Prix d'une rénovation de salle de bains

06 avril 2021
Salle de bains
Sommaire

À quand remonte la dernière rénovation de votre salle de bains ? Si vous n’arrivez même plus à vous souvenir de vos derniers travaux, c’est qu’il est probablement temps d’envisager un petit relooking, voire un total réaménagement de cette pièce ! Rénover sa salle de bains du sol au plafond, c’est une excellente occasion d’opter pour des équipements plus économes en électricité, tout en choisissant des matériaux plus modernes. Mais quel est le prix d’une rénovation d’une salle de bains ? Ootravaux fait le tour de la question pour vous aider à bien affiner votre budget.

Les éléments qui vont impacter le coût de la rénovation de la salle de bains

Le terme « rénovation de salle de bains » englobe différents types d’aménagements et de chantiers. Cela peut aller du simple remplacement de la baignoire, de quelques éléments du mobilier ou du lavabo, à un complet réaménagement de l’espace incluant des travaux de plomberie et d’électricité.

Plusieurs paramètres vont dès lors faire fluctuer le montant final de votre futur budget.

  • Le degré de rénovation de la salle de bains : une rénovation partielle sera évidemment moins onéreuse qu’une rénovation complète avec changement d’équipements et de revêtements de sol ou de murs.
  • La dépose des anciens équipements : enlever et évacuer les anciens équipements de votre salle de bains représentent un coût qu’il faut budgétiser. Pensez d’ailleurs à vérifier ce poste si vous demandez des devis auprès des professionnels de votre région.
  • Le niveau de gamme des équipements de la salle de bains : une baignoire de luxe avec buse de massage coûte évidemment plus cher à l’achat qu’un receveur de douche standard, voire qu’une douche à l’italienne avec receveur plat.
  • Le niveau de gamme des finitions : il existe une vaste gamme de carrelages, faïences et revêtements pour les murs ou pour les sols d’une salle de bains, dont les prix peuvent considérablement varier en fonction du type de matériaux choisis.
  • La surface à rénover : plus votre salle de bains est grande, plus le coût du chantier à prévoir sera conséquent.
  • Les frais de main-d’œuvre : s’il est possible pour un bon bricoleur de procéder à une rénovation partielle – voire moyenne – d’une salle de bains de petite surface, il est préférable de confier son chantier à un artisan professionnel pour une rénovation de salle de bains plus imposante et/ou nécessitant des aménagements ou des travaux poussés (plomberie, électricité, pose de carrelage sur les murs, remplacement du revêtement de sol…).
undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de salle de bain

Avec les artisans Ootravaux

Tableau récapitulatif des différents postes de dépenses susceptibles d’impacter le budget travaux de rénovation de votre salle de bains (1) :

Postes de dépenses

Prix en € au m2

Rénovation salle de bains partielle

Entre 300 et 600 €

Rénovation salle de bains totale

Entre 600 et 1 200 €

Dépose des équipements (évier, bidet, baignoire, douche...) et évacuation

Entre 70 et 200 € (HT)

Équipements (mobilier, baignoire, douche…)

Entre 150 et 1 000 €

Revêtement de sol pour salle de bain (carrelage…)

Entre 20 et 120 €

Revêtement mural (peinture, carrelage…)

Entre 50 et 120 €

Coût horaire moyen de la main-d’œuvre artisans et professionnels du bâtiment

Entre 40 et 90 € (HT)

Bon A Savoir

En moyenne, il faut prévoir entre 4 000 et 8 000 euros pour la rénovation totale d’une salle de bains avec des équipements d’entrée ou de moyenne gamme (1). Pour vous assurer de bénéficier du meilleur prix pour votre projet, n’hésitez pas à demander plusieurs devis auprès des professionnels qui exercent à proximité de votre maison. Profitez du réseau de professionnels Ootravaux pour recevoir des devis d’artisans proches de chez vous.

Quel est le prix de l’aménagement d’une salle de bains ?

Rénovation de salle de bains : quels prix pour une douche ou une baignoire ?

Vous souhaitez changer votre ancienne baignoire et la remplacer par une douche à l’italienne avec receveur ultraplat ? Ou au contraire, vous avez envie de vous prélasser dans un bon bain en rentrant à la maison ? Quel que soit votre choix, sachez que le coût des travaux va une nouvelle fois fluctuer en fonction du rendu final attendu :

  • Le coût de la dépose et de l’évacuation de l’équipement existant : vous devez anticiper le prix occasionné par l’enlèvement de votre ancienne douche ou baignoire si vous confiez cette tâche à un professionnelle.
  • Le type de douche : le prix varie en fonction du niveau de gamme de l’équipement (standard, à l’italienne, sur-mesure…) et de ses finitions (matière du receveur, robinetterie, cabine, vitre…).
  • Le type de baignoire : là encore, les prix des baignoires disponibles sur le marché des salles de bains fluctuent en fonction des matériaux (acrylique, résine, acier, fonte…) et des finitions choisies (LED, balnéo…).
  • La nécessité ou non de déplacer l’arrivée et l’évacuation d’eau : dans ce cas, il est conseillé de faire appel à un plombier professionnel pour réaliser ce type de travaux d’aménagement. Ce dernier sera en mesure de créer une installation de plomberie respectant les normes en vigueur spécifiques aux salles de bains.

Tableau récapitulatif des prix pour l’installation d’une baignoire ou d’une douche (1) :

Type d’équipement

Prix des fournitures

Prix de pose

Baignoire en acrylique

Entre 70 et 400 € 

Entre 300 et 1 000 €

Baignoire en résine

Entre 100 et 500 €

Entre 300 et 1 000 €

Baignoire en acier émaillé

Entre 150 et 250 €

Entre 300 et 1 000 €

Baignoire balnéo

Entre 700 et 5 000 €

Entre 300 et 1 000 €

Douche à l’italienne

Entre 600 et 2 000 €

Entre 300 et 1 000 €

Douche classique

Entre 300 et 2 000 €

Entre 300 et 1 000 €

Douche cabine

Entre 300 et 1 500 €

Entre 300 et 1 000 €

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de rénovation de salle de bains

Avec les artisans Ootravaux

Rénovation de salle de bains : quels prix pour les revêtements muraux et au sol ?

La salle de bains étant par nature une pièce humide, il est impératif de veiller à la qualité de ses revêtements, et ce, quelle que soit la superficie de l’espace. Le carrelage pour les murs et les sols fait partie des matériaux privilégiés dans les salles d’eau, car il possède un excellent pouvoir d’étanchéité. Le carrelage pour les murs et les sols est d’ailleurs l’un des postes de dépenses majeurs lorsqu’il s’agit d’une rénovation complète. Bien souvent d’ailleurs, les carrelages sont à la fois posés au sol et sur les murs autour de la baignoire ou de la douche, ce qui accroît la surface de pose et, par conséquent, le coût de travaux.

Mais rien ne vous empêche d’opter pour un revêtement moins conventionnel pour votre sol à l’image d’un parquet spécial salle de bain, d’un lino ou d’un sol en PVC. Pour les murs, vous pouvez également vous choisir de les peindre tout simplement avec une peinture spéciale pièce humide.

Dans tous les cas, il est conseillé de faire appel à un professionnel qui sera en mesure de vous donner des conseils et de satisfaire vos attentes en termes de rendu final. Pour bénéficier du meilleur prix, comparez les devis des artisans carreleurs qui travaillent dans le secteur géographique de votre maison.

Tableau récapitulatif des prix pour la pose d’un nouveau revêtement au sol et/ou aux murs (1) :

Type de travaux

Prix de pose

Prix des matériaux

Dépose carrelage et ragréage du sol

20 à 40 € / m²

 2,40 et 5 € / m2 pour le produit de ragréage

Pose de carrelage au sol

40 à 60 € / m²

20 à 120 € / m2  selon le type de carrelage

Pose d'un parquet spécial salle de bains

40 à 90 € / m²

5 à 150 € / m2  selon le type de parquet

Dépose et pose d'une nouvelle faïence

90 € / m²

20 à 120 € / m2 selon le type de faïence

Pose de béton ciré

50 à 100 € / m²

20 à 50 € / m2 selon le type de béton ciré choisi

Pose de PVC

25 à 50 € / m²

2 à 60 € / m² selon le type de PVC choisi

Pour réaliser des économies sur votre budget, vous avez également la possibilité de repeindre le carrelage existant sur les murs, à l’aide d’un enduit spécialement conçu pour les pièces d’eau. Il faut compter une quarantaine d’euros pour un pot de 10 kg, en sachant que 2 kg permettent de recouvrir environ 1 m² de murs.

Rénovation de salle de bains : quels prix pour un lavabo ou une vasque ?

Il existe une large sélection de lavabos et de vasques susceptibles de correspondre au projet de rénovation de votre salle de bains : lavabo suspendu, lavabo colonne, lavabo totem, vasque à poser, plan vasque, vasque à encastrer… Le prix de ces différents éléments varie en fonction des matériaux à partir desquels ils sont conçus, mais également du niveau de gamme et de la nécessité éventuelle de modifier la plomberie. À cela s’ajoute le coût de la dépose et de l’évacuation de votre ancien lavabo.

Tableau récapitulatif des prix pour la fourniture et la pose d’une vasque ou d’un lavabo (1) :

Type d’équipement

Prix moyen hors pose

Prix de pose

Lavabo totem

De 150 à 400 €

De 150 à 300 €

Lavabo suspendu

De 150 à 300 €

De 150 à 300 €

Lavabo sur colonne

De 80 à 120 € 

De 150 à 300 €

Vasque à poser

De 130 à 300 €

De 150 à 300 €

Vasque à encastrer

De 100 à 200 €

De 150 à 300 €

Rénovation de salle de bains : quels prix pour la robinetterie ?

Si le choix d’un mitigeur ou d’un robinet peut vous paraître une goutte d’eau dans votre budget comparativement au reste des frais engagés pour la rénovation de votre salle de bains, sachez toutefois qu’il revêt une réelle importance. Pourquoi ? Parce que ces éléments de robinetterie sont particulièrement sollicités dans une pièce d’eau. Ils se doivent d’être de qualité suffisante pour résister à un usage régulier et aux attaques du calcaire qu’ils vont subir. En outre, il existe aujourd’hui des dispositifs permettant de réaliser des économies sur votre facture d’eau. Votre future robinetterie mérite donc toute votre attention !

Tableau récapitulatif des prix pour la fourniture et la pose de la robinetterie en fonction du type d’équipement (1) :

Type d’équipement

Prix moyen hors pose

Prix de pose

Mitigeur

De 60 à 200 € 

de 50 à 150 €

Mitigeur thermostatique

De 100 à 500 €

de 100 à 300 €

Mélangeur

De 40 à 100 €

de 50 à 150 €

Robinet à infrarouge

À partir de 200 € 

de 200 à 400 €

Rénovation de salle de bains : quels prix pour l’électricité et l’éclairage ?

Disposer d’une bonne luminosité ou d’un système de chauffage efficient dans un espace humide et souvent embué est indispensable.

Dans le cadre de vos travaux de rénovation, il peut s’avérer judicieux de revoir l’aménagement lumineux qui règne dans votre pièce d’eau. Changer vos vieux luminaires, pour des systèmes basse consommation, vous permettra de bénéficier d’un éclairage adapté et économe en électricité. Mais attention, les installations d’électricité au sein de pièces d’eau comme les salles de bains se doivent de respecter des normes de sécurité drastiques (norme NF C 15-100) que seuls les électriciens professionnels maîtrisent parfaitement.

Parallèlement, il peut être intéressant dans le cadre d’une rénovation de repenser le dispositif de chauffage en place. De nombreux chauffages électriques tels que les sèche-serviettes s’avèrent à la fois très performants et plus économes en énergie. Pensez donc à intégrer le coût de cette main-d’œuvre à votre budget rénovation et à comparer différents devis réalisés par les professionnels proches de chez vous.

Règles et normes électriques dans la salle de bains

Tableau récapitulatif des prix pour la fourniture et la pose de l’éclairage en fonction du type d’équipement (1) :

Type d’équipement

Prix moyen hors pose

Prix de pose moyen

Plafonnier 

entre 20 et 1 000 €

100 € 

Applique 

entre 20 et 120 €

30 €

Spot 

entre 30 et 120 €

50 €

Miroir lumineux 

entre 40 et 550 €

entre 75 et 220 €

Sèche-serviette

entre 60 et 800 €

entre 150 et 300 €

Prise électrique

entre 5 et 50 €

entre 50 et 200 €

Rénovation de salle de bains : quels prix pour le mobilier ?

Après avoir choisi votre carrelage au sol et tranché entre baignoire et douche, vous devez maintenant sélectionner les meubles qui viendront aménager et décorer votre future salle de bains. Là encore, vous n’aurez que l’embarras du choix entre les formats, les matériaux et les finitions disponibles. Attention toutefois à opter pour un mobilier adapté à la superficie de votre espace et aux contraintes techniques que les autres postes du chantier ont pu créer (fenêtres, chauffe-serviette, évacuation d’eau…).

Tableau récapitulatif des prix pour la fourniture et la pose des meubles de salle de bains en fonction du niveau de gamme (1) :

 

Prix moyen hors pose

Prix de pose moyen

Meubles entrée de gamme (support de vasque et armoire)

entre 200 et 800 € par meuble

entre 30 et 50 € par meuble

Meubles milieu de gamme

(support de vasque et armoire)

entre 800 et 3 000 € par meuble

entre 50 et 150 € par meuble

Meubles haut de gamme 

(support de vasque et armoire)

entre 3 000 et 10 000 € par meuble

entre 100 et 200 € par meuble

Le prix pour l'installation d'une douche à l'italienne

Rénovation de salle de bains : quels prix pour un WC ?

Vous souhaitez remplacer votre actuel WC ? Sachez que le budget à prévoir sera moins élevé si vous le laissez au même endroit. Cela vous évitera d’avoir à modifier l’arrivée d’eau et le tuyau d’évacuation. Les travaux de plomberie peuvent très vite faire grimper la facture. Si vous souhaitez néanmoins déplacer cet élément, demandez plusieurs devis chiffrés auprès des plombiers de votre commune. Pour ce qui est du choix de votre futur WC, 2 options s’offrent à vous : le WC fixe et le WC suspendu. Si le premier reste plus simple à installer, le second est plus facile à entretenir.

Tableau récapitulatif des prix pour la fourniture et la pose d’un WC en fonction du type d’équipement (1) :

Type d’équipement

Prix moyen en euros hors pose

Prix en euros de pose

WC fixe

De 200 à 800 €

De 50 à 500 €

WC suspendu

De 300 à 1 000 €

De 150 à 700 €

Installation d’un WC : quel est le prix à prévoir ?

Des conseils pour réduire le coût de rénovation de votre salle de bains

Vous pouvez tout à fait réduire le coût lors de la rénovation de votre salle de bains, voici quelques conseils :

  • Misez sur des équipements de moyenne gamme afin de bénéficier du meilleur rapport qualité/prix possible.
  • Déposez et évacuez vous-même les équipements que vous ne souhaitez plus. Cela vous permettra de réduire le coût total de votre chantier de rénovation salle de bains.
  • Étudiez les différentes possibilités de rénovation légère qui s’offrent à vous avant de déposer votre carrelage posé sur les murs ou au sol (enduit, peinture, panneau mural…).
  • Évitez de modifier les points d’eau de votre salle de bains. En conservant votre douche ou votre lavabo au même endroit dans la pièce, vous vous épargnez des travaux de plomberie assez importants.
  • Réalisez vous-mêmes certains travaux. Pour les bons bricoleurs, certains postes peuvent être assez facilement réalisés. C’est le cas notamment du montage des meubles et/ou de la robinetterie. Vous pouvez également enlever vous-même la faïence sur les murs.
  • Renseignez-vous sur les aides à la rénovation dont vous pourriez bénéficier. Certains travaux de rénovation thermique effectués au sein d’une salle de bains (chauffage, ventilation…) sont en effet éligibles à des subventions (Crédit d’impôt à la transition écologique, aides de l’Agence nationale de l’habitat, TVA à taux réduit…). Pour en bénéficier, vous devrez toutefois faire appel à un professionnel certifié Reconnu garant de l’environnement (RGE) (plomberie, électricité, carrelage, peinture…).
  • Pensez à réutiliser votre ancien mobilier. Un coup de pinceau peut rafraîchir, voire transformer un meuble un peu fatigué et lui offrir une seconde vie.

(1) Prix observés sur les sites de professionnels.

Embedded script : [OoTravaux] CTA Checklist - Choisir un Pro
New call-to-action

Haut de page