Critères pour le choix d'une piscine

Les critères pour bien choisir sa piscine

30 octobre 2020
Piscine
Sommaire

Vous envisagez l’achat et l’installation d’une piscine dans votre jardin ? Vous vous imaginez déjà dans le grand bain, en train de profiter de longues journées ensoleillées ? Oui, mais saviez-vous qu’il existe pléthore de piscines, pour tous les goûts et pour tous les budgets ? Pour choisir la piscine de vos rêves, il faut prendre en compte certains critères pour un projet piscine réussi. Ootravaux vous facilite le choix en comparant pour vous les différents types de piscines : leurs avantages, inconvénients, prix avec et sans main-d’œuvre, leurs dimensions…

Quels sont les éléments à prendre en compte pour bien choisir sa piscine ?

Pour bien choisir sa piscine et réussir l’aménagement de son jardin, il s’agit de prendre en compte plusieurs critères :

  • Le budget : il est important d'avoir une vision claire de son budget. En effet, il existe des piscines à tous les prix, auquel il faut ajouter le prix des travaux et celui de l’entretien annuel.
  • La taille du jardin et le type de terrain : ils constituent aussi l’un des points essentiels à prendre en compte pour bien choisir sa piscine. Un espace minimum, est essentiel afin de pouvoir faire le tour du bassin et installer le local technique. Il faut également prendre en compte le type de terrain (plat, en pente, meuble, avec des rochers…) pour définir les types de piscines qu’il est possible d’installer (modèle, taille, structure…).
  • La réglementation : elle représente également un point important à vérifier. Pour ce faire, il est vivement conseillé de consulter le plan d’urbanisme de votre commune afin de connaître la réglementation locale en vigueur. Sachez toutefois que pour les piscines enterrées et semi-enterrées vous devez obtenir un permis de construire préalable. Elles doivent également être obligatoirement équipées d’un système de sécurité destiné à prévenir les risques de noyade.
  • Le type d’utilisation : l’usage de votre futur ouvrage fait aussi partie des critères importants, afin de construire une piscine agréable pour toute votre famille. Souhaitez-vous de l’eau peu profonde ? Un couloir de nage ? Une piscine assez large et longue pour faire des longueurs ? Une piscine assez profonde pour que les enfants puissent sauter ? Une piscine chauffée ou couverte pour l’utiliser toute l’année ?


Zoom sur les différents types de piscines

Il existe de nombreux types de piscine. Le choix variera en partie suivant leur prix, leur facilité d’installation et leur durabilité. Ootravaux dresse un comparatif des types de piscines, avec leurs avantages et leurs inconvénients.

Type de piscine

Avantages

Inconvénients

Piscine hors-sol autoportante

Rapide à installer

Démontables et transportables selon les modèles

Certains modèles en kit permettent une installation à poser soi-même

Ne nécessite pas de permis de construire

Dimensions de bassin limitées, notamment la profondeur

Parfois peu esthétique

Pas toujours de système de sécurité anti-noyade

Déclaration de travaux si la surface est supérieure à 10 m² ou si le bassin fait plus de 1 m de hauteur

Piscine hors-sol gonflable ou mini-piscine balnéothérapie

Légère et facile à installer

Ne nécessite pas de permis de construire

Moins résistante

Dimensions de bassin limitées

Déclaration de travaux si la surface est supérieure à 10 m² ou si le bassin fait plus de 1 m de hauteur

Piscine hors-sol en bois

Matériau durable et esthétique

Entretien régulier du bois

Déclaration de travaux si la surface est supérieure à 10 m² ou si le bassin fait plus de 1 m de hauteur

Piscine semi-enterrée

Pour un terrain en pente, avec du relief ou difficile à creuser

Uniquement si vous êtes propriétaire du terrain

Demande un permis de construire

Travaux de terrassement

Piscine enterrée

Le type de piscine le plus durable

Grande variété de formes et de matériaux

Des modèles sur-mesure

Uniquement si vous êtes propriétaire du terrain

Demande un permis de construire

Travaux de terrassement

En résumé, les piscines hors-sol s’adaptent presque à tous les jardins et à tous les budgets. Elles représentent aussi la seule possibilité d’avoir une piscine sans travaux.

Les piscines enterrées, elles, font partie de celles qui demandent le plus de travaux de construction, mais qui durent le plus longtemps. Le coût reste également plus élevé.

Avant de choisir, pensez à établir des devis par des professionnels et n’hésitez pas à utiliser la plateforme de mise en ligne entre particuliers et professionnels Ootravaux.

Quelle forme de bassin choisir pour une piscine ?

Le choix de la forme du bassin d’une piscine dépend principalement de l’utilisation que vous souhaitez en faire, et de vos souhaits d’ordre esthétique. En dehors des bassins de piscine sur-mesure, les bassins sont rectangulaires, carrés, ovales, ronds, en haricot ou en couloir.

La piscine en forme libre (sur-mesure) reste celle qui s’intègre le mieux dans un jardin car elle est personnalisée. Elle permet de créer différents espaces au sein du même bassin, par exemple pour séparer la zone de saut qui éclabousse et la zone de nage. Vous pouvez également imaginer un coin jacuzzi, ou une zone à faible profondeur pour bronzer en étant semi-immergé. Les piscines sur-mesure ont évidemment un coût plus élevé.

Les piscines rondes, ovales ou en haricot sont également très prisées car elles ont l’avantage de mieux se fondre dans leur environnement. La circulation autour du bassin devient également plus facile. Cependant, seule la piscine ovale permet de faire des longueurs de nage.

Les piscines rectangulaires sont, quant à elles, les plus classiques. Elles permettent d’avoir différentes profondeurs de bassin et plusieurs accès (escalier et échelle). Elles conviennent pour les jeux d’eau, tout comme pour la natation.

La forme de piscine en couloir, souvent appelée “couloir de nage”, est, comme son nom l’indique, adaptée aux personnes souhaitant utiliser leur piscine pour faire du sport. Elles ne sont pas recommandées pour les sauts et jeux d’enfants.

Quel type de matériau choisir pour une piscine ?

Le béton, le bois, l’acrylique, le polyester, le PVC et l’acier représentent les matériaux les plus utilisés pour les piscines.

Pour les piscines enterrées ou semi-enterrées, préférez le béton. Coulé, projeté ou en parpaings, il permet de construire des piscines sur-mesure et durables. Il faut impérativement compléter ce matériau par un revêtement de bassin (liner, mosaïque, enduit, peinture ou carrelage) et des margelles (dalles autour de la piscine). Enfin, il est nécessaire de faire appel à un professionnel pour construire une piscine en béton.

Le bois est un matériau de piscine disponible pour les piscines en kit hors-sol et pour les piscines semi-enterrées. Dans un jardin, il présente un rendu très naturel et esthétique. L’inconvénient d’une piscine en bois reste la nécessité d’un entretien régulier (ponçage, traitement…) de ce matériau, notamment pour les zones très exposées au soleil et à l’eau.

L’acrylique et le polyester représentent les 2 matériaux des piscines coque. Ces dernières sont fabriquées en usine à des dimensions et des formes standards pour faciliter la pose. L’avantage de ces matériaux reste leur prix. Même si les 2 nécessitent un terrassement, la piscine coque demande moins de travaux qu’une piscine en béton.

Concernant le PVC et l’acier, ces matériaux sont utilisés pour les piscines hors-sol. Ils possèdent 2 avantages majeurs : leur prix et leur facilité d’installation. Les piscines en PVC existent en kit, à monter soi-même. Le PVC est la plupart du temps blanc ou gris. Certains modèles imitent les nervures du bois.

Quel revêtement de piscine sélectionner ?

Le choix du revêtement de votre piscine, doit se faire avec soin. Un bon revêtement est synonyme de meilleur confort, mais aussi de meilleure pérennité et de meilleur rendu esthétique.

La plupart des piscines (hors sol, enterrée, semi-enterrée…) peuvent accueillir un liner. Le liner se traduit par un tissu souple et très résistant fabriqué en PVC. Il s’adapte à toutes les formes de piscines, et est très doux au toucher. Généralement, les liners sont bleus pour donner une impression d’eau bleue, mais il se décline désormais en d’autres couleurs plus nuancées. Certains liners sont renforcés, autrement dits armés, et sont donc de qualité supérieure. Enfin, un liner a une durée de vie d’environ 10 ans.

À la place d’un liner, vous pouvez opter pour du carrelage pour couvrir les parois et le fond du bassin d’une piscine. Le choix de forme et de couleur est alors illimité. Le principal atout du carrelage reste sa grande résistance aux produits de traitement de l’eau, ce qui favorise la durabilité de ce revêtement ; vous pourrez en effet le garder de nombreuses années. Il s’avère également très esthétique et apporte un cachet supplémentaire à une piscine enterrée. Néanmoins, couvrir une piscine de carrelage demande un savoir-faire pour garantir une bonne isolation, et son prix s’avère plus élevé que pour les autres revêtements, dû à sa plus longue durée de vie.

Depuis peu, de nouveaux produits pour le revêtement de piscine existent : la peinture, l’enduit ou le béton ciré. Ces 3 matériaux ont plusieurs points communs : la facilité d’installation, et la capacité de s’adapter à toutes les formes de piscine. L’entretien reste facile. Il y a un choix de couleurs et de motifs à l’infini.

À noter que la piscine coque polyester et la piscine coque acrylique ne demandent pas de revêtement de piscine. Elles sont livrées prêtes pour l’installation.

Quelles dimensions choisir pour une piscine ?

La taille de la piscine constitue un point important. Le choix des dimensions d’une piscine est principalement guidé par la surface disponible dans le jardin. Il faut idéalement conserver de l’espace pour le local technique de la piscine, mais aussi d’autres activités lorsque la piscine n’est pas utilisée (salon de jardin, barbecue, balançoire…).

Le choix de la taille de la piscine dépend également de vos envies : bassin pour petits et grands, couloir de nage, natation ou barbotage…

Une piscine rectangulaire classique fait environ 32 m² (8 m de longueur et 4 m de largeur). En dessous de 10 m², il s’agit d’une mini-piscine.

En ce qui concerne la longueur, plus elle est longue, plus il est agréable de nager. Par exemple, un bon couloir de nage mesure au minimum 10 m de longueur.

Pour choisir la profondeur de votre piscine, essayez de définir vos besoins ; 1,30 m conviennent très bien à la nage. En revanche, il faut idéalement descendre à 2,20 m de profondeur minimum pour pouvoir plonger ou sauter sans risque.

Quels coûts prévoir pour une piscine ?

Le prix d’une piscine dépend de ses dimensions, du type de piscine, des matériaux, mais aussi des équipements annexes (échelle, volet roulant, système de chauffage ou d’éclairage…). Vous pouvez retrouver :

  • Les modèles les plus simples hors-sol et en kit : à partir de 150 € (1), hors pose car ils ne demandent pas forcément de main-d’œuvre professionnelle.
  • Les autres types de piscines : à un prix plus élevé suivant les particularités demandées. Il variera souvent entre 15 000 et 50 000 € (1), hors main-d’œuvre. La main-d’œuvre, quant à elle, varie entre 500 et 5 000 € (1) suivant les difficultés rencontrées, la taille des travaux et le type de matériau choisi.

Pour préparer votre budget piscine, n’hésitez pas à utiliser la plateforme de mise en relation entre particuliers et professionnels Ootravaux afin de de demander des devis à des professionnels, et de les comparer.

En plus du prix de la piscine et des travaux, il faut ajouter le prix de l’entretien. Pour la tenir propre, il faut filtrer et nettoyer l’eau des piscines en permanence. En plus de l’achat des produits nettoyants, il faut entretenir le système de circulation et de filtration de l’eau, et investir dans un robot.

Type d’accessoires et traitements

Prix moyens 

Robot

Entre 100 et 600 € (1)

Filtre

Entre 100 et 1 000 € (1)

Traitement de l’eau au chlore

Environ 230 €/an (1)

Traitement de l’eau au sel

Environ 150 €/an (1)

Couverture à barres

Entre 20 et 40 €/m² (1)

Echelle

Entre 80 et 200 € (1)

Attention

Il faut noter qu’une piscine enterrée ou semi-enterrée de plus de 10 m2 est soumise à l’imposition. Pour l’administration fiscale, une piscine augmente la valeur locative de votre maison. Elle est donc soumise à la taxe d’habitation et à la taxe foncière.

Embedded script : [OoTravaux] CTA Checklist - Les éléments indispensables d'un bon devis
New call-to-action

 

(1) Prix observés sur les sites de professionnels spécialisés.

Haut de page