Escalier en verre : devis pour l'achat et l'installation

09 juillet 2021
Escalier
Sommaire

Autrefois réservé aux locaux professionnels et commerciaux, l’escalier en verre séduit désormais de plus en plus de particuliers. Ses atouts ? Son design et sa modernité ! Vous souhaitez installer ce type d'escalier chez vous ? Ootravaux vous apporte conseils et astuces pour la réalisation de devis de pose et ainsi vous équiper d’un escalier en verre à votre goût tout en respectant votre budget… 

Les critères impactant le devis d’un escalier en verre

Métal, acier, béton, pierre naturelle, bois, inox… Parmi la grande diversité des matériaux possibles, votre choix s’est porté sur le verre pour votre futur escalier intérieur. Voilà un beau projet de décoration ! Sachez toutefois que le verre étant l’un des matériaux les plus chers du marché,  budgétiser vos travaux avec minutie se révèle essentiel. Prendre connaissance des éléments susceptibles d’impacter le devis global de votre escalier en verre (fourniture et pose), vous permettra une plus grande maîtrise de votre budget.

La forme de l’escalier en verre

Il existe plusieurs formes d’escaliers en verre : 

  • L’escalier droit : également appelé « escalier à la française », le modèle d’escalier droit en verre correspond à la forme la plus classique et, bien souvent, la plus économique. Les marches de ce type d'escalier s’articulent autour d’un seul et même axe. L’escalier droit convient particulièrement à une pièce de vie d’assez grande surface. 
  • L’escalier tournant : ce type d’escalier en verre se caractérise par la présence de 1 (un quart tournant) ou de 2 angles droits (deux quarts tournants). Parfois doté d’un palier intermédiaire, ce modèle d'escalier permet de gagner de l’espace au sol.
  • L’escalier hélicoïdal : les marches de ce type d’escalier tournent autour d’un axe central positionné verticalement, ce qui permet de gagner considérablement en place au sol. S’il est très design, l’escalier hélicoïdal, appelé communément escalier en colimaçon, s’avère assez peu confortable et présente un niveau de sécurité limité en présence de jeunes enfants ou de personnes âgées.
  • L’escalier à limon central : les marches prennent appui sur une pièce appelée « limon » et non sur un mur, ce qui confère à cet escalier en verre un aspect très aérien et ultra-design.
  • L’escalier suspendu : les marches de l’escalier en verre suspendu se fixent directement sur le mur d’appui, donnant ainsi l’impression que l’escalier flotte littéralement dans le vide. Un modèle très moderne apprécié des amateurs de décoration d’intérieur. Il peut être équipé d’un garde-corps pour assurer la sécurité des habitants de la maison, et plus précisément des enfants.

À noter que plus la conception nécessite un usinage particulier, plus le coût de l'escalier augmente (voir tableau des prix ci-après).

Les critères pour connaître le prix d’un escalier en verre

La configuration de l’escalier en verre

Les escaliers en verre ne s’avèrent pas tous intégralement réalisés à partir de ce matériau. Beaucoup de modèles mixent différents matériaux, non seulement pour des raisons esthétiques, mais également à cause de certaines contraintes techniques liées au matériau et à l’installation. Le verre étant par nature lourd et dense, il faut parfois l’alléger en le mariant avec des matériaux plus légers, comme le bois, l’inox ou l’acier, qui pourront être utilisés pour la rampe, le garde-corps ou même le limon central. 

Le type de verre pour votre escalier

Plusieurs types de verres sécurisés peuvent être utilisés pour fabriquer un escalier en verre : 

  • Le verre feuilleté : ce type de verre, confectionné par l’assemblage de plusieurs feuilles de verre, s’avère très solide. L’importante épaisseur du verre feuilleté convient parfaitement aux escaliers dont les marches sont en verre.
  • Le verre trempé : conçu à partir d’un procédé complexe de refroidissement du verre, ce type de matériau affiche une extrême résistance. Le verre trempé s’utilise souvent pour la fabrication de garde-corps en verre.
  • Le verre armé : il s’avère similaire à la conception du verre feuilleté, à la différence près qu’une grille de métal est insérée entre les feuilles de verre, renforçant encore la qualité et la résistance de l'escalier. 

Généralement, c’est l’artisan qui fait le choix du type de verre en fonction de la forme et du type d’escalier que vous privilégierez pour votre intérieur. 

Tableau récapitulatif des prix au m² observés sur les sites des professionnels (1) en fonction du type de verre pour escalier : 

Type de verre pour un escalier

Prix moyens en €/m², hors pose

Verre feuilleté

De 75 à 315 € le m²

Verre trempé

De 45 à 420 € le m²

Verre armé

De 100 à 200 € le m²

La taille de l’escalier en verre

Si la majorité des escaliers – bois, métal, pierre, béton, verre – compte entre 12 et 13 marches, ce nombre peut varier en fonction de la hauteur de votre futur escalier et de l'architecture de votre intérieur. Fort logiquement, plus votre modèle d’escalier en verre possédera de marches, plus son prix d’achat et de pose va grimper. La hauteur de votre produit constitue un élément de fluctuation important pour le coût global de vos travaux. Il est donc conseillé de bien réfléchir à l’emplacement de votre future structure, de manière à optimiser au maximum le nombre de marches. À noter qu’il existe des escaliers en verre de série commercialisés dans les grandes enseignes de bricolage et d’aménagement intérieur. Mais si les dimensions standards ne vous conviennent pas, vous allez devoir vous orienter sur une conception sur-mesure.

Le coût de la main-d’œuvre pour la pose d’un escalier en verre

L’installation d’un escalier en verre nécessite l’intervention d’un poseur professionnel. En effet, la pose d’un tel modèle – qu’il soit droit, tournant, en colimaçon ou suspendu – requiert un savoir-faire et une expertise dont même un bon bricoleur ne dispose pas. Or, le prix de la main-d’œuvre (voir tarifs ci-après) peut considérablement varier selon l’artisan et selon votre projet. C’est pourquoi il est recommandé de demander plusieurs devis pour l’achat et la pose de votre futur escalier en verre auprès des professionnels de votre région. De cette manière, vous disposez des informations nécessaires afin de faire un choix plus éclairé et d’obtenir l’escalier en verre sur-mesure de vos rêves.

Prix selon le type d’escalier en verre

Maintenant que vous avez un aperçu des différents critères qui influent sur le prix d’un escalier en verre, voici un tableau qui récapitule les prix moyens observés sur les sites des professionnels (1) en fonction de la forme de l’escalier : 

Types d’escalier en verre

Prix moyens en € – fourniture seule 

Escalier en verre droit

Entre 3 500 et 12 500 €

Escalier en verre tournant (1/4 tournant, 2/4 tournants)

à partir de 4 000 €

Escalier en verre hélicoïdal ou colimaçon

De 5 800 à 15 400 €

Escalier en verre suspendu

De 11 500 à 20 000 €

Escalier en verre à limon central

De 3 500 à 11 000 €

Prix d'installation d'escalier en verre

Le prix de pose d’un modèle d’escalier en verre va notamment dépendre de :

  • son type ;
  • de la taille ; 
  • la complexité du chantier. 

Les prix peuvent aussi varier si vous souhaitez faire enlever votre ancien escalier en cas de rénovation d’escalier. Attention, le professionnel qui posera votre escalier en verre peut refuser de démolir lui-même votre escalier actuel. Vous devrez donc appeler un autre spécialiste pour la dépose de votre escalier et inclure ce paramètre dans votre budget. Généralement la démolition d’un escalier est comprise entre 450 et 1 200 € (1) selon le matériau. 

Pour bénéficier d’un tarif d’installation avantageux, vous pouvez vous adresser à un artisan spécialisé dans les escaliers en verre ou à une grande enseigne. Dans un cas comme dans l’autre, demandez des devis pour la pose de votre escalier en verre afin de choisir le meilleur compromis pour vous.

Tableau récapitulatif des prix de pose observés sur les sites des professionnels (2) en fonction du type d’escalier en verre : 

Types d’escalier en verre

Prix moyens en € – pose seule

Escalier en verre droit

De 900 à 1 600 €

Escalier en verre tournant (1/4, 2/4 tournants)

De 1 800 à 4 200 €

Escalier en verre hélicoïdal ou colimaçon

De 2 800 à 6 200 €

Escalier en verre suspendu

De 4 800 à 7 850 €

Escalier en verre à limon central

De 3 800 à 6 200 €

Éléments à retrouver sur le devis pour l'achat et l'installation d'un escalier en verre

Une fois vos différents devis pour l'achat et l'installation de votre escalier en verre en main, prenez soin de les comparer poste par poste. Vous devez également vous assurer qu’ils comportent chacun les informations réglementaires obligatoires qui attesteront du sérieux du professionnel. Parmi ces éléments figurent entre autres : 

  • les informations administratives concernant l’entreprise ou l’artisan poseur de votre escalier : nom et coordonnées, raison sociale, statut, numéro au Répertoire des métiers… ; 
  • la durée de validité du devis de fourniture et/ou de pose de l'escalier en verre ; 
  • la date à laquelle l’achat et/ou l’installation de l’escalier en verre sont programmés ; 
  • les dates prévues pour le début et la fin des travaux d’installation de l’escalier ; 
  • la description détaillée et chiffrée des prestations, des matériaux et des équipements avec les quantités et les tarifs unitaires ; 
  • les prix globaux HT et TTC, et les taux de TVA appliqués ;
  • le coût de la main-d’œuvre ; 
  • les frais de déplacement du professionnel ; 
  • les informations relatives à l’assurance professionnelle souscrite par le professionnel ; 
  • le numéro individuel d'identification à la TVA ;
  • les conditions de livraison et d’exécution des travaux ; 
  • les modalités de paiement des travaux

Les astuces éventuelles pour réduire le prix d'un escalier en verre

Comparativement à un modèle d’escalier en bois ou en inox, le prix d’achat et d’installation d’un escalier en verre reste bien supérieur. Plutôt que de devoir renoncer à votre projet d’installation faute d’un budget suffisant, Ootravaux vous livre quelques conseils pour réduire le montant total de la facture de travaux : 

  • Multiplier les demandes de devis escalier en verre : au moins 3 devis, c’est le minimum requis pour prendre la mesure des prix proposés pour ce type de travaux ! Les prix pratiqués par les professionnels peuvent fluctuer considérablement. Donc, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence pour votre projet d'escalier en verre. Pour ce faire, pensez à utiliser la plateforme de mise en relation des professionnels et particuliers Ootravaux.
  • Assurer la dépose de l’ancien escalier : si l’installation de votre futur escalier en verre s’inscrit dans le cadre de travaux de rénovation, vous pourriez réaliser des économies en vous occupant vous-même d’enlever et d’évacuer l’escalier que vous souhaitez remplacer.
  • Réaliser les finitions après l’installation de la structure : la pose d’un escalier en verre requiert bien souvent des travaux d’enduit et de peinture pour parfaire la pose. Le faire soi-même est un bon moyen de faire des économies.

(1) Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux
(2) Prix issus du site https://www.travauxapart.fr/guides/prix-dun-escalier-verre

 

Haut de page