Ootravaux

Remplacement de fenêtre : double ou triple vitrage ?

20 Mai 2021
Fenêtres
Sommaire

Vous prévoyez de remplacer une ou plusieurs fenêtres et vous hésitez entre le double et le triple vitrage ? Découvrez ces différents types de vitrage en détail, leurs bénéfices, leurs inconvénients, ainsi que leurs prix. Ootravaux vous permet également de prendre en compte différents critères de sélection pour privilégier une référence en double ou triple vitrage, notamment en ce qui concerne les performances d’isolation de vos fenêtres.

L'essentiel
  • Le double vitrage est une pose simple qui s’accorde à différents projets de rénovation, et ce, dans des environnements tempérés, chauds ou froids ;

  • Le triple vitrage offre une capacité d’isolation exceptionnelle pour éviter les déperditions énergétiques et se prémunir de la pollution sonore extérieure ;

  • Pour déterminer les performances d’un double ou triple vitrage, référez-vous aux coefficients Uw et Sw.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de vitrerie

Avec les artisans Ootravaux

Quelle différence entre des fenêtres double vitrage et des fenêtres triple vitrage ?

Le double vitrage : un produit plébiscité pour ses performances

Les débuts du double vitrage remontent aux années 1980. Depuis, il n’a cessé de se démocratiser au sein des logements jusqu’à devenir extrêmement courant dans les maisons françaises. Cela s’explique, en partie, par ses performances et ses caractéristiques techniques. En effet, le double vitrage se compose de 2 couches de verre, entre 1 lame d’air ou de gaz. S’il ne s’avère pas obligatoire, il devient indispensable pour qu’une construction neuve réponde aux exigences de la réglementation thermique RT 2012. À noter qu’il est en mesure de remplacer le simple vitrage pour des travaux en rénovation.

Quel est le prix d’une fenêtre double vitrage ?

Le triple vitrage : optimiser l’isolation des ouvertures de maison

Longtemps réservé aux bâtiments commerciaux ou industriels, le triple vitrage intéresse de plus en plus les particuliers depuis les années 2010. En cause, une volonté d’améliorer son confort domestique du point de vue de l’isolation. Afin de répondre aux exigences de la clientèle, le triple vitrage se constitue de 3 couches de verre, entre 2 lames de gaz (parfois d’air). À noter qu’il coûte plus cher qu’un double vitrage et ne convient pas à toutes les fenêtres. Cela s’explique par son épaisseur, son poids, et sa capacité à limiter l’apport solaire. Avec la réglementation thermique RT 2020, il tend néanmoins à se populariser. Concernant l’isolation acoustique, elle reste sensiblement identique entre le double et le triple vitrage.

Quel prix pour installer une fenêtre triple vitrage ?

Pourquoi choisir du double vitrage ?

Les avantages du double vitrage

Parmi les principaux atouts du double vitrage, attardez vous sur les bénéfices suivants.

  • Une fenêtre en double vitrage est adaptée aux régions chaudes, froides et tempérées.

  • Ce type de fenêtres présente une intégration facile et adaptable à différentes architectures et façades de maison.

  • Vous pouvez être éligibles à des aides financières cumulables : MaPrimeRénov’, éco-prêt à taux zéro…

Les inconvénients du double vitrage

En parallèle des précédents avantages évoqués, le double vitrage présente quelques limites et inconvénients.

  • Le remplacement total de fenêtres, même pour des menuiseries en bon état.

  • Les performances thermiques sont fluctuantes en raison d’un large choix de modèles de fenêtres : thermique, phonique, argon, anti-effraction… 

Le double vitrage standard

Le double vitrage standard répond aux attentes d’amélioration énergétique pour remplacer du simple vitrage. Il est désigné par les chiffres 4 / 16 / 4.

  • 4 mm d’épaisseur de vitre intérieure,

  • 16 mm de lame d’air ou de gaz,

  • 4 mm d’épaisseur de vitre extérieure.

Les autres configurations, principalement 4 / 12 / 4 ainsi que 4 / 20 / 4 et 6 / 16 / 6, sont utilisées pour des fenêtres plus spécifiques, par exemple de grande taille ou anti effraction, ou selon le matériau des menuiseries. L’espace de 16 mm est considéré comme idéal pour un bon coefficient de transmission thermique (Uw). Plus grand, cet espace fait augmenter le coefficient, et le vitrage s’avère alors moins performant.

Quels sont les autres types de double vitrage ?

En complément des précédentes solutions évoquées, il existe d’autres types de fenêtres double vitrage :

  • Les doubles vitrages à isolation renforcée (VIR) : ils se distinguent par une faible émissivité, régulent l’apport solaire en été et s’avèrent efficaces contre les déperditions de chaleur en hiver.

  • Les doubles vitrages à isolation thermique renforcée (ITR) : les performances thermiques sont améliorées grâce à l’intégration d’une vitre intérieure traitée.

  • Les doubles vitrages phoniques : ils se caractérisent par une vitre extérieure plus épaisse que la vitre intérieure et offrent une meilleure isolation acoustique.

  • Les doubles vitrages anti-effractions : ils sont plus robustes et présentent une meilleure résistance aux tentatives d’effraction.

Pourquoi mettre du triple vitrage ?

Des performances supérieures

Le coefficient d’isolation d’un double vitrage est généralement estimé à 1,1 W / m²K. Cette mesure peut baisser jusqu’à 0,5 pour la pose d’un triple vitrage. L’isolation est donc meilleure pour ce dernier. En contrepartie, l’apport en luminosité naturelle et le transfert thermique se révèlent limités.

Au vu de ses performances et caractéristiques techniques, le triple vitrage est donc davantage adapté à des environnements froids. Dans l’idéal, envisagez sa pose sur une façade orientée vers le nord ou l’est. Le cas échéant, il est susceptible de convenir pour remplacer une baie vitrée ou une fenêtre aux dimensions larges.

Afin de répondre à diverses attentes en matière d’isolation, d’apport lumineux ou même de sécurité,

il existe différents modèles de triple vitrage, comme le standard ou le feuilleté acoustique. Pour les produits qui privilégient un meilleur transfert de la lumière naturelle, de modestes concessions sont susceptibles d’être observées quant à l’isolation thermique. De plus, ce qui paraît comme un point faible peut aussi être un point fort : en été, le triple vitrage peut améliorer le confort dans la maison. Il peut faire frais dans une pièce équipée de triple vitrage. Quand cette saison plus chaude dure et connaît des températures très élevées, le triple vitrage se révèle intéressant.

Des inconvénients relatifs

Poser du triple vitrage en rénovation s’avère efficace uniquement si votre maison se révèle déjà performante en matière de consommation d’énergie. Si votre logement n’est pas bien isolé, le vitrage, même le triple, ne changera pas grand-chose. Dans la mesure du possible, il est important d’intégrer d’autres travaux dans votre projet d’amélioration énergétique. Par exemple, l’isolation des combles ou le changement de votre mode de chauffage. Le gain énergétique est meilleur en comparaison du seul remplacement de vos fenêtres pour du triple vitrage.

Le triple vitrage a besoin de menuiseries spécifiques, plus solides et plus épaisses que pour le double vitrage, car il se révèle 2 fois plus lourd en moyenne (30 kg / m²), et plus épais. Comme il revient au moins 2 fois plus cher, pour les mêmes dimensions, il s’avère crucial de faire estimer les économies d’énergie que vous pouvez espérer. Vous saurez à quel point le changement sera rentable. Cela dépend beaucoup du niveau général d’isolation de votre maison.

Quelles sont les fenêtres les plus isolantes ?

Le double et le triple vitrage présentent donc des atouts et des inconvénients respectifs. Afin de réaliser votre choix et vous tourner vers une solution adaptée, il est essentiel de s’attarder sur les points suivants :

  • L’isolation thermique avec vérification des coefficients Uw et Sw : le triple vitrage constitue un produit haut de gamme sur ce critère.

  • Le matériel et les techniques d’installation : accessoires de pose, finitions, qualité de l’étanchéité.

  • Les matériaux de la menuiserie : bois, PVC, matériaux composites… 

  • Le type de vitrage : gaz, argon, anti-effraction, feuilleté acoustique…

Pour rappel, il est essentiel que votre maison soit bien isolée au niveau des murs et de la toiture. Cela permet de profiter pleinement de l’efficacité énergétique d’un double ou triple vitrage. Dans un souci d’optimisation de vos aménagements et travaux d’amélioration énergétique, attardez-vous aussi sur l’orientation de vos façades, votre environnement de vie et le type de climat.

Fenêtres : les vitrages et l’isolation

Bon A Savoir

« Uw » concerne toute la fenêtre et « Ug » ne concerne que les vitres. L’Uw permet de savoir si vous avez droit à des aides ; par exemple, des travaux doivent permettre d’obtenir un coefficient de 3,7 W / m²K pour une façade, au minimum (RT2012). Pour une fenêtre, un Uw de 1,1 à 1,2 représente un très bon coefficient, considéré comme le standard actuel. Les calculs complexes sont inutiles, car un professionnel RGE (Reconnu garant de l’environnement) peut vous proposer la ou les fenêtres idéales.

undraw_calculator_1.svg
Estimez vos poses de fenêtres gratuitement

Les prix des différents types de vitrage

  • Un double vitrage coûte généralement entre 50 et 150 € / m², hors pose (2), selon les options, dimensions et matériaux.

  • Un triple vitrage équivalent affichera plutôt un prix de 120 à plus de 300 € / m², hors pose (2).

Les fenêtres afficheront ainsi d’importantes différences de prix selon les lames d’air et les lames de gaz (surtout le krypton, plus coûteux), sans oublier le nombre de vantaux.

Pose incluse, le prix d’une fenêtre avec double vitrage débute généralement entre 200 et 300 € (1), à savoir que le prix varie en fonction de l’artisan, du type de fenêtre ou encore de la complexité de la pose. La fenêtre triple vitrage pose comprise coûtera au minimum 500 € (1), mais là encore, le tarif est très variable.

Bon A Savoir

Pour votre projet de pose de triple vitrage en remplacement d’un double, n’hésitez pas à demander des devis. Vous pouvez en obtenir plusieurs et les comparer, tant au niveau du prix des vitres que des changements nécessaires concernant les cadres des fenêtres.

(1) Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux.
(2) Prix moyens issus de différents sites de fournisseurs de verres sur mesure professionnels.