Ootravaux

Comment isoler naturellement sa maison ?

21 février 2022
Isolation
Sommaire

Pour une isolation naturelle de votre maison, avez-vous pensé à la laine de chanvre, aux fibres de bois ou encore à la laine de mouton ? Ces matériaux biosourcés permettent d’isoler votre logement de façon plus écologique, sans faire l’impasse sur les performances énergétiques. Par quoi faut-il commencer pour vos travaux d’isolation des murs, de la toiture ou du sol ? Quels éco-matériaux correspondent le mieux à votre projet ? Ootravaux vous livre ses recommandations pour un choix éclairé.

L'essentiel
  • Dans le cadre d’une rénovation, le diagnostic thermique est un prérequis indispensable à vos travaux d’isolation : vous identifiez ainsi les besoins réels de votre maison.
  • Isoler plus naturellement, oui, mais pas avec n’importe quel isolant : chaque éco-matériau a ses caractéristiques et ses usages, et conviendra mieux pour votre toiture, vos murs et/ou au sol de la maison.
  • Selon le matériau isolant utilisé : laine de chanvre ou de lin, fibre de bois, paille, laine de mouton, textile recyclé ou liège, prévoyez entre 4 et 60 € au m² (1), hors pose.

Réalisez un diagnostic avant de vous lancer dans un projet d’isolation

Une mauvaise isolation de la maison peut entraîner jusqu’à 30 % de perte de chaleur par la toiture, ou 25 % par le mur, selon l’Ademe (agence de la transition écologique). Mais avant de vous lancer dans un projet d’isolation, il faut identifier les défauts à corriger, en intérieur comme en extérieur. Cela passe par un diagnostic.

Pourquoi réaliser un diagnostic thermique ?

  • Cette étude préalable est indispensable puisqu’elle permet d’établir vos priorités et d’identifier précisément les carences de la maison.
  • Elle est aussi recommandée pour bénéficier des aides financières à la rénovation énergétique.

Ce qu’il faut vérifier lors d’un diagnostic

  • Lors de son audit, le professionnel (thermicien ou cabinet spécialisé) prend en compte toutes les informations sur l’habitation : date de construction, matériaux utilisés, travaux de rénovation déjà menés, système de chauffage utilisé, etc.
  • Les signes visibles sont importants : moisissures, condensation, impression de courant d’air… C’est aussi une chasse aux ponts thermiques, du mur au plafond !
  • Le professionnel effectue lors de son étude plusieurs relevés de mesure, notamment avec une caméra thermique.

Quel est le prix d’un diagnostic ?

Pour réaliser votre bilan, vous pouvez faire appel à un thermicien qualifié, un bureau d’études ou une société d’audits thermiques. Le coût de leur intervention varie de 150 € à 1000 € (1).

Tout savoir sur le diagnostic de performance énergétique

Pourquoi utiliser des matériaux naturels pour isoler votre maison ?

Une maison mieux isolée consomme moins d’énergie tout en offrant plus de confort. Mais les isolants naturels permettent aussi de limiter l’empreinte écologique du logement, en rénovation comme en construction. 

Les matériaux naturels isolants, qu’est-ce que c’est ?

Les matériaux isolants naturels, ou biosourcés, sont issus d’une matière organique renouvelable. Les fibres végétales (chanvre, lin ou coton par exemple), la fibre animale (laine de mouton) ou encore la paille, le liège, la ouate de cellulose et le bois sont autant d’exemples. Ils possèdent des qualités intrinsèques d’isolation thermique et phonique, ou régulent l’humidité d’un bâtiment. Au-delà du confort, ils ont aussi un impact environnemental limité.

Les avantages des isolants naturels

Ces éco-matériaux ont plusieurs points forts en faveur d’une isolation naturelle et respectueuse de l’environnement :

  • de meilleures performances d’isolation thermique par rapport à des produits plus traditionnels : la fibre de chanvre ou la laine de lin sont de meilleurs isolants que la laine de roche ou laine de verre par exemple ;
  • une production issue de matières renouvelables, moins énergivore et disponible en circuit court ou dans des filières locales ;
  • un meilleur environnement pour la santé des occupants d’une maison : les produits subissent moins (ou pas) de traitement chimique, et favorisent la circulation d’un air plus sain.
undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux d'isolation

Avec les artisans Ootravaux

Quel isolant naturel pour quels travaux d’isolation ?

Voici les caractéristiques à retenir pour les principaux isolants naturels d’un logement. Les prix sont indiqués au m² et ne comprennent pas la pose par un professionnel.

Isolant

Caractéristiques

Usages

Prix (isolants uniquement, sans la main-d’œuvre) (1)

Laine de chanvre

- Culture très écologique, sans pesticide et avec peu d’eau.

- Bonne isolation thermique.

- Régulateur d’humidité.

- Isolant utilisé en vrac, en rouleaux ou en panneaux.

- Matériau employé pour l’isolation des murs par l’intérieur, des toitures et des planchers.

- À réserver à l’isolation des parties horizontales (sol, plafond, plancher…) : cet isolant se tasse dans le temps, sauf lorsqu’il est associé au béton.

Entre 10 et 30 € au m²

Fibre de bois

- Performances d’isolation thermique et acoustique.

- Issue de copeaux de bois liés par un élément minéral (ciment, chaux, plâtre…).

- Recyclable et compostable.

- La fibre de bois existe sous forme rigide ou semi-rigide (panneaux ou rouleaux).

- Employée pour l’isolation des combles perdus ou aménageables, du sol ou des murs (isolation du mur par l’intérieur). 

Entre 5 et 50 € au m²

Paille

- Qualités isolantes moyennes (plus basses qu’un isolant traditionnel en laine de verre par exemple).

 - Cet isolant très économique à produire.

- Matériau recyclable et peu coûteux.

- Inflammable et sensible à l’humidité.

- La paille est utilisée sous forme de bottes pour isoler une paroi par l’extérieur. Prévoyez une bonne épaisseur !

- La paille existe aussi en vrac, à mélanger avec du béton.

- Isolation de la toiture, des combles et des murs (isolation du mur par l’intérieur).

Entre 4 et 35 € au m²

Laine de mouton

- Excellentes qualités d’isolation thermique.

- Régulateur d’humidité.

- Résistance naturelle au feu.

- Facile à poser soi-même en vrac.

- Isolant disponible en vrac ou en rouleau.

- Laine utilisée en vrac pour l’isolation des combles, des plafonds ou pour isoler les sous-planchers (sols).

- La laine existe aussi en plaque ou rouleau pour l’isolation des murs et rampants de toiture (isolation par l’intérieur).

 

Entre 4 et 60 € au m²

Laine de lin

- Laine fabriquée à partir des fibres du lin.

- Bonne isolation thermique et acoustique.

- Régule l’humidité dans la maison.

- L’isolant peut être associé à d’autres éléments (polyester…) ou recevoir un traitement antifongique et ignifuge.

- Ce type d’isolant existe sous forme de rouleaux ou de panneaux.

- Isolation de combles, des murs par l’intérieur et cloisons, du plancher (sol) ou du plafond.

Entre 10 et 30 € au m²

Textile recyclé

- Les performances d’isolation thermique dépendent de la composition de la laine de textile.

- La laine peut recevoir un traitement ignifuge, antifongique et insecticide complémentaire.

- Laine de textile sous forme de rouleaux ou de panneaux.

- Isolation des rampants de toiture ou pour isoler les murs (isolation du mur par l’intérieur).

Entre 4 et 30 € au m²

Liège

- Bon isolant thermique et phonique.

- Régulateur d’hygrométrie.

- Imputrescible et étanche.

- Ce matériau isolant existe sous forme de panneaux, de granulés, de dalles ou de rouleaux.

- Isolation des murs et des toitures.

- Isolation acoustique des murs en association avec la fibre de coco.

Entre 10 et 30 € au m²

Critères, labels et certifications pour choisir un isolant naturel

Quels critères pour les isolants naturels biosourcés ?

Les matériaux naturels sont issus d’une biomasse d’origine végétale ou animale. Pour répondre aux critères du développement durable, même si la loi ne fixe pas encore de définition précise des écomatériaux, ces isolants doivent :

  • provenir de ressources renouvelables ;
  • limiter leur impact environnemental dès leur production et pendant l’ensemble de leur cycle de vie, notamment avec un bilan en énergie grise faible ;
  • présenter des performances durables ;
  • être recyclables, réutilisables ou compostables en fin de vie ;
  • favoriser un environnement sain ;
  • privilégier le développement local équitable.

Bon A Savoir

L’énergie grise représente la consommation énergétique d’un produit tout au long de son cycle de vie, depuis sa fabrication jusqu’au recyclage. Les isolants naturels ont une énergie grise moins importante, et c’est un critère de choix auquel vous pouvez vous référer !

Les labels et certifications à connaître

Voici les labels les plus importants à connaître lorsque vous vous lancez dans l’isolation naturelle de votre maison. La liste n’est pas exhaustive.

  • NF Environnement : cet écolabel français certifie les produits qui présentent un impact environnemental réduit.
  • Ecolabel européen : comme la norme NF Environnement, il est délivré par l’AFNOR en France. Il prend en compte l’ensemble du cycle de vie des écomatériaux.
  • Certifications FSC (Forest Stewardship Council) et PEFC (Programme de reconnaissance des certifications forestières) : elles garantissent que le bois provient de forêts gérées de façon éco-responsable.
  • Label ACERMI, délivré par l’Association pour la certification des matériaux isolants. Il indique les performances thermiques selon le type d’isolant.
undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux d'isolation

Avec les artisans Ootravaux

Quelles aides financières pour une isolation naturelle de la maison ?

Il existe des aides financières pour les travaux d’isolation :

  • MaPrimeRénov’ pour les maisons de plus de 15 ans ;
  • MaPrimeRénov’ Sérénité pour les ménages aux revenus modestes et les travaux qui permettent un gain énergétique d’au moins 35 % ;
  • l’éco-PTZ : un prêt à taux zéro pour les travaux avec un gain énergétique d’au moins 35 % ;
  • les Certificats d’économie d’énergie (CEE).

Leurs conditions d’attribution, les plafonds et les projets concernés changent en 2022 : n’hésitez pas à demander les conseils d’un professionnel pour isoler votre maison.

Embedded script : Ebook MaPrimeRénov' CTA
Guide MaPrimeRénov'

(1) Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux