Ootravaux

Zoom sur le vitrage anti-UV et anti-chaleur

27 juillet 2022
Vitrage
Sommaire

Bien s’isoler, c’est aussi se protéger de la chaleur et limiter la hausse des températures dans la maison. Et c’est encore plus important avec des étés de plus en plus chauds ! Aussi, les vitrages anti-chaleur et anti-UV réduisent le rayonnement solaire en intérieur, sans faire l’impasse sur la lumière naturelle. Comment sont conçus ces vitrages, et quels sont leurs avantages pour la maison ? Pour vous éviter les coups de chaud, Ootravaux fait la lumière sur ce produit.

L'essentiel
  • Le vitrage anti-chaleur et anti-UV limite le rayonnement solaire et évite la surchauffe dans les pièces de la maison.
  • Un film d’oxyde de métal est déposé sur la face intérieure du verre. Cette pellicule filtre entre 50 et 80 % des rayons du soleil.
  • Atout confort en été, le vitrage limite aussi la déperdition thermique en hiver.
  • Ce produit est compatible avec d’autres solutions de protection solaire (store, volet roulant…).

Vitrage anti-UV et anti-chaleur : comment ça fonctionne ?

Depuis l’extérieur, rien ne distingue les vitrages classiques des vitrages anti-UV, si ce n’est une teinte légèrement plus sombre. Ces vitrages disposent en fait d’un traitement supplémentaire, appliqué lors de la fabrication des fenêtres en double ou en triple vitrage.

  • Une pellicule d’oxyde de métal est déposée sur la face intérieure du verre extérieur, c'est-à-dire entre deux éléments de paroi vitrée.
  • Ce film d’oxyde de métal agit comme un filtre : il laisse passer la lumière naturelle à travers la vitre, mais limite en moyenne 50 à 80 % des rayons UV.
  • Les vitrages traités contre les UV et la chaleur jouent un rôle d’isolant : ils réduisent le rayonnement solaire dans la maison en été, et évitent la déperdition d’énergie en hiver.
  • La capacité du vitrage à filtrer le rayonnement se mesure à l’aide du facteur solaire g. Le facteur solaire g s'exprime en % et caractérise la quantité totale d'énergie que laisse passer un vitrage par rapport à l'énergie solaire incidente. Il mesure donc la contribution d'un vitrage à l'échauffement de la pièce. Plus le facteur solaire est petit, plus les apports solaires sont faibles.Il oscille entre 0 et 1 : plus ce coefficient est proche de 0, plus il est efficace.

Exemple

Un vitrage anti-UV qui présente un facteur solaire de 0,5 g (G50) filtre 50 % du rayonnement, et un vitrage avec un facteur solaire de 0,2 g (G20) bloque 80 % de la chaleur solaire.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez votre installation de vitrage anti-UV et anti-chaleur

Avec les artisans Ootravaux

Quels sont les bénéfices du vitrage anti-UV et anti-chaleur ?

Les avantages des vitrages anti-chaleur et anti-UV (ou vitrages solaires) sont directement liés aux effets du soleil. Il s’agit de profiter d’un meilleur confort au quotidien, tout en optimisant l’isolation thermique de votre logement.

Limiter le rayonnement solaire en intérieur

Lorsque les fenêtres ou les baies vitrées sont fortement exposées en été, cela peut créer un effet de serre très inconfortable en intérieur. Le traitement anti-chaleur et anti-UV du vitrage limite cette hausse des températures. Idéal pour profiter de la lumière naturelle sans surchauffe, sans devoir fermer toute la journée stores et volets. Ou encore pour limiter le recours à la climatisation !

Une meilleure isolation thermique pendant l’hiver

Pendant les mois les plus froids aussi, le vitrage anti-chaleur contribue à maîtriser la facture d’énergie. Sa conception réduit la déperdition d’énergie vers l’extérieur. La chaleur est mieux conservée : un bon point pour le confort et le budget !

Éviter l’exposition aux UV

Les rayons UV sont nocifs pour les occupants de la maison… tout comme pour les meubles ou les éléments décoratifs qui y sont exposés ! Le filtre agit comme une protection pour limiter un jaunissement ou une décoloration prématurée des peintures, du mobilier ou du parquet. C’est aussi un plus pour limiter la sensation d’éblouissement.

undraw_calculator_1.svg
Estimez votre installation de vitrage anti-UV et anti-chaleur gratuitement

Comment bien choisir son vitrage anti-UV et anti-chaleur ?

L’orientation et de la superficie du vitrage

Si vous disposez de grandes ouvertures ou de baies vitrées au sud ou à l’ouest, il n’est pas question de faire l’impasse sur les bienfaits d’une belle orientation.  Mais plutôt de trouver le bon équilibre entre protection et rayonnement solaire. Voici les éléments qui peuvent vous aider à choisir un vitrage compatible avec les caractéristiques de votre maison.

  • L’orientation de vos ouvertures : il n’y a pas de mystère, les fenêtres exposées au sud et à l’ouest sont celles qui bénéficient le plus de la chaleur du soleil ! Cela vaut pour une baie vitrée comme pour une fenêtre de toit. Privilégiez plutôt des vitrages avec un coefficient G le plus bas possible, surtout pour des ouvertures qui ne peuvent pas être protégées par un store-banne, le store fixe d’une pergola ou un volet roulant.
  • Votre situation géographique : certaines régions sont plus exposées au soleil, et c’est un élément dont vous pouvez tenir compte. Le degré d’ensoleillement est plus important dans les régions méditerranéennes que dans le Grand-Est ou le nord de la France, par exemple. Si vous résidez dans une région moins ensoleillée, vous pouvez opter pour des vitrages avec un facteur solaire médian. N’hésitez pas à solliciter les conseils d’un professionnel de votre région : il connaît les types de vitrages les plus adaptés.
  • La superficie du vitrage : plus une ouverture est grande, plus elle laisse passer le soleil. Gardez cette information en tête pour choisir le vitrage adapté aux grands formats et aux larges baies vitrées.

Vitrage ou film anti-chaleur ? Ce qu’il faut savoir

Il est aussi possible d’appliquer un film anti-chaleur et UV sur les fenêtres. Ce film adhésif se pose directement sur la paroi vitrée, soit en extérieur soit en intérieur.

Cette solution présente plusieurs avantages :

  • le film est repositionnable, et compatible avec un store ou un volet ;
  • il existe plusieurs types de films, avec un aspect métallisé ou miroir par exemple.

Mais le film anti-chaleur ne permet pas d’atteindre les mêmes performances isolantes et se révèle moins résistant dans le temps. Ootravaux vous recommande aussi de faire appel à un professionnel pour éviter que les films ne forment des bulles ou des plis lors de la pose.

Quel professionnel contacter pour la pose d’un vitrage anti-chaleur et UV ?

Pourquoi faire appel à un professionnel ou un artisan ?

La pose d’un vitrage demande des compétences et du savoir-faire : ces travaux sont assurés par des vitriers, des menuisiers ou des poseurs professionnels. C’est le prix de la tranquillité et de l’efficacité, mais aussi celui de la sécurité !

  • Les châssis et vitrages sont lourds, notamment pour des ouvertures de grand format ou des baies vitrées, et nécessitent de grandes précautions.
  • L’isolation thermique est un impératif. Lors de la pose, le professionnel s’assure de la parfaite étanchéité de la fenêtre (châssis et vitre).
  • Faire appel à un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) vous permet de bénéficier d’aides pour la rénovation énergétique de votre maison. Pensez-y pour allier confort et budget !

Comment trouver un professionnel pour la pose de vitrages solaires ?

  • Vous pouvez demander les recommandations et avis de proches s’ils ont opté pour le même type d’installation.
  • Les annuaires en ligne, comme les Pages Jaunes, vous fourniront aussi les adresses d’un professionnel disponible près de chez vous.
  • Pensez aussi à demander plusieurs devis en ligne sur une plateforme de mise en relation entre particuliers et professionnels, comme Ootravaux. Cela vous permettra de comparer les devis pour bénéficier de la meilleure offre !
undraw_engineers_1.svg
Réalisez votre installation de vitrage anti-UV et anti-chaleur

Avec les artisans Ootravaux