un produit hydrofuge améliore l’étanchéité de la toiture

Rénovation : comment choisir un hydrofuge pour la toiture ?

06 juillet 2020
Toiture
Sommaire

Vous souhaitez donner une seconde jeunesse à votre toiture ? Un traitement hydrofuge peut suffire à la protéger pendant plusieurs années des intempéries, tout en lui rendant son éclat originel. Il est également apprécié pour optimiser l’isolation, parfaire l’étanchéité de votre toit et anticiper l’apparition de mousse. Nous vous expliquons ici comment choisir un hydrofuge pour la toiture pour réaliser votre projet dans les meilleures conditions.

Pourquoi hydrofuger sa toiture ?

Avec le temps et les intempéries, votre toiture en tuiles ou en ardoises peut subir des dommages qui réduisent sa durée de vie : infiltrations, humidité, pollution, mousse, lichens… C’est pourquoi il est conseillé de procéder à un démoussage tous les 2 ans, puis d’utiliser un produit de protection de toiture hydrofuge. En guise de traitement périodique pour votre couverture de toit, un produit hydrofuge permet d’améliorer l’étanchéité de la toiture en atténuant la porosité des tuiles ou des ardoises. L’hydrofuge a un effet autonettoyant : l’eau de pluie glisse sur la toiture, empêchant l’imprégnation des micro-organismes, des salissures et de la poussière. Le produit imperméabilisant permet aussi aux ardoises ou aux tuiles de conserver leur éclat. Bénéficiant d’une protection optimale, votre toiture garde ainsi un aspect neuf durablement.

Dans quel contexte faut-il prévoir un traitement hydrofuge pour son toit ?

Un traitement hydrofuge pour toiture est une solution à envisager pour une rénovation. Il peut vous éviter de remplacer complètement votre toiture. Il suffira alors d’effectuer le nettoyage de la toiture (suppression des mousses), de réparer les ardoises ou les tuiles défectueuses afin d’empêcher les infiltrations, puis de procéder au traitement hydrofuge du toit. Cette alternative vous permettra de retrouver un toit en bon état, tout en réalisant des économies sur vos travaux.

À quels professionnels faire appel pour hydrofuger son toit ?

Pour cette opération, vous pouvez faire appel à un couvreur, si votre maison est haute et le toit très pentu, pour des raisons de sécurité et de matériel. Demandez des devis à plusieurs professionnels pour faire jouer la concurrence. Vous pouvez néanmoins acheter du produit imperméabilisant, et réaliser l’application vous-même, si la pente de votre toit est faible.

Bon A Savoir

Le traitement hydrofuge du toit de votre maison doit impérativement se faire sur un support propre et en bon état, comme vous le feriez pour vos murs. Le traitement ne sera pas efficace en cas de fissures ou de mousse.

Quand et comment nettoyer sa toiture ?

Les différents types d’hydrofuge pour toitures

On distingue 2 grands types d’hydrofuge pour toitures en tuile ou en ardoise : l’hydrofuge à effet perlant et l’hydrofuge filmogène.

L’hydrofuge à effet perlant

Ce type d’hydrofuge est un produit imperméabilisant à base d’eau. Appliqué au pulvérisateur ou au rouleau, il s’infiltre dans les tuiles ou les ardoises jusqu’à saturation. Après les travaux d’application, l’eau s’évapore, pour ne laisser que les agents hydrophobes et les pigments pour un hydrofuge coloré. L’eau de pluie ruisselle donc sous forme de petites perles, sans pouvoir s’infiltrer dans la toiture. Les composants de cet hydrofuge sont naturels et biodégradables.

L’hydrofuge filmogène

Comme une peinture, cet hydrofuge de surface crée un effet d’isolation. Il recouvre la toiture d’un film qui durcit en séchant. Après séchage, il empêche l’eau et l’air de s’infiltrer dans la toiture. De plus, il offre une protection efficace contre l’humidité. Ce produit hydrofuge contient des solvants. Il est moins cher que l’hydrofuge à effet perlant, mais a l’inconvénient de ne pas laisser respirer la toiture.

L’hydrofuge coloré

L’hydrofuge coloré n'est pas forcément une catégorie à part entière, mais une variante des 2 familles précédentes de produits. En effet, un hydrofuge perlant ou filmogène peut être coloré. En comparaison avec l’offre d’hydrofuge incolore, il représente d’ailleurs une large part du marché. Appliqué à l’aide d’un pinceau plat ou d’un pistolet à peinture, l’hydrofuge coloré contient des pigments qui redonnent de l’éclat à votre toiture en tuile ou en ardoise. Il est aussi efficace que les autres traitements en ce qui concerne l’étanchéité du toit.

Comment choisir un hydrofuge pour la toiture : les critères

Vous trouverez des produits hydrofuges avec des caractéristiques variées pour mieux répondre à vos besoins. Voici les critères de choix.

  • Effet perlant ou filmogène : si votre budget est limité, vous pouvez opter pour un hydrofuge filmogène. Si vous préférez dépenser un peu plus, pour avoir un produit qui laisse respirer les toitures et respecte l’environnement, l’hydrofuge à effet perlant est fait pour vous.

  • Matériaux : veillez à choisir un produit compatible avec les matériaux de votre toit. Il existe des hydrofuges spécifiques pour les tuiles en terre cuite, les tuiles béton ou encore les ardoises. Les hydrofuges pour tuiles réclament une porosité minimale, et peuvent être incompatibles avec l’ardoise naturelle. Il existe néanmoins des produits adaptés à tous les matériaux.

  • Coloré ou incolore : vous pouvez raviver la couleur de votre toiture grâce à un hydrofuge pour toiture coloré. Il existe de nombreuses teintes, du gris ardoise au brun foncé, en passant par le rouge. Si votre toit est récent et que vous appliquez un traitement préventif, vous pouvez opter pour un hydrofuge incolore, qui ne modifiera pas l’aspect de la toiture.

  • Oléofuge : en plus d’être hydrofuges, certains produits d’entretien de toiture sont oléofuges. Ils préviennent la formation de traces noires provoquées par les dépôts d’oxydes de carbone tout en étant un traitement efficace contre l’humidité.

  • Durée d’efficacité : pour savoir comment choisir un hydrofuge pour toiture, vous pouvez aussi prêter attention à la durée d’efficacité. Celle-ci varie en général entre 5 et 15 ans, selon la qualité du produit.


Quel est le prix d’un traitement hydrofuge pour la toiture ?

Comptez environ 7 € le litre pour un hydrofuge à effet perlant, et 6 € le litre pour un imperméabilisant filmogène. Les hydrofuges de toiture colorés peuvent dépasser les 20 € le litre (1). Si vous faites appel à un couvreur pour la protection d’une toiture inclinée, ce dernier vous facturera entre 10 € et 20 € le mètre carré (2). Ce prix varie en fonction de l’état de la toiture : le professionnel devra en effet procéder au nettoyage et aux réparations de la couverture avant d’appliquer le traitement hydrofuge pour toiture. Par exemple, la pose d’un pare-vapeur ou le démoussage de la couverture.

Pour calculer le prix du traitement hydrofuge, ne prenez pas seulement en compte le prix au litre du produit observé sur des sites dédiés. En effet, les différents traitements n’ont pas le même rendement (m²/l ou m²/kg). Par exemple, certains pots de 5 litres peuvent couvrir une surface de 25 m², tandis que d’autres ne couvriront que 15 m² pour une même contenance.

La durée d’efficacité du produit est un autre paramètre à prendre en compte pour savoir comment choisir un hydrofuge pour les toitures de maison. Un produit dont l’efficacité garantie est de 5 ans peut vous revenir plus cher qu’un autre dont l’efficacité dure 15 ans. Celui-ci vous évitera en plus d’avoir à refaire les travaux tous les 5 ans. Si vous effectuez le traitement hydrofuge vous-même, prenez aussi en compte l’équipement nécessaire (pulvérisateur, échelle et équipements de sécurité, protection individuelle…).

(1) Prix observés sur les sites des distributeurs.

(2) Prix observés sur les sites des professionnels.