Quel prix pour la construction d’un mur de soutènement ?

05 mars 2021
Jardin
Sommaire

Pour aménager un jardin en pente, il peut s’avérer pertinent de construire un mur de soutènement avant de pouvoir créer une allée de jardin ou de planter des végétaux. Les murs de soutènement sont le plus souvent construits en pierre ou en béton, mais le bois peut être également envisagé. Bref, une esthétique variée s’offre à vous pour votre projet de soutènement ! Ootravaux se penche de près sur la question du prix d’un mur de soutènement afin de vous aider à mieux estimer votre budget.

Mur de soutènement : son rôle et l’importance de travaux de qualité

Comptant parmi les travaux de gros œuvre, le mur de soutènement joue, comme son nom l’indique, un rôle majeur de soutien du terrain. De la qualité de sa construction dépend donc la stabilité de votre jardin.

À quoi sert un mur de soutènement ?

Qu’il soit en pierre, en parpaings, en bois ou composé de gabion, le mur de soutènement a la même fonction : maintenir la terre d’un terrain et lui éviter ainsi de s’affaisser, voire s’effondrer. Le mur de soutènement se construit en hauteur : il s’agit donc d’une construction visible. Vous apprécierez donc le choix de matériaux qui s’offre à vous, de la pierre au bois, en passant par le parpaing et le gabion.

Les murs de soutènement permettent également d’égaliser un terrain en pente. Le mur augmente en effet la hauteur du sol : la terre viendra combler l’espace afin d’aplanir l’ensemble. Le mur de soutènement permet ainsi d’éviter un jardin en terrasse lorsque ce type de configuration n’est pas souhaité, ou de créer des terrasses, selon l’implantation du mur.

Le mur de soutènement retient également un sol meuble en limite de terrain, pour que la terre ne ravine pas sur la route en contrebas, par exemple. Du muret de jardin à l’enrochement d’envergure, le mur de soutènement peut ainsi revêtir bien des aspects.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez votre mur de soutènement

Avec les artisans Ootravaux

Les 2 types de murs de soutènement

Les murs de soutènement se divisent en 2 grandes catégories. Si leur fonction est la même, elles se distinguent par le principe de construction de l’ouvrage de maçonnerie :

  • Mur de soutènement poids : de fondations profondes, et globalement imposant, ce type de mur de soutènement maintient la stabilité d’un terrain grâce à sa propre poussée. Généralement fait de pierres, il est le type de mur de soutènement le plus coûteux, mais le moins complexe à réaliser.
  • Mur de soutènement autostable : généralement fait en béton armé ou parpaings, il s’avère plus léger que le mur de soutènement poids. C’est par sa structure que ce type de mur de soutènement s’avère efficace. Le mur comporte une importante partie enterrée parallèle au sol, et une partie perpendiculaire au sol qui permet de retenir le remblai. Sa réalisation reste technique, mais moins onéreuse.

L’importance d’un mur de soutènement de qualité

Les travaux de construction d’un mur de soutènement sont des travaux de maçonnerie aux enjeux forts :

  • stabilité d’un terrain ;
  • sécurité des voies de circulation autour du terrain ;
  • aplanissement d’un terrain pour le rendre plus fonctionnel.

Par conséquent, si le mur s’avère mal construit, les dégâts peuvent s’avérer importants : jardin inutilisable, circulation entravée… Sa mise en œuvre étant technique, il est particulièrement recommandé de confier les travaux à un spécialiste en maçonnerie.

Quel prix selon le matériau du mur de soutènement ?

Comment choisir le matériau de son mur de soutènement ?

Vous avez le choix entre plusieurs matériaux pour les travaux de construction d’un mur de soutènement. Le choix dépend avant tout de leurs caractéristiques techniques. Lorsque le volume de terre à retenir n’exerce pas une pression trop forte sur le mur, il reste possible d’opter pour un mur de soutènement en bois.

Cependant, pour des travaux de soutènement de grande ampleur, le béton ou le parpaing sont les matériaux à privilégier. Si le mur de soutènement est destiné à retenir une clôture ou une allée de jardin carrossable, le devis ne vous proposera pas le même type de matériau pour réaliser votre projet !

Dans tous les cas, il reste indispensable de bien proportionner l’épaisseur et la résistance du mur en fonction de la pression exercée par le sol à retenir, afin de garantir une construction efficace et durable. L’avis d’un professionnel s’avère ainsi fortement recommandé pour réaliser un mur de soutènement, quel que soit le matériau employé.

Les avantages de chaque matériau pour un mur de soutènement

Voici dans les grandes lignes les utilisations privilégiées de chaque matériau dans le cadre de travaux de soutènement :

  • pierre : le mur en pierre est idéal pour aménager l’extérieur d’une maison ancienne ou traditionnelle. Si vous optez pour des blocs de pierre imposants (enrochement), un engin de terrassement sera nécessaire pour leur mise en œuvre ;
  • béton : très résistant, le mur de soutènement en béton requiert un haut savoir-faire technique ;
  • parpaing : relativement peu coûteux et faciles à assembler, les parpaings peuvent s’accompagner d’une armature métallique pour plus de robustesse. Pour des questions de résistance, préférez les parpaings pleins et non creux ;
  • préfabriqué : il s’agit d’un mur composé de blocs de béton prêts à poser. La mise en œuvre de ce type de mur de soutènement est rapide, mais nécessite un calibrage précis des travaux ;
  • bois : le bois peut s’employer pour construire un mur de soutènement si la pression qui s’exerce sur lui reste légère. Ce matériau convient donc aux petits projets de jardin ou de clôture ;
  • gabion : le gabion est une cage en métal remplie de galets. Son esthétique plus contemporaine que la pierre va de pair avec une mise en œuvre plus facile.

Prix d’un mur de soutènement en fonction des matériaux

Le prix d’un mur de soutènement peut varier fortement d’un matériau à l’autre. Voici les prix hors pose des matériaux précédemment mentionnés (1) :

Matériau du mur de soutènement

Prix des matériaux du mur au m2 

Mur en pierre

150 à 280 euros

Mur en béton armé

150 à 350 euros

Mur en parpaings pleins

20 à 45 euros

Mur en préfabriqué

145 à 400 euros

Mur en bois

10 à 40 euros

Mur en gabion

250 à 350 euros

Lorsque vous demandez un devis, n’oubliez pas de vous renseigner sur le coût de livraison. En effet, étant donné le poids de ces matériaux et le volume généralement nécessaire pour ce type de réalisation, le prix de la livraison peut s’avérer assez élevé. Le prix de livraison n’est souvent indiqué qu’après une demande de devis. La fabrication du béton peut avoir lieu sur le terrain même de la construction du mur de soutènement.

Quel prix pour les travaux préalables ?

La construction d’un mur de soutènement est un chantier de grande envergure qui implique des jeux de force, de résistance, et des questions d’évacuation de l’eau. Des travaux préalables sont donc nécessaires à la construction proprement dite du mur.

L’étude du sol avant la construction d’un mur de soutènement

Étant donné les enjeux d’un tel projet de maçonnerie, une étude de faisabilité reste nécessaire avant la construction d’un mur de soutènement. Une description précise du terrain est élaborée en analysant :

  • la nature du sol ;
  • la pente du terrain ;
  • la pression exercée par le sol par m3.

Ces résultats détermineront les mesures de votre mur de soutènement : hauteur, épaisseur, matériau, ainsi que le type de mur de soutènement (poids ou autostable). Une étude de sol coûte environ 700 à 2 500 euros (1) en fonction des caractéristiques du terrain.

Bon A Savoir

Un mur de soutènement doit respecter quelques normes et limites. Ainsi, sa hauteur ne peut pas excéder 4 mètres. La pression qu’il reçoit ne doit pas dépasser 175 décanewtons/m2. Et si le mur doit retenir un sol en limite de terrain, la pente de ce dernier se limite à 10 %. Si l’une de ces normes est dépassée dans le cadre de l’étude de votre projet, la construction d’un mur de soutènement vous sera refusée.

La préparation du terrain pour un mur de soutènement

Une fois tous les calculs effectués, les premiers travaux peuvent commencer. La première étape d’un projet de construction d’un mur de soutènement consiste à terrasser le sol et creuser les fondations. Il est donc important que le terrain concerné par les travaux soit facilement accessible par des engins de chantier. Des travaux manuels allongent considérablement le temps nécessaire, et donc le prix de la main-d’œuvre sur le devis de construction de votre mur de soutènement.

Les travaux de fondation et terrassement s’accompagnent de travaux de drainage, afin de prolonger la durée de vie du mur de soutènement.

Hors fournitures, au mètre carré, il faut généralement compter 25 à 55 euros par m3 (1) pour le terrassement d’un terrain selon sa facilité d’accès, sa pente, etc.

Faire appel à un pro pour l’installation du mur : à qui s’adresser et pour quel coût ?

De quoi dépend le coût d’un pro de la maçonnerie pour un mur de soutènement ?

Le coût de main-d’œuvre pour la construction de murs de soutènement peut varier selon différents facteurs qui font surtout varier le temps que le professionnel passera sur votre chantier :

  • L’accessibilité du terrain : le maçon peut-il venir avec des engins, ou devra-t-il effectuer les travaux manuellement ?
  • L’état et la nature du terrain : ils déterminent l’ampleur des travaux de terrassement et l’importance des fondations.
  • Le matériau choisi pour la construction du mur : plus cher à l’achat, le préfabriqué s’avère aussi plus rapide à poser, contrairement au béton à couler par exemple.
  • Les dimensions du mur : il est évident que plus la hauteur et la longueur de votre mur de soutènement s’avèrent importantes, plus le pro aura besoin de temps pour le construire ;
  • Le coût de l’artisan et votre région : le prix des artisans reste souvent plus élevé en Île-de-France et dans les grandes villes. En outre, chaque professionnel fixe librement ses prix de construction.

Quel est le coût d’un maçon pour la construction d’un mur de soutènement ?

Que vous le souhaitiez en pierre, en parpaing, en gabion ou encore en béton, vous devez faire appel à un maçon pour obtenir un devis de construction d’un mur de soutènement. Le coût du montage du mur varie généralement entre 10 et 100 euros (2) par mètre carré en pose seule.

(1) Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux.
(2) Prix issus du site https://www.prix-pose.com/mur-soutenement/

 

Haut de page