Ootravaux

Quel vitrage choisir pour une véranda ?

14 décembre 2021
Véranda
Sommaire

Si une véranda ajoute un puits de lumière considérable dans une maison, elle offre surtout une pièce de vie supplémentaire ! Fraîche en été grâce à de grandes ouvertures et chauffée naturellement en hiver par le soleil, elle pourrait vite devenir votre pièce favorite. Avant de pouvoir profiter de votre jardin d’hiver, vous allez devoir choisir sa forme, ses matériaux, son emplacement mais aussi le modèle de vitre !

Ootravaux vous aide à choisir le bon vitrage pour votre future véranda. L’assurance de faire entrer son jardin et le soleil au cœur de la maison !

L'essentiel
  • Plusieurs paramètres sont à prendre en compte dans votre sélection : utilisation de la véranda, exposition, nuisances sonores, risque d’infraction et budget.
  • Le choix d’un vitrage dépend de l’épaisseur maximale admissible par la structure ainsi que du poids à ne pas dépasser. Pensez à ces paramètres !
  • Le double ou le triple vitrage évite la condensation et les pertes de chaleur.
  • De nombreuses options existent pour chaque vitrage : autonettoyant, réfléchissant, chauffant, etc.

Vitrage pour une véranda : les paramètres clés

Avant de déterminer le type de verre à utiliser, posez-vous la question suivante : quelles sont mes priorités ? En effet, tous les vitrages n’affichent pas les mêmes caractéristiques. Pour vous aider dans votre réflexion, voici les principaux éléments à prendre en compte :

  • l’isolation thermique : c’est souvent le 1er paramètre retenu. Un simple vitrage n’isole que très peu : la déperdition de chaleur est d’environ 140 watts par mètre carré (1). En fonction de la taille de votre future véranda, la facture d’énergie pourrait très vite s’envoler une fois l’hiver arrivé… De plus, ce genre de verre crée un pont thermique, synonyme de condensation ;
  • l’isolation acoustique : elle peut être utile si vous habitez proche d’une route ou à proximité de nuisances sonores. Une bonne isolation phonique vous protège des bruits extérieurs, mais évite également aux voisins d’entendre ce qu’il se passe à l’intérieur ;
  • la résistance à l’effraction : elle permet de retarder l’intrusion de cambrioleurs. Très utile dans les zones isolées et sujettes aux cambriolages.
  • la facilité de nettoyage : si la tâche n’est pas trop compliquée sur une petite structure, cela peut vite devenir une corvée sur une véranda de plus grande taille.
undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de vitrerie 

Avec les artisans Ootravaux

Les différents types de vitrage pour véranda

Le verre à haut rendement pour une isolation optimale

Vous souhaitez privilégier l’isolation thermique et phonique pour votre future véranda ? Misez sur un verre à haut rendement. À la clé : confort, économie de chauffage et silence ! La première chose à savoir est qu’une bonne isolation thermique va généralement de pair avec une bonne isolation phonique.

Le verre HR signifie « haut-rendement » et se présente en double ou en triple vitrage. Chaque couche de verre est séparée par une lame de gaz. Voici les différentes appellations et leur spécificité :

  • Le HR+ : 2 vitres avec un interstice comblé par de l’air sec. Il présente une bonne isolation thermique.
  • Le HR++ : il s’agit également d’un double vitrage, mais l’espace entre les 2 couches est rempli d’un gaz comme l’argon. Aujourd’hui, le vitrage HR++ est en train de devenir le standard pour les vérandas.
  • Le triple HR+++ : 3 plaques de verre sont séparées par de l’argon ou du krypton. Son isolation thermique est excellente, mais son coût est élevé et son encombrement important.

Bon A Savoir

Le double vitrage, qu’il soit HR+ ou HR++ existe en version phonique. Cette option se traduit par une différence d’épaisseur des 2 couches de verre. Celle située à l’extérieur est plus épaisse que celle intérieure. Le niveau sonore est donc atténué.

Le vitrage chauffant

Ce nouveau type de verre transforme une partie du rayonnement solaire en calories. En plus de présenter de bons résultats en termes d’isolation, il vous offrira une sensation de chaleur douce lorsque vous en approcherez. Son secret contre le froid ? Une couche métallique invisible transforme le rayonnement solaire en un courant électrique, qui fait chauffer le verre.

Le vitrage autonettoyant pour tous les types de verres

Le revêtement autonettoyant est une option disponible pour toutes les classes de verre. Grâce à une très fine couche d’oxyde de titane déposée sur la face extérieure, le verre reste propre. En effet, ce film procure au verre une propriété déperlante, évitant aux gouttes d’eau de rester collées sur la vitre. Résultat : il n’y a plus de traces de calcaire sur votre vitre, qui reste propre plus longtemps.

Et concernant les autres saletés ? Il existe des films dits « photocatalytiques » qui dégradent et détruisent les salissures organiques grâce à l’action du soleil. Une fois décomposées, elles sont évacuées à la prochaine pluie. Toutes ces options sont disponibles pour n’importe quel vitrage, moyennant un supplément. Pratique, non ?

Le vitrage filtrant pour les vérandas exposées au sud

L’option filtrante est très appréciée pour les vérandas fortement exposées au soleil. Appelé aussi “verre à contrôle solaire”, il réduit la quantité de rayons solaires pénétrant à l’intérieur en réfléchissant une partie vers l’extérieur. Très utile dans les régions chaudes en été, il est parfait pour pouvoir profiter de la véranda malgré un été très ensoleillé.

En revanche, c’est une protection inamovible. En d’autres termes, vous aurez également moins de chauffage naturel en hiver.

Le vitrage de sécurité ou verre feuilleté

Ce verre offre une meilleure résistance aux effractions. Si un simple vitrage peut être brisé en quelques secondes seulement, le double vitrage offre déjà plus de résistance face aux cambrioleurs. Mais il reste néanmoins un point faible concernant la sécurisation d’un logement.

Si votre habitation est située dans une zone à risque, optez pour le verre feuilleté. Disponible pour tous les vitrages, le verre emprisonne une couche vinylique transparente et indétectable. Le résultat est sans appel : il faudra au moins 6 minutes à une personne expérimentée pour briser un carreau.

Quel budget pour un vitrage anti effraction ?

Quelle épaisseur de verre pour une véranda ?

L’épaisseur totale d’un vitrage dépend du verre utilisé. Le simple vitrage étant le plus fin, il n’est épais que de quelques millimètres. Si vous êtes limité par votre future ossature dans le choix de votre verre, retenez ceci (2) :

  • pour une épaisseur inférieure à 10 mm, le simple vitrage est à retenir ;
  • entre 20 et 26 mm, le double vitrage peut être employé, sauf la version sécurisée ;
  • entre 36 et 54 mm, le double vitrage feuilleté et le triple vitrage peuvent être utilisés ;
  • supérieure à 55 mm, le triple vitrage sécurisé est disponible.

Quel vitrage pour une véranda : ce qu’il faut retenir

Pour vous aider dans cette sélection, Ootravaux a résumé les avantages et les inconvénients de chaque verre, ainsi que leur prix (3) dans le tableau ci-contre :

Avantage principal

Inconvénient majeur

Prix de départ au m² (hors pose)

Simple vitrage

Bon marché

Aucune isolation

65 €

Double vitrage HR+

Bonne isolation thermique

Isolation phonique moyenne

150 €

Double vitrage HR++

Meilleure isolation thermique

Faible résistance à l’effraction

280 €

Double vitrage feuilleté

Très bonne résistance à l’effraction

Poids important

200 €

Triple vitrage HR+++

Très bonne isolation

Épaisseur importante

200 €

Revêtement autonettoyant

Propreté durable

Nécessite une bonne exposition

+ 10 à + 25 % par rapport à un modèle classique

Revêtement filtrant

Réduit la chaleur en été

Chauffe moins en hiver

100 €

Verre chauffant

Transforme le rayonnement en chaleur

Coût élevé

500 €

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de vitrerie

Avec les artisans Ootravaux

(1) https://conseils-thermiques.org/contenu/ouvrant_simple_vitrage.php
(2) https://www.verreclair.fr/quel-vitrage-pour-votre-veranda/ 
(3) Prix issus de sites de travaux et construction.