Bien choisir votre radiateur à eau

Radiateurs à eau : quel prix pour le matériel et l’installation ?

20 octobre 2020
Radiateurs
Sommaire

Le radiateur à eau diffuse le chauffage produit par votre chaudière (gaz, fioul, bois ou électrique) ou par votre pompe à chaleur dans toutes les pièces de votre maison, assurant ainsi votre confort au quotidien. En acier, en fonte, en aluminium, classique ou design, la gamme des radiateurs à eau est variée. Son coût dépend donc de la solution retenue. Mais comment faire le bon choix ? Ootravaux est là pour vous apporter des conseils éclairés et vous fournir tous les éléments de prix à connaître !

Radiateur à eau : ce qui fait varier le prix

Votre choix de radiateurs doit respecter vos exigences. En effet, si vous recherchez la robustesse, le radiateur à eau en fonte est idéal. Si vous affectionnez plus particulièrement l’aspect décoratif, la gamme des radiateurs à eau en aluminium est plus design. Enfin, si vous êtes partisan de la simplicité et du prix bas, le radiateur à eau en acier répondra pleinement à vos attentes.

Cinq autres critères vont déterminer le prix de votre radiateur à eau.

  • Le régime de température. D’une part, le prix d’un radiateur à haute température est plus élevé qu’un radiateur à basse température. D’autre part, plus la température de l’eau du réseau de chauffage est basse, plus les économies d’énergie sont importantes. Toutefois, le radiateur doit toujours être compatible avec la chaudière et bien dimensionné (puissance). Dans l’idéal, il faut aussi éviter de mélanger des radiateurs à basse température avec des radiateurs à haute température sur un même réseau de chauffage.
Exemple

Avec une pompe à chaleur, un radiateur à basse température (acier ou aluminium) sera plus performant. En revanche, avec une chaudière à bois qui dégage beaucoup de calories, le radiateur en fonte est plus approprié.

  • La dimension. En horizontal, le radiateur est souvent placé sous les fenêtres. En vertical, son faible encombrement (en largeur) convient bien pour une petite pièce. Attention, la taille de votre radiateur conditionne également sa puissance. Demandez l’avis d’un chauffagiste pour le bon dimensionnement de votre installation de chauffage.
  • La marque. Un modèle « premier prix » a un prix évidemment plus faible qu’un produit « haut de gamme ».
  • La régulation. Le prix d’une vanne thermostatique pilotable à distance est jusqu’à 5 fois plus élevé qu’une vanne thermostatique classique.
  • L’esthétisme. Le design à un coût !
Bon A Savoir

Les radiateurs étaient auparavant systématiquement placés sous les fenêtres. En connaissez-vous la raison ? Les fenêtres en simple vitrage de l’époque étaient très déperditives. En positionnant ainsi les radiateurs, la lame d’air froide était compensée par la chaleur du radiateur à eau.

Prix d’un radiateur à eau en fonte

L’extrême résistance et l’inertie sont les points forts du radiateur à eau en fonte. Le radiateur reste chaud plusieurs heures après l’extinction de votre chauffage central. Avant d’envisager le remplacement de vos radiateurs en fonte, sollicitez les conseils d’un professionnel compétent. Ce type de radiateurs anciens peut tout à faire être compatible avec des modèles récents de chaudières (appareil de chauffage « à condensation », par exemple). La grande taille des radiateurs à eau en fonte les rend généralement surdimensionnés par rapport au besoin réel en chauffage de vos pièces intérieures. Même avec un régime d’eau à « basse température » (< 60 °C), la puissance des radiateurs peut rester suffisante.

 

Le coût (hors installation) d’un radiateur à eau en fonte varie de 300 à 1 500 euros. La densité de la fonte, qui apporte l’inertie, fait varier le prix. Il existe des alliages de fonte et d’aluminium moins chers, mais avec des propriétés différentes.

Prix d’un radiateur à eau en aluminium

Le radiateur à eau en aluminium est le bon compromis entre le radiateur à eau en fonte et le radiateur à eau en acier. Il est compatible avec tous les types de chauffage (à haute ou à basse température, au gaz, au bois ou électrique) L’aluminium apporte une inertie suffisante tout en étant plus léger que la fonte. La montée en température du chauffage est rapide avec ce type de radiateur. Il diffuse une chaleur douce et homogène dans toutes les pièces de votre maison. La gamme aluminium se veut inventive et originale : modèle classique ou design, radiateur horizontal ou vertical, blanc ou coloré, vous pouvez personnaliser vos radiateurs selon vos envies.

Astuce

Le radiateur en aluminium exige que l’eau du réseau de chauffage central ne traverse jamais un autre type de radiateurs (fonte ou acier). Il s’y produirait alors une réaction chimique qui accélérerait sa corrosion. 

Pour le prix (hors installation) d’un radiateur à eau en aluminium, il faut compter 60 euros pour un modèle classique à 800 euros pour un produit plus contemporain.

Prix d’un radiateur à eau en acier

Par sa légèreté et sa facilité d’installation, le radiateur à eau en acier est le produit le plus proposé dans les devis des chauffagistes. Même s’il supporte de la haute température, il se prédestine plutôt à être utilisé avec un chauffage à basse température (de type chaudière à condensation ou pompe à chaleur). Avec le radiateur en acier, pas d’inertie, mais une rapidité de chauffe exceptionnelle, comparable à celle des radiateurs électriques. Disponible en horizontal ou en vertical, à placer sous une fenêtre, sur une hauteur de mur ou en sèche serviettes, le radiateur à eau en acier procure un confort immédiat. Tout comme l’aluminium, il est économique à l’achat et à l’installation. 

Le prix (hors installation) d’un radiateur à eau en acier varie de 60 euros pour un modèle « entrée de gamme » à 1 000 euros pour des produits plus design.

Installation d’un radiateur à eau : le budget à prévoir

Le prix pour l’installation de radiateurs à eau varie selon les modèles et la difficulté de pose. Un réseau de chauffage central à créer entièrement, des pièces exiguës ou une surface de maison importante sont autant de critères qui font grimper le coût. Des écarts peuvent être également constatés selon les régions et selon votre choix de professionnels.

Le prix de l’installation d’un radiateur à eau

Les prix sont donnés à titre informatif. Pour un coût plus précis, il est conseillé de faire établir un ou plusieurs devis.

Types de travaux Coût
Dépose et enlèvement des anciens radiateurs De 50 à 150 euros par radiateur
Installation de radiateurs à eau en fonte De 80 à 300 euros par radiateur
Installation de radiateurs à eau en aluminium De 60 à 150 euros par radiateur
Installation de radiateurs à eau en acier De 50 à 120 euros par radiateur
Création d’un réseau de chauffage central (exemple pour une maison de 100 m² avec 7 radiateurs à eau en acier) De 1 500 à 7 000 euros
Modifications/adaptation du réseau de chauffage (reprise partielle ou totale des tuyaux, déplacement ou déviation de la tuyauterie, etc.) De 300 à 1 500 euros

Le coût pour l’installation d’un radiateur à eau varie de 50 à 300 euros selon le type de travaux. Si vous devez faire déposer vos anciens radiateurs, le montant de votre facture peut rapidement doubler. Pour une création complète de chauffage central, le prix peut parfois atteindre plus de 7 000 euros.

 

Les conseils Ootravaux pour trouver le meilleur chauffagiste

Des aides mobilisables pour l’installation de radiateurs à eau ?

Le remplacement de radiateurs à eau n’est pas éligible aux aides financières. Toutefois, si vous décidez de changer votre chaudière, le coût de l’installation des radiateurs à eau peut être intégré. Effectivement, le remplacement des radiateurs est alors considéré comme représentant des « frais induits » nécessaires au bon fonctionnement de votre chauffage. Vous pourriez ainsi obtenir une prime MaPrimeRénov’, un crédit d’impôt pour transition énergétique (CITE) ou encore récupérer des subventions du programme « Habiter Mieux » de l’Anah (Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat). Attention, ces aides sont soumises à des conditions de revenus, d’ancienneté de votre logement et de performance de l’appareil.

Attention

Le CITE disparaît définitivement à la fin de l’année 2020 et sera alors complètement remplacé par MaPrimeRénov’. 

Pour l’achat et l’installation d’un nouveau chauffage, vous pouvez obtenir de 600 euros à plus de 10 000 euros. Pour plus d’information, vous pouvez consulter l’article Ootravaux dédié aux aides.

Pour aller plus loin

 

Haut de page