Rénovation d'un plafond

Bien estimer le prix d’une rénovation de plafond

20 octobre 2020
Revêtements muraux et plafonds
Sommaire

Votre plafond nécessite quelques travaux de rénovation ou un simple rafraîchissement pour retrouver son état initial ? Les plafonds, comme les murs d’une maison ou d’un appartement, ont régulièrement besoin d’un nouveau coup de peinture, ou même d’être rénovés. Ootravaux fait le tour des informations à connaître sur les prix de rénovation d’un plafond et vous aide ainsi à faire une estimation précise du budget nécessaire pour vos travaux.

Prix d'une rénovation de plafond : quels éléments impactent le devis ?

Lorsqu’un peintre ou une entreprise établit un devis pour réaliser les travaux de rénovation de votre plafond, il prend en compte plusieurs paramètres dans l’estimation du prix du chantier.

Traditionnel, suspendu, apparent, tendu ou avec moulures ?

Il existe différents types de plafonds, selon la date de construction, mais aussi la décoration de votre maison (ou appartement).

  • Le plafond traditionnel en dur : il se retrouve dans de nombreux appartements et maisons en France. Il s’agit d’un plafond en dur recouvert d’une couche de parement comme du placoplâtre.
  • Le plafond suspendu : il est formé de plusieurs plaques ou dalles, souvent composées de plâtre ou de placo. Le plafond suspendu se fixe sous le plancher grâce à des suspentes et des rails. Il est de plus en plus répandu, car il permet d’améliorer l’isolation thermique comme phonique et de changer le volume d’une pièce, pour rendre une chambre plus intimiste par exemple.
  • Le plafond avec des poutres apparentes : il se retrouve dans des maisons ou appartements assez anciens. Dans ce cas, le plafond est directement fixé sur le sous-plancher du sol et peut être en plâtre, en placo, en bois ou encore en acier.
  • Le plafond tendu : il est constitué d’une toile synthétique en PVC tendue au plafond. Il s’agit d’une solution simple et efficace, mais qui se retrouve dans peu de logements.
  • Le plafond avec moulures : si vous vivez dans une maison ancienne et que votre plafond est d’époque, il sera certainement agrémenté de différentes moulures et décorations qu’il faut peindre régulièrement.

L’état du plafond

Lors de l’établissement d’un devis par un professionnel ou une entreprise, l’état du plafond a un véritable impact, car le tarif des travaux pour le rénover peut devenir important si le chantier est plus compliqué. Votre plafond peut subir différents types de dommages liés à la structure de la bâtisse ou causés par des interventions extérieures :

  • Les fissures : elles peuvent apparaître pour plusieurs raisons qu’il est important d’identifier pour éviter qu’elles ne réapparaissent. Il faudra dans tous les cas reboucher ces fissures à l’aide d’un enduit puis effectuer un ponçage. Pour un plafond à l’aspect complètement lisse, il est aussi possible d’envisager d’installer une toile de verre et de la peindre.
  • La moisissure : elle peut apparaître au plafond et sur les murs après un dégât des eaux ayant eu lieu à l’étage au-dessus, ou lorsque le taux intérieur d’humidité est très élevé, comme une salle de bains ou une cuisine. Pour une rénovation optimale, il faut faire traiter le plafond par un spécialiste avant de le peindre et chercher d’autres solutions de lutte contre la moisissure : aérer souvent en ouvrant les fenêtres régulièrement ou en mettant en place un système de ventilation, nettoyer la moisissure dès ses premières traces, installer un déshumidificateur d’air, allumer la hotte à chaque préparation de plat...
  • Les trous : ils peuvent, par exemple, être causés par un passage de câbles. Comme avec un mur support en placo, il suffit de reboucher ces trous avec un enduit et de bien réaliser le ponçage de la zone avant application de la peinture pour retrouver un plafond comme neuf.
undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de rénovation

Avec les artisans Ootravaux

Le type de travaux à réaliser sur vos plafonds

Le budget de votre projet peut passer du simple au double selon le type de rénovation. Le prix d’une rénovation de plafond dépend en effet du type de travaux que vous souhaitez réaliser.

  • La remise en état simple du plafond : s’il s’agit seulement d’une remise en état esthétique, la rénovation du plafond se limite à des travaux de peinture ou à l’application d’un papier peint sur toute la surface du plafond.
  • L’isolation du plafond : rénover ses plafonds peut être l’occasion de refaire l’isolation thermique et phonique des pièces de votre logement en plus de la peinture ou de la pose du papier peint.
  • L’installation d’un nouveau plafond : vous pouvez profiter de travaux de rénovation pour faire poser un nouveau revêtement de plafond par un artisan afin de changer l’esthétique de la pièce, par exemple si votre ancien plafond est en très mauvais état.


Les fournitures et la finition

Le tarif du devis pour les travaux de rénovation de votre plafond varie selon le prix des matériaux et fournitures utilisés. Vous pouvez retrouver sur votre devis de rénovation de plafond les matériaux suivants :

  • la peinture ou le papier peint ;
  • l’enduit de rebouchage et l’enduit de lissage ;
  • les plaques ou les dalles en placo, dans le cas d’un plafond suspendu ;
  • les lambris en PVC (polychlorure de vinyle), composite ou bois ;
  • la toile de verre ;
  • etc.
Bon A Savoir

Profitez des travaux de rénovation de votre plafond pour réaliser des transformations afin d’améliorer votre logement. Vous pouvez par exemple installer un plafond chauffant, aussi appelé plafond rayonnant, très utile pour libérer vos murs si vous ne pouvez pas vous équiper d’un sol chauffant. Vous pouvez également saisir l’occasion pour réaliser des travaux sur le réseau électrique, mais aussi le réseau de plomberie, qui seront dissimulés dans le plafond.

Prix d'une rénovation de plafond : quel tarif au mètre carré ?

Le coût de la rénovation et du devis pour votre plafond dépendra de la surface des travaux. Les professionnels établissent généralement leurs devis avec un prix au m2.

  • Les devis les moins chers affichent 10 euros/m2 (1) pour une remise en état simple sur un plafond traditionnel avec seulement des travaux de peinture, hors main-d’œuvre (comptez entre 8 et 12 euros de main-d’œuvre/m² (1)).
  • Cela peut aller jusqu’à plus de 300 euros le m2 (1) main-d’œuvre comprise, dans le cas d’une rénovation totale et de la pose d’un nouveau plafond, que ce soit dans un salon, une chambre, une cuisine ou une salle de bain.

Prix d'une rénovation de plafond selon le type de rénovation

Voici un tableau récapitulant les prix moyens au m2 observés sur les sites professionnels selon le type de travaux, pour une estimation plus précise de votre budget de rénovation d’un plafond :

Type de travaux de rénovation sur plafond

Prix au m(coût des fournitures et de la main-d’œuvre compris)

Remise en état simple avec peinture du plafond

Entre 18 et 50 €

Rebouchage et lissage

Entre 10 et 20 €

Installation d’un revêtement en toile de verre

Entre 25 et 35 €

Installation d'un lambris

Entre 45 et 100 €

Installation d’un plafond suspendu avec plaques

Entre 30 et 320 €

Isolation du plafond

Entre 30 et 100 €

Peinture du plafond : comment profiter du meilleur prix ?

Quel budget de main-d'œuvre pour la rénovation d’un plafond atypique ?

Peindre et rénover le plafond atypique d’une pièce peut se révéler plus coûteux que la peinture et la rénovation de plafonds traditionnels, car le professionnel doit adapter le chantier aux différentes particularités. Le plafond avec poutres apparentes demande par exemple une remise en état des poutres, avec un nettoyage et une mise en lasure.

Voici des fourchettes de prix observées sur les sites professionnels dans le cadre d’un projet de rénovation de plafond :

Type de plafond sur lequel auront lieu les travaux de rénovation

Prix au m2 (main-d’œuvre uniquement)

Plafond avec poutres apparentes

Entre 25 et 35 €

Plafond avec moulures

Entre 40 et 50 €

Plafond tendu

Entre 75 et 120 €

N’hésitez pas à utiliser la plateforme de mise en relation entre professionnels et particuliers de Ootravaux pour vos demandes devis.

Globalement, le prix moyen d’un plafond atypique comprenant fourniture et main-d’œuvre revient ainsi à :

  • 30 à 45 € par m2 pour un plafond avec poutres apparentes ;
  • 50 à 75 € par m2 pour un plafond avec moulures ;
  • 90 à 140 € par m2 pour un plafond tendu.

Quelles aides pour des travaux de rénovation d'un plafond ?

Comme dans le cadre d’un projet de rénovation des murs de votre maison ou de votre appartement, il est possible de solliciter des aides pour financer une partie du coût des travaux sur vos plafonds. Ces aides concernent les travaux permettant d’augmenter l’efficacité énergétique de votre logement et de réduire vos consommations d’énergie. C’est bien le cas si la rénovation de votre plafond ou d’un mur vous permet d’obtenir une meilleure isolation thermique.

Sauf pour la TVA à 5,5 %, vous devez faire appel à un professionnel RGE (Reconnu garant de l’environnement) pour vos travaux d’isolation.

TVA réduite à 5,5 %

Si votre résidence principale est achevée depuis plus de 2 ans, vous pouvez bénéficier d’une TVA réduite dans le cadre de certains travaux de rénovation. En effet, cela s’applique notamment à la pose de lambris, d’un faux plafond ou encore du placo servant à la fois de support pour l’isolant et de finition.

La TVA à 5,5 % concerne aussi bien le coût de la main-d’œuvre que des fournitures. N’hésitez pas à consulter attentivement le devis réalisé par l’artisan pour vous assurer que cette TVA à taux réduit est prise en compte dans le prix de vos travaux de rénovation de plafond.

Éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro, ou éco-PTZ, aide à financer de nombreux travaux de rénovation énergétique. L’isolation des murs comme des plafonds d’une pièce est éligible, car elle permet au foyer de faire des économies d’énergie.

Pour en bénéficier, votre logement doit être votre résidence principale et être achevé depuis plus de 2 ans. Le montant de l’éco-prêt à taux zéro peut varier entre 7 000 euros (pour un remplacement de fenêtres) et 30 000 euros pour au moins 3 travaux réalisés (chauffage, isolation, etc.). Il n’est attribué qu’une seule fois pour un logement, pour le financement des fournitures et la réalisation des travaux par un professionnel.

Bon A Savoir

Depuis le 1er janvier 2022, il est possible de contracter un éco-PTZ « Performance énergétique globale » de 50 000 € avec une durée de remboursement pouvant aller jusqu’à 20 ans.

MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov' concerne tous les travaux d’isolation, sans condition de ressources. Toutefois, un barème dégressif s’applique pour favoriser les ménages aux revenus modestes. Pour être éligible, votre logement doit avoir au moins 15 ans d’ancienneté. Ce dispositif est encadré par l’Anah (Agence nationale de l’habitat).

Ainsi, pour la rénovation de votre plafond, vous pouvez bénéficier d’une prime de 7 à 25 € par m² pour une isolation par l’intérieur (rampants de toiture ou plafonds des combles). Vous avez également accès à plusieurs bonus si vous réalisez plus de travaux.

undraw_calculator_1.svg
Estimez le montant de vos aides MaPrimeRénov'

MaPrimeRénov' Sérénité

Depuis le 1er janvier 2022, les foyers modestes qui ont pour projet d’améliorer l’efficacité énergétique globale de leur maison (ou appartement) peuvent obtenir des subventions intéressantes.

L’aide MaPrimeRénov’ Sérénité concerne les résidences principales de plus de 15 ans d’ancienneté. D’autre part, la rénovation doit permettre un gain énergétique d’au moins 35 % après travaux.

Les aides peuvent atteindre jusqu’à 50 % du coût total hors taxes des travaux. Le montant maximal est de 10 500 € pour les propriétaires modestes et de 15 000 € pour les propriétaires très modestes.

Bon A Savoir

Jusqu’au 30 juin 2022, une prime complémentaire de 10 % est allouée, dans la limite de 2 000 à 3 000 euros selon vos revenus. À partir du 1er juillet 2022, cette prime est supprimée, mais il devient possible de cumuler les aides des fournisseurs d’énergie (CEE). Une nouvelle condition entrera également en vigueur : il faudra que votre habitation soit classée en étiquette énergie E (ou inférieure) après rénovation.

Embedded script : Ebook MaPrimeRénov' CTA
Guide MaPrimeRénov'

 

Les Certificats d’économies d’énergie

Les Certificats d’économies d’énergie (CEE) sont des aides délivrées par les fournisseurs d’énergie (Total, Leclerc, EDF, etc.). Leur montant est variable selon votre choix de fournisseur et selon la nature de vos travaux. Contactez-en plusieurs avant de signer votre devis d’isolation pour comparer les offres.

Bon à savoir : Jusqu’au 30 juin 2022, vous pouvez demander la prime « Coup de pouce isolation » d’un montant de 10 à 12 € par m², variable selon vos revenus.

Les autres aides possibles

Certains organismes publics (CAF, collectivités locales, etc.), de santé (mutuelle, caisses de retraite) ou certaines associations (Action Logement, « Les anciens combattants », etc.) peuvent également vous apporter une aide.

Bon A Savoir

Depuis le 1er janvier 2022, un nouveau prêt hypothécaire a vu le jour : le "Prêt avance rénovation". Il permet de financer le reste à charge des travaux. Son remboursement peut être échelonné sur le long terme ou être réalisé lors de la vente ou de la succession du logement.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de rénovation

Avec les artisans Ootravaux

(1) Prix observés sur les sites de professionnels spécialisés.