Ootravaux

Quel prix pour l’installation d’une VMR ?

03 Mai 2022
Ventilation (VMC)
Sommaire

Plus simple à installer qu’une VMC, la ventilation mécanique répartie est une solution de choix pour la rénovation d’une maison ou d’un appartement. Sans avoir à poser des gaines, l’installation d’extracteurs dans les pièces humides du logement permet de faire circuler un air frais, plus sain pour les occupants. Quel budget faut-il prévoir pour l’installation d’une VMR, et quels sont les aménagements annexes ? Combien coûte la pose par un professionnel ? Ootravaux vous souffle toutes les informations à connaître.

L'essentiel
  • La VMR est recommandée dans le cas d’une rénovation : elle ne nécessite pas de conduits, au contraire de la VMC (contrôlée), et c’est une solution sur-mesure pour des habitations anciennes.
  • Le budget dépend principalement du nombre de pièces à ventiler : les extracteurs sont placés dans les lieux humides (salles de bains, cuisines…), et les aérateurs dans les espaces de vie. Comptez entre 150 et 600 € (1) pour un extracteur, matériel seul.
  • Ootravaux vous recommande de faire appel à un spécialiste pour la pose de votre VMR. Il pourra également réaliser les aménagements annexes, comme le perçage des murs. Prévoyez entre 50 et 60 euros de l’heure (1).

Quels sont les avantages d’une VMR ?

Comme la VMC ou la ventilation par insufflation, la VMR est l’une des solutions mécaniques qui permet de renouveler l’air intérieur de votre maison ou de votre appartement. Quels sont ses avantages ?

Installation plus simple que d’autres systèmes de ventilation

Son premier point fort tient à son principe même de fonctionnement. Ce système repose sur une circulation de l’air entre les pièces de service (cuisines, salles d’eau, WC…) et les pièces de vie, comme le séjour ou les chambres. L’air vicié est extrait depuis ces pièces de service, et il est remplacé par l’air frais aspiré depuis l’extérieur dans les espaces de vie.

  • Aucune gaine ni conduit n’est nécessaire dans le logement, et les aménagements se limitent à la pose de bouches pour les aérateurs et d’extracteurs d’air. Ils sont autonomes : aucun appareil n’est connecté à un système central. C’est une différence importante avec la VMC, qui nécessite de percer les murs pour poser des gaines (VMC simple flux, VMC double flux, ventilation mécanique contrôlée gaz…).
  • Attention à ne pas confondre avec un système par insufflation, qui ventile les locaux en insufflant un flux d’air frais extrait de l’extérieur.
  • Cette simplicité de mise en œuvre en fait un système sur-mesure, recommandé pour la rénovation de logements anciens
undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation de votre VMR

Avec les artisans Ootravaux

Bon A Savoir

Une VMR ne peut pas être installée dans les logements neufs. Contrairement à la VMC, elle ne répond pas aux exigences de la RT 2020 (réglementation thermique 2020).

Fonctionnement économique

Les extracteurs d’air sont peu gourmands en énergie : la puissance électrique nécessaire est moins importante que celle requise pour faire circuler l’air dans des conduits par exemple. Comptez en moyenne une consommation énergétique entre 5 et 9 Wh pour un extracteur.

Le débit d’air peut aussi être adapté en fonction des espaces intérieurs. Même dans les lieux où l’humidité est importante, il existe des différences :

  • Pour une cuisine, il vous faut prévoir un renouvellement du volume d’air 6 à 10 fois par heure.
  • Pour une salle de bains, le volume d’air doit être renouvelé 10 à 15 fois par heure.

Des nuisances sonores faibles

La VMR a d’autres avantages au quotidien : les extracteurs sont moins bruyants que ceux d’une VMC, notamment parce qu’ils ne nécessitent pas une puissance électrique importante. En moyenne, le bruit émis par une bouche d’extraction est estimé à 30 dB, alors que celui de la bouche d’une VMC atteint plutôt 35 dB.

Un entretien facilité

L’entretien de la VMR est simplifié lorsqu’il n’y a pas de conduits à nettoyer. Seules les grilles demandent un nettoyage régulier : deux fois par an dans les espaces sanitaires, et au moins une fois par trimestre dans la cuisine, où la grille peut être plus grasse.

Comment fonctionne une VMR ?

Quels critères impactent le prix d’une VMR ?

Le nombre de bouches d’aération

Comme pour beaucoup de projets d’aménagement, il vous faut prévoir un prix plus élevé pour des superficies plus conséquentes.

  • L’installation d’une VMR nécessite la pose d’une bouche d’extraction dans chaque pièce de service (ou salles d’eau), et d’un aérateur dans les pièces de vie principales au minimum. Plus le nombre d’espaces à ventiler est important, plus le budget augmente.
  • Prévoyez aussi un coût supplémentaire pour des pièces secondaires : salle de jeux, coin lecture, dressing… Bien ventiler est essentiel aussi dans ce type d’espace !

Les caractéristiques des extracteurs

Le prix des extracteurs dépend de leur puissance : plus un appareil est performant, plus il est coûteux. Mais d’autres critères impactent aussi le coût du matériel.

  • Le mode de fonctionnement : par intermittence ou en permanence. Les systèmes permanents sont habituellement plus performants car ils fonctionnent non-stop. Mais certains modèles intermittents bénéficient de réglages spécifiques en fonction du taux d’humidité par exemple (de type hygroréglable). Selon leurs options, comme la récupération de chaleur, ils peuvent être plus coûteux.
  • Il existe aussi des modèles plus silencieux ou moins gourmands en énergie, souvent plus chers.

Bon A Savoir

Le fonctionnement d’une VMC double flux permet une récupération de la chaleur (des calories) dans l’air extrait. Certains modèles de VMR offrent aussi cette option, synonyme d’économie de chauffage et d’énergie.

La pose par un professionnel

Faire appel à un spécialiste ajoute une ligne sur votre budget, mais c’est aussi la garantie d’une pose de qualité et pérenne. Des professionnels de la ventilation et du chauffage seront plus à même de vous conseiller les extracteurs les plus adaptés dans chaque espace où l’humidité est plus importante, en fonction de leurs performances et du volume d’air à renouveler.

Cela peut même vous aider à faire des économies avec une installation sur-mesure, qui correspond exactement aux besoins de votre habitation.

Les aménagements annexes

Certains aménagements de maçonnerie peuvent être nécessaires. Il vous faut prévoir de percer le mur pour une sortie ou une entrée d’air si elles n’existent pas. 

Prévoyez également le détalonnage des portes intérieures, c’est-à-dire de laisser un jour de 1 à 2 cm entre le bas du battant de la porte et le sol. 

Quel prix pour une VMR et les travaux annexes ?

Combien coûte la ventilation mécanique répartie ?

Votre budget matériel se répartit entre l’achat d’un extracteur pour chaque pièce humide, et une grille d’aération pour chaque espace de vie à ventiler. 

  • Prévoyez entre 150 et 600 euros (1) par bouche d’extraction ;
  • Et entre 2 et 50 euros (1) pour chaque aérateur.

La fourchette de prix des extracteurs varie en fonction de la puissance des appareils, ainsi que des options (mode silencieux, connecté, hygroréglable…). Pour choisir vos extracteurs, tenez compte :

  • du débit d’air en m³/h ;
  • du niveau sonore ;
  • de leur consommation énergétique (consommation d’électricité en watts).

Ces informations figurent sur la fiche technique des appareils.

Bon A Savoir

L'arrêté du 24 mars 1982 relatif à l’aération des logements fixe des débits d’air minimaux à appliquer pour ventiler votre habitation. Pour un logement de 4 pièces, le débit total d’air doit en effet atteindre 90 m³/h au minimum, dont au moins 45 m³/h dans la cuisine.

Combien coûtent les travaux annexes pour l’installation d’une VMR ?

Certains aménagements peuvent être nécessaires pour maintenir le flux d’air et garantir une ventilation efficace.

Perçage des trous dans les murs

Même s’il n’est pas question de faire passer des gaines à l’intérieur du mur, il peut être nécessaire de percer le mur vers l’extérieur pour permettre l’entrée et la sortie de l’air.

  • Si vous souhaitez le faire vous-même, prévoyez une perceuse et un foret, ainsi que du matériel de protection (bâche, lunettes de protection…).
  • Si vous faites appel à un spécialiste pour installer votre VMR, il se charge aussi de ces aménagements.

Détalonnage des portes intérieures

  • Cette opération consiste à laisser un espace entre le battant et le sol, pour faciliter le flux d’air dans la maison.
  • Pour une ventilation mécanique, prévoyez une hauteur de 2 cm pour les portes des cuisines et séjours, et 1 cm pour celles des salles d’eau, des WC et des chambres.
  • Pour éviter d’abîmer les portes, il est conseillé de faire appel à un pro qui pourra utiliser le matériel adéquat. Vous pouvez confier cette tâche à un spécialiste de la ventilation et du chauffage, ou faire appel à un menuisier. Le tarif horaire d’un menuisier varie entre 25 et 110 euros de l’heure (1).

Qui installe la VMR et à quel prix ?

Pourquoi faire appel à un spécialiste pour la pose d’une ventilation mécanique répartie ?

Pour une pose de qualité et pour éviter de vous lancer dans des aménagements que vous ne maîtrisez pas forcément, Ootravaux vous recommande de faire appel à un spécialiste de la ventilation et du chauffage.

  • Il possède les compétences techniques et le matériel requis pour un système sur-mesure, qui correspond aux caractéristiques de votre logement.
  • Il dispose aussi des connaissances en maçonnerie, menuiserie et électricité qui seront utiles pour percer les murs pour les bouches des aérateurs, étalonner les portes et effectuer le branchement électrique des extracteurs.
  • Il vérifie ensuite le bon fonctionnement du système, qui doit assurer un flux d’air efficace et régulier.

Bon A Savoir

Pensez à faire appel à un spécialiste certifié RGE pour bénéficier des aides financières (Eco-PTZ, MaPrimeRénov’…). Ces aides sont octroyées pour les travaux de rénovation énergétique ou pour l’installation d’équipements moins énergivores (remplacement d’une chaudière au gaz par un chauffage solaire ou pompe à chaleur par exemple).

Quel est le prix de la pose par un professionnel ?

L’intervention d’un spécialiste de la ventilation et du chauffage est plus souvent facturée à l’heure. Le budget oscille entre 50 et 60 euros de l’heure (1). Si des aménagements annexes importants sont nécessaires, ou que votre type de maison nécessite de nombreux extracteurs et bouches d’aérateurs, cela peut en effet impacter à la hausse le coût des travaux. N’hésitez pas à vérifier le détail sur le devis.  

Astuce

Ootravaux vous recommande de demander plusieurs devis en ligne, pour pouvoir comparer les prix des professionnels et bénéficier du meilleur tarif. N’hésitez pas à faire jouer la concurrence : demander des devis est simple, et gratuit.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation de votre VMR

Avec les artisans Ootravaux

(1) Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux