Travaux couverture et devis

Qu'est-ce qu'un bon devis de couverture ?

23 octobre 2020
Couverture
Sommaire

Pose de couverture dans le cadre d’une construction de maison, réfection de charpente ou de toiture, pose d’une ouverture de toit (fenêtre de toit ou lucarne), surélévation de toiture, nettoyage ou démoussage de la toiture selon l’état du toit, isolation des combles par l’extérieur, installation de panneaux photovoltaïques, les champs de compétences des couvreurs en matière de toitures peuvent être très larges. Alors comment bien comprendre un devis en couverture ? Quels sont les termes spécifiques à décrypter ? Quels sont les éléments indispensables dans un bon devis de couverture ? Les éléments pour répondre à ces questions dans cet article. 

L'essentiel
  • Un devis de couverture doit a minima comporter : le type de matériau de couverture choisi (bois, tuiles, ardoises…), son prix, et le coût de la main-d’œuvre pour les artisans intervenant sur le chantier. 
     
  • N’hésitez pas à solliciter plusieurs artisans afin qu’ils établissent des devis pour votre projet de construction, de rénovation (réfection, isolation, retouche de la charpente…) ou d’entretien. Cela vous permettra d’affiner votre budget et de comparer les prestations proposées.
     
  • Un devis doit comporter des éléments d’information indispensables : modalités de paiement, durée du chantier, détail des prestations…

Les éléments impactant un devis de couverture

En tant que professionnel du bâtiment, l’artisan couvreur a obligation de vous présenter un devis pour les travaux qu’il va réaliser sur la toiture de votre maison. Le devis peut être différent qu’il s’agisse d’une pose à neuf de couverture avec un matériau donné (ardoise, tuile, bois…) intégrant les enjeux d’isolation et d’étanchéité, d’une réfection qui peut également toucher la charpente, ou de la simple recherche et réparation de fuite pour optimiser l’étanchéité de la toiture.

Astuce

Il est important de demander des devis auprès de plusieurs professionnels en amont de votre projet pour pouvoir comparer. C’est le meilleur moyen pour affiner votre budget. 

En général, un devis comporte au moins 2 lignes : 

Mais en couverture, de nombreuses lignes qui peuvent venir compléter le devis :

  • Mise en place des éléments de sécurité du ou des couvreurs (comme l’installation d’un échafaudage par exemple) ;
  • Dépose sans réemploi de la couverture existante (dans le cas d’une réfection) ;
  • Gestion ou évacuation des déchets en déchetterie ;
  • Demande en Mairie pour obtenir l’autorisation de placer un échafaudage sur la voie publique ;
  • Livraison ou grutage des matériaux ;
  • Participation au déplacement des couvreurs.

Différents éléments peuvent aussi venir moduler les prix du devis :

  • Nature des travaux (rénovation, construction…) ;
  • Coût horaire du couvreur ;
  • Surface de couverture ;
  • Types de matériaux employés pour la couverture (ardoises, tuiles, bois, shingle…) ;
  • Accessibilité au chantier.
undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de couverture

Avec les artisans Ootravaux

Les termes à connaître pour comprendre un devis de couverture

Les termes employés dans le devis ne sont pas toujours très faciles à comprendre. Sachez que chaque métier a son jargon. De plus, en ce qui concerne la couverture d’une maison, sachez que chaque région utilise des mots qui peuvent être différents. Il est donc important de se faire préciser par votre couvreur chaque ligne du devis pour bien comprendre à quoi elles correspondent.

Voici quelques exemples de termes que vous pouvez rencontrer sur un devis de couverture : 

  • Réalisation dalle nantaise et pose sur doublis : il s’agit en fait des termes techniques désignant la pose de la gouttière.  
  • Pose chéneau en zinc : il peut s’agir d’un chéneau, c’est-à-dire d’une gouttière entre 1 pan de toit et un mur, ou d’une noue qui fait la jonction de 2 pans de toits.
  • Sous-toiture : il s’agit de la pose d’un écran de sous-toiture, qui assure l’étanchéité en protégeant le toit des infiltrations d’eau et d’air, positionné entre la charpente et la couverture
  • Descente : il s’agit du tuyau reliant la gouttière au sol, pour l’évacuation des eaux de pluies du toit, contribuant ainsi également à la bonne étanchéité du bâtiment.

Les unités employées peuvent être le mètre carré (m²), définissant la surface des éléments de toiture (tuiles, ardoises), ou du bois de couverture (liteaux, voliges), ou le mètre linéaire (ml), lorsqu’il s’agit des gouttières (à l’égout de la toiture), du faîtage (au sommet du toit), ou des rives (sur les côtés du toit). Certains éléments singuliers peuvent être à l’unité, comme la pose d’une fenêtre de toit, la pose de chatières, ou encore la pose de tuiles de ventilation pour la VMC (ventilation mécanique contrôlée).

Les fourchettes de prix pour des travaux de couverture

Prix de la main-d’œuvre 

En général, le tarif horaire d’un professionnel de la couverture peut varier selon le type d’intervention sur le toit (pose à neuf ou rénovation) : comptez entre 40 et 60 euros. Cependant, certains types de travaux peuvent être forfaitisés comme le démoussage de toiture, le ramonage, le changement de tuiles, et ne sont pas forcément rattaché à un coût horaire, mais à une prestation particulière.

Sachez aussi que le tarif horaire peut varier d’une région à une autre, et selon que vous vous trouvez en ville ou à la campagne. Il est rare aussi qu’un couvreur intervienne seul pour des raisons de sécurité, il faut donc multiplier en général ce tarif horaire par 2. Enfin, le tarif horaire va en général inclure la possibilité de stationner ou pas. N’oubliez pas que le couvreur interviendra avec du matériel pour accéder à votre toit (camionnette, échelle, échafaudage), et les matériaux éventuels s’il s’agit de réparation. S’il ne peut les stationner devant chez vous ou dans votre jardin, des frais de parking peuvent venir s’ajouter. S’il vient de loin, l’artisan couvreur peut aussi vous faire participer aux frais de déplacement.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de couverture

Avec les artisans Ootravaux

Prix des matériaux de couverture

Ardoise, tuile, acier… la question du matériau de couverture pour votre maison est centrale. En effet, le coût de la pose ou de la réfection à neuf de votre toiture va dépendre des matériaux utilisés : 

  • Entre 10 et 30 € par m² pour de la tuile, la tuile béton étant moins onéreuse que la tuile en terre cuite ; 
  • Entre 30 et 50 € par m² pour de l’ardoise naturelle ;
  • Entre 15 et 40 € par m² pour de l’ardoise artificielle, ou fibre-ciment ;
  • Entre 15 et 30 € par m² pour du bac acier non isolé ;
  • Entre 25 et 50 € par m² pour du bac acier isolé, appelé panneau sandwich ;
  • Entre 40 et 80 € par m² pour du zinc à joint debout.

Dans le cas d’une réparation, le coût unitaire de quelques tuiles ou ardoises peut s’envoler. Le couvreur ne vous facturera pas le temps horaire du changement de tuiles ou d’ardoises, mais un coût forfaitaire qui peut rapidement faire grimper la facture : entre 10 et 15 euros par élément à changer.

Il en est de même pour les gouttières ou les points singuliers. Voici quelques exemples :

  • Le prix au mètre linéaire d’une gouttière pourra varier de 50 à 100 € qu’il s’agisse de PVC, d’alu ou de zinc (du moins cher au plus cher) ;
  • La pose d’une fenêtre de toit pourra varier de 250 à 1000€ selon la dimension et la qualité du vitrage choisi ;
  • La pose d’un solin pourra varier de 20 à 40 € par mètre linéaire en fonction des matériaux employés (acier, alu, plomb ou zinc).

Les astuces pour réduire un devis de couverture 

Si le devis total vous semble trop élevé pour votre budget, il existe quelques moyens pour alléger la note. 

Comparer les devis

Premier réflexe à adopter : demander plusieurs devis, 3 au minimum. Gratuits, les devis ne vous engagent à rien et vous permettent de comparer les tarifs proposés.

Contrôler la qualité des matériaux 

Il n’est pas toujours indispensable de choisir les meilleurs matériaux qui existent sur le marché. Opter pour du milieu de gamme peut faire sensiblement baisser les tarifs de la fourniture. D’autant qu’aujourd’hui, certains matériaux d’entrée de gamme présentent un excellent rapport qualité-prix. Cependant, renseignez-vous bien en amont sur les propriétés de chacun.

Jouer sur les frais de livraison

Souvent, les matériaux que vous achetez sont directement livrés chez vous. Mais ces services ne sont pas gratuits. Si vous choisissez un fournisseur à côté de chez vous, allez directement chercher vos produits ! Vous réaliserez ainsi des économies sur les frais de livraison, à condition de disposer d’un véhicule adapté. Pour savoir si vous êtes gagnant, faites une rapide estimation de vos frais kilométriques (carburant, péage, éventuelle location…)

Se renseigner sur les aides financières

La réalisation ou l’entretien de votre toiture peuvent s’inscrire dans un projet de rénovation énergétique. Dans ce cas, plusieurs coups de pouce financiers existent pour vous aider à réduire la facture :

  • « MaPrimeRénov’ », calculée en fonction de vos revenus, cette aide s’élève :
    • De 7 €/m² à 2 5€/m² pour l’isolation des rampants de toiture et des plafonds de combles ;
    • 15 €/m² à 75 €/m2 pour l’isolation d’une toiture terrasse.
  • MaPrimeRénov’ Sérénité a remplacé le programme Habiter Mieux de l’Anah, depuis le 1er janvier 2022 . Cette formule récompense les rénovations les plus ambitieuses, pour les propriétaires modestes. Une exigence : un gain énergétique d’au moins 35 %, avec atteinte a minima de l’étiquette énergie E après travaux. Cette évaluation énergétique sera réalisée par un technicien. Enfin, un accompagnement administratif, technique, financier et social obligatoire, par un opérateur agréé « France Rénov’ ».

  • l’éco-PTZ, un prêt à taux zéro d’un montant de 15 000 € pour l’isolation thermique de votre toiture ; 
  • la TVA réduite à 5,5 % au lieu de 20 % pour la fourniture et la main d’œuvre ;
  • les Certificats d’économies énergie (CEE), des primes données par votre fournisseur d’énergie.
undraw_calculator_1.svg
Estimez le montant de vos aides MaPrimeRénov' gratuitement

Rappel : les éléments et mentions obligatoires sur un devis de couverture

Le devis est obligatoire, pour des montants de travaux dépassant 150 €. Celui-ci doit en outre comporter un certain nombre d’éléments :

  • La date du devis et sa durée de validité ;
  • Le nom, la raison sociale et l'adresse de l'entreprise (numéro de téléphone et adresse électronique) ;
  • Le statut et la forme juridique de l'entreprise ;
  • Pour un artisan, le numéro d’inscription au Répertoire des métiers ou l’immatriculation au registre du commerce de l’entreprise ;
  • Le numéro individuel d'identification à la TVA ;
  • Le nom et l'adresse du client ;
  • La durée estimée des travaux ou de la prestation ;
  • Le détail de chaque prestation, en quantité et en prix unitaire ;
  • Le prix horaire ou forfaitaire de main d'œuvre ;
  • Les autres frais éventuels ;
  • Les modalités de paiement (acompte en euros, solde intermédiaire, délai de paiement à réception des travaux) ;
  • Les modalités de conditions du service après-vente, ou les garanties éventuelles ;
  • La somme globale à payer HT et TTC, en précisant les taux de TVA applicables ;
  • Le montant de l'acompte à payer lors de l'acceptation du devis ;
  • Le caractère payant ou gratuit du devis ;
  • Une mention manuscrite datée et signée de la main du client, définissant un accord préalable du devis avant début des travaux.
undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de couverture

Avec les artisans Ootravaux