Ootravaux

Adapter un logement aux personnes âgées : les coûts des travaux

20 janvier 2023
Logement adapté PMR
Sommaire

Certains de vos proches âgés souhaitent continuer à vivre dans leur logement actuel ? Le maintien à domicile peut être envisagé à condition d’entreprendre quelques travaux d’aménagement. En effet, le vieillissement et la perte d’autonomie sont souvent synonymes de risques d’accidents domestiques. Mais combien coûte la modification d’un logement pour un senior ? Du tapis antidérapant à la douche de plain-pied, Ootravaux détaille pour vous le coût des solutions existantes.

L'essentiel
  • L’adaptation de l’habitat pour un senior permet de favoriser son maintien à domicile en toute sécurité et avec autonomie.
  • Le montant des travaux à prévoir varie en fonction des besoins des personnes, des pièces à adapter, des équipements choisis et de leurs options.
  • Dans une salle de bains, la pièce à aménager en priorité, les tarifs vont de 10 € pour une simple barre d’appui (1) jusqu’à 17 000 € pour une baignoire à porte (2), hors pose.
  • Les travaux sont éligibles à plusieurs aides financières comme celles de l’Anah et de l’assurance retraite.

Pourquoi est-il important d’adapter le domicile d’une personne âgée ?

Pour une personne âgée, continuer à vivre chez soi est source de réconfort mais aussi de difficultés voire de dangers. Le vieillissement a en effet pour conséquences :

  • Une baisse ou une perte de l’autonomie pour les gestes du quotidien ;
  • Un risque accru de chutes et d’accidents domestiques.

Adapter le logement d’un senior permet ainsi de :

  • Favoriser le maintien à domicile et l’autonomie ;
  • Sécuriser les différentes pièces de la maison ;
  • Faciliter la circulation de la personne ;
  • Améliorer l’accessibilité aux objets du quotidien.

L’adaptation d’une maison ou d’un appartement peut aller de l’installation de quelques accessoires, à des travaux de rénovation plus importants.

undraw_engineers_1.svg
Rénovez et aménagez votre logement

Avec les artisans Ootravaux

Astuce

Il est conseillé de commencer l’aménagement le plus tôt possible, vers l’âge de 65 ans. Cela permet de lisser les dépenses et les travaux dans le temps, de s’habituer aux changements et de limiter les risques au plus vite.

Prix pour une salle de bain sécurisée pour senior

La salle de bain est la pièce à adapter en priorité : elle représente le plus de risques de chutes en raison de l’humidité du sol. Les montants des travaux sont extrêmement variables en fonction des aménagements à réaliser.

Type d’équipements ou travaux

Prix hors pose

Marchepied, tapis antidérapant

De 10 à 80 € (1)

Barre d’appui pour salle de bains

De 10 à 500 € (1)

Tabouret ou chaise de douche

De 50 à 600 € (1)

Douche de plain-pied (à l’italienne)

De 600 à 6 000 € (2)

Baignoire à porte

De 2 000 à 17 000 € (2)

Rehausseur de toilettes

De 25 à 330 € (1)

Pensez aussi aux tarifs de pose des artisans ! Demander plusieurs devis vous permettra de mieux estimer votre budget. 

undraw_engineers_1.svg
Rénovez votre salle de bain

Avec les artisans Ootravaux

Prix pour une chambre adaptée

L’aménagement de la chambre d’un senior concerne principalement le lit, pour faciliter les transferts (lever et coucher).

Il est possible de :

  • Choisir un lit médicalisé : une ou deux places, avec différentes options (hauteur variable, lève-jambe…) ;
  • Ou conserver son propre lit en y ajoutant des barres d’appui et/ou une potence.

L’installation de volets motorisés est aussi recommandée pour les utiliser à distance.

Type d’accessoires et travaux

Coût hors pose

Volets roulants électriques

De 160 à 800 € (2)

Barre d’appui ou de redressement

De 50 à 560 € (1)

Barrière de lit

De 60 à 240 € (1)

Potence de lit

De 200 à 400 € (1)

Lit médicalisé

De 1 500 à 15 000 € (1)

Prix pour une cuisine sécurisée

Comme la salle de bain, la cuisine est une pièce à risques : électroménager, ustensiles coupants, difficultés d’accès aux meubles et aux produits…

Pour y remédier et pour sécuriser cette pièce, il existe plusieurs solutions :

  • Remplacer des plaques de cuisson à gaz par un dispositif à induction ;
  • Poser un revêtement de sol antidérapant : bandes, tapis, revêtements en fibres naturelles, sol en PVC ;
  • Installer des étagères escamotables et du mobilier à hauteur réglable ;
  • Opter pour un évier peu profond avec mitigeur à levier.

Type d’équipements ou travaux

Prix hors pose

Évier ergonomique

De 180 à 1 000 € (1)

Mitigeur avec levier

De 30 à 180 € (1)

Étagères escamotables

De 300 à 800 € (1)

Revêtement de sol antidérapant

De 10 à 50 € (1)

Plaques à induction

De 45 à 500 € (1)

Plan de travail

Sur devis

Seniors : 9 petits travaux pour sécuriser le domicile

Comment réduire la note ?

Selon les aménagements nécessaires, la modification du logement d’une personne âgée représente des coûts élevés. Cela peut vite peser sur le budget d’un retraité avec un revenu modeste. Aussi, il existe plusieurs dispositifs d’aides pour accompagner les seniors et leurs proches dans l’aménagement de leur maison.

Aides de l’Anah

Les aides l’Anah (Agence nationale de l’habitat) sont destinées aux propriétaires bailleurs ou occupants, sous conditions de ressources.

La prime « Habiter Facile » finance :

  • Jusqu’à 50 % du montant des travaux (hors taxes) dans une limite de 10 000 euros pour les foyers aux ressources très modestes ;
  • Ou jusqu’à 35 % du montant des travaux HT plafonnés à 7 000 euros pour les personnes aux revenus modestes.

Aide de l’assurance retraite

L’assurance retraite propose une aide à l’adaptation du logement pour les personnes âgées. Elle prend en charge plusieurs types de travaux, tels que :

  • La motorisation des volets ;
  • L’installation d’une douche à la place d’une baignoire ;
  • La rénovation des sols ;
  • Les accessoires d’aide à la toilette.

Le dispositif concerne aussi bien les locataires que les propriétaires, là aussi sous conditions de revenus.

Aides des collectivités locales

Les régions, départements et communes mettent en place leurs propres dispositifs d’aides à l’amélioration du logement des seniors. Pour savoir comment en bénéficier, il est conseillé de se renseigner auprès du centre communal d’action sociale (CCAS) ou de l’Association Départementale d'Information sur le Logement (ADIL).

Crédit d’impôt

Les travaux d’accessibilité ou d’amélioration de l’habitat donnent droit à un crédit d’impôt de 25 % selon un plafond de dépenses :

  • Jusqu’à 5 000 euros pour une personne seule ;
  • Jusqu’à 10 000 euros pour un couple.
Quel que soit votre projet, Ootravaux vous conseille de demander des devis à plusieurs artisans ou entreprises spécialisées dans l’amélioration de l’habitat. Cela vous permettra de comparer les prestations et leurs tarifs.
undraw_engineers_1.svg
Rénovez et aménagez votre logement

Avec les artisans Ootravaux

(1) Prix moyens issus de sites de fournisseurs
(2) Prix moyens issus de sites de construction et travaux