Ootravaux

Quel professionnel pour l’entretien d’une micro-station d’épuration ?

29 juin 2022
Assainissement
Sommaire

Votre maison n’est pas reliée au réseau d’assainissement collectif et vous avez opté pour une micro-station d’épuration ? Pour être performant et pour éviter toute pollution sur l’environnement, ce dispositif nécessite de la maintenir en bon état de fonctionnement. Il doit aussi être vidangé pour éliminer les déchets résiduels. Comment bien entretenir votre micro-station, et quels professionnels contacter ? Ootravaux relève ses manches pour vous aider à trouver le bon spécialiste. 

L'essentiel
  • Entretenir régulièrement sa micro-station est indispensable pour garantir le bon fonctionnement de ce dispositif d’assainissement non collectif.
  • La vidange est à prévoir tous les deux ans en moyenne, mais elle dépend surtout du modèle de microstation et du nombre d’occupants qui l’utilisent. Retenez surtout qu’elle doit être effectuée dès que le niveau des boues atteint 30 % de la capacité de stockage de la cuve.
  • Pour cette opération qui nécessite la traçabilité des matières résiduelles vidangées, il est obligatoire de demander l’intervention d’un spécialiste agréé par la préfecture.

Comment et quand entretenir une microstation d’épuration ?

La micro-station d’épuration est l’une des alternatives possibles pour le pré-traitement et le traitement des eaux usées de la maison. Cette solution individuelle est enfouie sur votre terrain. Elle est préconisée lorsque le logement est situé dans une zone d’assainissement non collectif (ANC) et qu’il ne peut être relié au réseau collectif (tout-à-l’égout).

  • Elle fonctionne sur un principe d’élimination des impuretés grâce aux bactéries.
  • Elle collecte et pré-traite les eaux usées comme la fosse toutes eaux, mais il existe une différence notable : elle traite aussi l’eau avant son rejet dans la nature
  • La microstation est aussi moins encombrante : un bon point pour les petits terrains !

Pourquoi entretenir votre micro-station d’épuration ?

  • prolonger sa durée de vie ;
  • assurer un fonctionnement optimal pour traiter les eaux usées ;
  • et garantir le respect de l’environnement, sans pollution lors du rejet des eaux sur votre terrain.
undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'entretien de votre micro-station d'épuration

Avec les artisans Ootravaux

Un contrôle régulier une à deux fois par mois

  • Une documentation technique, remise après l’installation de la micro-station, récapitule l’ensemble des points à vérifier. Les recommandations peuvent varier selon les modèles de micro-stations.
  • Vous pouvez vérifier vous-même si le système fonctionne correctement : filtre, compresseur, turbine, systèmes d’alarmes et alimentation électrique.
  • Assurez-vous également que les ventilations ne sont pas bouchées, et vérifiez l’absence de mauvaises odeurs.
  • Cette vérification est à effectuer une à deux fois par mois au minimum : une routine à intégrer dans vos habitudes !

L’entretien et la maintenance une fois par an

Ootravaux recommande de faire appel à un spécialiste pour l’entretien annuel de l’installation. Lors de son intervention, celui-ci :

  • vérifie les composants de la micro-station : le filtre du compresseur, les systèmes d’alarme (visuelles ou sonores), l’alimentation électrique, la pompe de relevage et l’exutoire ;
  • inspecte l’état d’usure des pièces et assure leur remplacement si c’est nécessaire. A noter que le prix des pièces n’est généralement pas compris dans le forfait d’entretien ;
  • mesure aussi le niveau des boues, c’est-à-dire les résidus conservés dans la cuve après traitement. Cette information est importante pour vérifier à quel moment il faut vidanger la microstation.

La vidange de la cuve : en fonction du niveau de résidus

  • Vidanger la micro-station est indispensable pour éviter qu’une eau polluée soit rejetée, et pour limiter les risques de contamination de l’environnement. Cette opération consiste à enlever les boues, c'est-à-dire les matières solides résiduelles qui se déposent au fond des cuves.
  • Elle est nécessaire lorsque le niveau des matières résiduelles atteint 30 % du volume de stockage utile du décanteur (50 % au maximum). En moyenne, elle est prévue tous les deux ans, mais la fréquence dépend des modèles, de leur capacité de stockage et du nombre d’occupants de la maison.
  • Elle est obligatoirement effectuée par une entreprise agréée qui vous remet ensuite un certificat. Ootravaux vous recommande de conserver précieusement ce document, qui justifie les vidanges de votre microstation et permet la traçabilité des matières enlevées.  

Un contrôle de la microstation tous les 10 ans par le SPANC

La durée de vie moyenne d’une micro-station est de 20 ans environ. Tous les dix ans au minimum, le service public d’assainissement non collectif (SPANC) de la commune vous rend visite pour vérifier son bon fonctionnement et son entretien.

Comment entretenir une micro-station d’épuration ?

A qui faire appel pour l’entretien d’une micro-station d’épuration ?

Pour entretenir et dépanner : une entreprise spécialisée en assainissement

Ootravaux vous recommande de faire appel à des spécialistes de l’assainissement : entreprises ou artisans. Comme pour une fosse toutes eaux (anciennement fosse septique), le maintien d’une microstation en bon état de marche nécessite des compétences spécifiques, et une connaissance du système d’épuration.

Pour vidanger : un professionnel agréé

En plus de disposer de compétences spécifiques, les spécialistes qui réalisent les vidanges des microstations doivent être agréés par la préfecture de leur département.

Agrément, contrôles… quelles obligations pour une microstation ?

Le contrat d’entretien peut être assuré par le spécialiste de votre choix. Retenez aussi qu’il existe plusieurs obligations liées à la maintenance et aux contrôles de votre dispositif d’assainissement non collectif (ANC).

Choisir une entreprise agrémentée pour vidanger la microstation

Quelle que soit la fréquence de vidange de votre équipement, l’opération doit obligatoirement être effectuée par un spécialiste qui dispose d’un agrément (arrêtés du 7 septembre 2009, modifié le 3 décembre 2010). Cet agrément est délivré par le préfet du département dans lequel l’entreprise est domiciliée, mais il est possible de faire appel à une entreprise d’un département limitrophe.

Une inspection périodique, assurée par un technicien SPANC

Le bon état de la micro-station est contrôlé au moins tous les dix ans. Cette vérification périodique de votre équipement individuel est effectuée par un technicien : il est missionné par le SPANC de votre commune de résidence. Le prix de l’opération est compris dans la redevance d’assainissement non collectif. Cette redevance particulière pour l’assainissement non collectif est due chaque année, et elle est destinée au financement du SPANC.

Réaliser des travaux de mise en conformité en cas d’installation non conforme

Si un dysfonctionnement est détecté lors de la visite périodique, la mise en conformité doit être réalisée dans un délai de 4 ans.

Comment trouver un pro pour entretenir une micro-station d'épuration ?

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour dénicher une entreprise ou un artisan qui pourra entretenir votre microstation d’épuration.

Faire appel au professionnel qui a déjà installé la micro-station

Si vous êtes satisfait de sa prestation, vous pouvez aussi lui confier ces travaux d’entretien, d’éventuelles réparations d’urgence ou un dépannage. Certaines entreprises proposent leurs services avec un contrat d’entretien à l’année, à l’issue de l’installation de microstations. Pensez à vérifier qu’il dispose de l’agrément préfectoral pour la vidange des microstations et des fosses toutes eaux.

Demander des recommandations et faire jouer le bouche-à-oreille

Le bouche-à-oreille permet parfois d’obtenir de bonnes recommandations de la part de proches ou de voisins qui ont installé des modèles similaires. N’hésitez pas à leur demander les coordonnées du spécialiste qui s’occupe d’entretenir leur installation, quel que soit le modèle. Profitez-en pour leur demander des précisions sur les tarifs pratiqués, cela vous donnera une bonne indication.

Consulter les listes de professionnels agréés par le SPANC et la préfecture

Le service public d’assainissement non collectif de votre commune, ou de votre communauté de communes, dispose d’une liste de pros qui peuvent réaliser les travaux de maintenance. Pensez également à consulter la liste de vidangeurs agréés par la préfecture, selon votre département de résidence. Celle-ci est disponible sur le Portail interministériel sur l’assainissement non collectif.

Demander des devis en ligne pour comparer les prix

Vous pouvez également demander des devis en ligne sur un portail de mise en relation entre spécialistes et particuliers, comme Ootravaux. Cette démarche est simple, gratuite et facile. Le prix d’une vidange peut varier du simple au double. N’hésitez donc pas à appeler plusieurs entreprises et demander plusieurs devis afin de comparer leurs tarifs. Cela vous permettra de faire jouer la concurrence et de gagner quelques euros sur le prix d’un entretien annuel ou d’une vidange. En fonction des services que vous recherchez (entretenir ou vidanger), pensez à demander au spécialiste s’il dispose bien d’un agrément.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'entretien de votre micro-station d'épuration

Avec les artisans Ootravaux