Choisir un escalier intérieur

Les questions à se poser pour choisir un escalier d’intérieur

28 septembre 2020
Escalier
Sommaire

Vous souhaitez acheter un escalier qui corresponde à vos critères esthétiques et pratiques ? Pour des travaux d’aménagement intérieur ou même une construction neuve, l’escalier demeure un élément  central indispensable à votre maison permettant d’accéder aux parties supérieures. Comment faut-il s’y prendre pour bien choisir votre escalier d’intérieur ? Quelle estimation attendre pour le devis d’installation d’un escalier ? Ootravaux fait le point sur les principaux éléments à considérer, comme les matériaux, le prix, les mesures, sans oublier la place et l’espace disponible pour une pose aisée. Suivez tous ces conseils pour choisir votre escalier en toute sérénité.

Quels éléments prendre en compte pour bien choisir votre escalier de maison ?

Avant d’identifier les différents types d’escaliers susceptibles de vous intéresser, il vous faut déterminer certains critères. Ceux-ci tiennent autant à vos besoins qu’à la configuration des espaces intérieurs de votre maison. Parmi les points à ne pas négliger pour choisir un escalier, il faut s’attarder sur :

  • l’espace disponible au niveau du sol dans la pièce d’accueil afin de bénéficier d’un gain de place notable ;
  • la hauteur totale où vous comptez installer votre escalier intérieur pour vous aider à déterminer le nombre de marches à prévoir ;
  • le matériau principalement employé dans sa conception : escalier en bois, en verre, en métal… ;
  • la forme de la pièce : escalier tournant, escalier hélicoïdal, escalier colimaçon, escalier droit, escalier de quart…

Pour un choix pertinent et adapté à votre projet, prenez également en considération la fréquence de passage, le côté esthétique, et bien entendu  le prix de l’escalier.

Les différents types d’escaliers intérieurs selon leur forme

Choisir un escalier intérieur nécessite une attention particulière sur sa forme. Un escalier confortable permet une montée et une descente sans contrainte, et ce, de la première à la dernière marche. Qu’il s’agisse d’un escalier hélicoïdal, droit ou tournant, son intégration dans votre espace domestique doit être naturelle. Les principaux types d’escaliers sont les suivants :

  • l’escalier quart de tournant,
  • l’escalier droit classique,
  • l’escalier droit tournant,
  • l’escalier sur limon central,
  • l’escalier en colimaçon, ou hélicoïdal.

Vous avez aussi la possibilité de choisir un escalier suspendu pour une surface d’occupation au sol nulle. Dans les petits espaces, privilégiez le quart de tournant ou l’escalier hélicoïdal pour réaliser un gain de place. Quant à l’escalier droit, il s’accorde idéalement dans des pièces plus vastes. Il existe également des escaliers sur-mesure, de type droit tournant ou droit quart de tournant, où vous pouvez moduler, entre autres, le giron de la profondeur de marche.

Comment choisir parmi différentes formes d’escaliers intérieurs ?

Quel matériau pour un escalier intérieur esthétique et durable ?

Choisir un escalier d’intérieur pour votre maison, c’est aussi s’attarder sur les matériaux qui le composent. En complément de la forme (droit, hélicoïdal, colimaçon, tournant…), l’escalier se décline en bois, en métal, en béton, en pierre et même en verre.

  • Le bois : un choix classique et néanmoins esthétique disponible en de nombreuses essences (sapin, hêtre, chêne…). Ce matériau permet aussi de confectionner des échelles de meunier et des escaliers à pas décalés.
  • Le métal : produit en aluminium, en acier ou en inox, les escaliers en métal se distinguent par l’absence de contremarches et sont plus simples à entretenir que les escaliers en bois nécessitant des  traitements dédiés. Ce type d’escalier est idéal pour une décoration de style industriel.
  • Le béton : très solide, l’escalier en béton peut recevoir un revêtement de finition comme le bois ou le carrelage ou la cire (béton ciré). De plus, il est silencieux grâce à ses marches pleines.
  • La pierre : très esthétique, la pierre permet de créer des escaliers aussi bien rustiques que modernes. Cela dépend notamment du type de pierre (marbre, pierre de Bourgogne, pierre bleue, etc.). D’autre part, l’escalier en pierre intérieur ne craque pas.
  • Le verre : il s’agit généralement d’escaliers sur-mesure, suspendus ou sur limon central. Faciles à nettoyer et originaux, ils concilient esthétisme et modernité, tout en créant un effet de légèreté grâce à la faible épaisseur des marches. Le verre feuilleté sert à la confection des marches.

Quel matériau pour un escalier intérieur ?

Quels éléments de sécurité privilégier pour un escalier d’intérieur ?

Quel que soit le type (droit, tournant…), l’escalier implique une notion sécuritaire incontournable. Selon les contraintes techniques liées à la configuration des lieux et au matériau, il est possible de moduler la profondeur de marche mesurée. De même, la pose d’une rampe et d’un garde-corps n’est pas obligatoire, mais vivement conseillée pour votre escalier. Choisir un modèle plutôt qu’un autre dépend alors de la composition de votre foyer. Enfants, personne à mobilité réduite, animaux de compagnie… La configuration de l’escalier intérieur de votre maison doit s’adapter à tous les profils !

Quel budget prévoir pour l’installation d’un escalier d’intérieur à la maison ?

Avant de porter votre choix sur un escalier droit, quart de tournant, ou en colimaçon, il est recommandé de demander plusieurs devis d’installation pour votre escalier. Pour avoir une première estimation du budget à prévoir pour l’installation d’un escalier, retrouvez les prix (1) des escaliers droits, tournants, hélicoïdaux et limon central en fonction des matériaux (hors frais de main-d’œuvre).

 

Escalier droit

Escalier tournant ou quart tournant

Escalier hélicoïdal

Escalier limon central droit

Escalier limon central tournant

Bois

800 à 6 000 euros

1 500 à 7 000 euros

1 500 à 8 000 euros

à partir de 8 000 euros

à partir de 10 000 euros

Métal

3 000 à 12 000 euros

3 000 à 12 000 euros

3 000 à 12 000 euros

à partir de 12 000 euros

à partir de 15 000 euros

Béton

2 000 à 4 000 euros

1 500 à 3 000 euros

2 000 à 4 000 euros

à partir de 7 000 euros

à partir de 9 000 euros

Verre

5 000 à 12 000 euros

5 000 à 12 000 euros

5 000 à 12 000 euros

à partir de 12 000 euros

à partir de 15 000 euros

Pierre

5 000 à 12 000 euros

5 000 à 12 000 euros

5 000 à 12 000 euros

/

/

Au prix de l’escalier, il convient par ailleurs d’ajouter le coût de la main-d’œuvre pour sa mise en place. Complexe, l’installation d’un escalier tournant, escalier droit, escalier hélicoïdal, etc. nécessite en effet d’avoir recours à un professionnel. Prévoyez pour ce poste de dépense un budget compris entre 160 € et 500 € (1) selon le type d’escalier.

(1) Prix observés sur les sites des professionnels.

Haut de page