Ootravaux

Durée de vie des fenêtres : quand faut-il les changer ?

19 septembre 2022
Quel professionnel ?
Sommaire

Entretenir sa maison ou son appartement, c’est aussi changer ou rénover les éléments usés ou abîmés dès que nécessaire. Vos fenêtres, par exemple, ne sont pas éternelles ! Les intempéries et les années qui passent ne les épargnent pas. Lorsqu’elles sont abîmées ou défaillantes, elles peuvent causer un défaut d’isolation ou d’étanchéité, qui se traduit par une perte de confort et un risque de déperdition thermique. Quels critères indiquent qu’il est temps d’entamer les travaux ? Ootravaux ouvre l’œil pour vous.

L'essentiel
  • La durée de vie des fenêtres varie entre 15 et 50 ans selon les matériaux et la qualité de l’entretien.
  • Soyez attentifs à certains signes montrant une défaillance : sensation de courant d’air, traces d’humidité...
  • Des difficultés d’ouverture ou de fermeture doivent aussi vous alerter sur l’état de vos fenêtres.
  • Une réparation est possible pour des dégâts mineurs. Pensez aussi à la rénovation pour éviter les défauts d’isolation et d’étanchéité.

Les fenêtres ont-elles une durée de vie maximale ?

La durée de vie des fenêtres dépend de plusieurs facteurs.

  • Les matériaux utilisés pour leur fabrication : l’aluminium, le bois, le mixte alu-bois ou encore le PVC n’offrent pas tous même résistance face aux intempéries ou à l’exposition au soleil.
  • La qualité de leur entretien : des fenêtres bien entretenues et nettoyées régulièrement, c'est-à-dire au moins une fois par an, sont plus durables. Le bois nécessite aussi un traitement et un vernissage, tous les deux à trois ans en moyenne.

Longévité des fenêtres en bois

  • Les fenêtres en bois sont réputées pour leur longévité, pour leur esthétique et pour leur aspect chaleureux.
  • Mais leur durée de vie varie beaucoup selon le soin apporté pour les entretenir : de 20 à 50 ans !
  • Pour conserver longtemps vos menuiseries, prévoyez un nettoyage une à deux fois par an, avec de l’eau tiède et un chiffon doux non abrasif.
  • Il vous faudra aussi les traiter et les vernir tous les deux à trois ans en moyenne.

Longévité des fenêtres en aluminium

  • Les fenêtres en aluminium sont robustes et présentent une bonne durée de vie : entre 25 et 35 ans.
  • Ce matériau demande moins d’attention que le bois, mais ne faites pas l’impasse sur un nettoyage avec une éponge non abrasive au moins une fois par an.

Longévité des fenêtres mixte alu-bois

  • Les fenêtres mixtes marient les qualités des deux composants : comptez sur une durée de vie jusqu’à 50 ans. 
  • Le nettoyage et le traitement sont essentiels. Les fabricants peuvent aussi vous proposer des finitions pour une meilleure longévité (galvanisation ou thermolaquage par exemple).

Longévité des fenêtres en PVC

  • Les fenêtres en PVC présentent une durée de vie jusqu’à 35 ans.
  • Mais cette longévité est à tempérer selon les modèles choisis. Prévoyez plutôt entre 15 et 25 ans pour une fenêtre d’entrée de gamme ou de gamme moyenne, et 35 ans pour du haut de gamme.
undraw_engineers_1.svg
Réalisez la pose de vos fenêtres

Avec les artisans Ootravaux

Quels critères d'usure pour reconnaître une fenêtre défectueuse ?

Les menuiseries et les vitrages de vos fenêtres sont soumis aux intempéries (pluie, grêle…), aux coups de vent et à l’exposition au soleil. Les mouvements réguliers d’ouverture et de fermeture peuvent aussi user les mécanismes. Voici les critères qui peuvent vous alerter.

  • Une sensation de courant d’air à proximité des fenêtres, même lorsqu’elles sont fermées : c’est l’un des signes qui montre un défaut d’isolation. Retenez que les fenêtres peuvent entraîner jusqu’à 10 à 15 % de déperdition énergétique dans votre habitation, selon l’Ademe (Agence de la transition écologique).
  • Une forte différence de température d’une pièce à l’autre : cela indique un pont thermique, c'est-à-dire un point où la résistance thermique de votre maison est défaillante.
  • La condensation sur les vitrages, qui provoque l’apparition de gouttelettes et entraîne une forte humidité dans la pièce.
  • Des moisissures et des traces d’humidité sur les murs et cloisons près des fenêtres, et sur les bords des menuiseries. Ces moisissures détériorent l’habitation et impactent la santé des occupants.
  • Des difficultés pour ouvrir et refermer les fenêtres : un battant qui frotte contre le cadre, une fenêtre oscillo-battante qui se bloque en drapeau ou encore une baie vitrée qui ne coulisse plus correctement… Autant de signes d’usure à ne pas négliger.
undraw_calculator_1.svg
Estimez la pose de vos fenêtres gratuitement

Faut-il réparer ou remplacer les fenêtres défectueuses ?

La réparation est possible pour des dégâts mineurs

Avant de vous lancer dans la pose de nouvelles fenêtres, une réparation est possible dans plusieurs cas de figure :

  • lorsque les joints d’étanchéité peuvent être remplacés pour éviter les courants d’air ;
  • lorsque le mécanisme d’ouverture de la fenêtre est défaillant : le remplacement des gonds, des serrures ou des charnières peut suffire à assurer un bon fonctionnement pour quelques années supplémentaires ;
  • pour changer les rails coulissants d’une baie vitrée, par exemple lorsqu’ils ont été tordus ;
  • ou encore pour remplacer un vitrage cassé par un choc ou un coup de vent, lors d’une tempête par exemple.

Ootravaux vous conseille de demander l’intervention d’un professionnel. Même s’il ne s’agit pas de travaux majeurs, ils nécessitent un savoir-faire spécifique. Et c’est une bonne solution pour vous garantir une intervention de qualité, faite pour durer !

Pour une meilleure isolation, optez pour la rénovation

Lorsque l’étanchéité des fenêtres est défaillante, il est recommandé de prévoir leur rénovation, c'est-à-dire le remplacement des ouvertures. Cette solution présente plusieurs avantages :

  • de meilleures performances thermiques, ce qui permet plus de confort au quotidien dans la maison et une diminution de la facture d’énergie ;
  • des vitrages avec des options qui correspondent à vos besoins : isolation acoustique pour limiter les bruits de l’extérieur, vitrage anti-UV et anti-chaleur pour une fenêtre très exposée au soleil ou encore triple vitrage… ;
  • un matériau, un modèle ou un coloris qui répond mieux à vos envies ou à vos habitudes.

Un professionnel peut vous recommander une dépose complète, c'est-à-dire remplacer la partie de la menuiserie fixée sur la façade (le dormant). Cette solution est plus complexe qu’une rénovation sur dormant existant, mais elle permet de rénover l’ensemble de l’ouverture.

Quelles aides pour changer ses fenêtres ?

Il existe plusieurs aides et subventions pour réduire le prix de votre rénovation.

  • MaPrimeRénov’ pour les propriétaires et les copropriétaires (résidence principale). Le montant varie de 40 € à 100 € par équipement, pour le remplacement d’un simple vitrage par une nouvelle fenêtre avec un double ou un triple vitrage.
  • MaPrimeRénov’ Sérénité pour les propriétaires et locataires et dans le cadre d’une rénovation énergétique globale de l’habitation, avec un plafond jusqu’à 15 000 € selon les revenus.
  • L’Éco-PTZ (prêt à taux zéro) pour les propriétaires (résidence principale). Le montant du prêt peut aller jusqu’à 50 000 € pour un bouquet de travaux.
  • Le taux de TVA réduit à 5,5 % ou 10 % pour les propriétaires et locataires (résidence principale ou secondaire).
  • Le chèque énergie pour les ménages modestes. Il peut être utilisé pour rénover des parois vitrées.
  • Ou encore des aides locales, dont les montants et critères varient selon les collectivités locales (régions, départements, communautés d’agglomération ou communes…).

En plus des conditions spécifiques à chaque aide, il faut respecter certains impératifs :

  • La pose des nouvelles fenêtres doit permettre de meilleures performances énergétiques pour le logement.
  • L’intervention de professionnels certifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) est indispensable. Pour choisir des spécialistes qui disposent de ce label, vous pouvez déposer une demande de devis en ligne sur une plateforme comme Ootravaux.
undraw_calculator_1.svg
Estimez le montant de vos aides MaPrimeRénov' gratuitement