Aménagement des combles - électricité

Aménagement de combles et installation électrique : quel prix ?

11 décembre 2020
Installation électrique
Sommaire

Créer des combles habitables dans sa maison est un projet impliquant de nombreux travaux, dont l’installation électrique : prises, interrupteurs, luminaires... En rénovation, il faut souvent faire le raccordement électrique avec le reste de la maison. Cependant, vous avez également la possibilité de créer un réseau électrique indépendant en installant un deuxième tableau électrique, le tout en respectant des normes d’électricité obligatoires. Ootravaux vous informe sur le prix d’une installation électrique dans les combles.

Installation électrique dans les combles : les éléments impactant le prix du devis

Raccordement ou installation électrique indépendante

Le premier critère de prix des travaux électriques dans les combles et qui impacte le devis de votre projet est le choix du type d’installation :

  • travaux de raccordement des combles au réseau électrique de la maison : les câbles électriques sont directement branchés sur le tableau électrique existant déjà pour la maison ;
  • travaux de création d’un réseau électrique indépendant : un second tableau électrique est ajouté en plus de celui de la maison, auquel seront raccordés uniquement les câbles électriques liés aux combles.

La complexité de l’installation électrique dans vos combles

Selon l’aménagement prévu dans les combles de votre maison, vos besoins en électricité ne seront pas les mêmes, et donc feront varier le devis. Selon le type de pièce créé dans vos combles (chambre, petit salon, salle de jeu, salle de bain...) et le type d’équipement installé (volets roulants électriques ou manuels, radiateurs électriques...), l’installation vous demandera en effet plus ou moins d’équipements électriques : prises, interrupteurs, boîtiers de dérivation. Le nombre de mètres linéaires de gaines et de câbles s’en trouvera logiquement affecté, ce qui fait naturellement varier le prix final du devis.

La surface de vos combles

Ce critère a la même incidence sur votre devis d’aménagement électrique que le précédent. Plus la surface de vos combles sera élevée, plus vous aurez besoin d’une longueur de câbles importante pour créer votre installation : points d’éclairage, chauffage, prises, etc.

Comment trouver le meilleur électricien ?

Prix d’une installation électrique indépendante

Il existe 2 raisons pour lesquelles une installation électrique indépendante est recommandée et pour lesquelles vous pouvez avoir besoin d'un devis :

  • si le tableau électrique que vous possédez déjà pour votre maison est trop petit pour recevoir des appareils et points électriques supplémentaires ;
  • si vous destinez vos combles à un usage locatif, en tant que petit appartement indépendant par exemple, et donc si vous souhaitez séparer le prix de la consommation électrique du locataire de celle de votre logement.

Globalement, le prix à attendre s’élève en moyenne à 70 à 120 € / m2 (1) pour créer une installation électrique indépendante dans ses combles.

Le coût de l’ajout d’un nouveau tableau électrique

Créer une installation électrique indépendante pour ses combles requiert des travaux plus complexes que ceux nécessaires pour un simple raccordement au circuit électrique existant. C’est pourquoi il s’agit du type d’installation au prix le plus élevé. En effet, il faut :

  • acheter un tableau électrique, dont le prix est d’environ 100 à 1300 euros (2) (fourniture seulement) selon le nombre de disjoncteurs qu’il peut recevoir et selon s’il est précâblé ou vide ;
  • acheter des disjoncteurs au tarif de 50 à 290 euros (2) (fourniture seulement) chacun selon la puissance (pour protéger les équipements électriques) ;
  • acheter un compteur, pour un coût situé entre 30 et 200 € selon le modèle (2) ;
  • acheter un interrupteur ou disjoncteur différentiel (pour protéger l’utilisateur) : 30 à 270 euros (2) en fourniture seule ;
  • raccorder le nouveau tableau électrique au réseau national : entre 450 et 1 500 euros (2) (fourniture seule) selon la distance séparant votre installation du point de raccordement au réseau, la puissance souhaitée, etc. ;
  • faire effectuer la mise en service de l’installation : entre 16.79 euros et 149,19 euros (2) selon le type de mise en servie.

En plus du prix de ces fournitures seules pour les travaux de mise en place d’un tableau supplémentaire s’ajoute le coût de la main-d’œuvre pratiqué par l’électricien : il faut compter environ 200 à 900 euros en moyenne pour la pose du tableau électrique par un électricien professionnel (1) selon la complexité de l’opération (qui dépend directement du type de pièce aménagé dans vos combles et du nombre d’attentes électriques prévu).

Bon A Savoir

Disjoncteurs et interrupteurs différentiels jouent dans l’installation électrique le même rôle de protection de l’usager. Cependant, le prix du disjoncteur différentiel est deux fois plus élevé que celui de l’interrupteur différentiel. C’est pourquoi les installations électriques domestiques sont la plupart du temps équipées d’interrupteurs différentiels.

Le coût de la création du réseau électrique dans les combles

Outre les travaux d’installation du tableau, il faut compter dans le prix d’installation électrique des combles les matériaux permettant d’acheminer l’électricité à travers toutes les pièces. Sont incontournables (prix en fournitures seules) :

  • les gaines électriques : environ 2 à 10 euros / mètre linéaire (2) selon que la gaine est vide ou déjà câblée ;
  • les prises : 2 à 110 euros (2) selon le type (plus ou moins design, plus ou moins facile à raccorder pour l’électricien, ce qui impactera le temps passé par l’électricien sur vos travaux et donc le coût de la main-d’œuvre) ;
  • les interrupteurs : 2 à 40 euros (2) pour un modèle classique (l’ampoule s’allume et s’éteint depuis le même interrupteur), 6 à 90 euros (2) pour un interrupteur de type va-et-vient (l’ampoule peut être allumée d’un côté et éteinte de l’autre, un système surtout employé pour les couloirs et l’escalier), voire 100 euros pour un interrupteur permettant de faire varier l’intensité de la lumière (2) ;
  • les boîtes de dérivation (pour répartir les câbles dans plusieurs directions) : 2,50 à 50 euros (2) selon la taille et la qualité du matériau (polycarbonate, ABS...), le nombre d’entrées, la facilité d’installation...

Pour la pose de ces équipements électriques, le budget à prévoir s’élève à :

  • 30 à 45 euros / heure pour la pose du câblage par un professionnel (1) ;
  • 40 à 150 euros pour l’installation d’une prise (1) ;
  • 35 à 50 euros pour la pose d’un interrupteur (1) ;
  • 25 à 50 euros pour la mise en place d’une boîte de dérivation (1).

Aménagement de combles : le bon devis

Prix d’un raccordement électrique des combles

Qu’est-ce que le raccordement électrique des combles ?

Les travaux de raccordement des circuits électriques des combles au réseau de la maison consistent à tirer des câbles depuis le tableau électrique existant jusqu’aux combles. C’est souvent la méthode qui demande le moins de budget, mais selon la configuration de la maison, l’opération peut s’avérer plus ou moins délicate, et son prix ne doit pas être négligé. En effet, il faut que les câbles puissent traverser des cloisons ou des plafonds qui ont déjà été fermés et dont l’isolation a déjà été faite : des percements et des rebouchages sont donc à prévoir au nombre des travaux. Afin de savoir où et comment tirer les câbles, il est essentiel de disposer du schéma électrique des combles.

Le prix de création des circuits dans les combles

Cette technique d’installation électrique ne peut être utilisée que si le tableau électrique existant est suffisamment puissant pour pouvoir accueillir les nouveaux câbles. Avant de se lancer dans les travaux, il faut donc calculer le nombre et la puissance des circuits qui seront utilisés dans les combles. En moyenne, ce type d’installation électrique revient à un prix d’environ 75 à 140 euros / m2(1) fourniture et main-d'œuvre comprise. Mieux vaut d’abord demander l’avis d’un électricien professionnel sur le type de travaux à envisager en fonction de votre projet d’aménagement.

Les coûts liés à la rénovation du tableau électrique existant

Enfin, ce type de travaux peut impliquer des travaux de rénovation du tableau électrique actuel. Il peut s’agir d’une mise aux normes ou d’une mise en sécurité, voire d’une rénovation électrique complète. Cela implique naturellement un coût supplémentaire. Selon l’état du tableau et les éléments électriques à retirer ou à installer (mise à la terre, disjoncteurs...), la mise en sécurité ou la mise aux normes d’un tableau électrique revient à un prix de 150 à 450 euros environ (1) pour la fourniture et la pose des éléments. Si le tableau électrique existant ne se révèle pas assez puissant, la mise en place d’un tableau divisionnaire (c'est-à-dire secondaire) constitue une solution alternative.

Normes électriques pour les combles à respecter

Des normes électriques pour la sécurité des occupants

Quels que soient le type d’aménagement prévu dans vos combles et la nature des pièces, l’installation électrique doit obligatoirement répondre à la norme NF C15-100. Si vous prévoyez l’aménagement d’une salle de bain ou d’une cuisine, des précautions supplémentaires en matière de sécurité doivent être prises. En effet, l'eau et l'électricité ne faisant pas bon ménage, voici les règles à suivre pour les travaux d’électricité dans une salle d’eau :

  • tous les appareillages électriques qui s’y trouvent doivent être dotés d’un disjoncteur différentiel haute sécurité de 30 mA ;
  • le matériel électrique doit être de classe I ou II, c’est-à-dire offrir une protection contre les projections d’eau ;
  • le type de chauffage doit être un sèche-serviette électrique ou un chauffage d’appoint électrique.

Ces normes électriques vous garantissent une salle de bain à la fois fonctionnelle et sécurisée.

Nombre de prises électriques : que dit la norme NF C15-100 ?

En outre, la norme NF C15-100 prévoit l’installation d’un nombre minimal de prises par pièce. Selon l’aménagement envisagé dans vos combles, vos travaux d’électricité doivent prévoir l’installation de :

  • 5 prises au moins si vous transformez vos combles en salle de séjour de moins de 28 m2, et 7 si la surface est supérieure ;
  • 3 prises au moins si les combles serviront de chambres ;
  • 3 prises au moins si les combles offrent une cuisine d’une surface inférieure à 4 m2, 6 si la surface est supérieure ;
  • 1 prise au moins dans toute pièce faisant plus de 4 m2, y compris la salle de bain.

Enfin, des prises spécifiques sont également obligatoires dans une installation électrique aux normes : il s’agit des prises RJ45, dites prises multimédias, servant à connecter une télévision, un téléphone ou encore un routeur. Le nombre de ces prises dépend de la surface des combles et du fait que ceux-ci seront utilisés ou non comme logement indépendant. Attention, c’est un câble électrique spécifique qui permet leur raccordement avec le tableau de communication central.

Ce nombre de prises minimal obligatoire vous permet d’estimer le prix d’un devis d’électricité au plus bas, puisque vous ne pourrez pas en installer moins.

Comment demander un devis à un pro ?

Un électricien professionnel pour plus de sécurité

Les particuliers sont autorisés à poser eux-mêmes un tableau électrique et à procéder à des travaux d’électricité, tant que le résultat répond aux normes électriques en vigueur. Cependant, il n’est pas toujours évident de garder en tête toutes les normes relatives à l’électricité dans le détail. Même si son intervention fait augmenter le devis, recourir à un professionnel pour l’installation électrique des combles permet de s’assurer une sécurité optimale : les prises sont à la bonne distance de la douche, les lumières de la salle de bain étanches, les disjoncteurs du tableau électrique sont tous présents et à la bonne puissance, etc. Vous pourrez alors profiter du nouvel espace de vie offert par les combles de votre maison en toute sérénité.

Recourir à un pro pour gagner du temps

Maîtrisant les tenants et les aboutissants de l’électricité, un électricien vous permet avant tout de gagner du temps dans vos travaux dans les combles. Prises, interrupteurs et disjoncteurs sont installés en un temps record lorsque l’installation est effectuée par un professionnel. En effet, les travaux d’électricité dans les combles peuvent s’avérer complexes, car il faut :

  • tirer le câblage électrique ;
  • poser les prises et les interrupteurs ;
  • prévoir les boîtes de dérivation lorsque c’est nécessaire ;
  • créer les attentes électriques pour les radiateurs et autres appareils électriques ;
  • penser au cheminement des câbles électriques pour qu’ils soient bien dissimulés ;
  • éventuellement raccorder un nouveau tableau électrique dans le cadre d’une installation électrique indépendante.

Réaliser l’électricité des combles peut ainsi représenter des travaux chronophages. Un professionnel vous permettra de gagner du temps sur les travaux d’installation électrique afin que vous profitiez de vos combles plus rapidement.

Comment trouver un électricien professionnel ?

Bouche-à-oreille, recherches sur Internet, annuaires professionnels, sites spécialisés de mise en relation entre professionnels et particuliers comme Ootravaux... Plusieurs solutions s’offrent à vous pour rechercher un électricien proche de chez vous. Une règle de base : demander au moins 3 devis d’installation électrique avant de faire votre choix, afin d’avoir suffisamment d’éléments pour comparer les prix et faire le bon choix pour votre projet d’installation électrique.

Comment trouver le meilleur professionnel pour vos combles ?


(1) Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux
(2) Prix moyens issus des différents sites des professionnels fournisseurs d’équipements électriques