Bien choisir son radiateur électrique

Comment choisir son radiateur électrique sans se tromper ?

30 octobre 2020
Radiateurs
Sommaire

Le chauffage électrique séduit par sa facilité d’utilisation et par son prix d’achat attractif. Que vous souhaitiez chauffer rapidement votre logement ou diffuser une chaleur plus douce et plus lente, la gamme des radiateurs électriques d’aujourd’hui répond à tous les besoins. Mais face à la multitude des possibilités, encore faut-il savoir faire le bon choix ! Ootravaux vous aide à sélectionner des radiateurs électriques adaptés aux pièces de votre logement.

Les points à prendre en considération pour bien choisir

Pour qu’un radiateur électrique soit suffisamment performant, votre logement doit être parfaitement isolé. C’est indispensable pour réduire efficacement votre facture d’électricité !

Pour choisir votre radiateur électrique, voici 5 questions à vous poser :

  1. Quel est le volume à chauffer de votre logement ? Faites-vous aider par un professionnel pour le dimensionnement de la puissance de vos radiateurs.
  2. Quelles pièces seront à chauffer ? Distinguez les pièces occupées ponctuellement (w.c., salle de bain) de celles utilisées en permanence (cuisine, salle à manger, etc.).
  3. Où seront placés les radiateurs ? Réalisez un plan d’implantation.
  4. Où seront posées les prises électriques ? Faites vérifier votre installation électrique par un électricien qualifié.
  5. Quel est votre budget prévisionnel ? Privilégiez les radiateurs les plus coûteux pour les pièces de vie.

Zoom sur les convecteurs : avantages, inconvénients et prix

Le convecteur électrique chauffe votre maison par convection. Le fonctionnement de l’appareil est simple, mais efficace. La résistance électrique de votre radiateur augmente la température. En devenant plus légères, les molécules de l’air s’agitent : ce phénomène s’appelle la convection. Les modèles équipés d’un ventilateur se nomment les « ventilo-convecteurs ».

Les avantages du convecteur électrique

  • Sa montée en température rapide, idéale en chauffage d’appoint pour une salle de bain.
  • Une installation simplifiée grâce à son faible poids.
  • Son prix le plus faible de toute la gamme du chauffage électrique.

Les inconvénients du convecteur électrique

  • Ce type de radiateur ne convient pas pour des pièces de vie (salon, salle à manger, etc.) à cause de son manque d’inertie. La température n’est jamais homogène.
  • La convection importante assèche l’air ce qui peut provoquer des problèmes respiratoires.
  • C’est le système de chauffage électrique le moins économique de toute la gamme.

Le coût d’un convecteur électrique varie de 15 € pour un modèle d’entrée de gamme (de type soufflant) à 350 € pour un appareil plus moderne.

Zoom sur les modèles rayonnants sans inertie : avantages, inconvénients et prix

Les modèles rayonnants fonctionnent par rayonnement infrarouge et par convection. Avec ce système de chauffage électrique, la chaleur est émise indirectement. En effet, la résistance électrique chauffe d’abord une plaque en matériau conducteur (de type plaque en carbone ou en métal). Les calories sont ensuite diffusées dans la pièce à chauffer.

Les avantages du panneau rayonnant

  • Une diffusion rapide de la chaleur sur le devant de l’appareil, avec moins de convection que le convecteur électrique.
  • Une large gamme, avec des modèles design, gains de place, etc.
  • Un appareil de chauffage à moindre coût.

Les inconvénients du panneau rayonnant

  • Un rayonnement infrarouge trop important pour les appareils à forte puissance qui provoque une chaleur excessive à proximité du chauffage.
  • En fonctionnement continu, la consommation en énergie est élevée, ce qui impacte votre facture d’électricité.
  • Son manque d’inertie provoque une perte immédiate de confort, dès l’arrêt du chauffage.

Le panneau rayonnant coûte de 40 € pour un modèle très simple (sans fonction de thermostat programmable) à 1 000 € pour les appareils « haut de gamme ».

Zoom sur les radiateurs à inertie : avantages, inconvénients et prix

La gamme des radiateurs à inertie constitue les systèmes de chauffage électrique les plus performants du marché. Leur technologie avancée permet de réaliser des économies d’énergie, si votre maison est parfaitement isolée.

Les 3 types de fonctionnements de chauffage à inertie :

  • Le modèle à inertie sèche : la résistance électrique chauffe un élément massif de type pierre volcanique ou céramique et diffuse la chaleur par rayonnement et convection.
  • Le modèle à accumulation : la masse inertielle (brique réfractaire, fonte, etc.) est plus importante. La chaleur emmagasinée la nuit est restituée durant la journée.
  • Le modèle à inertie fluide : la résistance électrique chauffe des tuyaux contenant un fluide caloporteur, de type eau glycolée, huiles minérales ou végétales. La chaleur se diffuse également par rayonnement et convection.

Les avantages des radiateurs à inertie

  • Une chaleur douce et homogène. Cet appareil convient bien pour des pièces de vie telles qu’un salon ou une cuisine. Le système à énergie fluide est idéal pour une chambre, car il reproduit le confort d’un chauffage central avec radiateurs à eau.
  • La montée en température plus lente évite l’assèchement de l’air.
  • C’est un système de chauffage à basse consommation intéressant à utiliser avec un abonnement jour/nuit. En effet, grâce à son inertie, la chaleur continue de se diffuser même après son arrêt.

Les inconvénients des modèles à inertie

  • Le coût : ce système est à privilégier pour des pièces chauffées en permanence.
  • Le poids : l'installation est plus complexe.

Le prix d’un radiateur à inertie varie de 90 € pour les premiers prix à plus de 2 000 € pour les radiateurs « à accumulation ».

Quelle forme choisir pour son radiateur électrique ?

La forte personnalisation des radiateurs électriques est un atout majeur. Il en existe de toutes les formes et les couleurs. À chaque type de radiateurs, un usage :

  • En horizontal, placé sous une fenêtre ;
  • En vertical, sur un pan de mur étroit ;
  • En carré, pour le faible encombrement ;
  • En ultraplat, pour un modèle « gain de place » ;
  • Avec un aspect miroir, pour le côté design et pratique en sèche-serviettes dans une salle de bain ;
  • Avec tableau incorporé, idéal pour décorer une chambre.

Pour aller plus loin

 

Haut de page