéristiques des gouttières pendantes

Si la gouttière pendante est le système d’évacuation des eaux de pluie le plus répandu en France, c’est parce qu’elle est réputée pour son adaptation à tous types de bâtiments, et sa facilité de pose. Et, que vous souhaitiez installer vous-mêmes vos gouttières, ou faire appel à un professionnel, l’argument de la simplicité doit toujours être considéré avant de programmer des travaux.

La gouttière pendante présente également l’avantage d’être disponible dans des matériaux divers : PVC (polychlorure de vinyle), cuivre, zinc, aluminium. Un choix de matériau qui dépendra de la configuration de votre toiture, de l’aspect esthétique de votre maison et de votre toit, du climat de votre région, mais aussi de votre budget.

Gouttières pendantes : avantages et inconvénients des différents matériaux

La gouttière PVC est à la fois légère, facile à installer, et peu onéreuse. Elle est souvent choisie pour son petit prix, et sa simplicité de mise en œuvre. Le PVC n’est en revanche pas aussi résistant aux conditions extrêmes et à l’usure du temps que ses concurrents. La gouttière en aluminium est également sensible au gel, et peut même être amenée à se déformer. Elle est cependant aussi légère que le PVC, et très résistante à la corrosion. 

Si vous recherchez un matériau robuste et durable dans le temps, optez plutôt pour une gouttière en zinc. Sa durée de vie peut en effet dépasser 50 ans. Elle ne craint ni la corrosion, ni le gel et autres aléas climatiques. Une gouttière en cuivre apportera plus de cachet à une demeure ancienne, et s’adaptera à toutes les conditions climatiques. Bémol de ce matériau haut de gamme, le prix qui est évidemment beaucoup plus élevé que pour le PVC.

 

undraw_calculator_1.svg
Estimer vos travaux de gouttières

Gratuitement

C’est parti !

Prix des gouttières pendantes

Si le matériau influence le prix de vos gouttières, d’autres facteurs entrent en ligne de compte. Sachez que la pente de votre toit peut jouer un rôle important. En effet, plus l’inclinaison est forte, plus votre capacité d’évacuation des eaux pluviales devra être conséquente. Cela implique de choisir un diamètre plus large, augmentant en conséquence le prix du mètre linéaire. En outre, en fonction de l’accessibilité au toit, et des tarifs dans votre région, la pose pourra également coûter plus ou moins cher. 

Le prix des gouttières pendantes dépend essentiellement du matériau choisi. Ce tableau vous permettra de comparer le coût des gouttières en fonction du matériau (1) :

Matériau

Prix minimum au mètre linéaire

Prix maximum au mètre linéaire

PVC

2 €

5 €

Acier

7 €

10 €

Zinc

8 €

15 €

Aluminium

8 €

20 €

Composite

15 €

20 €

Cuivre

25 €

35 €

Bois

50 €

60 €

 

Vous l’avez compris : plus votre toiture a une surface étendue, plus le devis sera élevé. C’est pourquoi beaucoup font le choix du PVC. L’investissement dans une gouttière en zinc peut toutefois s’avérer intéressant, tant pour sa durée de vie que pour son côté esthétique.

N’oubliez pas qu’il ne suffit pas de calculer son mètre linéaire pour savoir quel budget vous devrez accorder à vos gouttières. Les crochets, colliers, angles, ou encore les tuyaux de descentes représentent un coût considérable de votre chantier, avec des différences selon le matériau. Enfin, la forme peut aussi impacter le prix de vos travaux. Pour un budget serré, il est conseillé de s’orienter vers la gouttière carrée.

(1) Prix observés sur les sites des professionnels spécialisés.

Haut de page