Ootravaux

Seniors : 9 petits travaux pour sécuriser le domicile

20 janvier 2023
Logement adapté PMR
Sommaire

La perte d’autonomie pour les personnes âgées est une réalité à mesure que les années passent. Pourtant, la majorité des seniors souhaite occuper sa maison ou son appartement le plus longtemps possible. Pour se prémunir du risque de chute et d’accident domestique, plusieurs petits travaux sécurisent l’habitat et facilitent le quotidien. Quels aménagements envisager selon les pièces ? De l’entrée jusqu’à la cuisine en passant par la chambre, Ootravaux vous propose 9 petits travaux.

L'essentiel
  • Aménager le logement d’une personne âgée peut commencer par la pose d’un revêtement anti-dérapant sur le sol de la cuisine et de la salle de bains, mais aussi dans les couloirs et les escaliers.
  • Les barres de maintien limitent les risques de chute en sortant de la baignoire ou de la douche.
  • Ces barres et mains courantes peuvent aussi être installées près du lit ou dans l’entrée lorsqu’il y a des marches.
  • Dans la cuisine, le mobilier réglable en hauteur facilite le quotidien… mais avez-vous pensé à rendre les prises électriques plus accessibles ?

Une entrée plus pratique

Pour limiter le risque de chute dès les premiers pas dans la maison, vous pouvez opter pour la pose d’un revêtement anti-dérapant au sol (voir plus bas). D’autres pistes d’aménagement existent.

Travaux n°1 : Ajouter un éclairage au-dessus de la porte d’entrée

  • Plusieurs solutions sont possibles : un éclairage automatique avec un détecteur de mouvement ou un interrupteur facile d’accès.
  • Pensez-y pour l’extérieur comme pour l’intérieur du domicile.
undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux d'électricité

Avec les artisans Ootravaux

Travaux n°2 : Poser une rampe ou une main courante

  • La rampe d’accès facilite le franchissement d’une volée de marches, ou d’un seuil surélevé, notamment pour les seniors qui se déplacent avec une canne ou un déambulateur.
  • Vous pouvez aussi opter pour des mains courantes : ces barres d’appui doivent être installées à une hauteur comprise entre 80 et 100 cm.

Comment sécuriser la cuisine ?

Comme dans les autres pièces de la maison, la circulation doit être facilitée. Mais pensez aussi aux accessoires plus faciles à utiliser : mitigeur, étagères, prises électriques…

Travaux n°3 : Installer un mitigeur thermostatique ou à levier

  • Le mitigeur thermostatique bloque la température de l’eau à 38°C ou 40°C. Cela évite de se brûler par accident avec de l’eau trop chaude.
  • Si les robinets sont difficiles à actionner, pensez au mitigeur à levier : il sera plus facile à utiliser pour une personne en perte d’autonomie.

Travaux n°4 : Choisir un mobilier à hauteur réglable ou escamotable

  • Le mobilier escamotable facilite l’accès aux rangements, par exemple avec une étagère dont les paniers peuvent être descendus ou remontés d’une simple poussée.
  • Pour libérer un espace de circulation, pensez aussi au plan de travail repliable : il peut être rangé lorsqu’il n’est pas utilisé.
  • Le réglage en hauteur permet une meilleure adaptation : c’est indispensable pour un senior qui se déplace en fauteuil ou a besoin d’être assis, même en dehors des repas.
undraw_engineers_1.svg
Cuisine : réalisez vos travaux de rénovation 

Avec les artisans Ootravaux

Travaux n°5 : Sécuriser les prises électriques

Pour ne pas entraver les mouvements au moment de préparer les repas, les rallonges électriques doivent être limitées et les rallonges au sol sont à proscrire. Les prises électriques peuvent être déplacées pour être plus accessibles et pour éviter à une personne âgée de se baisser.

Prévenir les chutes dans la salle de bain

Les salles de bain ou d’eau nécessitent une attention particulière. Plusieurs aménagements aident à se prémunir des risques de chute en cas de sol glissant, ou à se déplacer et se relever plus facilement.

Travaux n°6 : Poser un revêtement anti-dérapant

Conseillé dans la plupart des pièces du logement, ce type de revêtement est indispensable dans une salle de bain. Le risque de chute est plus important en raison de l’humidité de la pièce. Il se décline en PVC, en vinyle, en linoléum ou encore en liège.

Travaux n°7 : Installer des barres de maintien et un siège de douche

  • Fixées au mur, les barres d’appui sécurisent les déplacements et les transferts. Elles permettent à une personne âgée de se tenir avant de franchir le rebord d’une baignoire ou d’une douche, pour limiter le risque de chute.
  • Le siège battable ou pivotant permet de faire sa toilette assis, en prenant son temps sans risquer de se fatiguer. C’est plus confortable pour les seniors qui profitent mieux de leur douche.

Les baignoires à porte et les douches de plain-pied (à l’italienne) sont plus faciles d’accès pour les seniors. Il s’agit de travaux plus importants, mais souvent nécessaires pour le maintien à domicile !

Aménager la salle de bains : solutions & prix

Travaux n°8 : Faciliter l’usage des toilettes avec un rehausseur

Cet accessoire surélève l’assise des toilettes, ce qui permet de se relever plus facilement. Il est recommandé pour préserver l’intimité d’une personne âgée qui souhaite utiliser son WC sans aide.

Réaménager la chambre

Dans la chambre à coucher aussi, il faut libérer les espaces pour faciliter la circulation. Pensez aussi à l’installation d’un éclairage plus performant, avec des interrupteurs accessibles et à portée de main.

Travaux n°9 : Adapter le lit…

  • Le lit doit être à une hauteur moyenne de 60 cm : il existe des rehausseurs.
  • Des barres d’appui offrent plus de sécurité au moment de se coucher ou de se lever. Pour éviter une chute en pleine nuit, pensez aussi aux barrières de lit.

… ou installer un lit médicalisé

Cet équipement bénéficie déjà de barres d’appui, d’une potence et de barrières de lit. Il a aussi l’avantage d’être réglable en hauteur, avec une tête de lit inclinable.

Comment adapter un logement pour un senior ?

Focus sur les escaliers

  • Ne négligez pas l’avantage d’un éclairage plus performant pour une meilleure visibilité.
  • Les mains courantes ou les barres d’appui sont recommandées le long des marches, pour qu’une personne âgée puisse se déplacer en toute sécurité.
  • Il est aussi possible d’aménager les escaliers avec un monte-escalier électrique. Cette installation peut faciliter la vie au quotidien pour un senior qui éprouve des difficultés à se déplacer.
Dernière information de taille : il existe des aides financières pour réduire le coût d’une rénovation ou pour alléger le budget d’un nouvel équipement. Elles sont dispensées par l’Anah (Agence nationale de l’habitat), par l’assurance retraite ou par les collectivités locales.
undraw_engineers_1.svg
Rénovez et aménagez votre logement

Avec les artisans Ootravaux