Ootravaux

Quel est le prix d'un placo phonique ?

26 novembre 2021
Revêtements muraux et plafonds
Sommaire

Votre voisin est trop bruyant ? Vous souhaitez isoler la salle de jeux de vos enfants pour moins les entendre ? Le placo phonique est le produit isolant qu’il vous faut ! Mais combien ces travaux vont-ils vous coûter ? Ootravaux vous donne les tarifs moyens pour ce type d’isolation phonique.

L'essentiel
  • La qualité des matériaux, la dimension et l’épaisseur des panneaux de placo sont très importants pour obtenir de bonnes performances acoustiques. Tous ces facteurs, y compris la main-d’œuvre, impactent sur le coût total de l’opération.
  • Le prix moyen varie en fonction de la gamme de vos panneaux : entre 15 et 20 €/m² pour de la qualité convenable, 30 €/m² pour une bonne isolation et à partir de 35 €/m² pour une qualité haut de gamme.
  • Pour faire poser vos panneaux par un plaquiste professionnel, comptez entre 35 à 70 € de l’heure pour une pièce et 30 à 60 €/m²pour une grande surface.
  • Le taux de TVA n’est pas le même si vous avez un projet de construction (20 %), de rénovation (10 %) ou de rénovation énergétique (5,5 %).
undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux d'isolation phonique

Avec les artisans Ootravaux

Quels sont les éléments impactant le prix d'un placo phonique ?

Produit isolant qui a fait ses preuves dans la rénovation, le placo acoustique est principalement utilisé pour faire le doublage d’une cloison, permettant ainsi d’offrir une meilleure isolation thermique et sonore à une pièce. Cet isolant est aussi recommandé dans les constructions neuves pour créer de nouvelles cloisons ou même un plafond.

L’utilisation de matériaux de qualité est primordiale pour réduire les nuisances sonores environnantes. Les dimensions, l’épaisseur et le coût de la main-d’œuvre sont des critères incontournables, impactant le montant de votre devis.

Embedded script : CTA Checklist Guide de la Peinture
Le Guide de la Peinture

La qualité et la performance des matériaux

Premier critère à prendre en compte : l’utilisation de matériau de bonne qualité. Le placo phonique standard est constitué d’une simple plaque de plâtre, plus précisément de gypse à densité élevée. Cette roche minérale naturelle (du sulfate de calcium hydraté) et 100 % recyclable est concassée puis broyée. La poudre de plâtre obtenue sera ensuite mélangée à de l’eau ainsi qu’à d’autres additifs, puis insérée entre 2 couches de carton qui assurent sa protection. Ainsi, ce type de plaque est plus compacte, mais aussi plus isolante qu’une plaque de plâtre standard (exemple : la plaque de plâtre BA13).

Sain et écologique, ce matériau préserve la qualité de l’air intérieur.

Bon A Savoir

La plaque phonique est reconnaissable des autres plaques de plâtre grâce à sa couleur bleue.

Entre la cloison en dur et votre cloison de placo phonique, vous pouvez ajouter d’autres matériaux pour obtenir une isolation thermique et sonore de meilleure qualité. Il s’agit de :

  • la fibre de bois : 100 % naturel, ce matériau offre de très bonnes performances phoniques et thermiques. En revanche, il ne convient pas aux pièces humides (salle de bain, cuisine, etc.) ;
  • la ouate de cellulose : avec une plaque épaisse de 10 centimètres, ce matériau naturel peut réduire le bruit jusqu’à 60 dB (l’équivalent d’une conversation entre 2 personnes). Il est plutôt utilisé dans les cloisons et faux plafonds car il ne tolère pas l’humidité ;
  • du liège expansé : moins souple que d’autres isolants naturels, le liège résiste plus facilement à l’humidité et offre de très bonnes performances phoniques et thermiques ;
  • le fermacell : rigide, résistant au feu et applicable en milieu humide, cet isolant naturel est un très bon complément pour augmenter l’isolation phonique d’un logement ;
  • du coton : autre matériau naturel, vous pouvez réduire les nuisances sonores de 42 dB, voire plus, avec seulement 5 centimètres d’épaisseur. Les sons aériens (exemple : les avions) deviennent quasiment inaudibles ;
  • la mousse acoustique alvéolaire : composé de sommets et de creux, ce matériau synthétique est l’une des meilleures solutions en matière d’insonorisation. Pour preuve, il est utilisé dans les salles et les studios de musique ;
  • l’aérogel est un matériau composé de 99,8 % d’air. Ressemblant à un nuage de poussière, il offre la meilleure isolation phonique. Seulement, avec un prix de 1 000 euros au m², il est très onéreux pour isoler une maison ou un bâtiment.

Si une plaque de mauvaise qualité sera logiquement moins performante, les plaques de très bonne qualité pourront réduire les bruits de moitié. Pour vous aider à comparer les produits sur le marché et trouver ceux qui apportent la meilleure insonorisation, vous pouvez vous appuyer sur 2 indicateurs :

  • l’indice d’affaiblissement acoustique (Rw). Il permet de savoir la quantité de bruits directs intérieurs (conversation, musique, etc.) et extérieurs (voitures, foule, trains, etc.) que le matériau peut arrêter ;
  • l’indice d’efficacité aux bruits de choc (Δ Lw). Cette valeur ne concerne que l’isolation au sol face aux impacts (pas, déplacement de meubles, chute d’objets, etc.) ;

Chacun de ces indices est exprimé en décibels (dB). Un matériau performant, et donc de bonne qualité, affichera donc des valeurs élevées.

Bon A Savoir

La différence est de l’ordre de 3 dB entre les plaques phoniques et les classiques.

Les dimensions et l’épaisseur

Ces 2 caractéristiques vont de pair puisque le prix du placo phonique se calcule en m². Toutefois, il existe une dimension standard pour ce type de plaque : 1,60 m de large par 2,50 m de hauteur. Mais certaines existent dès 60 centimètres de large, tandis que d’autres peuvent atteindre 3 mètres de hauteur. Le professionnel qui installera vos panneaux les découpera en fonction de la surface à poser.

Épaisseur de la plaque de placo (en mm)

Affaiblissement acoustique (Rw)

72

42 dB

98

50 dB

120

61 dB

Par ailleurs, une plaque plus épaisse apporte logiquement une meilleure insonorisation mais est aussi plus coûteuse.

La main-d’œuvre

Le placo phonique est très polyvalent. Il permet d’isoler un mur, peut être installé au plafond, faire office de cloison, etc. La complexité des travaux, leur durée, la configuration de vos pièces et les prix pratiqués par votre artisan plaquiste sont autant de facteurs qui influent sur le coût total. 

undraw_calculator_1.svg
Estimez vos travaux d'isolation gratuitement

Quel est le prix moyen d'un placo phonique ?

Sur le marché des plaques de placo phonique, la grande majorité des références ne dépassent pas de quelques euros par m² : entre 2 et 10 €/m² hors pose (2).

Mais vous pouvez aussi compléter votre placo phonique avec d’autres matériaux. Le principe ? Ajouter d’autres composants pour améliorer les performances de l’isolation. Ainsi, il existe des solutions pour tous les budgets et tous les besoins.

Pour de l’entrée de gamme

Pour obtenir des plaques renforcées avec des matériaux de meilleure qualité (fibre de bois, cellulose, liège expansé), comptez plutôt entre 15 à 20 €/m² (1) hors pose.

Pour de la bonne qualité

Si vous souhaitez monter en gamme avec des matériaux de bonne qualité pour une isolation performante, vous devrez débourser en moyenne 30 €/m² (1). Celles-ci sont parfaites pour toutes les pièces de votre maison, que ce soit une chambre, une salle de jeu ou une cuisine.

Pour du haut de gamme

Si vous cherchez une insonorisation parfaite, tournez-vous vers des matériaux haut de gamme pour renforcer le placo phonique. Le prix des panneaux en liège expansé commence à 30 €/m² (1) et la mousse acoustique alvéolaire peut atteindre 45 €/m² (1).

À titre de comparaison, si vous optez pour une plaque BA13 pour un doublage de cloison, vous devrez débourser entre 15 et 28 €/m² TTC (1), sans compter la pose.

 

Isolation phonique d’une maison : les éléments clés

Quel tarif pour l'installation d'un placo phonique ?

Pour isoler les murs et/ou un plafond d’une seule pièce (comme une chambre ou une cuisine), il est conseillé de faire appel à un professionnel. Les plaquistes pratiquent une tarification à l’heure, où les prix moyens sont dans une fourchette entre 35 à 70 € de l’heure (1).

Si votre projet d’isolation correspond à une surface couvrant plusieurs pièces, il est conseillé d’appliquer une tarification au m², où la moyenne se situe entre 20 € à 60 € le m² (1). Cette tarification concerne aussi bien les murs que les plafonds.

Astuce

Demandez des devis auprès de plusieurs professionnels, car les tarifs peuvent varier d’un artisan à l’autre. Ils pourront aussi vous donner des conseils pour choisir le produit le plus adapté à votre besoin.  

Quel prix pour l'isolation phonique de votre logement ?

TVA et normes applicables au placo phonique

Si vous suivez les conseils d’Ootravaux en matière de rénovation, vous ferez appel à un professionnel. Bonne nouvelle, vous pourrez alors profiter d’un taux de TVA réduit ! Ces derniers respecteront aussi les normes en vigueur pour ce type d’isolation.

Quelle est la TVA appliquée au prix du placo phonique ?

Il existe 3 types de TVA pour vos travaux :

Taux de TVA

Type de travaux

20 %

Construction et amélioration dans des logements de moins de 2 ans

10 %

Rénovation

5,5 %

Rénovation énergétique

La réduction de la TVA n’est envisageable que si vous respectez certaines conditions :

Les normes relatives au placo phonique

Les normes en matière d’isolation acoustique ne sont apparues qu’il y a une cinquantaine d’années :

Période de construction

Réglementation

Détail

Avant 1970

Aucune réglementation

Entre 1970 et 1996

Arrêté du 14 juin 1969 relatif à l'isolation acoustique dans les bâtiments d'habitation

Il fixe un seuil de pression acoustique à ne pas dépasser dans les logements :

  • 35 dB dans les pièces principales ;
  • 38 dB dans les cuisines, salles de bains et toilettes.

Entre 1996 et 1999

Arrêté du 28 octobre 1994 relatif aux modalités d'application de la réglementation acoustique

Le seuil de pression acoustique est abaissé à :

  • 30 dB dans les pièces principales ;

35 dB dans les cuisines.

Après le 1er janvier 2000

Arrêté du 30 juin 1999 relatif aux caractéristiques acoustiques des bâtiments d'habitation.

De nouvelles exigences en matière d’isolement aux bruits ;

  • ≥ 30 dB pour ceux provenant de l’extérieur ;
  • ≥ 53, 55 ou 58 dB selon la pièce pour l’intérieur ;
  • ≤ 58 dB pour les impacts reçus.

Bon A Savoir

La pression acoustique se définit par la pression d’un bruit ressenti par une personne à l’intérieur d’une pièce (et non la puissance acoustique qui définit le niveau émis par un émetteur (personne, appareil, etc.).

En matière de plaques phoniques, c’est le Document technique unifié 25-41 qui s’applique. Il fait office de cahier des charges en matière d’installation pour les plafonds, les cloisons et les contre-cloisons. 

À qui faire appel pour l'installation d'un placo phonique ?

Vous l’aurez compris, pour isoler votre maison, il est conseillé de faire appel à artisan bien spécifique : le plaquiste. Équipé de ses accessoires et de son savoir-faire, ce professionnel peut intervenir sur tout type de bâtiment.

En fonction de votre projet, il saura vous aiguiller et vous donner tous les bons conseils pour choisir des produits de qualité. Mais où les trouver ? Il existe plusieurs possibilités :

  • utiliser le bouche-à-oreille ;
  • se renseigner sur Internet ;
  • se rendre sur une plateforme de mise en relation comme Ootravaux.
undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux d'isolation 

Avec les artisans Ootravaux

(1) Prix moyens issus de différents sites de construction et de travaux.
(2) Prix moyens issus de différents sites de fournisseur.